Partagez | 
 

 ☞ Le bal masqué | Topo commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Re: ☞ Le bal masqué | Topo commun   Mar 9 Oct - 16:18

Toujours assise seule à ma table, j'étais complètement perdue dans mes pensées à balader mon regard d'une personne à l'autre. Certains semblaient beaucoup s'amuser alors que d'autres n'avaient pas l'air d'apprécier la fête. J'aimais regarder les gens, je ne jugeais personne, je me contentais d'observer silencieusement. En observant, j'ai remarqué qu'il y avait une tenue de soirée … un déguisement plutôt, que j'appréciais beaucoup. L'homme qui portait cette tenue ressemblait à Arlequin et ça me faisait également penser au carnaval de Venise. Cette tenue était pleine de couleur et de malice, comparé à la mienne qui semblait des plus tristes et sombres, ce qui me faisait sourire. La soirée pouvait être intéressante et me donner beaucoup d'idée. L'inspiration se puisse dans notre environnement et notre entourage, sans ça nous épuiserons rapidement notre quota d'imagination.

Alors, lorsqu'un inconnu m'interpella et me sortit de mes pensées, je levai la tête en sursautant légèrement. Un homme aux cheveux noirs et au regard mystérieux camouflé en partie derrière un masque attendait ma réponse pour savoir si je voulais danser ou non avec lui. « Avec plaisir. » Répondis-je en mettant ma main dans celle qu'il me tendait tout en me levant. Je n'allais pas manquer une occasion de danser à ce bal. Il fallait bien que cette robe serve à quelque chose. De plus, cet homme n'était pas désagréable à regarder sauf que cela m'embêter de ne pas pouvoir voir son visage. Le regard ou l'expression du visage pouvait en dire beaucoup. « Je peux vous demander votre nom où vous préférez le taire pour la soirée ? » Je demande curieuse en souriant toujours. Après tout, les masques sont là pour ça. Ce soir, grâce aux masques, nous pouvions être n'importe qui d'autre alors il avait le choix de me donner son prénom ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: ☞ Le bal masqué | Topo commun   Mer 10 Oct - 11:34

Et voilà que nous étions de retour parmi la foule de ces braves gens de Taleville. Mon retour ne manqua pas d’être remarqué par mon père et semblait, je dois bien le dire, assez surpris de me revoir sur place. Qui sait, j’en prendrais peut-être moins dans les dents que ce qui était prévu.
J’allais donc nous chercher à boire et un petit quelque chose à manger prenant bien soin d’éviter cette peste de Bennet qui squattait le buffet. Une fois de retour, je tendais son verre à Aimée et une petite assiette en plastique. Je m’abstenais de retourner danser. J’allumais une cigarette à la place. J’avais vu du monde tirer la gueule quand Aimée et moi étions réapparus. Apparemment, on s’attendait à ce que je refasse surface seul. J’en aurais presque jubilé, vu que ça les emmerdait bien.

Sauf qu’étrangement, je n’avais pas envie de les emmerder, je voulais juste faire passer une bonne soirée à Aimée. Oui, pas dans mes habitudes. Ok. Il n’empêche. Je l’avais traînée ici, parmi les requins alors un peu de bonne volonté de ma part même si je haïssais ce genre de fête ne lui ferait pas de mal. Ne me restait qu’à éviter d’être désagréable avec la moitié des invités. Pas facile quand c’est une constante. J’avais juste envie de pourrir la quasi-totalité d’entre eux.

« Tu… veux faire quoi ? »

C’était vraiment bizarre. J’avais l’impression d’être à côté de mes chaussettes, d’être à découvert sans ma couche de sarcasme. Je ne savais plus évoluer sans elle. Je crois que j’avais oublié comment être agréable ou gentil ou attentionné. À tous les coups, j’allais lui faire du mal. C’était tout vu. Est-ce qu’elle arriverait à passer au dessus de ça ? Aucune idée. Et moi, demander conseil ? C’était hors de question. Même pas en rêve. Je me débrouillerais bien tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Admin | I'M THE BOSS
« I wanna see what life is, with you »


→ INSCRIT DEPUIS : 01/06/2012
→ MESSAGES : 753
→ LOGEMENT : En colocation dans une maison du centre-ville avec Ayden (Aladdin) et Jorden (Abu)
→ JOB(S) : Dresseuse de tigres de la réserve du parc municipal
→ HUMEUR : CEY PO UN TEMPS A METTRE UN TIGRE DEHORS ! /BOUM



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: ☞ Le bal masqué | Topo commun   Mer 10 Oct - 15:44

Je l’observais à peine du coin de l’œil. Tout ce à quoi je pensais furent les petits fours qui étaient foutrement bons, finalement. Non pas que je m’attendais à une qualité qui laissait à désirer, mais je ne m’étais à la base pas jetée dessus pour ce qu’ils étaient, mais pour me détourner de Wyatt et de ses interrogations à propos d’Ayden. « Je l’ai cherché, c’est vrai. Mea culpa. » Ah bah, il s’excusait. La bouche pleine, je l’entendis soupirer. Il m’attrapa par le bras pour me détourner de la table et que j’arrête de me goinfrer. « Te venger sur les petits fours n’arrangera rien à la situation ma chérie. Je te promets de ne pas m’avancer sur le sujet plus avant… Pour… disons cette semaine. » Ben tiens, comme s’il pouvait tenir sa langue. Ce n’était pas la première fois qu’il me la faisait, celle là. La plupart du temps, il s’arrêtait de lui-même en voyant que je n’étais pas d’humeur, mais pour ce qui était de se retenir, le souci restait là. Je plissai les yeux pour lui montrer que je n’étais pas dupe. « Donc arrête de t’envoyer la nourriture exquise et vient danser avec moi. »

Je fis la moue mais acceptai tout de même l’invitation. Il m’entraîna sur la piste de danse pendant que je finissais d’avaler l’entassement de petits fours que j’avais englouti. Même si j’étais bien avec Wyatt, je voulais Ayden ici, avec moi. Et même Jorden. Foutus microbes. « Cesse donc de faire la tête Dae… Puisque je te promets que je laisse tomber. » Je ne le croyais toujours pas, mais je me fis une raison et arrêtai de bouder. Une vraie tête de mule, pas possible. Je fis un petit sourire en coin pour lui montrer que je ne râlais plus. Il me rendit la pareille et approcha son visage en le tournant ; il me tendait sa joue. « Allez, si tu veux m’en coller une, fais le après on pourra danser. » Je souris sincèrement cette fois. Je n’allais évidemment pas le frapper. Je ne faisais jamais sérieusement, la plupart du temps c’était simplement pour qu’il arrête de faire le pitre. A la place, je déposai un baiser sur sa joue. Après quoi je m’approchai de lui et passai mes bras autour de son cou. Ce soir, il allait être mon cavalier. J’étais à peine arrivée que je m’ennuyai déjà. Le seul intérêt de ce bal pour moi était de voir Wyatt, et d’espérer m’amuser un peu.

« Tu es mon chevalier ce soir. » Je mettais son côté gay de côté, tout comme je mettais Ayden de côté. Ce soir, je voulais me détendre, rire, et penser à autre chose. Je savais qu’avec Wyatt, c’était chose possible. Je m’abandonnai donc à lui et me laissai guider par ses pas. Je ne prenais absolument pas conscience de ce qu’il pouvait bien se passer autour de nous. Je n’avais d’yeux que pour mon meilleur ami, en toute fraternité évidemment. De toute façon, il était plus qu’au courant de mes sentiments, étant donné la dose de questions qu’il me mettait sur le dos chaque semaine. Alors ça n’était pas le fait de jouer au chevalier et à la princesse qui allait le bloquer. « Merci d’être là. » Oui, c’était bête, mais j’avais toujours un certain besoin de le lui dire.

_______________________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://search-games.forums-actifs.com/
La tête...
À l'est ! À l'ouest !
Comme une vraie girouette !


→ INSCRIT DEPUIS : 14/09/2012
→ MESSAGES : 133
→ LOGEMENT : Un p'tit appart' tranquille avec une salle de bain mojito et blanc nacré...
→ JOB(S) : Employé au vidéoclub et webmaster freelance
→ HUMEUR : Préoccupé



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: ☞ Le bal masqué | Topo commun   Jeu 11 Oct - 10:09


Comme je m’y attendais, la petite gifle ne vint jamais. Au lieu de ça, Dae me planta un baiser sur la joue. Je souris, amusé. Elle avait arrêté de faire la tête. Moi, je serais sage le plus longtemps possible. Je ne l’ennuierais plus cette semaine, vraiment.
Je la laissais passer ses bras autour de mon cou, je plaçais mes mains correctement sans être gêné pour deux sous. Il n’y avait aucune ambiguïté possible entre nous deux.

