Partagez | 
 

 Anya Miloë Fitzgerald ► Des images me reviennent, comme un souvenir tendre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Anya Miloë Fitzgerald ► Des images me reviennent, comme un souvenir tendre.   Dim 2 Sep - 13:27

Anya Miloë Fitzgerald
TUMBLR

« Citation »
"This is something that everyone knows :"

NOM & PRÉNOM(S) : Anya Miloë Fitzgerald ♦ DATE DE NAISSANCE ET AGE : 18 juin, 22 ans ♦ ORIGINE(S) : Russe ♦ EMPLOI ET/OU ETUDE(S) : Bibliothécaire ♦ STATUT : Célibataire

QUELQUES INFORMATIONS ESSENTIELLES SUR TOIJ'ai beau avoir 25 ans, je suis toujours une enfant dans ma tête. Je fais encore des caprices & je prend rarement les choses au sérieux, quelque soit le sujet.

Je n'aime pas le thé mais je bois ce que j'ai toujours appelé du lait russe, c'est à dire un fond de café, du sucre & beaucoup de lait.

Même si physiquement je suis assez féminine, dans ma tête ce n'est pas vraiment le cas. Parfois je réagis de façon déplacée pour une fille ce qui en a étonné plus d'un.

J'aime fredonner des musiques. En fait, j'adore la musique, j'ai toujours une chanson dans la tête & en général je le fais souvent partager à mon entourage.

Le matin je ne supporte pas qu'on me parle, je ne sais pas pourquoi, je suis assez irritée quand je sors du lit. D'ailleurs je tiens à préciser que je hais les petits déjeunés au lit.

Pour moi, la douche est le meilleur moment de la journée. Je prend toujours des douches trop chaudes & trop longues, mais c'est sûrement parce qu'à ce moment là je réfléchis beaucoup. Je fais le point de ma journée, je pense à ce que je dois faire, je rêve parfois. C'est vraiment mon moment de détente.
TRAITS DE CARACTÈREDepuis mon plus jeune âge, mon caractère m'a posé pas mal de petits désagréments & m'a fait toujours fait passer à côté de choses que j'aurais pourtant désiré. En effet malgré ma petite bouille d'ange je n'ai jamais facilité la tâche à ma famille d'accueil. Ils avaient bien entendu tord de me mettre de côté, je ne pourrais jamais leur donner raison pour cela, mais je dois avouer que de m'avoir dans les pattes ne devait pas être une chose facile. On m'a toujours considérée comme le garçon manqué de la bande, le vilain petit canard. J'étais espiègle, taquine, bruyante, active, fougueuse, et souriante. Si l'un de mes demi-frère & soeur faisait une mauvaise action, les accusations se reportaient toujours sur moi. « On sait tous qui a eu l'idée. » qu'ils répétaient. Cela arrangeait bien les autres enfants d'ailleurs. Mais il y a bien une chose que l'on a jamais put me reprocher, c'était d'être la plus intelligente. J'ai toujours été douée & débrouillarde, même si mon comportement assez problématique ne m'a jamais permis d'être première de classe. Et en dépis de mes notes inégales, j'adorais l'école. Je ne sais pas trop comment me l'expliquer, peut-être par le fait que j'ai toujours voulu apprendre & connaître de nouvelles choses. Je n'avais pas beaucoup d'amis, je n'étais pas assez bien pour les autres élèves sûrement. Une gamine élevée dans une famille d'accueil que l'on pouvait considéré comme un élevage, personne ne veut traîner avec elle. Mais je ne me suis pas pourtant laissée abattre. Mon passé faisait ma force. On ne pouvait rien me prendre, je n'avais rien. On ne pouvait pas me blesser, j'acceptais la réalité.


CHAPTER ONE ♦ "Because we all lived in a fairytale."




