Partagez | 
 

 Et une citronnade, une ! [Jude-Mei & Andrea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin | I'M THE BOSS
« For a moment, just a moment, lucky me »


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 1045
→ LOGEMENT : Petite maison en bordure de la ville, plus près du lac que du centre-ville.
→ JOB(S) : Gérante d'un bar à cocktails sur la plage du lac bordant Taleville.
→ HUMEUR : Envie de faire trempette...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Et une citronnade, une ! [Jude-Mei & Andrea]   Mar 19 Juin - 14:10


Et une citronnade, une !

Il faisait chaud. Un peu trop, même. Elle avait décidé de s'arrêter sur un trottoir de la place centrale pour acheter une citronnade bien fraîche qu'un petit stand vendait. Son verre à la main, les cheveux dans le vent et le visage en direction de celui-ci, elle ferme les yeux pour s'imprégner de cette bonne journée. Mais alors qu'elle fait demi-tour pour continuer son chemin, elle rentre en plein dans une jeune femme et lui verse la moitié de sa citronnade dessus. Coup de chance, elles ont tout l'air de se connaître.




Jude-Mei se balade par cet après-midi chargé en chaleur. Alors qu'elle prend le temps de respirer l'air pur de la ville, Andrea arrive et n'a pas le temps de voir Jude se retourner pour aller dans sa direction. Elles se rentrent dedans et, s'apercevant de l'identité de l'autre, se confondent en excuses.

_______________________________


❝I'M TRITON AND ATHENA'S GRAND DAUGHTER, DEAL WITH IT❞
« For a moment all of me is alive and at home in the sea, i'm swirling and twirling so graceful and grand not stubbing my toes, getting stuck in the sand, for a moment life is cool, i'm splashing the worlds biggest pool, this is more than my thoughts ever thought it could be, for a moment, just a moment, lucky me. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JUDE-MEI Ϟ to believe in an another world


→ INSCRIT DEPUIS : 11/05/2012
→ MESSAGES : 1418
→ LOGEMENT : elle habite à présent dans une petite maison de quartier
→ JOB(S) : photographe professionnel travaillant pour le Daily Tale
→ HUMEUR : Très mauvaise, au plus bas.



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Et une citronnade, une ! [Jude-Mei & Andrea]   Ven 22 Juin - 17:19


les amis. ce sont toujours les meilleurs. on pourra toujours compter sur eux, quoiqu'il arrive. et même lorsque vous faites des bêtises, ils vous pardonneront toujours. sinon, ce ne sont pas de vrais amis.


RP CONCOURS △ AVEC ANDREA △ EN VILLE

Du soleil, encore du soleil et toujours du soleil. Telle était la météo depuis déjà plusieurs semaines à Taleville ; l’été était en train de s’installer de plus en plus, enveloppant cette charmante petite ville de sa chaleur presque étouffante. Il ne manquait plus que quelques degrés pour mourir desséchés. Cependant, les matins restaient encore un peu frais, et heureusement car j’en profitais pour faire mon jogging matinal – chose très importante dans mon quotidien. Mais l’été me donnait encore plus le sourire, et me rendait assez hystérique – beaucoup plus qu’en temps normal. Donc, je devenais de moins en moins supportable selon mon frère et d’autres personnes qui me connaissaient, certainement à cause de mon hyperactivité…

(…)