« Tu es mon chevalier ce soir. »

« J’en suis honoré Princesse. »

Et je partis dans la danse avec Dae de façon très naturelle. J’étais bon danseur. Non… J’étais un très bon danseur. Certes, mon rayon, c’était la danse moderne et le modern jazz mais danser, c’était un vrai plaisir pour moi. Quand je pouvais le partager, c’était encore mieux. Alors là, danser avec Dae, c’était très chouette. Bien sûr, je ne partais pas en vrille. Danser n’était pas aussi facile pour Dae je crois.

« Merci d’être là. »

« Je serais toujours là. Tu le sais. Jour et nuit, à n’importe quelle heure. Si je le pouvais, j’exaucerais tous tes souhaits ma chérie. »

Beaucoup de gens tenaient ce genre de propos mais elle savait plus que bien que je tiendrais parole. Non pas parce que j’avais une dette envers elle, d’ailleurs, cette dette n’existait pas ni pour elle, ni pour moi. Non. Elle savait que je tiendrais parole parce que c’était ainsi. Je me pliais en quatre pour mes amis. Même ces deux grands malades d’Ayden et Jorden. Et puis ma carpette aussi. Et je pensais sincèrement ce que je disais.
Franchement, je n’avais pas à me plaindre. Si ma famille était inexistante, je ne manquais pas d’amis sincères. D’Anda que je connaissais depuis gamin, à Dae qui m’avait sauvé et à ces deux crétins qui n’avaient rien de trouver de mieux que de tomber malade… Je n’étais pas démuni.

Je fis tournoyer Dae. Je lui ferais passer une bonne soirée en dépit de ses petits soucis et ronchonnements.

_______________________________

I don't really need
what happened...

Placebo - Running up that hill
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-antrim-duality.forums-gratuits.fr/
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: ☞ Le bal masqué | Topo commun   Dim 14 Oct - 20:45

Oh oui elle était belle, Spencer se sentait con, mais quand elle était là c'était comme s'il était un autre. Elle était belle, sexy, intelligente. Il devait être le plus chanceux des hommes, c'était ça. Jude n'était pas parfaite, ceci dit, mais à ses yeux, oui. Après une danse, il proposa à Jude de boire quelque chose, la soirée venait à peine de commencer. C'était aussi la première fois qu'il présenterait Jude devant tout le monde, officiellement. C'était beau.

« - De l'eau ? » Il ria avant de reprendre « - D'accord, ça marche ! je reviens. » Déposant un baiser à la joue de la jeune femme Spencer se dirigea vers le bar. Marchant tranquillement vers le bar, il remarqua alors une personne. Une femme. Aby. Merde. Un frisson lui parcouru le corps alors qu'il se dirigea à l'autre bout. Il ne voulait pas lui parler, la voir même. Bon, cette nuit-là c'était définitivement une erreur, oui une belle grosse erreur. Une rouquine le bouscula alors, Spencer regarda la jeune femme disparaitre avec de voir le cousin de Katherine la suivre. Bon d'accord. C'était une bonne grosse soirée dit donc. Il attrapa de verre, dont l'un de vin rouge pour lui et un cocktail sans alcool (vu qu'il n'y avait rien d'autre d'alcoolisé) pour Jude. Quelque chose de sucré. Si elle voulait vraiment de l'eau, il irait demander à l'un des serveurs. C'était bizarre quand même. Peut-être que Danser la fatigué, où alors c'était le stress de devoir rencontrer tout un tas de monde. Peut-être.

Spencer chercha alors Jude du regard, traversant l'endroit. La place centrale de la ville était sublime la nuit et avec tout ce beau monde, il ne faisait pas froid. Passant à côté d'un homme qui invitait une jeune femme, Spencer s'arrêta. Cette voix. Il posa ses yeux sur la silhouette, inquiet, perplexe. Non, ce n'était pas possible. Il continua d'avancer et sans faire attention il manqua de peu de renverser ses verres sur Iseult.

« - Oh ! Pardon ! » Il fit un sourire idiot avant de sourire. « - Comment vas-tu Is', ta soirée se passe bien ? » Il recula histoire de regarder la jeune femme de haut en bas. « - Tu es ravissante ! J'imagine que tu n'es pas seule. » il lui offrit un beau sourire. Une belle fille comme Is'. Peut-être qu'elle s'était bien habillé pour lui... Bon s'était abusif de penser ça et légèrement égocentrique, mais c'était possible, non ?

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: ☞ Le bal masqué | Topo commun   Mer 17 Oct - 11:33


« - Oh ! Pardon ! » On me bouscule, on s'excuse. Moi qui étais perdue dans ma contemplation discrète de chaque personne présent à ce bal, je sursaute au contact de la personne, avant de lever les yeux vers le maladroit. Spencer. Le frisson qui suit habituellement le contact de son regard ne vient pas, et j'en suis soulagée, bien que je sente tout de même mon ventre se tortiller, sentant monter une bouffée de stress. Je ne réagis pas immédiatement, encore un peu perdue dans mes pensées, et je me contente d'un petit signe de la main pour indiquer que ce n'est pas grave. Mais il semble m'avoir reconnue , malgré mon masque, et il s'adresse à moi chaleureusement. « - Comment vas-tu Is', ta soirée se passe bien ? » me demande t-il.

« On peut dire ça comme ça! » Je déteste mentir, alors je ne le fais pas. Je lui offre juste un léger sourire, et ainsi, il oubliera mes mots, pensant que tout va bien. C'est comme ça pour tout le monde, ils s'en fichent généralement de savoir si tout va bien, et vous auriez beau leur avouer être au bord du gouffre, un faux éclat de rire pourrait les persuader du contraire. Je souris donc, et il se recule quelque peu, pour me regarder de haut en bas. « - Tu es ravissante ! J'imagine que tu n'es pas seule. » Le compliment me fit chaud au coeur. Mais il demeurait Spencer, ce type qui me fiche la frousse, et je ne veux surtout pas baisser mes gardes. « C'est vraiment très gentil! Et je suis venue en solitaire, ce soir.. » répond-je, d'un ton jovial au début, et plus sombre à la fin, pouvant en dire long sur mon état d'esprit.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: ☞ Le bal masqué | Topo commun   Sam 20 Oct - 14:30

« Eh bien, on dirait qu'on est les stars de la soirée. » Je balance ça un peu sans vraiment réfléchir alors qu'Elliot me ramène un verre et de quoi manger. Ça c'est gentil, parce que je ne voulais pas retourner danser. En réalité, ça me faisait bizarre tous ses regards. Je ne veux même pas penser à ce que doivent penser les filles de mon lycée ou encore le père d'Elliot. Ouais, je sais. Genre je m'en fou de ce qu'il pense, mais au fond je suis curieuse quand même. Je bois une gorgée et d'un coup je pense à un truc : « - On est quand même mieux dans un bar, tu ne trouves pas ? » Je lui montre le verre. C'était dégelasse. Vraiment. Un cocktail sans alcool. J'aurais pu m'étouffer avec. « - Avec de vrais cocktails. » je me mets à rire finissant le verre que j'avais en main, le déposant sur une table derrière moi.

Oui, je l'avoue. J'en avais rien à foutre des autres et je voulais profiter d'être là avec lui. Je ne savais plus comment agir en tant que couple, mais je savais que je me sentais bien là, juste là. A ses côtés, avec un verre à te faire vomir tes tripes. Je le voyais bien, lui quand moi, on était peut-être un peu mal à l'aise. On ne savait pas quoi faire maintenant, comment réagir. Sans doute l'épisode dans les toilettes nous avez un peu retourné, mais moi je voulais juste qu'on reste nous-même. C'est tout. Alors j'attrape un amuse-gueule et je regarde les gens dans la salle. C'est fou comme je ne connais personne ici. Mais vraiment. En dehors du maire et peut-être d'autres lycéens dans les parages. Le reste pour moi, c'était des inconnus que je n'avais sans doute jamais croisé de ma vie.

