Partagez | 
 

 Scottie •• the name of a lonely soul is scratched into my brain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


→ INSCRIT DEPUIS : 21/11/2012
→ MESSAGES : 49


MessageSujet: Scottie •• the name of a lonely soul is scratched into my brain   Mer 21 Nov - 11:17

WEBER, SCOTT ANDREW.
CRÉDIT - FlowerPowerSwagg

« where did it all go wrong ? »
"This is something that everyone knows :"

NOM & PRÉNOM(S) : Scott Andrew Weber ♦ DATE DE NAISSANCE ET AGE : 28/02/90, 22ans ♦ ORIGINE(S) : Anglaises ♦ EMPLOI ET/OU ETUDE(S) : Étudiant en droit et bénévole dans une association pour les victimes de maltraitance. ♦ STATUT : Célibataire.

QUELQUES INFORMATIONS ESSENTIELLES SUR TOI• Scott a un humour assez particulier. Très premier degré, il peut parfois avoir du mal à saisir le sens de certaines blagues, particulièrement l'humour noir, qu'il n'apprécie particulièrement pas. Il n'a cependant rien contre l'ironie et le sarcasme, au contraire.
• Aventurier dans l'âme, il aime découvrir de nouveaux endroits et est très avide d'expérience. On peut croire qu'il ne tient pas en place mais c'est plutôt qu'il aime explorer ses opportunités et avoir un large champ de perspectives.
• Son premier réflexe quand quelqu'un va mal est de lui proposer un chocolat chaud avec de la guimauve fondue dedans. Ses frères et soeurs lui en proposaient toujours au goûter, et ils le tenaient de leur mère. Pour lui, c'est ce qui se rapproche le plus d'un souvenir d'elle, et il l'a donc associé à quelque chose de réconfortant en toutes circonstances.
• Il ne boit pas et n'a jamais pris aucune drogue, détestant ne pas être en plein contrôle de lui-même. Cependant, il lui arrive de fumer une cigarette de temps en temps et il adore le café. Il ne peut d'ailleurs pas partir de chez lui sans avoir bu son café au lait du matin.
• Scott est claustrophobe depuis ses 10ans, où son frère l'a enfermé et enterré à l'intérieur d'une malle. Il ressent une vive panique dès qu'il se trouve dans un endroit sans fenêtre, trop sombre ou trop étroit. Il est, par exemple, incapable de mettre les pieds dans un ascenseur ou d'aller dans une grotte ou une mine. C'est à l'air libre qu'il se sent le mieux, dans les grands espaces comme un champ ou un parc.
TRAITS DE CARACTÈRELe mot premier pour décrire Scott est certainement : la contradiction. Depuis toujours, c'est un enfant très curieux et passionné, ouvert d'esprit et tolérant. Quand il est intéressé par quelque chose, il est presque impossible de l'en détourner, à l'inverse, si la motivation n'y est pas, on ne peut rien obtenir de lui. Vif, c'est un garçon conscient du fait qu'il a toujours été plus éveillé que la moyenne. Intelligent, calculateur, il serait complètement capable de manipuler ses pairs... Si seulement l'envie lui en prenait, mais la plupart du temps ce n'est pas le cas. De nature posée, il n'aime pas prendre l'ascendant sur les autres, sauf si cela est réellement nécessaire. On peut croire que cela fait de lui quelqu'un de malléable mais c'est plutôt qu'il a tendance à être serviable assez naturellement, et non à être quelqu'un d'influençable. C'est même plutôt le contraire, bien qu'il soit toujours enclin aux compromis. Il ne conteste que quand les enjeux vont à l'encontre de son amour propre ou de sa morale, et il est capable de se dépasser notamment s'il a quelque chose à y gagner, mais aussi si le résultat est important pour lui. En apparence, c'est un garçon tout à fait normal, la gentillesse incarnée, bien qu'un peu étourdi. On le dit rêveur vu sa tendance à, souvent, se perdre en pensée et sembler ne pas entendre ce qu'il se passe autour de lui, toutefois il possède un côté plus sombre, celui d'un petit garçon perdu et effrayé. Pas étonnant avec les sévices qu'il a subi dans cette vie là, et la malédiction qui le touchait dans l'autre monde. Bien qu'il soit instinctivement du côté des "bons", il est aussi capable du pire et, bien qu'il l'ignore aujourd'hui, il a déjà tué et personne ne sait réellement de quoi il serait capable si les conditions étaient réunies pour le faire craquer.


