Partagez | 
 

 Pique-nique ▲ Groupe #2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ | I'M THE QUEEN


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 566
→ LOGEMENT : PARTOUT ET NULLE PART ;
→ JOB(S) : MAIRE DE TALEVILLE
→ HUMEUR : EVILIQUEMENT VOTRE



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Pique-nique ▲ Groupe #2   Jeu 17 Jan - 15:14


“ – Vous avez choisi la fraîcheur du lac et ses gourmandises,
allez donc, à deux vous trouverez un doux panier,
une couverture et une bouteille de vin.
Ne soyez pas timides, faites à votre guise.
Mangez, buvez et surtout discutez,
car ceci est loin d'être la fin.
L. Jude-Mei Roseberry et Spencer L. Weber.

_______________________________


Let's be cruel to those who ask for it.
let's be cruel to those who deserve it.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Pique-nique ▲ Groupe #2   Sam 19 Jan - 11:32

Il ne voulait pas mettre son nom, il ne voulait pas faire de chasse au trésor et encore moins se retrouver avec quelqu'un qui ne connaissait pas. Mais image de rédacteur en chef oblige, Spencer avait rajouté son nom, le sourire aux lèvres, discutant joyeusement avec l'entourage qui avait hâte de fêter cette nouvelle année. Lui il s'en fichait, il voyait ça comme un jour identique aux autres. C'était stupide de fêter le nouvel an, encore plus stupide de le fêter de cette manière, mais le maire y tenait. Regina voyait là, selon ses dires, un super moyen de redonner le sourire aux habitants et de reprendre le cours des choses de la manière la plus normal du monde. Après tout, cette chasse au trésor était une tradition, pourquoi vouloir changer ça ? Pour le coup, Spencer était vêtu d'une tenue simple et sans prise de tête. Une chemise, une veste grise et pantalon noir. Il n'allait pas mettre de costume, de cravate ou de noeud papillons. Ce n'était pas un bal. Ce n'était qu'une soirée.

Tôt ce matin-là, il avait donc posé son nom avant d'aller contribuer à l'installation du chapiteau près du lac. Avec le froid, le maire avait trouvé une très bonne idée pour pouvoir pique-niquer, sans frissonner. Et le tout, sous la belle étoile. Alors que certains s'occupaient de poser des drapes et d'installer des chauffages de part et d'autres des limites du grand capitaux, Spencer aidé à installer les câbles électriques pour que tout fonctionne. Il ne devait y avoir aucun dégât, aucun problème ce soir. Il était, peu avant 17h, rentré chez lui pour se changer et prendre une douche avant de revenir au centre de la ville.

Il fut surpris. Surpris d'entre son nom. De savoir qu'il allait devoir se retrouver avec Elle. Ils n'avaient pas eu l'occasion de discuter depuis la révélation à l'hôpital et Spencer s'était très éloigné. Il avait aussi entendu parler de sa tentative de suicide, le jour-même, mais il était beaucoup trop en colère et beaucoup trop incompréhensif pour jouer le jeu et faire quoi que ce soit. Néanmoins, là, devant tout le monde, il n'allait pas s'enfuir. Sans attendre il monta sur l'estrade, fit un beau sourire et attrapa l'enveloppe qui contentait l'indice pour la chasse au trésor. Enveloppe qu'il rangea rapidement dans sa chambre et ignorant un peu Jude, il se dirigea vers les calèches qui amènent au lac. Il s'installa, croisa les bras, fixa légèrement le ciel et posa ses yeux sur Jude qui venait de monter dans l'engin. La voiture se mit en marche, les sabots des chevaux se firent entendre. Direction le lac, ou dans le chapiteau décorer pour l'occasion, attendait un panier de pique-nique pour Spencer et Jude. Petit apéritif, vin, diner... dessert. Il allait devoir supporter Jude jusqu'au feu d'artifice.

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JUDE-MEI Ϟ to believe in an another world


→ INSCRIT DEPUIS : 11/05/2012
→ MESSAGES : 1418
→ LOGEMENT : elle habite à présent dans une petite maison de quartier
→ JOB(S) : photographe professionnel travaillant pour le Daily Tale
→ HUMEUR : Très mauvaise, au plus bas.



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Pique-nique ▲ Groupe #2   Mer 23 Jan - 14:11


“ – Do you know that I love you ?
Spencer Weber & Jude-Mei Roseberry

J’allais mal, vraiment mal. Je broyais du noir. Je m’en voulais et je me sentais honteuse. Honteuse d’avoir menti à Spencer, d’avoir caché cet évènement à mon petit ami. Comment avais-je pu faire une chose pareille ? Après tout, j’avais mérité tout ce qui s’était passé : ma dispute avec Spencer, ma tentative de suicide, la visite d’Harysta et tous les potins de la part des autres habitants de Taleville. Ainsi, depuis mon retour de l’hôpital, je ne sortais plus en ville. Je n’avais pas envie de sentir les regards des autres me dévisageant de haut en bas ou pire, d’entendre des murmures à propos de moi et de ma tentative de suicide échouée. C’était bien trop dur. Tout simplement, je n’avais pas la force de me confronter à la réalité. J’aurais préféré rester à l’hôpital, ou encore… dans le monde des morts. Là, je n’aurais pas eu autant mal. Je n’aurais pas ressenti ce manque provoqué par l’absence de Spencer et cette honte. Car oui, j’avais honte d’avoir tout caché à Spencer, d’être tombée enceinte, d’être autant faible et si naïve.

Cependant, j’avais mis quand même mon nom sur un petit papier, comme les autres habitants. Je me remettais de toutes mes mésaventures, petit à petit. Ma tentative de suicide remontait déjà à quelques semaines. Mais malgré ça, lors de mes rares sorties dans Taleville, les gens continuaient encore de murmurer, de jeter leur venin, ou encore de me dévisager comme si j’avais commis un crime. Quel crime ? Le bébé était encore vivant. Ainsi, j’avais mis mon nom afin de montrer aux autres habitants de la ville que j’étais restée la même, et que le passé restait le passé. Certains habitants m’avaient applaudit lorsqu’ils m’avaient vu déposer mon petit papier. Je voyais dans leurs yeux en signe d’encouragements… Je n’étais pas seule, malgré ce que j’avais pu penser dans mes semaines les plus noires de mon existence.

A présent, le jour J venait d’arriver. J’attendais comme les autres que mon nom soit tiré. Malheureusement, je n’avais pas prévu ce qui allait se passer. Bien évidemment, mon nom fut tiré à la suite de celui de Spencer. Ce fut à ce moment là, que je sentis les battements de mon cœur s’accélérer. Je revis alors plusieurs images provenant de notre dispute : Spencer en colère, le claquement de la porte, mes larmes sur mon visage… Je me mordis la lèvre, mon visage virant au blanc. Je n’aurais jamais dû mettre mon nom dans la boite… Je n’étais qu’une idiote. J’étais tellement perdue dans mes pensées qu’on me poussa pour me faire atterrir. Je secouai la tête, reprenant mes esprits. Puis, je rejoignis Spencer déjà sur l’estrade.