« - On a qu'à s'amuser. » Bah ouais. Ce n'est pas comme si c'était intéressant tout ça. Je lui fais un gros sourire, ouais j'étais con, mais moi qui n'aimais pas sortir, fallait bien que je m'occupe une fois dehors. « - On est là pour ça, non ? » Elle poussa ce qu'il y avait sur la table, pour s'asseoir dessus - au lieu de s'asseoir sur une chaise, hein. Elle commença à scruter les gens qui dansaient pour poser ses yeux sur les filles « - J'ai l'impression que si on part faire la soirée ailleurs, ça serait une victoire pour eux. Tu n'as pas une idée pour mettre un peu d'ambiance, Richter ? »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: ☞ Le bal masqué | Topo commun   Sam 20 Oct - 14:35


Carl avait promis de faire une apparition à ce fichu bal masqué. Il était loin d'en être enchanté mais son père l'avait poussé à se montrer. Lorsqu'on avait une position éminente dans l'histoire d'une ville, il fallait prendre ses responsabilités pour entretenir son image. Wilson s'en fichait éperdument. En ce moment, il y avait bien trop de choses à penser qu'un bal sans intérêt. Machinalement, le jeune étudiant s'était préparé sans vraiment faire de gros efforts. Il n'oublia pas son masque, bien heureux de pouvoir passer inaperçu, sachant pertinemment que sous peu, dès que le secret serait révélé, il n'aurait plus une seconde de répit. Comment avait-il pu en arriver là? Mettre enceinte une jeune femme sans histoire? Et Nina dans tout cela? Il avait enfin sauté le pas avec celle qui avait été sa meilleure amie pendant des années, tout était fichu par terre aujourd'hui et il ne pourrait jamais se le pardonner.
Sans un sourire, Morgan se dirigea vers le lieu de la fête. Il y avait déjà beaucoup de monde, des inconnus faisaient connaissance, d'autres restaient en retrait bien plus préoccupés par la découverte d'un visage que par le principe même de cette fête. Carl se faufila dans la foule, ne faisant clairement attention à personne et encore moins par les regards qui tombaient sur lui. Il alla se mettre dans un coin alors qu'il voyait son père en grande discussion plus loin. Le temps de se faire voir et Carl quitterait les lieux aussi vite qu'il était arrivé. Il attrapa un verre et se posta dans son coin, dans l'attente que le monde s'écroule, ne supportant pas ce qu'il avait fait et encore moins l'avenir qui l'attendait...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: ☞ Le bal masqué | Topo commun   Sam 20 Oct - 15:03


Le bal organisé par madame le Maire… J’avais hésité, tellement hésité à y aller. Tout ça pour finalement me décider à y mettre les pieds. Sauf qu’évidement, j’étais très en retard. C’était ça, de s’y prendre à la dernière minute. Heureusement qu’il me restait encore quelques robes relativement extravagantes. Je n’aurais pas su quoi mettre sans ça. C’était… voyant. Terriblement voyant. Pas du tout dans mes couleurs habituelles. J’avais l’impression que je jurerais de façon atroce avec les autres mais je n’avais rien en ma possession qui pourrait convenir.
M’attaquer à mes cheveux m’avait pris un certain temps. Moi qui aimais me faire discrète, pour une fois, c’était raté. Complètement raté.

Comme je l’avais prévu, j’arrivais au bal, très en retard. Le départ avait déjà été donné et je supposais avoir raté quelques petites choses. Je n’étais pas très à l’aise, je devais bien le reconnaître. Tout ce monde… D’accord, j’étais serveuse, le monde, j’avais l’habitude mais pas comme ça. De plus, le fait de voir des masques partout me rendait un peu plus mal à l’aise. Non pas que je n’aimais pas les masque, je trouvais ça très joli. Mais ne pas savoir qui se cachait derrière ces faux visages, c’était quelque chose que je n’aimais pas tellement. Ne pouvant pas danser seule au risque d’avoir l’air stupide, je m’empressais de trouver une des rares places assises restantes.
Au milieu de tous ces costumes, je ne jurais pas tellement finalement… Sauf que je n’avais pas de masque. Aucun masque pour me dissimuler. Oui, je m’étais décidée à la dernière minute ce qui était normal donc.

Tous semblaient parfaitement bien intégrés à leur façon. J’en connaissais des visages mais sans pour autant connaître les gens. Du moins, ceux qui étaient démasqués. J’en voyais défiler du monde, c’était normal mais je n’avais jamais vraiment cherché à m’intégrer à la vie de la ville. Trop discrète. Et c’était pire, bien pire depuis la mort de Griffin. Je soupirais, je me souvenais du dernier bal avec lui. Nettement plus attirant, forcément.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: ☞ Le bal masqué | Topo commun   Sam 20 Oct - 15:24

Alors que je reviens avec les boissons, Aimée me balance un truc. Je ne m’y attendais pas vraiment. « Eh bien, on dirait qu'on est les stars de la soirée. » Je regarde Aimée avec un vague sourire moqueur sur les lèvres, du style, bienvenue dans ma vie avant de lui répondre. « Tu croyais quoi ? Elliot Richter, tu sais, le mec plein de thunes ? C’est moi. Tu es la nouvelle à abattre. Je t’ai suivi, je ne suis jamais personne. Rends-toi compte. Prépare-toi pour la guerre des chiffons. » Je disais ça à moitié sérieusement. Quoi que… j’étais sérieux, elle n’avait pas fini d’en voir par ma faute.

« - On est quand même mieux dans un bar, tu ne trouves pas ? » Hein ? Ah, elle me montre son verre. « - Avec de vrais cocktails. » Là, j’me marre volontiers. « Sans blague… Tu croyais qu’on aurait du ‘sky, du rhum ou de la tequila au buffet ? Ou encore de l’alcool tout court autre que du vin ? Faut pas rêver, pas depuis que les invités ont abusés des boissons y a quelques années. Mais t’as raison. Je préférerais de loin squatter le petit bar avec une bouteille sur la table dans des fringues normales. J’ai l’air d’un pingouin pour mardi gras avec un balai dans le cul. » J’aurais donné n’importe quoi pour être chez moi, dans ma chambre, ou chez March, ou chez Samaël ou chez Aimée. Bref, pas ici. Ça m’emmerdait prodigieusement.

« - On a qu'à s'amuser. » Alors ça, c’était l’évidence même. « - On est là pour ça, non ? » Pas faux… enfin, je ne m’amusais jamais à ces trucs. Pour moi, c’était juste une obligation du père Richter pour me pomper l’air. « - J'ai l'impression que si on part faire la soirée ailleurs, ça serait une victoire pour eux. Tu n'as pas une idée pour mettre un peu d'ambiance, Richter ? » Là… elle marquait un point. Je réfléchis. Mettre de l’ambiance me vaudrait à coup sûr des emmerdes mais pour la soirée, j’étais déjà foutu. « Et bien… » Je mis mes mains de chaque côté d’elle sur la table pour lui murmurer à l’oreille. « Tu vois ? Il y a cette fille là-bas, une des cheerleaders. Elle est verte. Je suis sûr qu’elle nous regarde d’un œil torve en faisant chier son cavalier qui va bientôt se fâcher. » Je n’étais pas bon juge, j’étais encore moins le meilleur observateur qui soit mais elle, elle était tellement facile à déchiffrer que même moi j’pouvais y arriver. Et bingo, peu de temps après, ça criait. Ça giflait. Et surtout… c’était proche de la bagarre entre le jules et le frangin. Je me reculais avec un sourire. « Et voilà le travail. Une petite bagarre en perspective. Cette fille est conne, c’est comme ça, on y peut rien. Son type me hait, quant au frangin, je n’en parle même pas. Tu voulais un autre type d’amusement peut-être ? Enfin, là, on est plus les stars, c’est eux. C’est déjà ça de gagner non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: ☞ Le bal masqué | Topo commun   Sam 20 Oct - 16:47




Cet évènement n’avait pas pu mieux tomber pour la jeune femme, non pas qu’elle ait besoin de se changer les idées ou autres excuses de ce genre, mais plutôt qu’il s’agissait là d’une chose qu’elle appréciait bien. Un bal masqué ? Quelle idée fantastique ! Elle avait même sa tenue de soirée, elle possédait tellement de robe de toutes les couleurs, qu’elle avait mit une bonne heure à se décider. Finalement, elle avait enfilé sa courte robe dorée et pour l’occasion, elle s’était procurée un masque plus que simple, mais lui cachant presque entièrement le visage. Ne restait plus que sa chevelure de blé et son excentricité pour la reconnaître ! Lorsqu’elle se rendit sur la place, à l’endroit où se déroulerait le bal, elle découvrit avec fascination tous les costumés de la soirée ainsi que la décoration qui donnait une ambiance presque magique.. ! Kristall était dans son élément et bientôt, lorsque le maire avait déclaré le bal ouvert, elle s’était mélangée à la foule et amusée à sa manière. Elle n’avait cherché à reconnaître personne, se contentant de passer devant les gens et de leur souffler à quel point elle les trouvait beaux. Mais aussitôt, la demoiselle s’éclipsait et s‘occupait déjà d‘autre chose. C’était comme si elle retombait en enfance, se permettant toutes les folies sous prétexte qu’elle soit masquée. Et jusqu’ici, aucune de ses connaissances ne l’avaient remarquée, pas même elle pour être honnête. Elle ne faisait attention à rien ni à personne, nul doute qu’elle devait en avoir bousculé plus d’un.. Elle gambadait d’un bout à l’autre, un verre à la main depuis plusieurs minutes -toujours le même, oui-, se mélangeant à la foule sans pour autant se mettre à danser. Observer les autres était plus amusant, toutes ces couleurs lui faisaient tourner la tête, mais apparemment cela lui plaisait bien. Tout semblait se dérouler à merveille, la soirée allait sans doute bien finir.. Pourquoi ne serait-ce pas le cas ?