CHAPTER ONE ♦ "Because we all lived in a fairytale."


A L'EPOQUE TU ÉTAIS : un loup, à savoir, l'un des frères du grand méchant loup vilain pas beau ♦ LE CONTE : le petit chaperon rouge ♦ TON RÔLE DANS L'HISTOIRE : subir la malédiction qui m'a transformé en monstre à chaque pleine lune depuis, comme toute ma famille ♦ DE QUEL COTE ES-TU ? : tout dépend du point de vue duquel on se place ; foncièrement, je ne suis pas méchant, je ne l'ai jamais été, mais la vie m'a brisé et il m'est depuis rarement possible de trouver un juste milieu. Après tout, on ne fait pas de compromis avec sa conscience. Qu'elle soit bonne ou mauvaise, elle ne peut pas être les deux à la fois, et si j'ai pour habitude de voir plutôt le monde en gris, je ne suis pas réellement neutre. En réalité, pour moi, la limite est très floue et je ne sais pas toujours bien faire la différence entre ce qui est blanc et ce qui est noir. ♦ TON DERNIER SOUVENIR : J'ai ce cauchemar récurrent où je vois deux grands yeux jaunes, luisants. Ils me fixent, m'inspectent, me sondent, avec une froideur et une imperturbabilité telle qu'on croirait que c'est un regard duquel la vie aurait été aspirée. Pourtant, une forme d'intelligence brille au fond, et c'est cela qui me glace le sang. Mais il y a autre chose. Car cette présence hostile que l'on sent émaner de ces deux opales, en même temps, quelque part en moi, je la comprends. C'est comme si cela faisait écho à du vécu, comme une sensation désagréable de déjà-vu, de mot sur le bout de la langue, de savoir sans comprendre, et je ne peux m'empêcher de garder mes yeux rivés à cette émanation, sans rien voir autour que ces deux fentes qui me transpercent comme s'ils cherchaient à lire le fond de mon âme, à s'infiltrer en moi... Et qu'ils y étaient parvenus. En un clignement de paupière, tout disparaît alors, hormis cette intuition bien ancrée au fond de mes entrailles, mélange étrange de crainte et de désir.

    “Other things may change us,
    but we start and end with family”

Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours eu cette certitude en moi, dès que j'ai atteint l'âge de raisonner et de comprendre : celle que j'aurais préféré que ma mère m'abandonne parce qu'elle ne m'aimait pas. Ça, j'aurais pu vivre avec. Cela aurait été dur un temps, et je me serais sûrement demandé pourquoi. Peut être même que je n'aurais jamais compris et que cela m'aurait tourmenté toute mon adolescence, mais qu'est-ce qui pouvait être pire que de naître en ayant pris la vie de celle qui vous l'avez donnée ? Rien. Aucune mère ne devrait abandonner leur enfant en mourant, parce que ce n'est pas juste. Malgré tout, j'ai toujours su que ce n'était pas réellement ma faute, et qu'il n'y avait rien que j'aurais pu faire contre ça. Après tout, on ne choisit pas d'exister, et j'existe bel et bien. Conscient du prix qu'il aura fallu payer pour ça, même si on ne me l'a jamais reproché, je comptais bien tout faire pour le mériter. Pour ma mère, ma famille... And in the name of their love.

