Partagez | 
 

 # NUMERO 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: # NUMERO 3   Sam 8 Sep - 20:36


DAILY TALE
« - behind every lie is a truth»

INTRODUCTION
L’automne approche. C’est fini les vacances, c’est fini les adolescents qui balancent des bouteilles d’alcool contre les murs de la ville, c’est fini les commandes de pizza à 4h du matin et les réveils à 15h de l’après-midi. Voilà une chose de faite. Taleville a eu son lot de surprises cet été et c’est fou comme Taleville continue dans sa lancée. Bientôt, la ville sera réputée dans tout le Connecticut pour ville à problème ; déjà que la ville n’accueille pas beaucoup de touristes, imaginez après ce qui s’est passé dernièrement ?

On est tous au courant, qui dit petite ville, dit gros problèmes. Chandler Bannister est toujours en fuite et puisque les autorités nous le demandent gentiment, si vous avez les moindres informations ou la moindre idée d’où ce cher voleur se cache, merci de prévenir immédiatement la police locale. De même pour l’accident de Katherine Richter. Vous aurez plus d’information concernant ce sujet-là quelques pages plus loin. En attendant, alors que la plupart de la population avait oublié le mort retrouvé dans les bois, les infos s’en donnent à cœur joie. De nouveau à la une, on parle désormais du vol du corps dans la morgue de l’hôpital ! Et oui ! Le mystère de l’inconnu risque de rester… eh bien un mystère. Après un coup d’œil aux caméras de l’hôpital, rien n’a été trouvé. Pas la moindre trace de la personne qui aurait pu voler le corps de notre cher inconnu qui est, en définitif, bel et bien mord d’une attaque animale.

Les autorités ont, bien entendu, retiré depuis un moment le couvre-feu et l’interdiction au bois. En attendant, parlons d’une chose plus joyeuse. Car oui, dans quelques jours le bal masqué aura lieu et nous fêterons le 377ème anniversaire de la ville ! Qui dit bal, dit ouverture avec les fondateurs et membres du conseil de la ville. Qui dit bal masqué, dit aussi costume. Le bal de cette année promet d’être riche en surprise, rien que la carte d’invitation prouve qu’il va se passer des choses…

Mais pour l'instant fêtons avec joie le fait qu'aucun email de notre cher rédacteur anonyme n'a été envoyé. Cela veut dire que le journal est exempté de potins hollywoodiens douteux. Et nous en sommes ravis ! ♦

SPENCER WEBER - rédacteur en chef
PARUTION N°772 ;

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: # NUMERO 3   Sam 8 Sep - 20:43

A LA UNE
Un mort dans les bois.

C’est la nuit du soir du grand conseil de ville que l’accident de Katherine Richter a eu lieu. Juste après la fuite de Chandler Bannister, celle-ci se serait lancée à la poursuite du voleur en question jusqu’à ce qu’une voiture percute la jeune femme quelques minutes après. Seul témoin – à nos jours connus – de la scène, Spencer Weber. Aujourd’hui dans le coma, la jeune femme, fille de la puissante famille Richter, se bat pour survivre. Aucun résultat positif n’a encore démontré si la jeune Katherine allait pouvoir s’en sortir ou pas, jusqu’ici un mandat d’arrêt pour accident corporel de la route a été lancé et ce mandat risque de devenir un mandat d’arrêt pour tentative de meurtre sur Katherine Richter si la jeune femme de sort pas du coma.

L’oncle de Katherine Richter, membre fondateur de la ville, a déjà mis tout en place pour retrouver la personne qui aurait commis cet accident. Suite à la déposition du témoignage de Spencer Weber, la police a recherché une berline noire dans la ville. Pour le moment, aucun véhicule n’a pu être retrouvé, mais le shérif est sur une piste.

« - Je pense qu’il est évident qu’il y a plusieurs choses qui se lient entre elle. Entre autre, elle était à la poursuite de Chandler Bannister qui s’est enfui ce soir-là. Le jeune homme est introuvable et il ne serait pas impossible que ça soit sa voiture. D’après notre enquête il y a peu de chance que quelqu’un en veule à Miss Richter, mais quand on est en fuite, peu importe la personne devant nous, ça n’a pas d’importance. »

Suite à cette déclaration, la police met Chandler comme suspect numéro 1 dans cette affaire. Coupable ou non, la police fait son maximum pour donner une réponse aux oncles de la jeune femme. En ce qui concerne la police scientifique, celle-ci se tourne plutôt vers l’hypothèse d’un vers un véritable accident et donc un coupable présent dans la ville actuellement.
Les hypothèses sont nombreuses, mais pour le moment le mystère plane toujours. Le shérif est sur ses gardes, il est possible qu’elle débarque chez vous sans poser la moindre question. En effet, le maire a révélé :