Dernière édition par Kristall C. Austen le Dim 21 Oct - 13:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
PNJ | SOMEWHERE


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 494
→ LOGEMENT : EN FUITE ;
→ JOB(S) : ANCIEN RECEPTIONNISTE DE L'HOTEL DE VILLE.
→ HUMEUR : MORT.



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: ☞ Le bal masqué | Topo commun   Sam 20 Oct - 17:00

Sur la piste, je fis un beau sourire à la belle Elizabeth. Il fallait être aveugle pour ne pas voir la beauté de cette écrivaine. C’était peut-être ma chance de m’amuser un peu avant de faire ce que j’avais à faire et puis elle accepta, peut-être contente qu’un mystérieux inconnu débarque pour lui proposer une danse. On se dirigea alors vers la piste avant qu’elle ne me pose une question. Je souris, encore un peu plus. Oh la curiosité, c’était évident que j’allais devoir trouver un moyen d’éviter ça. Je la fis tourner avant de la ramener contre mois pour qu’on tourne doucement, petit à petit, au gré de la musique. Le maire avait au moins un très bon gout en matière de déco et de musique.

« - Vous savez, je préfère garder le mystère pour le moment. » Je souris de nouveau, histoire de montrer que pour le moment, je n’avais pas envie de retirer ce masque sur mon visage. C’était un bal masqué après tout. « - Mais je me ferais une joie de vous révéler mon nom, le moment venu. » Je la fis légèrement tomber en arrière. C’était un bal après tout, on devait en profiter. Ou plutôt je devais laisser les gens en profiter avant de faire mon entrée. Oui, je devais les laisser danser, parler, s’amuser. Je n’avais pas vraiment de plan, ni d’idée de comment j’allais tuer le maire ce soir, mais je savais que j’attendrais le bon moment. Que je serais patient et que je ferais les choses correctement. J’allais me venger et personne n’allait m’arrêter ce soir.

Personne, alors que je dansais, j’entendis des virements, des musiques. Des gens s’arrêtèrent, le silence faisait presque place dans la salle si les musiciens s’étaient arrêtés. Je n’avais pas de téléphone sur moi, je n'en avais plus depuis un moment, mais tout ceci ne me présageait rien de bon. Oh c’est une petite ville Taleville. Alors que je fis tourner Elizabeth, je remarquai Spencer. Son regard voulait tout dire. Il m’avait reconnu, ce n’était pas le seul d’ailleurs. Pour le coup je sortis le revolver que je cachais dans mon dos et je le plaçai sous le cou d’Elizabeth. Ouais, elle devait sentir mon souffle glacé près de son oreille lui murmurant :

« - Ne bouge pas. » La musique s’arrêta enfin. Qu’est-ce que c’était que ça ? Hein ? Je pris le téléphone d’un mec à côté de moi, qui visiblement s’apprêtait à reculer pour m’éviter. « - Reculez ! » Je marchais à reculons, mais je regardais plutôt le téléphone du type. Le loup… ce n’était pas le type anonyme qui racontait les ragots dans le journal ? Putain ! Quel salope ou salaud ou… peu importe ! « - Dégagez ! » Je fis signe aux musiciens de descendre de la scène pour que je monte, toujours Elizabeth collée à moi et mon flingue collé à son cou. Je m’approchai du micro qui est là et tout en beauté, je retirai mon masque.

« - Mesdames et Messieurs. Je vous remercie d’être là ce soir. Je vais faire cours. Je suis là pour une chose et une seule. » Je me tourne vers le maire, plus loin avec quelques membres du conseil. Personne ne pouvait fuir, parce que sinon je tuais cette fille que je retenais. Et si jamais un crétin se metait à courir pour sa vie, il aura la mort d’Elizabeth sur la conscience et sans doute d’autres. C’est fou comme je n’en avais rien à foutre des gens ici. « - Je vais vous demander de vous asseoir. A terre. ALLEZ. » Je montrai mon flingue. Y’avait pas de flic dans le coin, y’avait personne. Y’avait juste moi et mon revolver. « - Par contre, Madame le maire. Vous. Si vous pouviez venir sur scène, j’ai quelque chose à vous donner. »

_______________________________



    I'M NOT DEAD. YOU ARE
    and those you love too, don't worry.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | I'M THE BOSS
« I wanna see what life is, with you »


→ INSCRIT DEPUIS : 01/06/2012
→ MESSAGES : 753
→ LOGEMENT : En colocation dans une maison du centre-ville avec Ayden (Aladdin) et Jorden (Abu)
→ JOB(S) : Dresseuse de tigres de la réserve du parc municipal
→ HUMEUR : CEY PO UN TEMPS A METTRE UN TIGRE DEHORS ! /BOUM



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: ☞ Le bal masqué | Topo commun   Sam 20 Oct - 21:16

Être dans les bras de Wyatt était toujours agréable. Je ne pouvais pas rêver mieux comme meilleur ami, en toute honnêteté. J’avais Ayden, j’avais Jorden, mais ça n’était tout de même pas pareil. Avec Wyatt je pouvais tout faire, tout dire. Me ridiculiser au possible, taper une crise, même contre lui, il n’y avait pas le moindre souci. Il était constamment là pour moi. « Je serais toujours là. Tu le sais. Jour et nuit, à n’importe quelle heure. Si je le pouvais, j’exaucerais tous tes souhaits ma chérie. » Je souris largement. Il était toujours présent pour me rassurer, même lorsqu’il s’agissait de répondre à mes questions idiotes ou mes remerciements inutiles. C’était donc avec plaisir que j’entamai les premiers pas de danse, les mains autour de son cou, mes yeux plongés dans les siens. Il me fit tournoyer et virevolter au gré de la musique. J’étais bien, tout simplement. Lorsque les musiciens se mirent à jouer un morceau plus doux, j’allai me coller à Wyatt. Tête posée sur son torse, je fermai même les yeux en n’arrêtant pas mes pieds de bouger au rythme des notes. Je me pris à sourire légèrement face à la situation. Ayden savait Wyatt gay, mais il aurait tout de même du mal à piger la situation s’il était présent. Bah, je chassai tout ça de ma tête ; je voulais profiter.

Simplement, ça ne dura pas bien longtemps. On se mit à crier. Un type, apparemment. Je décollai ma tête de Wyatt et me rendit compte que pendant mon temps de flottement, il avait réussi à prendre une demoiselle en otage en lui collant un flingue sous le cou. Hein ? J’agrippai mes mains sur les bras de Wyatt que je ne voulais pas lâcher. « Bordel, il se passe quoi ? » J’avais murmuré. Mais évidemment, mon ami n’en savait pas plus que moi. Le gars s’imposa sur la scène en virant les musiciens. Et moi, j’avais les yeux écarquillés, je le sentais. La soirée était censée bien se passer, bordel. Wyatt me l’avait promis. Il n’y était pour rien, le pauvre, mais je regrettais déjà de m’être pointée. J’aurais mieux fait de dire à Wyatt d’aller se bourrer la tronche tranquilles, tous les deux, dans un coin du parc. Même si ça ne me ressemblait pas, c’était toujours mieux que d’assister à un truc pareil. Finalement, il retira son masque. Si l’assemblée avait l’air de comprendre qui se tenait devant elle, je n’en avais pour ma part pas la moindre idée. Un taré, rien de plus. Qu’il eut des antécédents ou non ne changeait rien. Et puis il s’adressa au Maire. Qu’est-ce qu’elle avait encore, celle-là ? Je ne la portais pas particulièrement dans mon cœur, mais tout de même. Il nous obligea à nous asseoir. Autant dire que je ne me fis pas prier ; je ne tenais plus sur mes jambes.

_______________________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://search-games.forums-actifs.com/
La tête...
À l'est ! À l'ouest !
Comme une vraie girouette !


→ INSCRIT DEPUIS : 14/09/2012
→ MESSAGES : 133
→ LOGEMENT : Un p'tit appart' tranquille avec une salle de bain mojito et blanc nacré...
→ JOB(S) : Employé au vidéoclub et webmaster freelance
→ HUMEUR : Préoccupé



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: ☞ Le bal masqué | Topo commun   Sam 20 Oct - 21:53


La soirée se passait bien, Dae et moi dansions tranquillement, au gré de la musique et puis des bips très désagréables se firent entendre un peu partout. Le mien ne bipait pas, ne chantait pas mais il vibrait, ça oui. Je le sortis de ma poche tout en faisant danser Dae mais je n’eus pas le temps de lire grand-chose. Dae qui s’agrippe à mon bras comme ça, ce n’est pas normal. Vraiment pas normal. Je me rendis soudain compte de ce qui se passait. Dae ne semblait pas le reconnaître, moi si. D’ailleurs, elle ne le connaissait peut-être vraiment pas. J’en profitais pour lire le message, pensant à une blague de très mauvais goût où on nous avertissait par message que c’était une animation mais non. Au lieu de ça, LeLoup faisait des siennes. Enfoiré. Moi bi ? Bien sûr mais tout ça me passait au dessus de la tête. C’était sa faute si Chandler pétait les plombs. Si ça se trouvait, le gars n’était venu que pour s’amuser. J’avais de la peine pour ce mec jusqu’à un certain point. Il braquait quand même une arme contre quelqu’un.