Je ne sais pas si c'est parce que je n'ai jamais connu ma mère ou que je suis le petit dernier, mais j'ai toujours été choyé. Petit miracle du village étant donné les circonstances de ma naissance, les gens ont toujours tous été gentils avec moi. Il faut dire que j'étais un enfant adorable, et qui plus est, le portrait craché de ma génitrice, femme reconnue et aimée de tous, alors comment auraient-ils pu décemment résister à ma bouille à en faire pâlir les anges ? De plus, la position sociale de notre famille n'étant pas des moindres, il fallait bien reconnaître que toutes les conditions étaient réunies pour que je sois, bien malgré moi, au centre de l'attention. Je m'y suis habitué très vite. A vrai dire, je n'ai pas vraiment eu le choix, et j'ai donc grandi sans manquer de rien, malgré l'absence de figure maternelle évidente. La seule ombre au tableau était l'attitude de Louis, mon frère ainé, à mon égard. J'ignore ce que j'ai fait pour ça mais il a toujours semblé différent avec moi qu'avec les autres. Au départ je pensais que c'était à cause de la différence d'âge, puis j'ai été en mesure de déceler cette froideur au fond de son regard quand il posait ses yeux sur moi, cette couche d'animosité qui semblait recouvrir ses mots quand il s'adressait à moi, ce n'était pas normal. Et tout s'est transcendé un beau jour, alors que j'avais dix ans. Quand notre vie à tous a basculé. Je n'ai jamais su comment, ni pourquoi, mais le fait est qu'un beau jour, alors que je dormais paisiblement dans mon lit, la douleur me réveilla. Chaque os de mon corps, chaque centimètre carré de ma chair, ils me brûlaient, me tiraillaient, comme si j'étais sur le point d'imploser et de tomber en morceau. D'autres gémissements répondaient aux miens, ceux de mon frère et de mes soeurs. Un mal terrible semblait s'être épris de nous tous, et après de longues heures de souffrance, ce fut le trou noir jusqu'au petit matin. Nous étions tous dans la maison, dévastée. Les meubles avaient été retournés, mis en pièce, comme si une tempête avait eu lieu. C'est également à partir de ce jour là que je ne revis jamais ni Louis, ni mon père qui, lui, fut retrouvé mort, déchiqueté par "une bête sauvage". Nous ne cherchâmes pas à en savoir plus et quittèrent le village aussitôt, désireux de tenter de refaire nos vies.

Mais je ne fus heureusement pas complètement déraciné, car il y avait cette fille du village voisin que je connaissais : Red. Nous nous connaissions, pour ainsi dire, depuis toujours. Âgés du même âge, nous nous étions en quelque sorte trouvés pour ne plus jamais nous lâcher. Très complices, je l'ai toujours considérée comme une personne à protéger coûte que coûte, un peu à l'image d'une de mes soeurs, bien qu'elle ait toujours été plus que ça à mes yeux. Je ne sais pas réellement comment qualifier ce que nous avons mais le fait est que, sans elle, ma vie serait vide de sens. C'est pour ça que je ne lui ai jamais dit pour ce que je suis, cette bête infâme qui rampe dans mes veines.. Heureusement, avec le temps, j'ai appris à la contrôler, nous l'avons tous fait, mes soeurs, mon frère et moi. Seul l'un d'entre nous semble ne pas avoir pris ce chemin : Louis. Tous ces récits que j'entends, de villages attaqués, d'innocents massacrés, tout au fond de moi, je sais que c'est lui, bien que je ne l'ai jamais confronté... Jusqu'au jour où.