« Bon, je vais devoir retourner au Journal mon cœur. Tu vas faire quoi toi cette aprème ? » me demanda-t-il amoureusement, tout en cherchant ma main posée sur la table pour la caresser. Spencer m’avait presque supplié de le rejoindre à un petit resto de Taleville, ce midi, pour manger avec lui. J’avais eu d’autres projets, mais malheureusement, face à ce mec, je n’arrivais jamais à résister. Et finalement, j’avais tout laissé tomber, remettant ces projets à plus tard. Je lui souris doucement tout en observant nos mains entrelacées. On était à présent ensembles, mais il y avait quelque chose qui beugait, mais que j’ignorais. « Je vais faire… hum… DU SHOPPINH TIENS ! » m’exclamai-je, vivement et ravie. « J’veux m’acheter une robe en faite. Il fait trop chaud ici ! Et puis, faut bien que je sois joliiie pour toi » ajoutai-je, en lui faisant un petit clin d’œil. Il se mit alors à rire, amusé. Finalement, il se mit debout, déposa quelques billets sur la table – histoire que je ne paie pas – et me fit un petit bisou sur la joue, tout en murmurant quelques mots. « Hum, j’aurais voulu être là mais tanpis, une prochaine fois mon cœur. Amuses toi bien mais pas trop de folies hein ? ». Puis, il disparut après m’avoir adressé un dernier sourire – celui qui me faisait craquer - prenant la direction du Daily Tale, me laissant seule… Mais j’étais heureuse. J’avais tout simplement les yeux qui pétillaient de bonheur.

(…)

« Merci. Au revoir. » répondis-je à la vendeuse, prenant mon sac qui contenait mes derniers achats – une robe et un petit haut léger d’un blanc cassé. Ca me faisait le troisième sac de l’après midi et j’étais loin d’avoir fini… J’étais certes un garçon manqué, mais de temps en temps, ça m’arrivait d’être prise par ce genre de folies : le shopping. Je restais tout de même une femme… Et depuis que j’étais avec Spencer, j’avais tendance à accentuer ce coté « féminine » que j’avais enterré depuis toujours en moi … Je voulais être belle pour lui. Néanmoins, cette soudaine envie d’être belle et craquante pour lui cachait une terrible angoisse et un énorme manque de confiance, ces derniers trouvant un point commun : Rosie Bennett. J’avais peur d’elle… Et si Spencer me larguait pour elle ? Je ne pouvais le concevoir.

Je sortis du magasin, adressant un dernier sourire à la vendeuse puis je me mis à continuer à longer les vitrines des boutiques, des restaurants et des bars qui bordaient le trottoir. « 2 dollars la citronnade ! 2 dollars la citronnade ! ». Des voix d’enfants, qui espéraient récolter quelques sous histoire d’avoir un peu d’argent de poche. « Dites, madame, tu veux pas boire une de nos boissons rafraichissantes au citron ? » me demanda une petite fille, que je n’avais pas vu venir. Je ne pus résister à son regard craquant – qui me faisait penser à celui du Chat Potté. « Pourquoi pas ! » lui répondis-je, souriante. Après tout ça ne pouvait me faire que du bien non ? Je vis alors la petite fille partir en courant, ravie d’avoir trouvé sa ‘première’ cliente. Pendant ce temps, je me mis à la recherche des deux dollars. Finalement, elle revint quelques secondes plus tard, me tendit mon verre de citronnade et je lui donnai l’argent. « Merci ! » me dit-elle, me faisant un très grand sourire avant de partir une nouvelle fois en courant vers d’autres gens pour refaire certainement son petit numéro. Totalement craquante cette petite fille…

Je repris finalement ma petite promenade, profitant encore de la chaleur qui n’était pas tellement étouffante cette fois ci grâce à la petite brise qui faisait danser mes mèches blondes. Malgré tout, je ne pus m’empêcher de repenser à Spencer et à Rosie. Et ce qui devait arriver, arriva malheureusement… « Merdeuuuuuuuu ! Ooops, désolée ! » m'exclamai-je, confuse. Je venais de percuter une personne – inconnue ? – en reprenant ma petite route le long des vitrines. « Franchement je suis vraiment… vraiment…désolée » continuai-je, en remarquant qu’en plus d'avoir percuté cette personne, je l'avais aussi aspergée de citronnade… Et son haut était complètement trempé. Et merde !

Je relevai finalement mon regard pour connaître au moins l’identité de la personne. C’était la moindre des choses non ? Et je fus… très surprise. J’avais bousculé Andrea. Je me mis à rire doucement, soulagée mais pas totalement. « Andreaaaaaaaaaaa ! Drôle de rencontre non ? » dis-je, avec un sourire assez gêné.