Quelques minutes après, je rentrai dans la calèche qui allait nous emmener quelque part. Je ne savais pas où exactement. Je m’étais à peine renseignée sur les festivités à vrai dire. Cependant, Spencer restait silencieux, m’ignorant. Alors, assise en face de lui, je baissais les yeux attendant bien sûr la fin de ce supplice. Je n’étais pas à l’abri d’une seconde dispute, d’une seconde tentative de suicide, ou pire… d’une fausse couche.

_______________________________


    L'AMOUR EST LE PLUS PUISSANT DES POUVOIRS.On dit que rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout nos efforts pour l’ignorer (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Pique-nique ▲ Groupe #2   Mer 23 Jan - 18:48

Elle était silencieuse et était monté dans la calèche sans faire de bruit. En même temps, vu la situation c'était normal. Ce qui s'était passé avait ruiné beaucoup, mais Spencer sentait qu'il fallait remettre les choses en place. Elle lui avait menti, elle lui avait caché la chose la plus importante du monde. Spencer ne voulait pas fonder de famille. Il n'en avait pas la moindre envie et cela peu importe il savait que c'était une décision qu'il prendrait enfin tous ces soucis régler et par souci il parlait de son petit frère. De Scott qui marchait dans les rues sans se douter que son frère attendait encore le bon moment pour mettre fin à ses jours. En y réfléchissant, Jude lui avait ouvert les yeux. Sur la vie, les mensonges, leurs relations. Spencer avait beau vouloir être une personne idéale, parfaite, aimable et gentil aux yeux des autres, elle avait fait ressortir ce qu'il cherchait temps à éviter et sa dernière réunion avec Noelie n'avait rien arrangé. Il ne savait pas ce qu'ils - en parlant de lui et Jude - allaient devenir.

Pour le coup, Spencer se dit qu'il fallait profiter de tout ça. C'était le moment où jamais. « - Si aucun de nous ne prend la parole, je pense qu'on peut tout de suite esquiver les festivités. » lança-t-il soudain comme si tout ceci était la chose la plus normal du monde. « - Je pense qu'on devrait en profiter, pour mettre les choses aux claires toi et moi, tu ne penses pas ? » Il n'avait pas une voix dure, grave, bien au contraire. Il était très calme, il voulait que les choses s'arrangent tout simplement. « - On se dirige actuellement vers le lac, pour pique-niquer, alors tâchons de régler nos problèmes en adulte, veux-tu ? »

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JUDE-MEI Ϟ to believe in an another world


→ INSCRIT DEPUIS : 11/05/2012
→ MESSAGES : 1418
→ LOGEMENT : elle habite à présent dans une petite maison de quartier
→ JOB(S) : photographe professionnel travaillant pour le Daily Tale
→ HUMEUR : Très mauvaise, au plus bas.



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Pique-nique ▲ Groupe #2   Sam 26 Jan - 13:53

Je regrettais d’avoir mis mon prénom dans le tas. Pourquoi avais-je fait un truc de ce genre ? Surtout pour tomber nez à nez avec Spencer. C’était bien la dernière personne que je voulais voir, même si j’avais besoin de lui et que j’étais follement amoureuse de lui. Il m’avait blessé… Et de surcroit, profondément, étant donné qu’il n’était pas venu me voir à l’hopital après ma tentative de suicide. Cette absence à mes yeux prouvait bien que je n’étais plus rien pour lui. Tanpis. J’avais fait de toute façon mon choix… S’il ne voulait rien arrangé, ça m’était égal. Mes blessures guériront quand même… Néanmoins, ça prendra peut être plus de temps.

Assise dans la calèche, je demeurais muette, ne trouvant rien à dire, et surtout je n’en avais pas vraiment envie. Spencer m’avait blessé, même si je l’avais bien cherché. Je restais une femme assez fragile, et il venait de me froisser telle une feuille de papier. Alors, je fixais les arbres dehors. La calèche allait vite. D’ici quelques minutes, j’allais devoir descendre et me mettre à sourire. Dans un instant, j’allais savoir le lieu dans lequel j’allais devoir supporter mon cher petit ami pour la soirée. Vivement la fin des festivités… J’en avais déjà marre. Cependant, mes pensées furent rompues par les paroles de Spencer. Il venait de parler. « Si aucun de nous ne prend la parole, je pense qu'on peut tout de suite esquiver les festivités. » me dit-il, en premier lieu. Sa voix paraissait calme. Il n’y avait aucune dureté qui sonnait. Ce n’était pas la même voix que celle que j’avais pu entendre à l’hôpital. Je hochais la tête, du même avis. Il n’avait pas tord ; on pouvait tout esquiver. « Je pense qu'on devrait en profiter, pour mettre les choses aux claires toi et moi, tu ne penses pas ? » rajouta-t-il, toujours avec le même calme.

Là, je fus surprise. Alors, je posai mes yeux sur son visage. Je ne souriais pas. Je restais encore muette, cherchant quoi lui répondre. Il en profita pour prendre une troisième fois la parole. « On se dirige actuellement vers le lac, pour pique-niquer, alors tâchons de régler nos problèmes en adulte, veux-tu ? ». En adulte ? Ceci voulait sous-entendre que j’avais eu un comportement de gamine ? Non, mais j’étais en train d’halluciner. Comment pouvait-il penser à ce genre de choses ? « Comme tu veux. » répondis-je, lourdement. « A vrai dire, on n’a pas d’autres choix. Si on s’absente durant ces festivités, on va faire encore jaser les journaux… Et en ce moment, j’en ai un peu ma claque tu vois. Alors, pour faire passer le temps, on peut régler tout ça. » rajoutai-je, calmement en le regardant. Je ne souriais toujours pas. Mais au fond de moi, j’étais soulagée. Soulagée d’entendre sa voix. Soulagée d’entendre qu’il veut arranger les choses… Il était temps.


_______________________________


    L'AMOUR EST LE PLUS PUISSANT DES POUVOIRS.On dit que rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout nos efforts pour l’ignorer (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Pique-nique ▲ Groupe #2   Sam 26 Jan - 17:27

Spencer avait beaucoup de mal à comprendre ce qui se passait là et ce qui était en train de leurs arrivées. Il fallait voir les choses en face, le destin avait bien fait les choses. Spencer et Jude étaient, depuis leurs rencontres, toujours très attirés l'un par l'autre. Presque comme si c'était une évidence, et voilà qu'aujourd'hui tout avait changé. Comme si tout avait d'un coup basculé du mauvais côté et il fallait remettre ça dans l'ordre. Ils étaient en froid, c'était évident. Elle lui avait menti, pour Spencer c'était pire que tout, mais au fond il l'avait tout autant blessé par son ignorance. Il l'avait abandonné sans penser à prendre de ses nouvelles ou encore à aller la voir. Non Spencer avait agi en gardant toute sa colère en lui et par conséquent il avait blessé Jude autant qu'elle s'était blessée elle-même et qu'elle l'avait blessé lui. C'était comme si tous les deux étaient coincé, coincé dans un cercle vicieux et Spencer n'avait pas envie de rester comme ça.