A L'EPOQUE TU ÉTAIS : La Princesse Anastasia. ♦ LE CONTE : Anastasia ♦ TON RÔLE DANS L'HISTOIRE : Je suis la princesse qui a disparu lors d'une révolution & je tente justement de retrouver mes origines car j'ai perdu la mémoire juste après avoir été séparée de ma famille. ♦ DE QUEL COTE ES-TU ? : Le bien. ♦ TON DERNIER SOUVENIR : C'est très étrange car je n'ai pas de réel souvenir. Ce sont plutôt des flashs dans lesquels je vois tout un univers qui scintille, des sensations de bonheur & de chaleur familiale que je n'ai jamais vécues ou encore même une chanson.

J'ai une sorte d'image en tête. Une image qui paraît particulièrement réelle, comme si cela faisait bien partie de ma vie alors que je n'en ai aucun réel souvenir. C'est étrange, je ne peux pas dire que je m'en rappelle car je ne sais pas si c'est vrai, mais je connais un objet spécial. Un objet spécial parce que je peux le décrire parfaitement bien, j'ai le sentiment de l'avoir eu en main pendant de longs moments, un peu comme une relique, mais je ne saurais dire quand ni où. Un peu comme si je le gardais auprès de moi autrefois, pour m'aider à m'endormir, ou pour me rassurer quand je pensais à quelque chose qui m'attristait.
Cet objet en question est une toute petite boîte à musique qui selon moi ne servirait à rien d'autre que d'écouter une berceuse. Elle est en or, ornée de perles & de diamants : c'est une très jolie boîte, sûrement la plus belle que je connaisse. Un vrai trésor ! Elle est d'autant plus envoûtante car elle s'ouvre à l'aide d'un pendentif spécial, & croyez moi ou non, c'est celui que j'ai au cou depuis que je suis toute petite. Je ne sais pas d'où il me vient, mais je sais une chose, je l'ai toujours eu avec moi. Cette incroyable coïncidence rend la chose encore plus réelle, mais ce n'est pas le seul.
En effet, lorsqu'elle s'ouvre, la chanson commence & un couple danse dans son centre. Or, cet homme & cette femme me font étrangement penser à quelqu'un. Je ne saurais pas vraiment dire qui, mais ils me sont tous deux très familiers, comme s'ils avaient fait partie de ma vie autrefois & qu'ils y avaient joué un rôle crutial.
Quant à la berceuse, je la connais par coeur. Un rythme lent & doux, comme si l'on entrait en douceur dans un rêve tout de blanc & de paillettes. Une impression de froid, mais pas désagréable. Plutôt une légère brise d'hiver sur les joues tandis que le reste de mon corps est tout entouré de fourrure & de chaleur familiale.Quand je chantonne cette berceuse, j'ai aussi l'impression de me retrouver dans un tourbillon de sentiments, de musique & de magie. Je me vois dansant une valse parmi plein d'autres personnes vêtus de costumes & de robes de bal. C'est comme si tout d'un coup j'étais plongée dans des souvenirs ayant appartenu à une autre vie, ou une autre personne qui se serait retrouvée en moi. Je connais sans connaître. Peut-être en ais-je rêvé pendant mon enfance & l'ais-je assimilé à ma vie, je ne sais pas trop.


CHAPTER TWO ♦ "now, we are trapped in a curse..."