J'avais bien grandi et venait de passer mes 22ans depuis peu. Red et moi passions le plus clair de notre temps libre ensemble, bien que je savais ne pas être la seule de ses fréquentations masculines. Tant que je trouvais toujours ma place auprès d'elle, je m'en fichais, et je ne voyais pas pourquoi j'aurais eu mon mot à dire là dedans. Après tout, jamais je ne l'aurais empêché de vivre sa vie comme elle l'entendait, tant qu'elle me laissait veiller sur elle de plus ou moins loin. Le moins loin possible, s'entend. Je comptais la rejoindre pour passer l'après-midi avec elle et m'étais donc présenté à la chaumière de Mère-grand pour l'y trouvait, cependant, une odeur bien particulière m'avait dérangé. Ce n'était pas n'importe laquelle, mais celle du début de la décomposition d'un corps. Sans attendre, je m'étais faufilé à l'intérieur, criant le nom de mon amie qui resta cependant introuvable. Pris de panique, je m'étais dirigé vers la foret à en perdre haleine... Jusqu'à finir par tomber sur deux silhouettes bien connues, l'une plus étrangère que l'autre cependant. Mon frère, tel un revenant, se dressait devant moi, tenant fermement ma Red par le bras. Elle semblait paniquée, mais j'étais trop concentré sur ma rage pour y faire attention. Il ne fallait pas la laisser l'emporter, ne pas perdre ma conscience, sinon, j'allais... J'allais... Les mots que mon frère prononça m'empêchèrent de conserver le semblait de raison qu'il me restait, et avant que j'ai eu le temps de ne serait-ce qu'y songer, j'étais déjà en loup, me jetait à la gorge de mon frère. Le combat fut acharné et dura de longues minutes. La douleur m'engourdissait peu à peu, mais je réussissais à ne pas y penser, me focalisant sur le fait que plus je le combattais, plus Red avait des chances d'être loin. De lui échapper. Mais peu à peu, je me sentais faiblir et voyais arriver le moment où je ne tiendrais plus, malgré ma volonté sans faille. Me laissant tomber au sol, incapable de me relever, je regardai avec dureté mon frère qui se tenait au dessus de moi, fièrement, prêt à me donner le coup de grâce, celui qui, sans nul doute, me serait fatal. Il ne le fit cependant pas, préférant s'enfuir à la poursuite de Red et je restais là un instant sans comprendre, pantelant, baignant dans mon propre sang et tremblant de la tête au pied. La mort était passée si près que j'avais du mal à intégrer le fait qu j'étais encore en vie... Mais ma vie n'en vaudrait pas la peine si Red n'était plus là. Je m'étais relevé, puisant dans mes dernières ressources pour me dresser face à mon frère. Je savais que ce serait mon ultime tentative, car il n'y aurait pas d'autre chance. J'arrivais juste à temps pour le voir se jeter sur Red, au sol, et émit un grondement sourd en m'élançant quand soudain, un autre loup entra dans mon champ de vision, rentrant dans le flan de Louis. Je reconnus immédiatement mon autre grand frère, suivit de mes deux soeurs qui vinrent me soutenir, m'encadrant en montrant les crocs. Leur intervention laissa à Red le temps de rentrer chez elle, et, voyant qu'ils s'étaient tous rangés de mon côté, Louis choisit finalement la fuite, jurant toutefois de revenir se venger, mais je l'entendis à peine. J'étais tellement soulagé que, d'un coup d'un seul, toutes mes forces me quittèrent, et je perdis connaissance, vidé de la moindre goutte d'énergie qu'il me restait.

Il s'agit là de mon dernier souvenir, car suite à ce combat acharné, je ne me suis pas réveillé. Quand la malédiction a eu lieu, j'étais toujours dans le coma, mon corps se remettant lentement, mon esprit d'autant plus, veillé par mes frères et soeurs qui avaient une nouvelle fois changé de ville afin que Louis ne nous retrouve pas. Je n'ai donc jamais su que Red était partie cherché de l'aide ailleurs, et plus particulièrement dans la magie, nouvelle qui, sûrement, m'aurait brisé le coeur, moi dont la famille a justement été maudit à cause d'elle.

CHAPTER TWO ♦ "now, we are trapped in a curse..."


    “Hello, let me introduce you to
    the characters in the show;
    one says yes, one says no.”


