Partagez | 
 

  “ – Are you really here, or this is just a stupid dream ? ” - FIN DE KATHERINE RICHTER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: “ – Are you really here, or this is just a stupid dream ? ” - FIN DE KATHERINE RICHTER   Jeu 15 Nov - 19:01


“ – Are you really here,
or this is just a stupid dream ?
Katherine L. Richter & Spencer L. Weber

Sa cigarette retomba au sol lentement, du moins c'est ce qui semblait. D'un geste décidé, il laissa la semelle de sa chaussure faire le travail, écrasant l'objet lourdement. L'hiver approchait à grands pas et quand la nuit tombait on pouvait sentir la température baisser à une vitesse fulgurante. Une buée d'air apparaissait devant la respiration calme du rédacteur en chef. La colère qui parcourait le journaliste depuis quelques temps ne l'aidait pas. Il fut un temps où il aurait passé des heures à enquêter, cherchant à savoir les raisons du comportement de Chandler. Pourquoi vouloir tuer le maire ? C'était idiot, surtout si le garçon cherchait sa liberté. Il n'aurait subi que des travaux d'intérêt général s'il ne s'était pas enfui, mais voilà qu'il avait tué une personne dans la ville. Il avait tué, c'était le mot. Rentrant ses mains dans les poches de son mentaux, Spencer longea la rue principale de la ville en direction de son appartement au dernier étage du bâtiment du journal. Ses pas se faisaient de plus en plus rapides, alors que ses pensées elles restaient rongées par les derniers évènements qui avaient marqué la petite ville.

Une angoisse s'était pointée dans son être quand il avait vu le sang sur Jude-Mei. Un souvenir d'un baiser, d'une première fois l'avait effleuré quand Abygaëlle posa sur lui son dernier regard. Un parfum familier l'avait parcouru quand les cris se mêlèrent aux pleures. Spencer redoutait le pire. Si on ne retrouvait pas vite Chandler, qui sait ce qu'il ferait après ? D'ailleurs, l'un des journalistes du journal lui avait présenté ce matin même un papier concernant les révélations de l'accident de Katherine. Ainsi Spencer s'était rendu aux garages du coin où on avait déposé la berline noire. Celle-ci aurait fait un plongeon dans le lac, un beau plongeon. C'est une petite fille qui était tombée dedans qui avait remarqué l'engin au fond du grand lac non-loin de la ville. On avait ensuite trouvé que la voiture appartenait bien à Chandler Bannister. Ce qui le rendait coupable du coma de la jeune détective.

Spencer s'arrêta. Il se rongea l'ongle du pouce, trop pris par ce qu'il pensait. Il réfléchissait à l'endroit où Chandler pouvait se cacher. S'il vivait toujours dans la ville, alors on l'aurait aperçu. On aurait pointé du doigt un étranger. S'il se cachait aux alentours de la ville, il ne pouvait se cacher que dans les bois qui étaient denses et imprévisibles. Mais pourquoi ne s'est-il pas enfui ? Pourquoi n'est-il pas parti en dehors de la ville ? Pourquoi... Spencer s'arrêta net. Il n'était pas tard, mais la nuit était tombée. Et devant lui une forme familière. Une silhouette de femme en vêtement d'hôpital qui traversait la route, perdue, paumée. Cherchant à saisir l'appareil photo qui pendait à son coup, Spencer pris quelques clichés. Il avait un peu de mal à y croire, et pourtant. Oui, et pourtant Katherine Richter était là, en vie. Lui avait-on permis de sortir de l'hôpital ? Et pourquoi ne l'avait-on pas appelé lui qui avait demandé à être au courant si jamais il y avait un changement dans son état ! La suivant un moment, il envoya un sms à l'une de ses journalistes et amie, Rosie :

Citation :
« - Kat, debout... tu étais au courant ? »
- Spencer.

Accélérant le pas, il coupa la route à la jeune femme pour lui faire face. C'était elle, il n'y avait pas de doute. Cette démarche, ce regard. Katherine était en face de lui, réveillée, respirant et les yeux posés sur lui. Mais il y avait quelque chose de mauvais, quelque chose qui clochait.