[justify]« Bienvenue à Taleville Anya ! » scanda la jeune passagère installée à mes côtés tandis que ma voiture passait l'entrée de la ville en question. Je n'y étais encore jamais allée & je n'en avais même jamais entendu parler. Rien au monde ne m'aurait destinée à passer par là si je n'avais pas croisé la route de Pouka quelques semaines plus tôt, & c'était probablement pour ça que j'avais beaucoup moins d'enthousiasme que cette dernière à l'idée d'arriver à destination. « Doucement toi ! J'ai promis que je viendrais ici, mais je n'ai jamais promis que je resterais. » lui dis-je afin de réprimer la joie de mon amie. Je n'avais pas envie qu'elle se fasse de faux espoir avant même que nous soyons sorties de la voiture. Je ne la connaissais que depuis peu de temps, mais je savais déjà qu'il vallait mieux calmer ses ardeurs car une fois qu'elle était partie, c'était impossible de la faire recculer. « Rhooo ça va ! De toute façon c'est chez nous je le sais. J'ai toujours sut que c'était là que je devais aller ! » s'exclama-t-elle en plaçant ses mains sur son coeur & en collant son nez contre la vitre. « Peut-être pour toi, mais en tout cas ce n'est sûrement pas le cas pour moi. D'ailleurs je ne sais même pas pourquoi j'ai accepté de te suivre ! » « Ca doit être ton subconscient qui t'as dit te le faire ! Tu vois, toi aussi tu es attirée par cet endroit ! Ce n'est pas une coïncidence ! & puis de toute façon, qu'as-tu à y perdre ? Tu m'as toi-même dit que tu n'avais pas de "chez toi". » Voilà une des choses qui m'agaçait au plus haut point chez Pouka. Elle devait toujours avoir raison, & le pire c'est qu'en général ses arguments étaient toujours des meilleurs. Moi qui ait toujours détesté d'avoir tord, j'étais servie. Je soupirai en secouant négativement la tête, ne trouvant même pas les mots pour la contredire, ou du moins la répondre. Je n'avais peut-être pas de "chez moi", à proprement dit, mais je savais que ce n'était pas en m'isolant dans une ville perdue que je le trouverais. Et pourtant j'avais suivit cette étrange petite brune jusque là. C'est fou car je l'ai rencontrée peu après avoir quitté mon usine d'accueil & j'avais déjà l'impression qu'il y avait quelque chose de fort entre nous. Oui, j'appellais ma famille d'accueil "usine d'accueil" car mes tuteurs avaient pour habitude de remplacer chaque enfant qui partait pour pouvoir toujour gagner les primes qu'on leur offrait. Charmant n'est-ce pas ? Enfin bref, je n'avais jamais eu de vrai maison car je ne considérais pas comme telle celle dans laquelle j'avais presque toujours vécut. J'étais une orpheline comme les autre au final, rêvant d'une famille, d'un "chez sois" qui l'attendait quelque part. Pathétique ... Puis cette fille est arrivée, comme tombée du ciel sur mon chemin, & a pointé du doigt une route totalement différente de celle que je comptais prendre. & sans vraiment savoir pourquoi, j'ai fait mes valises & fis demi-tour, avec une toute nouvelle & première amie. On the road again. « ANYA ATTENTION ! » Le cris de Pouka me tirèrent hors de mes pensées mais pas assez rapidement pour que je puisse éviter la voiture qui s'était engagée sur notre droite. Les deux véhicules se rencontrèrent dans un lourd bruit de feraille, tandis que mon airbag se gonflait en face de moi & compressait lentement mon visage. Je parvins tout de même à diriger mon regard pour voir si Pouka allait bien, & c'était le cas. Après l'inquiétude, vint rapidement la colère & je commençais déjà à exprimer mon mécontentement alors que j'essayais de me débarrasser de ce fichu sac gonflable. « Merde ! Mais qui est le con qui m'est