Maman,

Aujourd'hui, je viens d'avoir vingt-deux ans, et je réalise que je ne sais toujours pas qui je suis vraiment, c'est pourquoi je t'écris cette lettre, même si tu ne pourras jamais la lire. La première chose qui vient à l'esprit quand on doit dire qui l'on est, c'est bien le fils de sa mère. Je suis ton fils, mais je ne saurais jamais vraiment qui tu es, et surtout, qui tu aurais voulu que je sois.

Papa ne parlait pas trop de toi, et les jumelles n'ont que très peu de souvenirs. Ce n'est pas la peine que je m'adresse à Spencer, il préfèrerait mourir plutôt que de m'arracher la moindre information sur toi. Quant à Seth, c'est le seul qui a su me dire à quoi tu ressemblais, me donner quelques détails sur ta vie et ton tempérament. Ce n'est pas grand chose mais cela me suffit, car au fond de moi, je sais que tout ce que j'ai besoin de savoir, c'est que tu m'aimais. Combien cependant aurais-je aime que tu sois là pour me voir grandir, me serrer dans tes bras et me montrer que j'allais dans la bonne direction ? Si tu savais...

J'ai toujours fait tout ce que j'ai fait pour toi, en me disant que si je faisais les choses biens, alors tu serais forcément fier de moi. Papa l'était, tu sais. Il ne me le disait pas souvent mais il était content de ce que je devenais, surtout quand j'ai commencé l'université avec un an d'avance. Il rayonnait de joie de me payer la meilleure école du secteur, moi, son premier fils à aller aussi loin, son "petit prodige", comme il disait. Je ne sais pas si à ce moment c'est son bonheur qui a alors fait le mien, mais maintenant qu'il n'est plus là et que je suis rentré en Master, je ne sais pas si c'est vraiment ce que je veux faire. Si cela en vaut réellement la peine. A la fin de l'année, je vais commencer à préparer le concours pour devenir avocat, tu sais, je suis aux portes de ce "grand rêve" qui avait jusqu'alors été le moteur dans ma vie, mais je ne sais plus si je le veux toujours. Je crois que si j'ai choisi cette filière, c'était avant tout pour me protéger, trouvant en la justice et les barrières législatives une façon de pouvoir avoir quelque chose contre lui. Mais maintenant qu'il est revenu, maintenant qu'il est Rédacteur en chef et sous la protection du maire, j'ai l'impression que cela ne serait plus d'aucune aide et que, quoi qu'il arrive, il sera toujours capable de m'atteindre, même si ce n'est plus physiquement comme avant.

J'ai encore d'innombrables cicatrices de tout ce qu'il m'a fait subir et depuis, j'ai même développé une peur phobique des endroits clos. Parfois, j'ai du mal à me dire qu'il s'agit bien de ton fils, que tu aies pu enfanter d'un tel monstre. Mon plus grand désir serait de le mettre hors d'état de nuire et je ne compte plus les nuits où je suis resté éveillé à concocter un plan pour le faire disparaître à tout jamais. Je n'en ai bien sûr jamais mis un seul à exécution, quelque chose m'en a toujours empêché. Je ne sais pas si c'est ma conscience, ou peut être le fait que nous soyons du même sang, ou peut être Seth, qui m'en a toujours dissuadé bien qu'il partage mon ressentiment, mais je n'ai jamais pu réellement m'y résoudre.

Et puis, il y a Céleste, aussi. Je me demande ce qu'elle penserait de moi si je m'abaissais au niveau de cet immonde sociopathe, pour lui rendre ce qu'il m'a fait pendant tant d'années. Sûrement qu'elle serait déçue, et je ne veux pas la décevoir, c'est même la dernière chose au monde que je voudrais faire. Elle représente tellement pour moi, tu sais. Son avis est la chose qui compte le plus à mes yeux, elle est, pour ainsi dire, tout pour moi, et je ne pourrais pas supporter de la perdre pour quelque chose d'aussi stupide. Surtout pas à cause de lui. Je ne le ferais donc sûrement jamais, mais je ne peux m'empêcher d'y songer. Surtout depuis que Papa n'est plus là. La police dit que c'est un accident, mais j'ai du mal à y croire. Il avait fait réviser sa voiture la semaine d'avant, et tout allait bien. Je suis allé voir au garage et ils m'ont dit exactement la même chose, qu'ils ne comprenaient pas. Il semblait d'ailleurs qu'aucun examen de la voiture n'ait été fait après l'accident avant la mise à la casse de la voiture accidentée... Je dois savoir. Je ne veux pas croire qu'il ait été tué, mais je dois en être sûr, tu comprends ? Car, si j'ai raison, cela ne peut vouloir dire qu'une chose...