_______________________________


    L'AMOUR EST LE PLUS PUISSANT DES POUVOIRS.On dit que rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout nos efforts pour l’ignorer (c) sunday.


Dernière édition par L. Jude-Mei Roseberry le Mer 25 Juil - 13:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrea ♡ don’t leave me here alone


→ INSCRIT DEPUIS : 11/05/2012
→ MESSAGES : 296
→ JOB(S) : travaille au TALEVILLE PUBLIC LIBRARY
→ HUMEUR : Joyeuse



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Et une citronnade, une ! [Jude-Mei & Andrea]   Mer 27 Juin - 8:42






Lorsque les premiers rayons du soleil vinrent chatouiller le visage de la jeune femme, Andrea tenta dans un premier temps de le faire disparaître en remuant les bras, comme s’il était possible d’attraper le soleil et de le changer de place, puis lâcha l’affaire et ouvrit un œil, puis l’autre, tout en grimaçant. La veille, elle avait passé la soirée avec son nouvel ami Kyle, avec qui elle avait énormément discuté, rigolé, et Andrea se demandait si, au fond, elle ne commençait pas à avoir un petit coup de cœur pour le jeune homme. Mais elle tenta de ne pas trop y penser, sachant pertinemment que dès qu’elle aurait retrouvé la vérité sur ses parents, elle quitterait à nouveau la ville. Andrea n’était pas faite pour cette petite bourgade trop calme à son gout, du moins, c’est ce qu’elle pensait au jour d’aujourd’hui.

҉ ҉ ҉ ҉ ҉ ҉ ҉
« Mademoiselle Andrea, vous n’avez toujours pas reçu mon livre ? » Andrea, presque suspendue dans le vide, une seule jambe sur l’échelle, baissa la tête et aperçu un vieil homme qui lui avait commandé un livre quelques semaines plus tôt. « Celui sur la menuiserie ? J’en ai énormément besoin pour mes dernières touches ». Andrea lui accorda son plus beau sourire, tenta de retrouver l’équilibre sur l’échelle et descendit pour rejoindre l’homme. A plusieurs reprises, il était venu lui tenu compagnie pendant ses heures d’ennuis et il avait une conversation intéressante. Elle adorait l’entendre parler de contes et de combats imaginaires. Elle lui fit signe de le suivre et se plaça derrière son ordinateur, tentant de trouver une trace de la commande. D’après le site, il avait envoyé le colis, mais il avait voyagé jusqu’à Chicago et commençait doucement à arriver vers Taleville « Je suis désolée Monsieur, il ne devrait plus trop tarder maintenant. » Le vieil homme avait l’air triste et désemparé, ce qui lui provoqua un immense élan de sympathie envers lui « Ecoutez, que ça reste entre nous … Comme l’expéditeur met du temps à nous faire parvenir le colis et que cela fait presque un mois que vous me l’avez demandé … Vous le louerez gratuitement pendant une semaine. ». Cette annonce permit à l’homme âgé de retrouver le sourire, ce qui donna du baume au cœur à la jeune femme.