rentré dedans ! » « Le con c'est moi, & c'est toi qui sait pas conduire ! » me répondit immédiatement une voix masculine. C'était un homme bien entendu. Tout le monde sait qu'ils sont bien les seuls à avoir des accrochages & à se prendre des platanes sans l'aide de personne. Ni une ni deux je descendis de ma voiture pour me confronter à la personne qui avait bousillé cette dernière. « C'est moi ?! Non mais tu délire ou quoi ? J'étais engagée en première ! Tu n'avais qu'à attendre que j'aie finit de passer ! » répondis-je d'un ton agressif. « C'est ridicule ! Les femmes ne sont vraiment pas capables de faire trois mètres sans créer d'accidents ... » J'en serais peut-être restée à ma dernière "attaque" s'il n'avait pas prononcés ces mots. J'ai toujours détesté les hommes qui rejettaient la faute sur les femmes, surtout quand il était question de l'une de leurs erreurs. « Non mais je rêve ! Monsieur est un homme, donc Monsieur a raison ! C'est vraiment pathétique ! J'espère que tu te rends compte que tu as bien faillit nous tuer ! » continuai-je, en parlant de plus en plus fort & en m'avançant de plus en plus vers cet affreux individu. « Tuer est un bien grand mot. Surtout quand on sait que ce n'est pas de ma faute. » Il me tourna le dos pour faire face à sa poubelle à roulettes & commença à constater les dégats. De mon côté, j'avais vu que les deux véhicules n'étaient pas en trop mauvais état. Juste quelques petits coups par ci par là, rien de bien grave. Cela ne les empêcherait pas de rouler dans tous les cas. « Tu as vu ce que tu as fait à ma voiture ?? Elle est complètement amochée ! » s'exclama-t-il comme si la fin du monde lui tombait sur la tête. Qu'elle chochotte. Tout ça pour une voiture, qui plus est destinée de toute manière à la casse. « Amochée est un bien grand mot ! » répondis-je en reprenant ses propres paroles. « Surtout dans l'état dans lequel elle était déjà à la base. » Son désarois m'amusait. C'était sûrement pour cela que je décidai de ne pas donner suite à cet incidant & de continuer mon chemin avec Pouka. Elle n'avait pas réussit à le remettre en place & puis de toute façon ma tête tournait trop pour que je puisse reprendre le volant. Elle sortit de la voiture avec les quelques affaires que nous avions pris avec nous & me dit : « C'est bon t'inquiète pas, y a un hôtel pas très loin. On pourrait y rester le temps qu'on trouve mieux. Pour la voiture j'ai déjà appelé un garagiste. » « Okay, ça devrait aller pour cette fois. De toute façon, vu les cons qui traînent ça m'étonnerait qu'on reste par ici très longtemps ... » Je n'avais pas besoin de la regarder pour voir le sourire moqueur qui se trouvait sur son visage. Je savais bien que cette rencontre mouvementée l'amusait. Elle devait sûrement se faire plein de films quant à cet homme. Un homme qui nous accosta encore une fois en voyant que nous étions en train de le laisser seul sur la route. « Hé, attendez ! Vous allez où comme ça ? Vous allez pas partir et nous laisser moi & ma voiture ! » « Il n'y a aucun risque, un garagiste arrive ! Tu n'auras qu'à lui dire que tu as aussi besoin d'aide ! » lui lançai-je sans même prendre la peine de me retourner vers lui. Je n'avais qu'une envie : stopper cette stupide conversation & aller me coucher. La route, l'accident & cet abruti m'avaient exténuée. Tout ce dont j'avais besoin, c'était du repos. Je m'appuyai contre Pouka pendant que nous marchions vers l'hôtel en question. « Les hommes sont tous des bébés ... » « Et moi je sens que c'est pas la dernière fois qu'on le verra celui-là ! » affirma Pouka d'un air un peu trop guilleret à mon goût.