Il n'avait pas 15 ans. Ils n'avaient pas 15 ans. Il fallait par conséquent agir en conséquence et se montrer adulte et être plus ouvert. Si chacun se fermer, comment allaient-ils tirer un trait sur tout ça ou encore, comment allaient-ils avancer ? Mais Jude n'avait pas l'air de comprendre complètement la situation. La soirée s'annonçait mouvementé au final. Elle avait l'air... en colère. Fatiguée aussi, sans doute. Elle se contenta de dire qu'il avait raison et qu'elle ne voulait pas partir au risque que le journal parle encore d'eux. C'était le loup, qui parlait d'eux, pas autre chose. Il n'était pas fautif pour ça sinon on ne lirait jamais rien sur les habitants, sur leurs vies et leurs secrets tel des potins inutiles et sans valeurs. Spencer ne supportait pas cette chronique.

« - Je t'en veux toujours tu sais, De ne m'avoir rien dit, d'avoir gardé ça pour toi. Je comprend toujours pas pourquoi d'ailleurs. Si tu me considérais vraiment comme ton petit-ami, où était le mal si tu étais tombé enceinte ? Au moins, on aurait décidé de son sort ensemble. Mais je me rends compte qu'au fond, toi aussi, tu ne comprends pas réellement pourquoi je t'en veux autant. » Il avait un ton très sérieux, prenant alors l'idée de parler ouvertement et de régler les choses à la lettre. Il posa alors son regard, presque froid et vide sur Jude. Il n'y avait là, pas la moindre chaleur et compassion. « - Je ne suis pas prêt pour ça. Fondé une famille est très loin d'être une de mes priorités. Je m'excuse si j'ai pût être froid et distant à l'hôpital, j'étais juste en colère. »


_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JUDE-MEI Ϟ to believe in an another world


→ INSCRIT DEPUIS : 11/05/2012
→ MESSAGES : 1418
→ LOGEMENT : elle habite à présent dans une petite maison de quartier
→ JOB(S) : photographe professionnel travaillant pour le Daily Tale
→ HUMEUR : Très mauvaise, au plus bas.



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Pique-nique ▲ Groupe #2   Dim 27 Jan - 11:08

« Je t'en veux toujours tu sais, De ne m'avoir rien dit, d'avoir gardé ça pour toi. Je comprend toujours pas pourquoi d'ailleurs. Si tu me considérais vraiment comme ton petit-ami, où était le mal si tu étais tombé enceinte ? Au moins, on aurait décidé de son sort ensemble. Mais je me rends compte qu'au fond, toi aussi, tu ne comprends pas réellement pourquoi je t'en veux autant. » me dit-il, d’un ton sérieux. Je le fixais, silencieusement, sans ciller. Je regrettais vraiment ma décision. Pourquoi j’avais mis ce putain de papier ? Ca m’aurait évité cette énième dispute. Cette remontrance. Car Spencer se le permettait. Mais quel culot ! Et lui, n’avait-il rien à se reprocher ? Etait-il peut être parfait ? Il pouvait bien se garder ses remarques… Car il les avait déjà dites. C’était vraiment déplacé de sa part. Il ne voulait toujours pas comprendre. Il ne me comprenait pas. « Spencer, tu as un sacré culot. Tu me répètes ce que tu m’as dit. Je sais déjà tout ça, donc évites de remuer le couteau dans la plaie, veux-tu ? En faite, ça serait plutôt à moi de te faire à mon tour des remontrances. » lui répondis-je, assez sèchement. Ce ton était tout à fait justifié. Au départ, je pensais qu’il voulait arranger les choses, mais je m’étais trompée. Du moins, il ne faisait rien paraitre. Il continuait encore à me faire la morale, alors que là c’était foutu. On était coincé. On ne pouvait pas faire marche arrière. Le mal était déjà fait. Le bébé était dans mon ventre. « Cessons de penser au passé, car malheureusement, on l’a déjà construit. » repris-je, lourdement.

Spencer m’avait blessé. Lourdement et profondément. Et c’était pour ça que je lui en voulais beaucoup même si au fond de moi, je voulais sauter à son cou et l’embrasser tout en lachant mes dernières larmes. A l’intérieur de moi, il y avait cette petite voix qui me disait : « ne soit pas si méchante ». Elle me recommandait de le pardonner… Mais c’était au-delà de mes forces. Il venait de remettre le couteau dans la plaie. Il venait de me refaire une leçon de morale, déjà faite, alors que lui n’était même pas venu me voir après ma tentative de suicide. Il avait disparu de ma vie. « Je ne suis pas prêt pour ça. Fondé une famille est très loin d'être une de mes priorités. Je m'excuse si j'ai pût être froid et distant à l'hôpital, j'étais juste en colère. » reprit-il un moment. Mon cœur lâcha, et je sentis les larmes monter. Cependant, elles ne tomberont pas. « Et moi donc… Tu ne penses pas que je suis en colère contre toi ? Est-ce qu’un jour, tu t’es posé un instant te demandant qu’est ce que tu avais fait ? Est-ce qu’un seul instant, une seule seconde, tu t’es demandé si j’allais bien ? Car, si je ne m’abuse Spencer, la source de mon mal-être, de mon suicide, n’est qu’autre que toi. Car oui, tu m’as blessé. Encore plus que moi je t’ai blessé… » criai-je à moitié, envahie par la douleur et la tristesse. Finalement, les larmes roulèrent sur mes joues, que je me mis à essuyer avec violence.

« Spencer… » murmurai-je, faiblement. Un cri de supplice… J’en avais vraiment marre. Je voulais que cette hache de guerre soit enfin enterrée. J'étais tellement désolée...


_______________________________


    L'AMOUR EST LE PLUS PUISSANT DES POUVOIRS.On dit que rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout nos efforts pour l’ignorer (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Pique-nique ▲ Groupe #2   Dim 27 Jan - 12:01

Un culot ? Quel culot ? Il voulait être honnête et lui dire les choses clairement et il aurait quelque chose à se reprocher ? Ecoutez-t-elle réellement ce que Spencer était en train de dire ? Il voulait seulement qu’elle comprenne que tout ça, il fallait mettre les choses aux claires pour pouvoir avancer. Mais visiblement Jude le prenait comme une insulte presque. Là il pouvait percevoir la colère. Elle lui en voulait, pourquoi ? Est-ce que c’est lui qui lui a demandé de garder un bébé cachait dans son bide ? Est-ce que c’était de sa faute si elle avait décidé elle-même d’avorter comme si Spencer n’avait aucune responsabilité derrière tout ça ? Il se contenta de ne pas interrompre Jude, malgré son envie de la reprendre à plusieurs moments.