« - Katherine ?! Depuis quand tu es sortie ? » Pas de « bonsoir », pas de « ça va ? », mais comme à son habitude avec la jeune femme, Spencer était direct. Il avait pris pour habitude que ce soit elle qui lui pose des questions. Néanmoins, il était vraiment surpris de la voir là, en chair et en os. Il en tremblerait presque tant il aurait peur que ses yeux se jouent de lui. Il faut dire que la vision de l'accident le tourmentait parfois encore, la vue de cette voiture qui fonçait, celle de la jeune femme tombée, ce dernier regard. Bref, il s'en souvenait comme si cette nuit était hier, comme si son nez venait de se prendre un coup par Chandler qui tentait de fuir. En somme, le froid était la seule différence. Cet air glacé qui effleurait le visage de Spencer et disait à son corps de se serrer un peu plus dans son manteau. Il aurait dû prendre une écharpe, vu le temps. C'est bête, mais il commençait vraiment à croire qu'un jour, il allait devoir faire le ménage chez lui.

Une chose était sûre, il n'allait pas partir si vite. Il voulait des réponses, il voulait savoir si elle allait bien aussi. Ce qu'elle ressentait, parce qu'au fond il s'était inquiété pour elle. Et bizarrement, c'était étrange de s'être inquiété pour quelqu'un comme Katherine, pour quelqu'un en qui il n'avait pas confiance, qu'il n'aimait pas spécialement et dont il se méfiait. Mais il s'était sentie coupable de son état d'une certaine manière ce qui l'avait poussée à se mordre les doigts pour elle. Pour Katherine, au prix des doutes de Jude.

Sans comprendre pourquoi Spencer s’écarta légèrement de Katherine qui le regardait avec des yeux presque… vides. Non, ils étaient vides. Il n’y avait pas de vie dans ses yeux et d’un seul coup Spencer senti tout son être se crisper.

« - Je… » Elle regardait autours d’elle, comme si elle découvrait la ville pour la première fois. « - Où suis-je ? » Avant que Spencer ne puisse répondre quoi que ce soit, la jeune femme se courba sur elle-même, toussant gravement. Des sangs sortis de sa bouche alors qu’elle posait un genou au sol. « - Qu’est-ce qui m’arrive… » Paniqué, Spencer se posa à ses côtés, tentant de l’aider à se relever. La jeune femme avait du mal à marcher. Elle ne comprenait pas et perdait ses forces à chaque minutes qui passait. « - Je t’emmène à l’hôpital, allez tiens toi à moi. » Etrangement, Katherine ne se laissa pas faire. Comme si elle ne reconnaissait pas Spencer. Elle le poussa à plusieurs reprises l’empêchant de l’aider jusqu’à tomber de nouveau sur les genoux. Spencer senti tout son être se chambouler face à la vision qui s’offrait à lui. Katherine était là, sans être là. Elle toussa de nouveau, alors que Spencer tentait toujours de la relever et de l’emmener à l’hôpital. Ces yeux virèrent au rouge, tant il avait du mal à garder ses émotions de côté. Que se passait-il bon sang ? Pourquoi avait-il l’impression que Katherine était en train de… mourir ?

« - Katherine, je t’en prie.. » Elle hurlait presque contre lui, sans vraiment sortir le moindre mot. Elle voulait s’éloigner et plus Spencer la regardait, plus il percevait de la peur dans ses yeux. Et puis soudain, Elle s’arrêta. Plus un bruit, plus un geste et Spencer en profita pour la relever. Mais Katherine ne respirait presque plus. Ses yeux tombaient doucement avant qu’elle ne tousse une derrière fois tachant Spencer par la même occasion. Et avant de mourir, elle le regarda une derrière fois. Une dernière fois leurs yeux se croisèrent et elle avoua d’une voix très faible :

« - Ceci n’est pas mon monde. » Il ne l’écoutait pas, il était en train de courir avec sur les épaules l’espoir qu’elle se réveille. « - Katherine… Katherine, non…. Respire… allez on y est presque. » Il s’arrêta peu à peu jusqu’à se rendre vraiment compte que la jeune femme était morte. Il n’y avait plus de vie en elle. Il tomba alors à genoux perdant toute les forces qu’il avait eu jusqu’à présent. L’espoir, le faux espoir venait de le tuer légèrement lui. Il n’avait pas aimé Katherine comme il aimait Jude, mais d’une certaine manière il avait toujours aimé le fait qu’elle sache qui il était vraiment. Qu’il n’avait pas besoin de porter un masque devant elle…

« - Kat… »

Chandler l’avait tué et Spencer pleurait comme un idiot devant le corps inerte de Katherine Richter qu’il tenait dans ses bras.


_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

“ – Are you really here, or this is just a stupid dream ? ” - FIN DE KATHERINE RICHTER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouvel album IRON MAIDEN : pas avant 2011
» [LEG] Stasis
» One Dream One Soul One Prize One Goal One CocoTapioca
» liens vers les 2 gm mago de paragon
» Le petit dictionnaire de Gensokyo: 東方刻妖史 ~ Recollection Reverie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe In Magic :: Main street-