« - Je vais vous demander de vous asseoir. A terre. ALLEZ. » Dae ne se fit pas prier, moi, il me fallut un moment avant de m’exécuter. Je m’assis devant elle sans même y penser. Il fallait que je la protège, elle en avait assez fait pour moi. Je n’étais pas un violent, pas du tout même. J’étais la victime des bagarres, je n’en étais jamais l’un des vainqueurs. En général, je finissais à terre avec des bleus, des écorchures et des coupures. Enfin, ça n’était pas arrivé depuis longtemps… Mais là, j’étais mort de trouille. Ce type avait un flingue !
Choisir de mourir, c’était une chose, voir un flingue braqué sur quelqu’un c’en était une autre. « Bordel, il se passe quoi ? » Je regardais Dae en essayant de sourire. « LeLoup a foutu la merde et Chandler, tu sais, le mec qui a volé chez le Maire ? Et bien il pète un plomb. Matte ça. » Je lui tendis mon téléphone. Tout en écoutant Chandler prier le maire de monter sur scène. Je ne pensais pas qu’elle le ferait, c’était tout de même dangereux. C’était le Maire. Je ne l’aimais pas, c’est sûr, ça n’avait rien de nouveau. En fait, je n’aimais pas la politique, c’était assommant, et en plus, c’était le secteur le plus corrompu que je connaisse en dehors de la finance.

Quand Dae eut fini, je rempochais le téléphone. Pensée irrationnel, dans l’immédiat, j’avais surtout envie d’étriper LeLoup moi-même. Non, je sais, je ne suis pas violent mais une petite exception juste pour lui ne ferait pas de mal. Cette personne balançait les ragots sans se soucier des conséquences.

_______________________________

I don't really need
what happened...

Placebo - Running up that hill
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-antrim-duality.forums-gratuits.fr/
PNJ | DEAD
like a ghost behinh you


→ INSCRIT DEPUIS : 19/07/2012
→ MESSAGES : 597
→ LOGEMENT : MORTE


MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: ☞ Le bal masqué | Topo commun   Sam 20 Oct - 22:27

La soirée se passait bien, tranquillement… En dehors de Charlotte qui traînait dans le coin évidement. Je m’étais d’ailleurs éloignée en m’excusant auprès de mon vis-à-vis. Il fallait que je me tienne éloignée de cette furie si je voulais ne pas me faire remarquer. Avec elle dans les parages, ça aurait été cuit. Aussi, je m’éloignais au maximum du buffet.
Au final, je me demandais pourquoi j’étais venue. Je n’avais aucune raison d’être là. Oui, j’avais de l’estime pour le Maire et je n’avais jamais raté aucune de ces fêtes mais cette année, je ne me sentais pas à ma place… Comme si… Comme si je n’étais pas du bon côté de la barrière, comme si tout ces gens n’était pour moi que quantité négligeable en comparaison de certaines autres personnes présentes. Je n’estimais que peu de monde, vraiment peu de monde.

Et puis il y eut ce message. LeLoup. Qui que ce soit, un de ces quatre, il faudrait faire quelque chose. Ses rumeurs étaient presque toute d’une absurdité sans pareille. Déjà moi qui drague, c’était une énormité à elle seule. Je prends, je m’amuse, je déserte, point final. Les mots qui m’interpellèrent, je les lu juste à temps, assez vite du moins pour me faufiler au plus proche de la scène. Non pas que je savais ce qui allait se passer mais c’était plus simple de repérer les gens quand on avait un bon point de vue. Chandler ici ? Sérieusement ? Aurait-il été assez stupide pour se pointer à la fête donnée en l’honneur de la ville alors qu’il avait volé chez le Maire ? Quel idiot. Je détestais les voleurs. Je détestais les dettes d’ailleurs. Les arnaqueurs en revanche… Mais il n’était pas de cette trempe, un véritable minable, voilà tout ce qu’était Chandler. Je secouais la tête, je n’avais jamais été aussi froide et je me rendais à peine compte que je scrutais la salle comme si j’attendais le bon moment pour arracher un masque. Au lieu de ça, Chandler se démasqua tout seul et fort heureusement, je n’avais pas vu juste. Il imposa à une fille de le suivre sur la scène pour finalement obliger les gens à s’asseoir et demander expressément au Maire de monter. Quel crétin.

Je ne voulais pas m’asseoir, être obligée de m’asseoir à terre par un sombre crétin à peine fichu de régler ses dettes ? Et puis quoi encore. Mais la main d’un inconnu se posa sur mon épaule et m’obligea à m’asseoir. Comme si c’était le moment de jouer les bons samaritains. J’avais l’impression d’être un rat pris au piège dans un trou. Ou d’un gamin pris au piège dans… L’image s’éloigna avant que je puisse la saisir. Ça arrivait fréquemment ces jours-ci. Comme un mot qu’on a sur le bout de la langue, j’avais l’impression d’y avoir quelque chose de bien plus important et sur quoi je n’arrivais pas à revenir.

_______________________________

It's just another way to... DIE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: ☞ Le bal masqué | Topo commun   Sam 20 Oct - 22:50


Assise, je regardais les gens évoluer, danser, virevolter. C’était beau, je devais bien l’admettre. Et si je n’avais aucune opinion arrêtée sur madame le Maire, je devais reconnaître cependant son talent indéniable pour organiser les fêtes. C’était grandiose, c’était beau. Nul ne pouvait contester ça, pas même ses plus fervents opposants. Je ne serais que spectatrice malgré une invitation à danser d’un quelconque inconnu masqué qui trouva chaussure à son pied ainsi que beaucoup d’autres. Moi, je n’osais me risquer à danser. Griffin gérait très bien mes deux pieds gauche et s’en amusaient beaucoup. Il aurait beaucoup rit de voir un autre que lui se débrouiller avec mon équilibre précaire qui n’affectait pourtant pas mon travail. Ça aussi, ça l’avait toujours amusé. Je ne vivais pas dans le passé, j’aimais me le remémorer même si je devais admettre que je me sentais coupable. Oui, parfois je me sentais coupable d’être en vie et puis je me rappelais qu’il n’aurait pas voulu qu’il en soit autrement, alors je vivais pour nous deux.
Je souris face à la piste où des gens dansaient paisiblement. Je souris jusqu’à être dérangée par les sonneries stridentes des téléphones. Une cacophonie de musique et de son, voilà ce que c’était, le mien compris d’ailleurs. J’avais soudain honte de ne pas l’avoir éteint. Je me mis à lire le message et fronçais les sourcils. LeLoup pouvait certes être divertissant par moment, tout en ayant un pseudonyme qui me plaisait beaucoup, je n’approuvais pas ses méthodes. Si certains s’en fichaient, d’autres étaient assurément touché par ce genre de chose. Cette personne ne manquait pas d’esprit, c’est vrai mais il y avait des limites et il les dépassait très clairement bien que je jalouse justement son cran et son aplomb. Il fallait avoir de l’estomac pour oser faire de telles choses.

Je ne connaissais pas la plupart des noms. J’avais entendu parler des uns un des autres mais sans plus. Chandler bien entendu parce qu’il avait été une star malgré lui. Ça m’avait touché et j’avais trouvé son geste aussi désespéré qu’absurde. Il y avait d’autre moyen. Cependant, je ne l’avais jamais vu, je ne le connaissais pas. S’il était ici, ça n’était pas bon pour lui. Pourquoi n’avait-il pas tenté de quitter la ville ? Mais la réponse d’imposa à moi et aux autres par la violence. Il avait sorti une arme, avait jeté ses ordres sèchement tout en prenant quelqu’un en otage. Je ne me fis pas prier cependant et je m’assis rapidement à terre. J’étais terrorisée maintenant que la surprise était passée. En ne bougeant pas, il ne m’arriverait rien. J’espérais juste que personne ne jouerait les héros. J’espérais également… que je n’avais pas emporté ma poisse avec moi. Attirais-je le malheur ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: ☞ Le bal masqué | Topo commun   Dim 21 Oct - 9:50

« - Elles peuvent venir, je n'ai pas peur. » Je n'avais pas vraiment le choix, j'allais devoir subir les regards, les paroles. J'allais être pointé du doigt comme la petite copine du grand Elliot Richter. J'avais beau me dire que j'allais détestait ça, au fond, ma vie n'avait pas à se résumer à ce léger problème sans importance. Certes je déteste quand on me regarde, quand on se moque de moi, quand on parle de moi sans venir le dire en face, mais je n'allais pas mourir à cause de ça. Ce n'était rien comparé à d'autres problèmes plus graves. Toutes ses pestes qui voudraient alors tenter de me prendre Elliot, je leur souhaitait bonne chance. En tout cas quand je parle de bar, on dirait que je retrouve ce cher Elliot. C'est bon de savoir que j'arrive à le remettre dans son droit chemin. Bon dit comme ça, c'était un peu con. Je ris à la fin quand même. Je le trouve très beaux moi tout en blanc, il avait la classe quand même.