« - Tu aurais peut-être préféré qu’on efface tout ça, comme si ça n’avait jamais eu lieu ? Eh bien je t’annonce qu’on ne peut pas avancer si on ignore ce qui s’est passé. » Le ton sèche de Jude le troubler pas mal. Il ne l’avait jamais vu comme ça. Il en était presque choqué, mais il savait Jude plus forte que ce qu’il avait déjà vu et il pouvait le voir là. Spencer voulait arranger les choses, mais on n’arrangeait rien en ignorant ce qui s’est passé. Spencer était très calme, il ne voulait pas être brutal où davantage en colère. Ce n’était pas le but de tout ça, sinon il aurait déjà quitté l’engin depuis un moment et aurait évité une confrontation avec Jude.

Alors qu’il tenta de reprendre la parole, dans l’espoir de faire comprendre à Jude, tout en s’excusant, qu’il était en colère, il ne s’attendait pas – encore une fois – à une telle réponse. Elle le rendait responsable de son suicide. Et les mots étaient très durs à entendre. La calèche s’arrêta. Spencer était plus en colère que jamais devant ce que Jude venait de lui balancer. Il laissa le silence prendre place et descendit de l’engin et attendit que Jude descende à son tour. Devant eux un sentir allait les conduits jusqu’au bord du lac, mais Spencer attendit que la calèche s’éloigne pour reprendre la parole.

« - Comment oses-tu me rendre coupable pour ça ! » Il sera le poing. « - Est-ce que je t’ai fait quoi que ce soit quand on était ensemble ? Non ! Est-ce que je t’ai blessé ? Non ! Est-ce que je t’ai menti ?! Non ! Je t’ai laissé entrer dans ma vie et je me suis ouvert complétement à toi. Pourquoi crois-tu que je t’ai laissé seule à l’hôpital ? Parce que je me sentais trahis. Tu entends, trahis ? Et ensuite on me parle de ta tentative de suicide… » Il s’avança un moment. Il avait envie de frapper sur quelque chose là tout de suite. « - Bon sang Jude ! Je t’aime ! Tu crois que je ne m’inquiétais pas pour toi ? Tu crois que je n’avais pas envie de venir te voir ? » Il se posa devant elle, la tenant fermement par les épaules. « - Si tu me rends aussi responsable pour ta tentative d’en finir avec le monde, crois-tu réellement que ça me donne envie de revenir vers toi ? » il sentait ses yeux lui piquait. Bon sang, c’était plus dur que prévus tout ça. Il n’avait pas ressenti ça depuis des lustres. « - Est-ce… Est-ce que tu imagines ce qui se serait passé si tu n’étais pas là aujourd’hui ? Si tu étais morte. J’ai… J’ai aujourd’hui l’impression que tu es bien mieux sans moi. » Il ravala sa salive, lâchant prise. Il allait s’effondrer et pleurer comme un bébé mais il rajouta d’une voix brisé : « - Quitte à tirer un trait sur tout ça, tirons un trait sur nous. » Son regard repris une forme sérieuse. Avant qu’il ne tourne le dos à Jude et qu’il commença à s’éloigner en direction du lac.

Spencer était blessé. Pas seulement à cause de Jude. Il était bouleversé. On l’avait, toute sa vie, reproché d’être responsable de la mort de sa mère. On lui avait reproché d’être tout ce simplement une erreur dès la naissance, d’où le fait qu’il ne voulait pas d’enfant. Son père était mort par sa faute et dernièrement Katherine était morte dans ses bras… Et pour couronner le tout, Jude avait fait une tentative de suicide.

C’était trop pour lui.

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JUDE-MEI Ϟ to believe in an another world


→ INSCRIT DEPUIS : 11/05/2012
→ MESSAGES : 1418
→ LOGEMENT : elle habite à présent dans une petite maison de quartier
→ JOB(S) : photographe professionnel travaillant pour le Daily Tale
→ HUMEUR : Très mauvaise, au plus bas.



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Pique-nique ▲ Groupe #2   Dim 27 Jan - 14:19

Faire marche arrière, c’était tout ce que je désirais en ce moment même. Mais hélas, j’étais bien la première à savoir que ceci n’était pas possible. Alors, je me mis à soupirer profondément, terriblement triste. Comme j’aurais voulu que ça se passe autrement… Mais ça s’était passé ainsi, et on ne pouvait pas le nier. Alors il fallait mieux faire face à cette triste et douloureuse réalité. Je n’avais pas le choix, lui non plus. On n’avait plus le choix. J’étais enceinte et j’avais fait une tentative de suicide. Je ne pouvais rien rayer. C’était ancré dans mon passé malheureusement. Tout comme le fait que le couple que je formais avec Spencer ne tenait plus qu’à un seul fil.

« Tu aurais peut-être préféré qu’on efface tout ça, comme si ça n’avait jamais eu lieu ? Eh bien je t’annonce qu’on ne peut pas avancer si on ignore ce qui s’est passé. » me dit-il, sèchement. Je secouai la tête, muette. Je le savais bien. On ne peut plus reculer. Je déposai alors mes yeux, pensive, sur les arbres qui défilaient dehors, me laissant bercer par les mouvements provoqués par la calèche. Je ne voulais pas perdre Spencer car je ne pouvais pas vivre sans lui. Il m’était vital. C’était mon oxygène pour respirer. Je ne pouvais pas concevoir une autre vie sans lui. C’était une évidence pour moi. J’aimais Spencer. Cet amour me bouffait de l’intérieur. J’étais totalement amoureuse de lui… Et je ne voulais pas le perdre. Absolument pas. Mes pensées se stoppèrent lorsque les arbres devinrent immobiles. Nous étions arrivés près du lac. Spencer, silencieux, ouvrit la porte de la calèche afin de sortir de celle-ci. J’en fis de même quelques secondes plus tard. Puis, un silence glacial s’installa entre nous… Jusqu’au moment où la calèche partit, nous laissant seuls, face à face.