« - Taleville traverse de lourdes épreuves. Si Chandler est également celui qui est à l’origine de l’accident de Katherine, alors il est de notre devoir de faire notre maximum pour aider la famille Richter à trouver des réponses. Mais si nous accusons à tort un voleur de bijoux, alors il y a de fortes chances que le coupable soit encore parmi nous. Et c’est inacceptable. »

L’enquête est donc toujours en cours, sans pour autant trouver de réponse. L’accident qui est responsable de la situation dans laquelle se trouve Katherine Richter semble être mitigé entre accident et homicide volontaire qui a échoué. Les autorités recherchent la voiture et demandent aux habitants de la ville d’être sur leurs gardes. Toutes informations pourraient être utiles. Le rédacteur en chef du journal, présent ce soir-là dévoile :

« - Chandler était capable de tout pour ne plus être à la portée de la police. J’en ai fait les frais. La personne au volant de cette fameuse berline noir, elle fonçait. Elle fonçait comme si c’était la chose la plus importante à faire et la plupart des habitants de la ville était aux conseils. Il n’y avait pas d’autre chose à faire en dehors de venir à la salle du conseil. Ce que les gens ont tendance à oublier, c’est aussi le fait que Katherine est une excellente détective. Elle a peut-être découvert des choses qu’elle n’aurait pas dû »
MALCOM D. - PAGE 2
PARUTION N°772 ;

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: # NUMERO 3   Sam 8 Sep - 20:51


UN VISAGE PARMI LA FOULE
INTERVIEW DE ISEULT LEROY

Comme à chaque fois, le journal fait un zoom sur une personne dans la ville. Quelqu’un que l’on croise, que l’on connait et surtout qui a Taleville dans le sang. Iseult Leroy travaille dans la libraire de la ville. D’origine française, on remarque vite son petit accent légèrement amusant. Appréciée par les habitants, nous avons décidé d’en savoir plus sur cette jeune femme discrète et attachante.

- Parlez-nous un peu de vous, comment êtes-vous arrivée à être libraire dans la petite ville de Taleville ?
« - Je suis née ici, et je dois dire que la librairie m'a toujours fascinée. C'est, et ce depuis longtemps, mon endroit préféré. Lorsque j'ai terminé mes études, j'ai eu l'impression que la suite logique était de tenter ma chance, et de travailler là-bas. Je conçois que vous puissiez penser que c'est un petit boulot, mais honnêtement, c'était une sorte de rêve, pour moi. (rire) »

- Et vous n'avez jamais pensé à faire autre chose ? Un autre métier par exemple ?
« - Libraire a beau eut être une évidence, j'aurais adoré faire de mon autre passion mon métier. Je pratique la danse classique depuis que je suis toute petite, et vraiment, j'aurais adoré pouvoir vivre de ça. Mais libraire me convient tout autant.»

- La danse classique ! Vous avez déjà pensé à quitter la ville pour tenter de devenir danseuse classique pro ?
« - A vrai dire, jamais. J'ai toujours eu une certaine réticence à quitter Taleville. Même mon amour pour la danse n'aurait pas pu m'inciter à quitter la ville.»

- Nous savons que vous êtes en couple depuis un moment ? ça vous dérange si on en parle ?
« - Non, absolument pas. (rires) »
- Parlez nous un peux de vous deux alors, comment vous vous êtes rencontrés, comment se déroule votre relation. Est-ce que vous prévoyez de vous marier... ce genre de chose.
« - Et bien... mon dieu, comment on s'est rencontré ? -rires- Je crois qu'on se connait depuis toujours ! Tout s'est passé assez naturellement, entre nous, et j'ai bien envie de vous dire que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, même s'il est vrai que nous n'avons jamais vraiment discuté de mariage pour l'instant. Mais pourquoi pas ? Ça va, ça vient, vous voyez ? On ne sait pas de quoi demain sera fait. »

- On a entendu parler d'un drôle d’évènement en ville. Vous serriez intervenue durant une bagarre, c'est ça ?
« - Oui, c'est bien ça. *gêne* Un affreux malentendu ! Je ne pouvais pas rester les bras croisés, et j'ai séparé les deux hommes, en menaçant l'agresseur d'appeler la police s'il ne partait pas. »

- Avant de finir cette conversation, nous aimerions savoir si vous aviez quelques choses à rajouter, un dernier mot pour les habitants qui bientôt verront votre visage dans le journal ?
« - Et bien... merci, je présume ? Merci d'avoir pris le temps de lire cet article. Et merci de faire de Taleville un endroit que je ne quitterai pour rien au monde. »

ELLA C. - PAGE 23
PARUTION N°772 ;

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: # NUMERO 3   Aujourd'hui à 2:09

Revenir en haut Aller en bas
 

# NUMERO 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» BASE DE DONNEES : NUMERO STICKERS sur PCBS TAITO
» Numero de serie déja utilisé... :-(
» bon numero "6" versaire mac Gohan
» Numero relié de Vae Victis
» Numero de maillot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe In Magic :: Daily Tale-