҉ ҉ ҉ ҉ ҉ ҉ ҉
En milieu d’après-midi, Andrea baillât à pleine bouche pour la centième fois dans la journée, et décida de fermer la boutique pour aujourd’hui. De toute façon, ses clients les plus fidèles venaient le matin, lorsqu’il ne fait pas encore très chaud et qu’il est possible de se promener sans transpirer à grosse goutte. Elle prit donc le temps de bien ranger les bouquins éparpiller un peu partout dans la bibliothèque, tourna la pancarte, prévenant les habitants que c’était fermé, et éteignit les lumières avant de partir.
Elle ne rêvait qu’une d’une chose à ce moment précis … Une bonne sieste dans son lit. Avec de la chance, le soleil avait tourné et les rayons allaient enfin cesser de l’attaquer.
De nombreuses boutiques étaient fermées où n’allaient pas tarder à l’être, seules celles qui avaient un rapport avec la mode restait ouverte et attirait les jeunes femmes. Mais on pouvait bien voir que seuls les enfants et les jeunes de son âge avaient le courage de sortir sous ce soleil brulant, aucun adulte ou personne âgé n’avait osé mettre le pied dehors, et elle aurait dû faire de même.
C’est avec joie qu’elle vit les allées passer et qu’elle se rapprochait de son appartement, lorsqu’elle vit arriver une tête blonde, droit sur elle, et ne put empêcher la collision. Andrea sentit un liquide coulait sur son corps et baissa la tête. Son tee-shirt était trempé, et elle avait du mal à garder son sang-froid
« Franchement je suis vraiment… vraiment…désolée » Heureusement que cette personne s’excusait il ne manquait plus que ça ! « Mon tee-shirt ! Je l’ai acheté en début de semaine, il était neuf ! Mais je rêve ! » Ce n’était pas le bon jour pour chercher Andrea. Mais alors qu’elle tentait d’éponger son haut, les paroles de la personne lui étant rentrées dedans attirèrent son attention. « Andreaaaaaaaaaaa ! Drôle de rencontre non ? » La jeune femme releva la tête et fut surprise de voir sa camarade de conseil, Jude. Mais oui, maintenant qu’elle pouvait mettre un nom sur cette touffe de cheveux, elle reconnaissait cette voix. « Mimiii ! Mon dieu, je suis désolée d’avoir été froide, je ne savais pas que c’était toi » Rigola la jeune femme. Bon, elle était encore triste pour son tee shirt, mais cette collision lui permettait de parler un peu avec son amie « Alors qu’est-ce que tu fais aujourd’hui ? Shopping » Demanda-t-elle en regardant les nombreux sacs.

_______________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marineaude.tumblr.com
JUDE-MEI Ϟ to believe in an another world


→ INSCRIT DEPUIS : 11/05/2012
→ MESSAGES : 1418
→ LOGEMENT : elle habite à présent dans une petite maison de quartier
→ JOB(S) : photographe professionnel travaillant pour le Daily Tale
→ HUMEUR : Très mauvaise, au plus bas.



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Et une citronnade, une ! [Jude-Mei & Andrea]   Mer 25 Juil - 13:06


les amis. ce sont toujours les meilleurs. on pourra toujours compter sur eux, quoiqu'il arrive. et même lorsque vous faites des bêtises, ils vous pardonneront toujours. sinon, ce ne sont pas de vrais amis.


RP CONCOURS △ AVEC ANDREA △ EN VILLE

« Mon tee-shirt ! Je l’ai acheté en début de semaine, il était neuf ! Mais je rêve ! » me répondit Andy, dans un premier temps. Elle semblait énervée et je la comprenais bien. Je venais de pourrir son nouveau tee-shirt ! En plus, pour couronner le tout, elle venait à peine de l’acheter, donc il était neuf. J’étais vraiment débile, quand je le voulais. Je soupirai doucement, totalement gênée. « Je.. Je… » marmonnai-je, tentant de présenter toutes les excuses du monde. Mais en vain. Puis je relevai les yeux, et je reconnus avec surprise Andrea ! Ce fut un grand soulagement. Je n’étais pas tombée sur n’importe qui. Quoique… J’avais quand même fait une bêtise. Même, une grosse bêtise. Je venais d’abimer le tee-shirt de la fille que j’appréciais le plus ! Il y avait de quoi être gênée, bien que j’avais ressenti un soulagement en voyant Andrea en face de moi. Autrement dit, je n’étais pas tombée sur une folle dingue. Elle m’aurait fait un véritable scandale. En revanche, avec Andy, ça allait être différent même si je restais affreusement gênée.