« Comment oses-tu me rendre coupable pour ça ! » me dit-il, quelques secondes après le départ de la calèche. Je restais muette, le regardant droit dans les yeux. « Comment oses-tu me rendre coupable pour ça ! » rajouta-t-il, en colère. Puis, il vint prendre mes épaules fermement, tout en reprenant la parole. J’étais incapable de dire un mot. « Bon sang Jude ! Je t’aime ! Tu crois que je ne m’inquiétais pas pour toi ? Tu crois que je n’avais pas envie de venir te voir ? » me dit-il, gardant le même ton de voix. « Si tu me rends aussi responsable pour ta tentative d’en finir avec le monde, crois-tu réellement que ça me donne envie de revenir vers toi ? (…) Est-ce… Est-ce que tu imagines ce qui se serait passé si tu n’étais pas là aujourd’hui ? Si tu étais morte. J’ai… J’ai aujourd’hui l’impression que tu es bien mieux sans moi. » continua-t-il, laissant néanmoins paraitre dans sa voix une cassure. Puis, il ravala sa salive. Quant à moi, j’étais là, immobile… Carrément figée. Je me trouvais stupide. J’avais fait tellement d’erreurs. « Quitte à tirer un trait sur tout ça, tirons un trait sur nous. » finit-il par me dire. Les derniers mots eurent une étrange sensation en moi : comme si on m’avait poignardé. Puis, je finis par réaliser que ce n’était pas ça que je souhaitais. Que j’aimais trop fort Spencer pour rayer notre histoire. J’étais certaine qu’il y avait une solution… Mais laquelle ?

Cependant, le temps que je reprenne mes esprits, Spencer s’éloignait. Non, non… Et encore non. J’étais à présent paniquée, angoissée. Je manquais de souffle. « Spencer… » dis-je, espérant que ça allait ressembler un cri mais en vain. Mes pieds refusaient de se déplacer, comme si je prenais racine à cet endroit. Je refusais d’abandonner Spencer, et notre histoire. Alors, je fis une nouvelle tentative, fixant Spencer marcher au loin. « SPENCER ! » criai-je, de toutes mes forces. Cette fois-ci, j’avais bien crié. Il s’était même arrêté. « Spencer, je suis affreusement désolée. Excuses moi pour tout. Pour tout ce que j’ai pu te faire endurer. Excuses moi de t’avoir accusé pour ma tentative de suicide car c’est totalement faux. Tu n’es responsable de rien puisque tout ça, c’est à cause de moi. Certes, je me suis trompée sur beaucoup de choses, mais pas sur une chose. Une unique chose. C’est que je t’aime Spencer. Je suis totalement amoureuse de toi, et je ne peux pas vivre sans toi. Je ne veux pas te perdre. Ne crois pas que je serais mieux sans toi, car ça ne sera pas le cas... Je t’en prie, pardonnes moi… » finis-je par lâcher, tout en me laissant tomber au sol, les larmes ruisselant sur mes petites joues déjà rougies par le froid. Non, non… Je ne pouvais pas croire que tout ceci allait être fini d’une seconde à l’autre. Car j’aimais Spencer… Et surtout, car j’attendais son enfant.


_______________________________


    L'AMOUR EST LE PLUS PUISSANT DES POUVOIRS.On dit que rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout nos efforts pour l’ignorer (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ | SOMEWHERE


→ INSCRIT DEPUIS : 06/12/2012
→ MESSAGES : 11


MessageSujet: Re: Pique-nique ▲ Groupe #2   Sam 2 Fév - 17:41

Sérieusement ? Jude....
DE: NUMÉRO INCONNU.

Tu étais enceinte et tu ne lui as rien dit ! Bravo ! Voilà un secret qui traînait sous mes yeux et que je n'avais pas remarqué. En attendant, tu ne trouves pas que Spencer met un peu trop la faute sur toi ? On sait tous que tu aurais fini par lui dire la vérité, tu avais juste besoin de temps. Mais Monsieur ne semble plus aussi compréhensif qu'au début, n'est-ce pas ?

Tu sais quoi, tu mérites mieux. Beaucoup mieux. Et Spencer met la faute sur toi pour que tu ne mettes tout simplement pas la faute sur lui. Tu manques d'arguments ? Pas de panique en voici un de taille : Il te trompe, avec Noélie.

Toujours aussi amoureuse ?
LE LOUP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Pique-nique ▲ Groupe #2   Sam 2 Fév - 19:45

Sa dernière phrase résonnait encore dans sa tête. Tirer un trait sur eux. Etait-ce vraiment la solution à tout ça ? Peut-être. Plus il avançait, plus il avait la sensation d'avoir fait quelque chose de mauvais, d'avoir dit quelque chose qu'il ne fallait pas. Ce moment si peu original où à peine les mots sortis ont les regrettes. Peut-être ne l'avait-il pas assez montré, mais il aimait vraiment Jude. Il ressentait quelque chose de très fort et d'inhabituel pour elle. Ce qui lui avait tant plu c'était la facilité avec laquelle il devenait une meilleure personne à ses côtés. On ne pouvait pas rêver mieux surtout sa situation. Quand il avait tué son père, il s'était juré d'être quelqu'un de mieux, malgré son petit frère toujours là. Malgré Noelie et la peur qu'elle lui procuré. Jude était arrivé comme un soutien incroyable et une force inimaginable. Il serra les poings. Elle l'avait énervé, elle l'avait mis en colère, mais il n'aurait peut-être pas dû réagir comme ça. Aussi impulsivement, sans réfléchir lui qui prenait si bien le temps de faire de son apparence une vérité. Elle l'avait blessé, mais en même temps il n'aurait peut-être pas dû enfoncer les choses comme ça. Qu'attendait-il vraiment de Jude ? Que voulait-il d'elle ?

Il s'arrêta alors. Jude venait d'hurler son nom. Il senti un frisson le parcourir, il ferma les yeux ne voulant pas se retourner tout de suite. Son coeur se mit à accélérais furieusement. Il s'était dit, pour se rassurer, que séparer les choses seraient peut-être mieux ainsi. Jude serait loin du monstre qui sommeillait en lui. Elle ne serait pas blessée par ce côté qu'il cachait tant. Ce côté que Noélie connait tant, ce côté que Katherine avait découvert. Jude repris alors la parole, inondant de mot Spencer qui sera davantage son poing quitte à sentir ses oncles dans sa chaire. Cette douleur l'empêchait de penser à chaque parole que Jude lui lançait. Jude s'excusais, elle s'excusait et avouer qu'elle s'était trompée sur beaucoup, mais pas sur lui. Spencer senti son coeur se serrait soudain. C'était la première fois que quelqu'un lui disait de telles choses. Première fois que quelqu'un lui disait que la vie ne serait pas meilleure sans lui. Qu'on ne pouvait pas vivre sans lui. C'était la première fois. Spencer se mordit la lèvre. Il leva légèrement la tête fixant le ciel. Il senti alors les yeux brûlaient. Une larme coula même le long de sa joue. Que devait-il faire ? Il passa sa main devant son visage, effaçant ainsi la trace que la larme avait laissée surIl fut surpris de trouver Jude à terre, il ne remarqua pas le téléphone qu'elle avait dans les mains. Il évitait de la regardait en fait, de peur qu'elle ne remarque ses yeux.

« - Jude... » Il pris un grand bol d'air avant de rajouter : « - Moi aussi, je suis désolé. » Désolé d'avoir réagi ainsi, désolé de n'avoir jamais abordé de vrais discussions avec elle, désolé de n'être pas venu la voir après sa tentative. Désolé de ne pas vouloir fonder une famille. Désolé de vouloir mettre un terme à leurs relations lui qui disaient qu'il voulait remettre les choses dans l'ordre. sa joue. Il se retourna alors, après un silence qui était tombé depuis quelques secondes.