« - Moi je te trouve très bien comme ça. » Je lui fais un sourire, histoire de lui dire que moi j'aime bien le pingouin avec son balai dans le cul. Je trouve qu'Elliot était de loin le plus élégant de la soirée, tout de blanc vêtu. Il y avait bien une raison si autant de filles lui couraient après. Son physique était un bonus avec son fric. Moi ce qui m'intéressait, c'était le type dedans. Je lui demande s'il n'a pas une idée pour mettre un peu d'ambiance, alors que je m'assois sur une table. Ouais je sais, ce n'est pas très glamour tout ça, mais j'en ai rien à battre. Il n'y a personne pour me dire de descendre. Eliot s'approche alors moi, me demandant de regarder une des filles de mon groupe. Je la regarde alors, ah oui. Shelly. Un vrai cas sociale cette nana. C'est fou ce que certaines filles peuvent être le stéréotype des idiotes. En plus énorme encore. Elle m'avait approché dès le premier jour des classes, c'est vous dire. Elle doit me détester. Je me met à rire quand le tout partie en cacahuète. Même le grand-frère était de la partie, c'était beau.

« - Bravo. J'a.. » Je m'apprêtais à répondre, avec mon sourire plus beaux encore, mais mon téléphone vibra. Ouais, sous les plies de ma robe, j'avais des poches quand même. Pour mes clefs et mon portable. Je ne voulais pas me trimbaler une petite pochette ridicule avec. Passons, c'est un message anonyme que visiblement tout le monde a reçus. Ce qui me fit rire c'est qu'on parle de moi, ou plutôt de nous avec Elliot. Par contre, je ne sais pas du tout qui est Chandler. « - C'est qui Chandler ? » Alors que je pose ma question à Elliot j'entends des cris, puis des gens qui se bousculent. Ah bah ça doit être le type avec un flingue. Il a même prit une demoiselle en otage. Oh moi qui pensais qu'on se faisait chié dans les petites villes. Alors qu'il monte sur scène, il demande à tout le monde de s'asseoir. J'étais déjà assise, juste un peu en hauteur.

Je fini tout de même par descendre, en faisant attention à ma robe – c’est pour dire à quel point j’avais peur de ce mec. Je m’assois donc à terre, près d’Elliot, presque en dessous de la table. Ça pourrait faire un bon abri. Mais je doute que ce type ai mis des explosifs dans le coin où ait prévu de tuer tout le monde.
Non, visiblement, il veut juste buter le maire.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: ☞ Le bal masqué | Topo commun   Dim 21 Oct - 10:14

Je souris face à la répartie d’Aimée. Je retrouvais la fille qui m’avait dit d’aller me faire foutre avec mes menaces et qui m’avait laissé pioncer sur son canapé alors qu’elle ne me connaissait pas. Elle ne creusait pas trop, moi non plus, c’était parfait. Elle en savait certes beaucoup à mon sujet mais je survivrais. Il fallait juste qu’elle la boucle sur ce que je lui avais montré, c’est tout. Pas grand-chose donc. Bon, je savais que j’allais être le pire mec qui soit, que je la blesserais sûrement sans le vouloir mais j’ferais des efforts, vraiment. « - Moi je te trouve très bien comme ça. » Hein ? Ah ouais… ben tu m’étonnes. Le preux chevalier en blanc. Tu parles d’un cliché ridicule. J’atteignais des sommets dans ce costume ridicule. Bon, le blanc m’allait bien, c’est certain mais quand même.

Alors que la petite dispute prenait des proportions ridiculement drôles, mon téléphone sonna. Tous les téléphones. Je regardais le message en souriant. LeLoup, parfait empaffé, crétin fini mais fin observateur. Rien ne lui échappait à celui-là. J’aurais presque ricané à ses commérages si la situation s’y prêtait sauf qu’Aimée me posa une question. « - C'est qui Chandler ? » J’ouvris la bouche pour lui répondre que c’était notre petit voleur local sauf que ce crétin, minable devrais-je dire venait de prendre en otage une nana que je ne connaissais pas. Aimée descendit de la table et s’assit au sol. Comme si les gens ne pouvaient pas rester sur les chaises. Sérieusement. Quel con. Mais inconsciemment, je me mis un peu devant Aimée. Je m’assis à mon tour. Il allait être beau mon costard, vraiment… « Chandler, c’est lui. Notre petit voleur local qui s’est transformé en cinglé on dirait. Un crétin avec un flingue, magnifique. » J’avais mon ton habituel, j’étais moi quoi. Moi en plus tendu quand même. Non mais quel con ! Tant qu’à faire, s’il pouvait flinguer mes vieux, ce serait pas mal. Oui, je suis pragmatique tout en étant pas franchement à l’aise. Et alors ? Je suis un connard, j’le rappelle. Un connard casé maintenant mais un connard. Je resterais un connard et Chandler était un abruti. Enfin, tant qu’il n’arrivait rien à Aimée, ça m’allait très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: ☞ Le bal masqué | Topo commun   Dim 21 Oct - 11:28

Est-ce que c'était une réponse ? Spencer avait beau croire Iseult comme une libraire qui s'était légèrement entiché de lui, il la considérait tout de même comme quelqu'un de bien, une connaissance intriguant. Il ne voulait pas lui offrir de faux espoires, mais au moins être son ami. Spencer se contenta de sourire à son tour. Si elle disait que tout allait bien, c'était peut-être le cas. Il ne devait pas se montrer trop curieux où poser des questions inutiles. Enfin, il était curieux, mais ça ne collerait surement pas à son image de rédacteur en chef sympathique et membre du conseil de la ville au grand coeur.

« - Tant mieux. J'ai l'impression que ce soir, ça va être génial. » Il lui offrit un sourire sincère. Il était en réalité complétement paniqué, c'était la première fois qu'il était en sortie officiel avec Jude et qu'il allait devoir la présenter à ceux qui connaissaient le rédacteur. Il allait la présentait, c'était une grande étape. C'était aussi quelque chose qu'il n'avait jamais faite. Il se recula alors quelque peu pour regardait la jeune femme dans son ensemble. Iseult lui aurait plu, s'il n'avait pas de sentiment à l'égard de Jude. Elle était mignonne, gentille et adorait les livres ce qui leurs faisaient un point commun. Il ne manqua donc pas de la complimenté. Mais la réaction d'Iseult le surprit. Spencer posa une main sur le bras d'Iseult. D'un seul coup, il ne savait plus s'il était vraiment le centre de ses pensées, enfin il savait qu'elle vivait avec un type, mais pour le coup il se dit qu'elle devait combattre ses propres problèmes et que Spencer était loin d'être la chose la plus importante pour le moment. « - Qui que ce soit, il rate quelque chose. »

Il lui fit son plus beau sourire, sortant son téléphone de sa poche, comme en réalité la plupart des gens présents ce soir. Ok, c'était quoi ça ? Il ne lui fallut pas longtemps pour se rendre compte que LeLoup avait frappé. Oh oui, il avait trouvé ça bizarre de ne pas recevoir de mail pour le précédent numéro de la ville, mais maintenant il savait pourquoi. Et il l'avait deviné pour Chandler. Il savait que cette voix était familière. Entre savoir qui était LeLoup et foncé sur Chandler, Spencer se contenta de tirer Iseult derrière lui pour éviter qu'elle ne se fasse blesser ou quoi que ce soit. Chandler était juste à côté, il venait de prendre en otage une jeune femme. Oh, Spencer avait envie de s'énerver et de sauter sur lui, mais il ne devait pas. Alors que Chandler criaient et demander à ce que tout le monde s'assoit, Spencer cherchait Jude. Il s'inquiétait maintenant pour elle. Espérant qu'il ne lui arriverait rien, il savait qu'il ne pouvait pas bouger au risque de se prendre une balle. « - Et merde ! » soupira t'il alors qu'il mettait un genou au sol. C'était donc le maire que Chandler voulait. Ce n'était pas étonnant.