« Mimiii ! Mon dieu, je suis désolée d’avoir été froide, je ne savais pas que c’était toi » me dit-elle, tout en rigolant. Je me mis alors à rire, mais mon rire semblait… crispé à cause de cet incident. Andrea était bien trop gentille de s’excuser de sa froideur car celle-ci était complètement justifiée même si on s’appréciait beaucoup. Mon rire s’estompa puis, je lui adressai un nouveau sourire encore gêné. « Andy, ne t’excuses pas. Tu as toutes les bonnes raisons pour être froide. Je suis tellement… tête en l’air en ce moment. » lui répondis-je, en levant les yeux vers le ciel. Oh oui ! Je n’avais plus trop les pieds sur Terre en ce moment. Je vivais sur un petit nuage depuis cette fameuse soirée en compagnie de Spencer. Je me mis alors à rougir subitement, en y repensant. Puis je me mis à secouer la tête, afin de sortir ce dernier souvenir de ma tête. Ainsi, je remis mon attention sur Andrea, qui me souriait. Elle semblait avoir compris… De toute façon, je ne pouvais rien lui cacher. Cette fille me ressemblait bien trop. « Arrêtes de sourire comme ça, tu me fais peur ! » dis-je à nouveau, en affichant un nouveau sourire mais cette fois ci, grand. Les moments que je passais avec Andy étaient vraiment des moments en or.

« Alors qu’est-ce que tu fais aujourd’hui ? Shopping » me demanda-t-elle, curieuse en observant tous mes sacs. Je me rappelai alors ce qui venait de passer. J’allais presque oublier le pire. Le tee shirt à Andy carrément foutu par ma faute. Alors, revenant sur Terre, je partis jeter mon verre à présent vide dans la poubelle la plus proche. C’était la plus belle précaution que je pouvais prendre. Puis, je me mis à chercher quelque chose dans mes nombreux sacs « Ah oui ! Vu que j’ai carrément abimé ton tee shirt neuf… Et que comme tu as pu le voir, je suis en train de faire du shopping… » dis-je, tout en continuant mes recherches. « Je pense que j’ai trouvé le moyen pour me faire pardonner… » rajoutai-je, en sortant mon petit top fin à bretelles blanc cassé que je venais à peine d’acheter. Il m’avait couté assez cher, car les finitions étaient parfaites. De plus, la matière semblait très légère. Parfait pour un haut d’été. J’arrachai le prix que je remis immédiatement dans un des sacs au hasard. « Voilà ! Il est pour toi, Andy ! » m’exclamai-je, affichant un énorme sourire dévoilant toutes mes petites dents blanches, tout en montrant ma petite trouvaille. Je ressemblais à une débile, mais tanpis. Je n’allais pas mourir.

Cependant, connaissant Andrea, je savais qu’elle allait refuser. Elle était bien trop gentille, et donc elle allait certainement me dire quelque chose qui allait ressembler à ça : « Mais non, t’inquiètes pas… T’as pas besoin de ça pour te faire pardonner. ». Malheureusement, elle ne savait pas que je pouvais très bien anticiper les évènements. Ainsi, sans qu’elle ait eu le temps d’apercevoir quelque chose, je mis le haut dans son sac à main. ET BOUM ! Le tour était joué ! Et moi, je me mis à rire, amusée.

_______________________________


    L'AMOUR EST LE PLUS PUISSANT DES POUVOIRS.On dit que rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout nos efforts pour l’ignorer (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrea ♡ don’t leave me here alone


→ INSCRIT DEPUIS : 11/05/2012
→ MESSAGES : 296
→ JOB(S) : travaille au TALEVILLE PUBLIC LIBRARY
→ HUMEUR : Joyeuse



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Et une citronnade, une ! [Jude-Mei & Andrea]   Jeu 26 Juil - 14:03






En coooonnnnstructiiiiiioooonnnn

_______________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marineaude.tumblr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et une citronnade, une ! [Jude-Mei & Andrea]   Aujourd'hui à 23:47

Revenir en haut Aller en bas
 

Et une citronnade, une ! [Jude-Mei & Andrea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» M. Jude Winters ♦ I realized... it was only just a dream.
» recruté le perso qui resemble a jude
» Andrea - italien, recherche de JDR !
» inazuma eleven 1 équipe de jude blaze
» Vous connaissez la blague du chinois qui manges des nems ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe In Magic :: ♦ Les sujets rps.-