Que je pense savoir qui est le coupable, et si tel est bien le cas, je suis bien déterminé à le prouver.


Je t'aime,
Ton Scott.

"You and no one else."


QUI ES-TU ? : little suzy/elow ♦ CÉLÉBRITÉ SUR L'AVATAR : francisco lachowski ♦ AVEZ-VOUS PRIS UN SCÉNARIO ? : yeeep, celui de Spencer Weber <3 ♦ COMMENT TU ES TOMBÉ(E) SUR LE FORUM ? : par hasard sur PRD ♦ UN MOT EN PLUS ? : HATERS GONNA HATE Arrow



Dernière édition par Scott A. Weber le Dim 25 Nov - 13:41, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | I'M THE BOSS
« So come on and don't lie to me »


→ INSCRIT DEPUIS : 12/10/2012
→ MESSAGES : 434
→ LOGEMENT : Petite maison en centre ville.
→ JOB(S) : Pion au lycée de la ville, éwi.


MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Scottie •• the name of a lonely soul is scratched into my brain   Mer 21 Nov - 11:22

YEAAAAAAH BIENVENUE OFFICIELLEMENT

_______________________________

❝ YOUR HEART IS A MUSCLE ❞
You gave my back shirt back, I don't really get the meaning, it's like you're givin' up before it all goes wrong, I've been told, I don't really like the feeling, I've been away, I've been away too long ; I wanna go wherever you are, I wanna be wherever you, I wanna sleep wherever you are. You said lost, I found your thing, made of glass, but I think you're heart is a muscle, you're heart is a muscle, you gotta work it out, make it stronger, try for me, just a little longer, your heart is a muscle, your heart is a muscle...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Scottie •• the name of a lonely soul is scratched into my brain   Mer 21 Nov - 11:27

Bienvenue ! Ravie que tu te sois inscrite, hyper bon choix ♥
Revenir en haut Aller en bas


→ INSCRIT DEPUIS : 21/11/2012
→ MESSAGES : 49


MessageSujet: Re: Scottie •• the name of a lonely soul is scratched into my brain   Mer 21 Nov - 11:33


    Meeeeeerci vous deux ! J'm'attèle à ma fiche ce soir en rentrant de cours I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Scottie •• the name of a lonely soul is scratched into my brain   Mer 21 Nov - 12:04

Bienvenue !!!
Revenir en haut Aller en bas
oh baby dynamite
L’HÉRITIÈRE DES ENFERS


→ INSCRIT DEPUIS : 08/06/2012
→ MESSAGES : 669
→ LOGEMENT : appartement dans le quartier chic en colocation avec sa soeur
→ JOB(S) : journaliste au daily tale
→ HUMEUR : meurtrière



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Scottie •• the name of a lonely soul is scratched into my brain   Mer 21 Nov - 12:07

Bienvenue bienvenue bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | I'M THE BOSS
«Elle est ou ma poêle ? »


→ INSCRIT DEPUIS : 14/10/2012
→ MESSAGES : 233


MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Scottie •• the name of a lonely soul is scratched into my brain   Mer 21 Nov - 12:20

bienvenue et bon courage pour ta fiche Very Happy

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JUDE-MEI Ϟ to believe in an another world


→ INSCRIT DEPUIS : 11/05/2012
→ MESSAGES : 1418
→ LOGEMENT : elle habite à présent dans une petite maison de quartier
→ JOB(S) : photographe professionnel travaillant pour le Daily Tale
→ HUMEUR : Très mauvaise, au plus bas.