& elle avait raison. En effet, à peine mon nez sortit de notre chambre d'hôtel, je me retrouvais face à lui. A force de nous croiser, il finit par venir présenter ses excuse, & me demanda mon nom, suite à quoi il me dit le sien : Dimitri. Il me proposa même de m'offrir un verre pour se faire pardonner. Malheureusement pour lui, je suis assez difficile & rancunière & je lui répondit que pour l'instant je n'avais pas le temps, mais plus tard peut-être. Au bout de quelques semaines & de nombreuses supplications de la part de Pouka, nous nous installâmes toutes les deux dans un petit appartement dans le centre de la ville. Je ne savais pas trop me l'expliquer mais à présent installer à Taleville, je ne trouvais plus la force de la quitter. Peut-être que Pouka avait encore raison. Peut-être que c'était mon chez-moi.


"You and no one else."


QUI ES-TU ? : Je m'appelle Camille, mais en général j'utilise comme pseudo Bibi =) ♦ CÉLÉBRITÉ SUR L'AVATAR : Deborah Ann Woll ♥ ♦ AVEZ-VOUS PRIS UN SCÉNARIO ? : Non ♦ COMMENT TU ES TOMBÉ(E) SUR LE FORUM ? : Je vais dire sur PRD, mais je connais déjà Katherine que j'ai rencontré sur mon forum =D ♦ UN MOT EN PLUS ? : J'espère que je vais beaucoup me plaire ici



Dernière édition par Anya Miloë Fitzgerald le Sam 15 Sep - 17:55, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Anya Miloë Fitzgerald ► Des images me reviennent, comme un souvenir tendre.   Dim 2 Sep - 13:50

Oh mon dieu, Anya + ton avatar =
Bienvenue sur le forum, tu peux comtper sur moi pour te plaire ici Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Admin | I'M THE BOSS
« For a moment, just a moment, lucky me »


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 1045
→ LOGEMENT : Petite maison en bordure de la ville, plus près du lac que du centre-ville.
→ JOB(S) : Gérante d'un bar à cocktails sur la plage du lac bordant Taleville.
→ HUMEUR : Envie de faire trempette...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Anya Miloë Fitzgerald ► Des images me reviennent, comme un souvenir tendre.   Dim 2 Sep - 13:54

Bienvenue officiellement /o/ N'hésite pas si tu as des questions ^^

_______________________________


❝I'M TRITON AND ATHENA'S GRAND DAUGHTER, DEAL WITH IT❞
« For a moment all of me is alive and at home in the sea, i'm swirling and twirling so graceful and grand not stubbing my toes, getting stuck in the sand, for a moment life is cool, i'm splashing the worlds biggest pool, this is more than my thoughts ever thought it could be, for a moment, just a moment, lucky me. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARCH HARE si ton cerveau déraille, c'est fini.


→ INSCRIT DEPUIS : 12/06/2012
→ MESSAGES : 323
→ LOGEMENT : dans un appartement qui sent la peinture à plein nez.
→ JOB(S) : artiste.
→ HUMEUR : c'est une très bonne question.



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Anya Miloë Fitzgerald ► Des images me reviennent, comme un souvenir tendre.   Dim 2 Sep - 13:57

BIENVENUUE et bonne chance pour ta fiche ! I love you

_______________________________


i'm not alone, i have my imaginary friend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Anya Miloë Fitzgerald ► Des images me reviennent, comme un souvenir tendre.   Dim 2 Sep - 14:32

Merci à vous trois !

Yaël, je te retourne entièrement le compliment !
Revenir en haut Aller en bas


→ INSCRIT DEPUIS : 18/08/2012
→ MESSAGES : 160
→ LOGEMENT : Un petit appart' moderne, au dernier étage, à proximité de celui de Spencer Weber.
→ JOB(S) : Infirmière dans la psychiatrie
→ HUMEUR : Diabolique



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Anya Miloë Fitzgerald ► Des images me reviennent, comme un souvenir tendre.   Dim 2 Sep - 14:50

    Bienvenue sur le forum I love you
    Très bon choix de personnage !
    Amuses toi bien avec nous

_______________________________


    VICTOR HUGO A DIT : « LA HAINE, C'EST L'HIVER DU COEUR. ». On peut aimer l'amour sans aimer personne; on peut aimer un être sans aimer l'amour. L'amour, parfois, est exigeant et tyrannique, conseiller de vengeance, d'injustice et de colère; d'autres savent aimer sans jalousie et sans haine. (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Anya Miloë Fitzgerald ► Des images me reviennent, comme un souvenir tendre.   Dim 2 Sep - 14:52

Bienvenue parmi nous et excellent choix d'avatar, Deborah !!!!!! Et excellent choix de perso aussi !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Anya Miloë Fitzgerald ► Des images me reviennent, comme un souvenir tendre.   Dim 2 Sep - 15:09

Bievnenueeee ! J'suis trop fan d'Anastasia ! Et puis, ton avatar quoi !
Revenir en haut Aller en bas
PNJ | DEAD
like a ghost behinh you


→ INSCRIT DEPUIS : 19/07/2012
→ MESSAGES : 597
→ LOGEMENT : MORTE


MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Anya Miloë Fitzgerald ► Des images me reviennent, comme un souvenir tendre.   Dim 2 Sep - 15:22

Bienvenueeeee ! J'espère que tu vas t'éclater parmi nous !