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JUDE-MEI Ϟ to believe in an another world


→ INSCRIT DEPUIS : 11/05/2012
→ MESSAGES : 1418
→ LOGEMENT : elle habite à présent dans une petite maison de quartier
→ JOB(S) : photographe professionnel travaillant pour le Daily Tale
→ HUMEUR : Très mauvaise, au plus bas.



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Pique-nique ▲ Groupe #2   Dim 3 Fév - 14:07

La déclaration d’amour que j’avais faite à Spencer m’avait complètement vidée. Je ne ressentais plus rien, mise à part la douleur, la souffrance et la tristesse. Mon cœur battait la chamade, face à ma respiration saccadée. J’étais essoufflée. J’avais crié tout ce que j’avais sur le cœur : tout mon amour, tous mes regrets, toute ma douleur, tous mes remords… Tout. J’avais tout jeté par terre. J’avais tout laissé tomber, car j’en avais marre. Marre d’être loin de lui, marre d’être en froid avec lui et marre de passer une si dure épreuve avec lui. Je ne voulais pas le perdre. Alors, j’avais crié tout mon amour, laissant tomber mes larmes.

Cependant, je n’avais pas prévu une chose. Un évènement assez bouleversant. Assise par terre, recroquevillée sur moi-même, attendant que Spencer vienne me chercher, j’entendis mon portable sonner. Je venais de recevoir un message. Surprise, je pris mon téléphone appuyant sur la petite enveloppe qu’affichait l’écran. Perturbée, j’oubliais la présence de Spencer. Ne prêtant plus aucune attention à mon petit ami, je lis le message provenant d’un numéro inconnu. Celui-ci me révélait que Spencer m’avait trompé... Ce qui sous-entendait que je n’étais pas la seule à avoir fait des bêtises. Furieuse et me sentant terriblement trahie, je me relevai, les larmes aux yeux. C’était le comble du comble… La cerise sur le gâteau. Je ne pouvais pas y croire, tout simplement.

Spencer était en face de moi, m’observant. Je ne l’avais pas écouté bien trop absorbée par le message de cet inconnu. Cependant, je le fusillais du regard. Instinctivement, je lui mis une claque en pleine figure. Geste fait, je ne ressentais aucun regret. Des larmes se mirent alors à ruisseler, de manière continue. « Comment as-tu pu me faire ça Spencer ? Pas après cette déclaration dans laquelle je t'ai ouvert mon coeur avec une énorme sincérité... » dis-je, entre deux sanglots. « Franchement, j’aurais préféré rester là bas… Et ne pas lire un message aussi douloureux. » renchéris-je, me sentant terriblement mal par cette nouvelle. « Spencer, tu m’as trompé. » avouai-je, faiblement, serrant mes poings avec rage, le fixant du regard. Je ne pouvais pas y croire… Je voulais que Spencer clame son innocence. Je voulais qu’il me dise que tout ceci était un cauchemar et qu’à présent, tout allait redevenir comme avant. « Dis-moi que c’est un mensonge. Dis-moi qu’on vit un cauchemar. Putain, Spencer… J’veux que tout redevienne comme avant. » murmurai-je, blessée.

Malheureusement, tout ceci était bel et bien la réalité. J’étais une femme enceinte d’un homme qui venait de me tromper… Je me sentis alors salie et complètement trahie.


_______________________________


    L'AMOUR EST LE PLUS PUISSANT DES POUVOIRS.On dit que rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout nos efforts pour l’ignorer (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Pique-nique ▲ Groupe #2   Dim 10 Fév - 17:59

Que pouvez-t-il dire de plus ? Jamais il ne s'était senti aussi paumé qu'en ce moment même. Face à Jude, face à tout ce qui s'était dit. C'était comme si le monde s'était soudain arrêter de tourner pour poser toute son attention sur le couple. L'ex-couple ? Où en était-il au juste ? Il ne savait plus, il ne savait rien. Il se contenta de dire qu'il était aussi désolé pour tout ce qui était arrivé, sans rien rajouter. C'était la preuve de son ignorance. Jude elle, semblait ailleurs avant de poser des yeux noirs sur lui. Il ne comprit pas pourquoi, mais c'était bel et bien de la colère qu'il lisait dans les yeux de Jude. Puis soudain, il senti sa joue rougir fasse au poids de la frappe de Jude. Une claque. Le son disparaissait dans l'allée alors que Spencer, incompréhensif, posait sa main sur sa joue. Pour l'avait-elle soudain giflé ? Trop pris de court par cette gifle, il fixait ce qui se trouvait devant lui sans osait tourner la tête pour demander une quelque compte explication.

Mais elle arriva.

Aussi brutal que soudaine, la raison de la colère de Jude le frappa. Plus fortement encore que cette gifle qu'elle venait de lui offrir. De nouveaux sanglots apparurent alors que Spencer trouva enfin le courage de se tournait vers elle. Un message ? De quoi parlait-elle ? Et puis soudain la réponse, de nouveau. Il l'avait trompé. Comment... Comment était-elle au courant ? Comment pouvait-elle savoir une telle chose ? Il n'eut aucune réaction, incapable de savoir quelle réaction était la plus approprié pour la situation. Etait-ce un rêve où avait-on vraiment envoyé un sms à Jude ? En lui disant que Spencer la trompé ? Il hésita à jouer la carte de l'innocence. Il n'y avait pas de preuve, ce n'était qu'un sms, mais il savait qu'il n'arrivait pas à mentir. Là tout de suite, il était impossible pour Spencer de cacher à Jude la vérité. Surtout après ce qu'elle lui avait dit.

« - C'est plus compliqué que ce que tu crois, Jude. » Il ravala sa salive, cherchant en lui quelque chose pour le motiver à parler. « - Je ne suis pas un salaud, jouant avec tes sentiments pour tout foutre en l'air du jour au lendemain. Quand je dis t'aimais, c'est vrai. Quand je dis être sincère avec toi, c'est vrai. Mais... » Il baissa la tête, se mordant la lèvre. Comment allait-il expliquait la situation avec Noelie ? « - J'ai fait des erreurs. Je ne te demanderais jamais de me pardonner pour ça, puisque je suis moi-même incapable de me pardonner. »

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JUDE-MEI Ϟ to believe in an another world


→ INSCRIT DEPUIS : 11/05/2012
→ MESSAGES : 1418
→ LOGEMENT : elle habite à présent dans une petite maison de quartier
→ JOB(S) : photographe professionnel travaillant pour le Daily Tale
→ HUMEUR : Très mauvaise, au plus bas.