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Scottie •• the name of a lonely soul is scratched into my brain   Mer 21 Nov - 14:39

    Bienvenue beau frère
    Bon courage pour ta fiche I love you

_______________________________


    L'AMOUR EST LE PLUS PUISSANT DES POUVOIRS.On dit que rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout nos efforts pour l’ignorer (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Scottie •• the name of a lonely soul is scratched into my brain   Mer 21 Nov - 15:28

Tu vas encore devoir lire un Roman en histoire (Pire que la fiche d'Eesha )

BREF
JE SUIS TELLEMENT CONTENTEEEEEEEEEEEEEEEEE DE TE VOIR ICI
En plus avec Scott, j'vais juste mourir je sens ! (ah bon ? Ce smiley n'est pas adapté à ce que je raconte!)
Comme tu sais, ma boite de MP est OPEN, parce que voilà quoi :3 *

BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUE
Revenir en haut Aller en bas
Cendrillon ♡ Wherever you will go


→ INSCRIT DEPUIS : 11/06/2012
→ MESSAGES : 274


MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Scottie •• the name of a lonely soul is scratched into my brain   Mer 21 Nov - 16:11

Welcoooome Smile Bonne chance pour ta fiche

_______________________________



« Même si ton coeur a l'âme en peine, il faut y croire quand même ...
Car le rêve d'une vie, c'est l'Amour » Encore une histoire pour les enfants ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Scottie •• the name of a lonely soul is scratched into my brain   Mer 21 Nov - 16:13

Bienvenue petit loup

Have fun with us
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Scottie •• the name of a lonely soul is scratched into my brain   Mer 21 Nov - 19:35

omg
excellent choix de scénario
bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Scottie •• the name of a lonely soul is scratched into my brain   Mer 21 Nov - 23:53

Welc'home <3
Revenir en haut Aller en bas


→ INSCRIT DEPUIS : 21/11/2012
→ MESSAGES : 49


MessageSujet: Re: Scottie •• the name of a lonely soul is scratched into my brain   Jeu 22 Nov - 0:34


    WAW, que de bienvenuuuus O_O J'suis flattée vous êtes trop meugnons

    Alors, déjà, un merci général. I love you
    Ensuite, coucou Belle belle-soeur I love you Si jamais tu te lasses de mon frère... Arrow *cours*
    & Elow, je réitère pas mon amour inconditionnel de tes idées de ouf, hein Arrow (oui je sais je viens de le faire)

    Ensuite, juste pour dire que j'ai un tout petit peu avancé (parce que j'voulais pas rien faire) mais que j'ai pas eu le temps de faire mieux étant donné que mes binômes pour mon exposé de la semaine prochaine ont décidées qu'on devait avoir finie la partie théorique pour... demain matin, et que j'avais rien rédigé, du coup j'ai passé ma soirée dessus. Enfin, bref, osef, juste, sachez que j'me rattraperais en rentrant demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Scottie •• the name of a lonely soul is scratched into my brain   Jeu 22 Nov - 12:00

Mais don't worry ! Prend ton temps pour ta fiche (tu as 2 semaines tu sais )


_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


→ INSCRIT DEPUIS : 21/11/2012
→ MESSAGES : 49


MessageSujet: Re: Scottie •• the name of a lonely soul is scratched into my brain   Jeu 22 Nov - 23:50


    Je sais, je sais, mais si j'attends trop après j'vais mettre trois plombes, faut que j'me mette la pression un peu pour m'y astreindre bien comme il faut, t'vois Arrow (Sinon à part ça je vais bien, hein, je suis ni bizarre, ni névrosée, que daaaalle. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Scottie •• the name of a lonely soul is scratched into my brain   Jeu 22 Nov - 23:59

Tkt, tu cadres avec le décor... XD Sinon, nous faudra un lien avec Liz ' *fuit loin loin loin !*
Revenir en haut Aller en bas


→ INSCRIT DEPUIS : 21/11/2012
→ MESSAGES : 49


MessageSujet: Re: Scottie •• the name of a lonely soul is scratched into my brain   Ven 23 Nov - 0:15


    C'est bon, je suis rassurée, alors. Je vais pouvoir me fondre dans la masse.