_______________________________

It's just another way to... DIE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Anya Miloë Fitzgerald ► Des images me reviennent, comme un souvenir tendre.   Dim 2 Sep - 15:56

Merciii !
Je ne connaissais pas Deborah avant que Harysta ne me la propose, mais ça a tout de suite été un coup de coeur Puis Anastasia & moi c'est une grande histoire d'amour depuis que je suis toute petite
Revenir en haut Aller en bas
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Anya Miloë Fitzgerald ► Des images me reviennent, comme un souvenir tendre.   Dim 2 Sep - 17:22

Bienvenue à toi !!! ♥

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | I'M THE BOSS
« For a moment, just a moment, lucky me »


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 1045
→ LOGEMENT : Petite maison en bordure de la ville, plus près du lac que du centre-ville.
→ JOB(S) : Gérante d'un bar à cocktails sur la plage du lac bordant Taleville.
→ HUMEUR : Envie de faire trempette...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Anya Miloë Fitzgerald ► Des images me reviennent, comme un souvenir tendre.   Dim 2 Sep - 18:01

Anya Miloë Fitzgerald a écrit:
Merciii !
Je ne connaissais pas Deborah avant que Harysta ne me la propose, mais ça a tout de suite été un coup de coeur Puis Anastasia & moi c'est une grande histoire d'amour depuis que je suis toute petite
Idem De rien encore Deborah est super

_______________________________


❝I'M TRITON AND ATHENA'S GRAND DAUGHTER, DEAL WITH IT❞
« For a moment all of me is alive and at home in the sea, i'm swirling and twirling so graceful and grand not stubbing my toes, getting stuck in the sand, for a moment life is cool, i'm splashing the worlds biggest pool, this is more than my thoughts ever thought it could be, for a moment, just a moment, lucky me. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Anya Miloë Fitzgerald ► Des images me reviennent, comme un souvenir tendre.   Dim 2 Sep - 18:30

Merci Spencer ! *o*

Harysta, pour le métier j'hésite entre comédiene et bibliothécaire mais je sais pas si ils sont déjà pris ou pas =S
Revenir en haut Aller en bas
Admin | I'M THE BOSS
« For a moment, just a moment, lucky me »


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 1045
→ LOGEMENT : Petite maison en bordure de la ville, plus près du lac que du centre-ville.
→ JOB(S) : Gérante d'un bar à cocktails sur la plage du lac bordant Taleville.
→ HUMEUR : Envie de faire trempette...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Anya Miloë Fitzgerald ► Des images me reviennent, comme un souvenir tendre.   Dim 2 Sep - 18:39

Nous n'avons pas de comédienne, et nous avons une bibliothécaire qui ne refusera sûrement pas une main de plus, donc c'est à ta convenance ^^

_______________________________


❝I'M TRITON AND ATHENA'S GRAND DAUGHTER, DEAL WITH IT❞
« For a moment all of me is alive and at home in the sea, i'm swirling and twirling so graceful and grand not stubbing my toes, getting stuck in the sand, for a moment life is cool, i'm splashing the worlds biggest pool, this is more than my thoughts ever thought it could be, for a moment, just a moment, lucky me. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Anya Miloë Fitzgerald ► Des images me reviennent, comme un souvenir tendre.   Dim 2 Sep - 18:51

D'accord ! Je peux savoir qui c'est ? =)
Revenir en haut Aller en bas
Admin | I'M THE BOSS
« For a moment, just a moment, lucky me »


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 1045
→ LOGEMENT : Petite maison en bordure de la ville, plus près du lac que du centre-ville.
→ JOB(S) : Gérante d'un bar à cocktails sur la plage du lac bordant Taleville.
→ HUMEUR : Envie de faire trempette...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Anya Miloë Fitzgerald ► Des images me reviennent, comme un souvenir tendre.   Dim 2 Sep - 19:27