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Pique-nique ▲ Groupe #2   Mar 12 Fév - 19:07

J’hallucinais. Je vivais un cauchemar, c’en était presque certain. Je venais de faire une déclaration d’amour à Spencer, tout en admettant que j‘avais fait des erreurs… Mais à peine les mots étaient tombés, que mon souffle soit coupé, mon monde s’écroula. En mille morceaux. Je ne comprenais pas. Alors, je méritais ça ? Cette tromperie. Mais comment avait-il pu faire ça ? Comment avait-il profité de cette situation ? M’aimait-il réellement ? Mon souffle était saccadé. J’avais du mal à respirer. Je venais de donner une claque à Spencer, mais je n’en revenais pas. En faite, j’étais toujours sur le choc. Je ne voulais pas y croire. Mais je me sentais salie, brisée et bouleversée.

« C’est plus compliqué que ce que tu crois, Jude » me dit-il en ravalant sa salive. Il était mal à l’aise. Mais je le fixais méchamment et furieusement. Mon regard semblait jeter des éclairs tellement j’étais hors de moi. On ne m’avait jamais vu comme ça… Mais après tout, c’était bien la première fois qu’on venait de me faire ce coup là. « Je ne suis pas un salaud, jouant avec tes sentiments pour tout foutre en l’air du jour au lendemain. Quand je dis t’aimais, c’est vrai. Quand je dis être sincère avec toi, c’est vrai. Mais… » rajouta-t-il, essayant de trouver des excuses. Mais en vain. Je ne voulais pas lui pardonner. C’était trop dur. Alors, je ne cillai pas. Je le regardais, silencieusement, mon cœur brisé et mes joues rougies par les larmes. J'attendis trois secondes, le temps de voir ce qu'allait suivre ce petit "mais". Hélas, rien ne suivit ce petit mot. Je pris donc la parole. « Ah ouai ? Tu ne veux pas foutre tout en l'air ? D'accord... C’est pour ça que t’es parti en claquant la porte, le soir du bal où je me suis faite tirée dessus et où malheureusement tu as appris que t’allais être papa… C’est pour ça que tu m’as dit que tu ne voulais pas de cet enfant… C'est aussi pour ça que t'as disparu après ma tentative de suicide ? Spencer, tu m'as laissé tomber alors que j'avais besoin de toi ! Malgré mes erreurs, t'aurais dû voir ça... Mais au lieu de ça, t'es allé de réfugier ailleurs ! C'est tellement minable... » lui répondis-je, jetant mon venin, trahissant toute la douleur que je ressentais à cet instant. Mes yeux pétillaient de tristesse et de souffrance.

« J’ai fait des erreurs. Je ne te demanderais jamais de me pardonner pour ça, puisque je suis moi-même incapable de me pardonner. » dit-il, en se mordant la lèvre. « Non, je ne peux pas te pardonner. » répondis-je, de suite sans réellement réfléchir à mes propres paroles.


_______________________________


    L'AMOUR EST LE PLUS PUISSANT DES POUVOIRS.On dit que rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout nos efforts pour l’ignorer (c) sunday.


Dernière édition par L. Jude-Mei Roseberry le Ven 8 Mar - 23:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Pique-nique ▲ Groupe #2   Mer 6 Mar - 11:59

Il ne pouvait pas mentir, il ne pouvait pas se cacher. Il était bloqué et coincé à dire la vérité et uniquement ça. Oui, il avait trompé Jude. Mais ce n'était pas facile. Noelie était... elle était spéciale. Elle ne lui apportait surement pas ce que Jude lui donnait, mais il n'aimait pas Noelie comme il aimait Jude. Là actuellement, il ne savait pas où donné de la tête. Quoi dire, quoi faire. Mettre les choses dans l'ordre, rétablir cet espace de tranquillité où tout terminer. Mettre un terme à tout ça ? Etait-ce vraiment la solution ? Devait-il vraiment mettre fin à son histoire avec Jude ? Elle s'était installée à Taleville pour lui, il fallait être honnête. Elle et son frère vivait ici, ils avaient évolué ici parce que Jude et Spencer avait commencé une histoire. Une histoire qui était en train de s'effondrer. De s'écrouler parce que Spencer n'avait pas réalisé à quel point ce qui se passait entre lui et Noelie pouvait affecter son entourage. Il n'avait, au grand jamais, pensé que cela se découvrirait un jour.

Il tenta l'honnêteté sans savoir où cela le mènerais. Il n'allait pas nier. Il n'arriverait sans doute jamais à ce pardonner le mal qui causerait à Jude, mais il ne savait pas comment expliquer à celle-ci ce qui se produisait dans sa vie. Il lui avait caché tellement de choses parce que Jude méritait un être idéal, parfait. Chose pour lequel il s'était mis à douter lorsqu'elle lui avait menti. Il l'avait tellement vue comme la perfection, celle dont il avait besoin pour être idéal, qu'il avait été trop déçu par ce mensonge. Caché son enfant, son bébé qui n'était même pas encore née. C'était... Il n'avait pas compris, il ne comprenait toujours pas. Là tout de suite, il était troublé par Jude. Il ne l'avait jamais vu dans un tel état. Si en colère.

Elle avait raison. Il aurait dû être là.

« - Alors ne me pardonne pas ! Je sais ! Je sais que tu avais besoin de moi, je sais que j'aurais dû être là, mais que veux-tu ? J'étais trop... j'étais effrayé. Par ce bébé, par tes mensonges. Je me demandais sur quoi encore tu m'avais menti ! Je n'avais pas le courage de t'affronter, toi dans un tel état ! » Il rajouta aussi vite, après avec prit une respiration : « - Il n'y a rien de minable dans ce qui s'est passé avec Noelie. Je la connait depuis des années. J'ai essayé, j'ai essayé de mettre fin à notre relation quand j'ai commencé à sortir avec toi. Mais dernièrement, après tout ce qui s'est passé. J'ai craqué. »

Il s'approcha de Jude.

« - Je n'ai jamais voulu te faire du mal, Jude. Je te le promet. J'ai vu l'une de mes amies mourir sous mes yeux. Toi te prendre une balle en pleine soirée, puis apprendre que je vais être père. Mon meilleur ami est devenu un meurtrier sans pitié. J'ai l'impression que mon monde s'écroule et je n'ai pas envie, qu'en tombant tu tombes avec moi. Alors oui, je t'ai trompé ! Avec une autre. Une femme pour qui je n'ai pas le moindre sentiment. Mais je crois que là, j'ai besoin d'un break. J'ai besoin d'une pause. Je ne peux pas tout gérer. Je n'ai pas la force de tout affronter. J'assume mes erreurs et je te demande, je te supplie, éloigne-toi de moi. »

Maintenant qu'il le disait à voix haute. Ce n'était pas parce qu'il ne l'aimait plus qu'il disait ça. C'était parce qu'il avait peur pour elle. Plus il y pensait, plus il avait l'impression que si Jude restait à ces côtés, il allait la blesser. Plus gravement. Il allait lui faire du mal. Il le sentait. Spencer avait les yeux rouges, plusieurs larmes avaient même coulé le long de sa joue. Il n'était pas en train de plaisanter. Il reprit un air sérieux, avant de lancer :