_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: ☞ Le bal masqué | Topo commun   Dim 21 Oct - 14:14




La soirée était partie pour bien finir, ou tout du moins, rien n'aurait dû venir la perturber. Personne n'avait dû s'y attendre, mais cela arriva bel et bien. Alors que le bal battait son plein, la musique s'arrêta sans prévenir et tous les téléphones sonnèrent en même temps, ce qui provoqua un brouhaha assez désagréable. Tous en même temps ? Que se passait-il ? Intriguée, comme la plupart des convives certainement, elle attrapa son portable qu'elle avait gardé dans son petit sac à main, et y lut le message qu'elle avait reçu. Il lui fallut plusieurs secondes pour associer le nom de Chandler à un visage, mais elle n'y parvint pas et pourtant, elle était certaine d'avoir déjà entendu ce nom quelque part. Ceci dit, elle ne comprenait pas vraiment pourquoi elle et tous les autres avaient reçus ce message, en quoi cela était-il important ? Néanmoins, elle reconnaissait bien là le pseudo de l'envoyeur, LeLoup comme il se faisait appeler, était certainement connu de tout Taleville. Kristall n'avait jamais été très inquiète à son sujet, elle était juste curieuse de savoir qui il était, plus par distraction que par idée de le démasquer. Si embêter la population en les épiant sans cesse l'amusait, grand bien lui fasse ! Elle n'avait rien à cacher, du moins pas qu'elle sache. « A terre. ALLER ! » Gronda soudain une voix, ramenant la jeune femme sur Terre tandis que tous avaient le regard braqué dans une direction bien précise. De quoi donc ? Qu'est-ce qu'il se passait ? En se retournant, elle vit alors un homme sur la scène, un revolver à la main et pointé sur une pauvre femme qu'elle ne reconnaissait pas. C'était lui, Chandler ? Serait-ce le criminel qui avait fait autant de bruits dernièrement, dans une histoire concernant le maire ? Ce fut quand il appela cette dernière à le rejoindre que Kristall fit le rapprochement. Mon dieu ! Elle suivit le mouvement et s'assit à terre, balayant ses "voisins" du regard, tous masqués. Elle ne se sentait plus très à l'aise et fut prise d'une panique lorsqu'elle réalisa qu'elle était seule. Seule. Elle aurait peut-être dû venir accompagnée, elle aurait peut-être dû chercher un visage familier au lieu de gambader dans tous les sens. Elle était venue pour s'amuser, oublier son quotidien pour une soirée et voilà que ça tournait au drame. Froissant les plis de sa robe, elle se mordillait la lèvre en espérant que cette histoire se termine vite. Curieuse malgré tout, elle gardait les yeux rivés sur la scène, partageant le stresse de l'otage et se demandant pourquoi Mme le Maire ne se montrait pas. Qu'attendait-elle ?! Qu'elle règle cette histoire, c'était en partie de sa faute apparemment ! Mais en même temps, si ce Chandler voulait attenter à sa vie, la solution n'était peut-être pas aussi simple que cela. Qu'allait-il se passer ? Elle n'osait même plus tourner la tête pour voir ce qu'il se passait derrière, fixant l'homme armé en attendant la suite.

Revenir en haut Aller en bas
Cendrillon ♡ Wherever you will go


→ INSCRIT DEPUIS : 11/06/2012
→ MESSAGES : 274


MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: ☞ Le bal masqué | Topo commun   Lun 22 Oct - 18:19


Nina ne voulait pas paraitre impolie envers le jeune homme, qui tentait de faire un résumé de sa vie en une soirée, mais ses yeux la trahissaient alors qu’elle parcourait la salle des yeux pour trouver une tête connue qui la sortirait de ce monologue interminable. C’est au bout de quelques minutes de recherches acharnées et sans réellement écouter son interlocuteur, qu’une personne attira le regard de la jeune femme et pas n’importe qui … Carl venait de faire son entrée et le cœur de Nina eut du mal à garder un rythme normal. Elle le vit attraper un verre, avant de se poster loin de la foule, dans un coin, tentant de se faire remarquer le moins possible. « Dis, tu m’excuses », le pauvre garçon, elle venait de le couper alors qu’il lui racontait un de ses concours de médecines mais elle avait plus important à voir « Je reviens dès que possible. Attends moi là » Elle n’était pas certaine de trouver un moment pour revenir l’écouter blablater mais elle ne voulait pas plus le froisser que ce qu’elle venait de faire.
C’est donc en prenant son courage à deux mains qu’elle se dirigea vers le jeune homme, tentant de rester calme aux yeux du monde, comme si rien ne s’était passé entre eux. Arrivée à sa hauteur, elle le surprit en lui prenant le verre des mains et se plaça à sa droite.
« Tu te rappelles ? Plus d’alcool ! » Elle ne pouvait s’empêcher de lui sourire mais derrière ses paroles se cachaient un conseil, elle ne voulait pas qu’il fasse à nouveau la même erreur … A moins, qu’il l’a choisisse elle. Voulant oublier rapidement cette idée, elle but d’un coup sec le verre alcoolisé, s’étouffant presque avec le liquide « Mais … C’est » Le mot horrible était bien trop gentil pour définir ce qu’elle venait de boire mais son portable l’empêcha de finir sa phrase. Le SMS qu’elle venait de recevoir leur apprenait le retour d’une certaine personne, dont elle n’avait jamais eu l’occasion de croiser, et qui attira l’attention des habitants de la petite ville lorsqu’il pointa son arme sur une jeune femme. La scène se passa rapidement et en moins de temps qu’il faut pour le dire, il demandait à tous les invités de s’assoir. Ni une, ni deux, Nina attrapa la main de Carl et le poussa à s’accroupir par terre comme tout le monde, de peur qu’il lui vienne à l’idée de se mettre au milieu de cette pagaille.

_______________________________



« Même si ton coeur a l'âme en peine, il faut y croire quand même ...
Car le rêve d'une vie, c'est l'Amour » Encore une histoire pour les enfants ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: ☞ Le bal masqué | Topo commun   Lun 22 Oct - 19:51

La soirée se passait bien. Je dansais avec ce mystérieux inconnu qui ne voulait pas me donner son nom mais je respectais son choix. Au premier abord il semblait doux et sympa. Mais ça c'était au début.
Alors un silence se faisait sans que je ne comprenne pourquoi, l'inconnu me tira violemment contre lui et me plaça quelque chose sous le cou. Le coeur battant, je baisse mon regard pour confirmer mes pensées. J'étais menacée par cet homme qui pointait un revolver sur moi. Je frissonnais d'effroi lorsque je senti son souffle glacé alors qu'il m'intimait de ne rien faire. "Que veux-tu que je fasse d'autre ?" Je lui demande avec sarcasme, entre mes dents, alors qu'il bouge pour faire je ne sais quoi. Je n'ose même bouger la tête de peur qu'il ne tire. Il me tira ensuite pour monter sur scène sans déplacer le revolver d'un centimètre. Pourquoi suis-je venue à ce bal ?! Pour une fois j'aurais du accepter ma condition d’ermite endurci ! Une fois sur scène je pus voir l'assemblée face à moi. Personne ne bougeait de peur qu'une catastrophe n'arrive sauf que moi, je ne connaissais personne dans cette salle. "Tu as choisi la mauvaise personne. Je ne connais personne ici et le maire me sacrifiait volontiers puisque personne ne viendrait me pleurer. Et puis, je deviendrais une martyre, les politiques aimes bien ça." Je murmure à mon agresseur avec sérieux tout en tentant de garder mon sang-froid. "Qu'est-ce qui te motives à faire ça de toute façon ?" Elle ne cherchait pas à gagner du temps mais à comprendre. Comment on pouvait en venir à cette situation ? Elle ne le connaissait pas. Enfin, elle ne pouvait pas voir son visage mais sa voix ne lui disait rien non plus alors elle ne devait pas le connaître. Que s'était-il passé pour qu'il agisse de cette façon, pour qu'il se venge et pour que les personnes présentent dans la salle le regarde de cette manière ?
Elle était comme ça. Même pour la pire ordure du monde elle aurait de l'espoir. Pour elle, tout le monde a quelque chose de bon en lui, il suffit d'y croire. Si quelqu'un a mal tourné c'est qu'on lui a fait mal et qu'il se défend en faisant du mal à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: ☞ Le bal masqué | Topo commun   Ven 26 Oct - 22:45

L'alcool faisait du bien. C'était un fait indéniable alors que Carl se devait de lancer des sourires à la ronde à des gens qu'il ne connaissait ni d'Eve ni d'Adam. Il allait devoir assister à une soirée réellement soporifique à en juger par le taux d'activité sur la piste de danse. Pour le moment, le jeune étudiant tenta de se fondre dans le mur plutôt que dans le masse, de toute manière, il n'avait pas réellement l'intention de se mêler à toutes les conversations futiles qu'il entendait vaguement. Wilson se plongeait surtout dans ses souvenirs, ses peurs et toutes les mauvaises pensées qui le traversaient depuis quelques temps. Autrefois, tout était si simple et amusant, aujourd'hui, il ne voyait que le mal et la tristesse.
Il fallait que la roue tourne et vite sinon Carl ne donnait pas cher de ce qu'il était. C'est tout ce qu'il eut temps de se dire puisqu'il vit arriver Nina sous ses yeux en moins de deux secondes. Elle lui vola son verre en ne manquant pas de lancer un commentaire implicite sur les effets de l'alcool sur lui. Morgan dût lui lancer un regard plein de chagrin puisqu'elle but le verre cul sec sans se poser plus de questions sur le degré de la boisson.