Andrea T. Anderson ^^

_______________________________


❝I'M TRITON AND ATHENA'S GRAND DAUGHTER, DEAL WITH IT❞
« For a moment all of me is alive and at home in the sea, i'm swirling and twirling so graceful and grand not stubbing my toes, getting stuck in the sand, for a moment life is cool, i'm splashing the worlds biggest pool, this is more than my thoughts ever thought it could be, for a moment, just a moment, lucky me. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Anya Miloë Fitzgerald ► Des images me reviennent, comme un souvenir tendre.   Dim 2 Sep - 21:40

OHMONDIEUMONREEEEEEEEEENNEDEYNEIGES ♥ !

Bienvenue sur le forum :pervers: Bon courage pour la suite de ta fichette Tâche de bien te plaire parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Anya Miloë Fitzgerald ► Des images me reviennent, comme un souvenir tendre.   Lun 3 Sep - 9:00

D'accord, merci Harysta (a)

LULABELLELAPLUSBELLE !
Je suis trop contente de pouvoir te retrouver sur un autre forum & oui, compte sur moi pour me sentir comme à la maison ici ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
oh baby dynamite
L’HÉRITIÈRE DES ENFERS


→ INSCRIT DEPUIS : 08/06/2012
→ MESSAGES : 669
→ LOGEMENT : appartement dans le quartier chic en colocation avec sa soeur
→ JOB(S) : journaliste au daily tale
→ HUMEUR : meurtrière



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Anya Miloë Fitzgerald ► Des images me reviennent, comme un souvenir tendre.   Jeu 6 Sep - 17:39

DEBORAH ANN WOLLLLLLLLLLLLLLL !
Jeteyme déjà, bienvenue & have fun ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Anya Miloë Fitzgerald ► Des images me reviennent, comme un souvenir tendre.   Ven 7 Sep - 9:24

Merciii ! Entre rousses on se comprend hein !

Je continuerais réellement ma fiche qu'à partir de demain, & j'espère bien avoir finit pour dimanche soir !
Revenir en haut Aller en bas
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Anya Miloë Fitzgerald ► Des images me reviennent, comme un souvenir tendre.   Ven 7 Sep - 15:54

Génial *.*

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Anya Miloë Fitzgerald ► Des images me reviennent, comme un souvenir tendre.   Dim 9 Sep - 16:54

Bon ça sera pas finit pour ce soir malheureusement, mais j'ai bien avancé !
Donc vu que je peux pas vraiment écrire la semaine, tout sera bouclé le week-end prochain, promis juré pas craché !
Revenir en haut Aller en bas
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Anya Miloë Fitzgerald ► Des images me reviennent, comme un souvenir tendre.   Dim 9 Sep - 17:06

ça marche

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Anya Miloë Fitzgerald ► Des images me reviennent, comme un souvenir tendre.   Sam 15 Sep - 17:47

Il faudrait juste que tu changes quand tu parles de la Russie Smile Chose impossible parce que dans le monde des contes, il n'y a pas de Russie Very Happy Mais plus des royaumes :3

Et sinon, c'est géniale ♥ J'te valide dès que c'est fait

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Anya Miloë Fitzgerald ► Des images me reviennent, comme un souvenir tendre.   Sam 15 Sep - 17:56

Je crois que c'est bon ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anya Miloë Fitzgerald ► Des images me reviennent, comme un souvenir tendre.   Aujourd'hui à 23:50

Revenir en haut Aller en bas
 

Anya Miloë Fitzgerald ► Des images me reviennent, comme un souvenir tendre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Anastasia ~ Des images me reviennent comme un souvenir tendre ~
» Quand les souvenirs reviennent . . .
» [BIONICLE] Images mystérieuses des boites 2009
» Les monstres MH3, traduction jap/FR des noms et images
» CoD 7 : pour quelques images de plus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe In Magic :: "Casse toi p'tit !"-