« - Je suis sérieux, Jude. Les choses sont allée trop loin. Il faut qu'on arrête. »


[ Je sais pas si tu as un jour reçu mon message sur Skype, comme je te l'ai dit, tu es allais un peu trop vite à la fin de ta rep. Du coup, j'ai mit entre parenthèse ce que je n'ai pas pris en compte. Je te propose de finir vite ce sujet et de faire ensuite un "2 mois plus tard" pour suivre la nouvelle intrigue ;D Je pense qu'il y a plus de chose que Spencer et Jude se remette ensemble après une pause que là tout de suite ! Elle viens quand même d'apprendre qu'il l'avait trompé ]

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JUDE-MEI Ϟ to believe in an another world


→ INSCRIT DEPUIS : 11/05/2012
→ MESSAGES : 1418
→ LOGEMENT : elle habite à présent dans une petite maison de quartier
→ JOB(S) : photographe professionnel travaillant pour le Daily Tale
→ HUMEUR : Très mauvaise, au plus bas.



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Pique-nique ▲ Groupe #2   Dim 10 Mar - 13:57

Pourtant c’était vrai. Je ne pouvais pas le pardonner, d’un claquement de doigts bien qu’une petite voix à l’intérieur de moi criait le contraire. C’était au-delà de mes forces car il venait de me briser en mille morceaux et ce, en si peu de temps. Mon cœur lessivé, mon amour trahi, je le regardais avec un regard noir, trahissant une colère à la fois surdimensionnée et douloureuse. Je ne cillai pas. Pour une fois, je n’étais pas cette Jude ; celle que tout le monde connaissait. Non, celle-ci venait de rendre l’âme. A présent, cette Jude était... totalement différente : plus obscure, plus froide, plus colérique et plus distante. Allait-elle se renfermer sur elle-même après un tél évènement ? Certainement car tout allait changer…

« Alors ne me pardonne pas ! Je sais ! Je sais que tu avais besoin de moi, je sais que j'aurais dû être là, mais que veux-tu ? J'étais trop... j'étais effrayé. Par ce bébé, par tes mensonges. Je me demandais sur quoi encore tu m'avais menti ! Je n'avais pas le courage de t'affronter, toi dans un tel état ! » me répondit-il. Ce fut à ce moment là que je pris conscience d'un détail. Un souvenir vint me perturber : je ne lui avais pas menti. Pas totalement en faite. Le jour du bal, je venais tout juste de l’apprendre (deux semaines précédant les festivités pour être exact). Et à ce moment là, j’avais souhaité annoncer cette nouvelle à Spencer d’une manière romantique. Malheureusement, je n’avais pas prévu cette balle nichée dans mon omoplate, et donc, le temps m’avait rattrapé. Ainsi, ce que pensait Spencer était basé sur un manque de communication… Je n’avais cherché à le lui cacher, juste à faire quelque chose de bien… Manque de bol, tout avait été raté à cause de Bannister. Perdue dans mes pensées du passé, je ne pris pas la peine de le lui répondre. De toute façon, je n’avais plus aucune force pour dire quelque chose. Les mots restaient collés dans ma gorge. « Il n'y a rien de minable dans ce qui s'est passé avec Noelie. Je la connait depuis des années. J'ai essayé, j'ai essayé de mettre fin à notre relation quand j'ai commencé à sortir avec toi. Mais dernièrement, après tout ce qui s'est passé. J'ai craqué. » continua-t-il. Je hochais la tête, feignant d'admettre ses paroles (quoi faire d'autres ?). Je ne voulais pas avoir le dernier mot. C’était inutile. On arrivait à un point de non retour…

« Je n'ai jamais voulu te faire du mal, Jude. Je te le promet. J'ai vu l'une de mes amies mourir sous mes yeux. Toi te prendre une balle en pleine soirée, puis apprendre que je vais être père. Mon meilleur ami est devenu un meurtrier sans pitié. J'ai l'impression que mon monde s'écroule et je n'ai pas envie, qu'en tombant tu tombes avec moi. Alors oui, je t'ai trompé ! Avec une autre. Une femme pour qui je n'ai pas le moindre sentiment. Mais je crois que là, j'ai besoin d'un break. J'ai besoin d'une pause. Je ne peux pas tout gérer. Je n'ai pas la force de tout affronter. J'assume mes erreurs et je te demande, je te supplie, éloigne-toi de moi. » renchérit Spencer. Par contre là, mon visage devint encore plus pâle qu’il ne l’était déjà. Mon monde s’écroula. Je ne pensais pas Spencer capable de dire des choses pareilles ! Je restai bouchée bée, pendant une courte seconde… Mais je réalisais que c’était mieux ainsi. Comme je venais de penser : on était à un point de non retour. Peut être que les choses pourront s’arranger plus tard… Spencer prenait peut être la meilleure décision qu'on pouvait prendre.

« Je suis sérieux, Jude. Les choses sont allées trop loin. Il faut qu'on arrête. » rajouta-t-il pour finir. Une fois de plus, mon cœur fut lessivé, détruit, blessé… Et dire, au départ, j'avais voulu faire quelque chose de BIEN : le lui annoncer d'une manière romantique. Détruite, et dépassée par les évènements, je lui répondis simplement : « D’accord. ». Ce break était la seule solution. Peut être que c'était la meilleure chose pour moi...

C’était un murmure. Rien que ça. Un murmure lourd de chagrin. Je me retournai alors, ne préférant pas pleurer face à Spencer…

Je partis en prenant la direction des arbres, laissant derrière moi Spencer et notre histoire d'amour.

C’était fini. C’était une évidence.


_______________________________


    L'AMOUR EST LE PLUS PUISSANT DES POUVOIRS.On dit que rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout nos efforts pour l’ignorer (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JUDE-MEI Ϟ to believe in an another world


→ INSCRIT DEPUIS : 11/05/2012
→ MESSAGES : 1418
→ LOGEMENT : elle habite à présent dans une petite maison de quartier
→ JOB(S) : photographe professionnel travaillant pour le Daily Tale
→ HUMEUR : Très mauvaise, au plus bas.



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Pique-nique ▲ Groupe #2   Dim 10 Mar - 13:59

sujet terminé

_______________________________


    L'AMOUR EST LE PLUS PUISSANT DES POUVOIRS.On dit que rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout nos efforts pour l’ignorer (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pique-nique ▲ Groupe #2   Aujourd'hui à 8:00

Revenir en haut Aller en bas
 

Pique-nique ▲ Groupe #2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» PIQUE NIQUE MAH JONG
» [debriefing] Mission Pique-nique au lac Satif
» Pique Nique géant du Club
» Missions : Pique-nique
» Pique-nique [facebook]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe In Magic :: ♦ Les sujets rps.-