    Et je suis pour, évidemment, vile traitresse, nous faudra un truc tordu d'la mort bien fun à jouer. *fufufu*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


→ INSCRIT DEPUIS : 21/11/2012
→ MESSAGES : 49


MessageSujet: Re: Scottie •• the name of a lonely soul is scratched into my brain   Dim 25 Nov - 13:41


    Je pense avoir tout finiiii.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


→ INSCRIT DEPUIS : 08/11/2012
→ MESSAGES : 449
→ LOGEMENT : Une petite bicoque près de la forêt
→ JOB(S) : Membre du Conseil de Taleville
→ HUMEUR : SANG(sationnel)



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Scottie •• the name of a lonely soul is scratched into my brain   Dim 25 Nov - 13:56

HeloO.
Le Comte Dracula, vient comme à son habitude, avec une légère pointe de retard, te souhaiter la bienvenue

_______________________________


Ne te laisse pas vaincre par le mal,
mais triomphe du mal par le bien...foutaise

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


→ INSCRIT DEPUIS : 21/11/2012
→ MESSAGES : 49


MessageSujet: Re: Scottie •• the name of a lonely soul is scratched into my brain   Dim 25 Nov - 14:13


    Dracula avec Jarod, je t'aime toi *o* Merciii I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Scottie •• the name of a lonely soul is scratched into my brain   Dim 25 Nov - 14:14

Je peux que te valider C'est génial !



TU ES OFFICIELLEMENT ACCEPTE A TALEVILLE ♦ "tu peux passer ton chemin cher ami."


Votre fiche a été validée et nous vous félicitons. Vous pouvez donc commencer le jeu, car les portes de la ville vous sont désormais ouvertes. A partir de maintenant, vous pouvez vous promener où bon vous semble. N'hésitez pas à aller faire un tour dans votre répertoire et ainsi trouver ce dont vous avez besoin pour faire des rencontres surprenantes et vivre à Taleville sans problème.

Si vous avez un problème, madame le maire sera ravie de vous recevoir.
Revenir en haut Aller en bas


→ INSCRIT DEPUIS : 08/11/2012
→ MESSAGES : 449
→ LOGEMENT : Une petite bicoque près de la forêt
→ JOB(S) : Membre du Conseil de Taleville
→ HUMEUR : SANG(sationnel)



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Scottie •• the name of a lonely soul is scratched into my brain   Dim 25 Nov - 14:14

Et j'aime ce forum ^^ Smile au vue du nombre de personne qui reconnaisse l'avatar

_______________________________


Ne te laisse pas vaincre par le mal,
mais triomphe du mal par le bien...foutaise

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


→ INSCRIT DEPUIS : 21/11/2012
→ MESSAGES : 49


MessageSujet: Re: Scottie •• the name of a lonely soul is scratched into my brain   Dim 25 Nov - 14:20


    En même temps le Caméléon c'était trop bieng, ça passe encore sur W9 me semble de temps à autre et franchement ça a super bien vieilli contrairement à d'autres trucs

    Et merciiiiii Elowchou contente que ça t'ait plu et hâte de me faire torturer Rp avec toi I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Scottie •• the name of a lonely soul is scratched into my brain   Aujourd'hui à 7:56

Revenir en haut Aller en bas
 

Scottie •• the name of a lonely soul is scratched into my brain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Seth - Lonely Soul
» Sweetly Sullen et Lonely Heart: faussses ou vraies jumelles ?!
» Lonely Heart et Pru de la Convention Tonner 2008
» Such a lonely day ?
» [CreepyPasta] [Pokémon] Lonely Pikachu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe In Magic :: "Tu peux passer l'ami !"-