Nina, tu sais que tu ne tiens pas l'alcool... Et de toute manière, je sais où m'arrêter maintenant. Je peux plus me permettre de me conduire comme un moins que rien.

C'est à peu près tout ce qu'il eut le temps de confier à la jeune femme puisque la pièce s'emplit de sonneries de téléphone avant qu'un homme ne débarque sur l'estrade et ne menace des innocents. En un temps record, Nina était à terre et l’entraînait dans son sillage. Carl ne comprenait pas grand chose à la situation mais il était prêt à intervenir, ne voulant pas laisser une vie humaine dans les mains d'un criminel qui semblait dangereux. Nina dût sentir ses intentions puisqu'elle serra très fort sa main et Carl la gratifia d'un sourire qui se voulait rassurant.

Reste calme... Tout va bien se passer. Tu sais qui est ce type et ce qui fait ici? J'ai pas l'intention qu'un de nous y passe... Alors, s'il faut tenter quelque chose, je serai disponible...
Revenir en haut Aller en bas
PNJ | I'M THE QUEEN


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 566
→ LOGEMENT : PARTOUT ET NULLE PART ;
→ JOB(S) : MAIRE DE TALEVILLE
→ HUMEUR : EVILIQUEMENT VOTRE



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: ☞ Le bal masqué | Topo commun   Sam 27 Oct - 12:33

La fête était partie pour bien commencer. Le bal semblait être un évènement qui attirait tous les habitants de la ville. Un moyen de décompresser, de penser à autre chose. Un moyen de pouvoir être loin des problèmes qui nous entourent. Aussi insupportable qu’était ce genre d’évènement, il n’y avait pas à dire, c’était excellent pour son image. Elle était descendue de la scène, sourire aux lèvres, accompagnée d’un partenaire élégant qui faisait partie du conseil et qui la faisait tourner pour ouvrir le bal. L’endroit était parfait. Elle avait une vue sur chaque habitant, se plaisait à conquérir le cœur d’autres, mais surtout elle pouvait apercevoir ces étrangers qui avaient débarqué de nulle part. Alors que son partenaire la fit tomber légèrement en arrière, elle remarqua Jude-Mei de loin. Qu’est-ce que son cher Spencer pouvait trouver chez une blondinette inintéressante. Sans oublier cette rouquine véritablement inconnue dans la vile qui se baladait au bras d’Elliot Richter. C’était énervant de ne pas savoir et savoir était la clef de la réussite, et un pouvoir qu’on ne pouvait laisser de côté.

Souriant à pleines dents devant des membres du conseil et des familles fondatrices de la ville, le maire se plu à faire la conversation basique et fort inintéressante à ces personnes qui étaient bien évidement de son côté. Elle ne s’était pas attendue à ce que les choses tournent de cette manière. Soudain, les téléphones vibraient et sonnèrent et le roi de la fête ne fut autre que Chandler. Il avait osé voler dans sa demeure et ainsi prendre sa boite à bijoux. Il avait aussi volé un objet qu’il n’aurait pas dû. Oh oui, ce petit con avait pris le peigne qu’il y a fort longtemps elle avait offert à Blanche pour la tuer. La police n’avait retrouvé que sa voiture à la frontière de la ville, mais en avait jugé qu’il était parti à pieds.
Personne ne peut quitter Taleville et Chandler en était la preuve. Prenant comme otage une pauvre femme qui était là, il demanda alors soudain à tout le monde s’asseoir, il allait faire un massacre et le maire le sentait. Pire encore, il allait s’en prendre à elle. Elle l’avait senti dans son regard. Elle l’avait compris. S’écartant des membres qui mettaient à exécution la demande de Chandler, le maire tenta de prendre la parole.

« - Lâchez la d’abord et c’est avec plaisir que je viendrais à vous, Chandler. » Elle avait fait quelques pas indécis en sa direction. Elle n’avait aucune envie d’aller sur scène, elle n’avait aucune envie de sauver qui que ce soit mais elle avait un rôle à jouer. Elle devait être Regina Millis, le maire qui s’inquiète pour ses habitants avant soi-même. Et surtout il fallait qu’elle ignore complètement l’idée que si elle montait, il la griffe avec ce peigne qu’elle rechercher tant.

_______________________________


Let's be cruel to those who ask for it.
let's be cruel to those who deserve it.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: ☞ Le bal masqué | Topo commun   Dim 28 Oct - 11:04

La jeune femme accepta un petit four. Ray allait engager la conversation mais son attention fut détournée par le mécontentement d'une jeune femme. Il trouva cette scène pitoyable. Le décor était somptueux et chaleureux, les tables étaient couvertes de quoi se sustenter et de se désaltérer pour toute la nuit et Mme trouvait quelque chose à critiquer. Encore une qui avait la critique facile mais qui ne devait pas souvent s'autocritiquer...

Ce fut sa compagne de petits fours qui le ramena à une potentielle conversation. D'ailleurs, il fut grandement étonné par sa supposition. Alors quoi, le masque ne servait-il donc à rien ?

-Hé bien, il faut croire que je suis démasqué. C'est bien la peine de porter un masque, dit-il en souriant.

Par contre, cette jeune femme ne lui disait rien. Il devait pourtant la connaître puisqu'elle l'avait reconnue.

-Je suis désolé, mais je ne suis pas aussi physionomiste que vous. On s'est déjà rencontré ?

Ils furent cependant dérangés par un voisin de Ray. Décidément, il avait pensé que le masque lui permettrait au moins d'être tranquille...Il fallait croire qu'il n'était pas assez costumé ! Ils échangèrent des banalités sur la convivialité de la fête, sur la chance d'avoir le beau temps avec eux etc, etc...
Puis ils se souhaitèrent une bonne soirée, et le voisin repartit. Le garde forestier allait s'excuser auprès de la jeune femme mais elle n'était plus là.
Ray regarda alors sa montre. Cela faisait une heure qu'il était arrivé et toujours pas de signe d'Amy. Il chercha son portable dans ses poches mais manque de chance il l'avait oublié. Impossible de la joindre. C'est alors que des portables se mirent à sonner tout autour de lui. C'était tout de même étrange ! Et il vit certains visages se décomposer. Que se passait-il ?

Puis il entendit un mouvement de panique au centre de la place. Il ne voyait rien mais sentait que quelque chose n'allait pas. Il vit alors un homme, Chandler Banister, celui que tout le monde recherchait, monter sur scène avec une jeune femme en otage. Que lui prenait-il ?!
A son ordre, tout le monde commença à s'accroupir ou s'asseoir à terre, excepté la jeune femme qu'il venait de rencontrer. Ce n'était pas le moment de jouer l'effrontée et la courageuse inconsciente.
Il se faufila alors parmi la foule et l'obligea à se baisser en faisant pression sur son épaule.

-Ce n'est pas le moment de jouer la courageuse absurde, lui murmura-t-il.

Il observa ensuite attentivement la scène. Que désirait Banister ? Pourquoi réagissait-il ainsi ? Etait-ce la réaction du loup qui se sentait prisonnier ? Il jeta ensuite un coup d'oeil autour de lui tandis que le maire répondait au soi-disant criminel. Ray chercha du regard Amy mais ne la trouva pas. Il espérait seulement qu'elle n'était pas ici.
Son regard se posa ensuite de nouveau vers la scène où l'atmosphère était devenue incroyablement tendue. Peu importait qui était la jeune femme prise en otage, mais il fallait lui venir en aide. N'y avait-il pas de d'agents de la sécurité présents à cette fête ? Où étaient-ils ?
Le garde forestier, ramassa un cailloux machinalement. Il attendait de voir si Banister allait relâcher l'otage, mais il en doutait. S'il la libérait, il n'aurait plus de « bouclier ».
Ray était un excellent tireur. Il faisait mouche à chaque fois, et un lancé de cailloux bien placé pouvait déstabiliser une personne. De plus, il était assez près de la scène pour le faire. Cependant, Banister était trop concentré sur son otage. Il ne pouvait se permettre de déclencher la gâchette.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ☞ Le bal masqué | Topo commun   Aujourd'hui à 2:12

Revenir en haut Aller en bas
 

☞ Le bal masqué | Topo commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Front commun contre le fléau
» Un nouveau projet de jeu commun
» Recharger son titre de transport en commun avec son lapin !
» [Événement] Le bal masqué de l'Ambassade
» [HS] Logiciel permettant de créer un plan de ligne de transport en commun .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe In Magic :: ♦ Les sujets rps.-