Partagez | 
 

 “ – I'll walk on the sky to give you some rain. ”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: “ – I'll walk on the sky to give you some rain. ”    Lun 20 Aoû - 19:17


Je suis amoureux, c'est une évidence et ça me prend par les tripes. Je te jure, maintenant, j'ai envie de marcher dans le ciel, jouer avec les nuages et te ramener de la pluie pour empêcher le soleil de te brûler.


L'été. C'était la saison que Spencer détestait le plus. La chaleur était presque parfois étouffante. Voilà quelques semaines maintenant que l'accident de Katherine avait été le sujet principal de toutes les conversations. Pire encore, dans la tête Spencer, l'image l'avait tourmenté. L'idée de Jude à l'hôpital avait été idéale. Partir, quelques parts, à eux deux. La forêt qui entourait la ville était immense, à tel point qu'elle était plus volumineuse que la ville elle-même. Le lac qui s'y trouvait était tout aussi grand. Bordé part le cimetière, puis par la petite plage, elle était ensuite englobée par la forêt et un chalet, celui des Webers. Spencer y avait invité Jude. Un week-end, rien qu'eux. Loin de la ville, sans être vraiment à des kilomètres. Mais c'était leurs petites bulles qu'ils allaient recrée dans l'endroit où Spencer y avait passé la plupart de ses vacances.

Il était d'ailleurs arrivé en premier. Quelques heures avec Jude, pour ranger un peu, dépoussiérait l'endroit surtout. Le chalet en bois était grand, il n'y avait pas d'étage. Une grande chambre et une autre avec des lits superposés. Le salon était immense, la cuisine était ouverte et donnée sur le salon et la grande cheminé. La salle de bain était sur le côté et enfin il y avait une autre salle, un peu un débarras, avec des converses, des réserves et des objets en tout genre. C'est là que Spencer y fourra dans une malle tout ce qui lui rappelait son enfance. Les photos de lui, de ses parents, de ses frères. Les dessins, les jouaient. Il fallait que l'endroit soit propre parce qu'il ne voulait pas que Jude lui pose des questions surtout en voyant les photos ou des objets.

En quelques temps, il fit de l'endroit un chalet chaleureux et tout simple. Rien qui casse le romantisme. Rien qui perturbe l'idée de vouloir être ailleurs. De vouloir être à deux, sans aucun problème derrière. Le plus énervant, c'était que sur un coin du salon, il y a les traces du père de Spencer, qui noté la taille de chaque enfant, à chaque fois qu'il grandissait. Ça il ne pouvait pas le cacher, comme les grandes photos dans les murs. S'il les retire, on voit bien qu'un tableau était là et ça risque de faire moche. Tant pis. Ce n'était pas la fin du monde. Il rangea une dernière fois la grande chambre et alla dans la cuisine. Jude n'allait plus tardé, mais d'abord il devait préparer le diner. Oui, un petit truc pour prouver que le roi du surgelé savait parfois faire autre chose que des pattes. Mais il avait prévu mieux que de faire le cuisiner. Il avait juste préparée de la pâte à pizza et ensemble, Jude et lui, rajouteraient ce qu'il voudrait. Une grande pâte à Pizza au centre de la table et tout un tas de choses autour. Champignons, olives, fromages râpé, tranche de jambons etc... Une pizza pour deux faire par eux.

Alors qu'il réajusta le tablier à sa taille, il alla se servir un verre de whisky. Oui, parce qu'il avait acheté de quoi boire ce soir. Il y avait du vin aussi, mais il avait le temps avant que Jude arrive. Enfin le temps, il entendit quelqu'un frapper à la porte. Il posa son verre sur la table basse du salon, se nettoya les mains contre son tablier et ouvrit la porte. Il ouvrit légèrement la porte et aperçu Jude. Elle était là, belle, souriante. Elle était en avance aussi.

« - Euh, tu permets je reviens dans 5 mins. »

Et il referma la porte, comme un idiot avec un joli sourire. Il se lava les mains, alla réajusté sa chemise, retira son tablier, rangea un peu la cuisine - autant il balança beaucoup de choses dans le lave-vaisselle. Il marqua une pause devant le miroir de l'entré pour regardait sa coiffure - oui, sa jolie touffe était un peu à l'ouest. Un dernier arrangement et il lui ouvrit la porte, avec son sourire le plus beaux.

« - Avant tout, je veux te dire que je ne suis pas douée pour le romantisme et que je suis probablement en train de tout caser, mais j'espère qu'on appréciera ce petit week-end toi et moi et oui, le premier plat et une pizza, mais que veux-tu... Pizza Bière, c'est dans mon sang. »

Il ouvrit quand la porte, pour lui montrer l'endroit. Il espérait ne pas lui avoir fait trop peur avec son petit monologue de prévention.

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JUDE-MEI Ϟ to believe in an another world


→ INSCRIT DEPUIS : 11/05/2012
→ MESSAGES : 1418
→ LOGEMENT : elle habite à présent dans une petite maison de quartier
→ JOB(S) : photographe professionnel travaillant pour le Daily Tale
→ HUMEUR : Très mauvaise, au plus bas.



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: “ – I'll walk on the sky to give you some rain. ”    Mar 21 Aoû - 20:27


Être amoureuse, c'est vouloir décrocher la lune et les étoiles pour lui. C'est aussi vouloir savoir voler dans les nuages, pour lui donner après, quelques gouttes de pluie. Être amoureuse, c'est tout simplement, vouloir son bonheur et pouvoir contempler dans ses prunelles, les étoiles que tu auras su décrocher dans le ciel, en ayant escaladé les montagnes et les collines.


L’épisode de l’hôpital était certes passé, mais difficilement. Il restait quand même dans notre esprit, surtout dans celle de Spencer. Quant à moi, je faisais énormément de cauchemars, dans lesquels, je m’inventais plusieurs scénarios allant du plus terrifiant au plus catastrophique : autrement dit, la mort de Spencer dans plusieurs situations. C’était bouleversant. Cependant, depuis qu’il était rentré de l’hôpital, on s’était revu chez lui le soir même. Il m’avait même rappelé plusieurs fois, pendant les jours suivants afin de prendre de mes nouvelles. Puis, les appels téléphoniques s’étaient au final espacés. Après tout, peut être avait-il besoin de temps pour encaisser les dernières mésaventures qu’il venait de subir. Un rétablissement aussi bien physique que psychique prenait forcément beaucoup de temps. Surtout pour un humain. Peut être que je devais le laisser seule, pendant quelques jours, histoire que je ne le sature pas trop avec ma propre vie. Faire un break ? En réalité, les questions n’avaient jamais cessé de virevolter dans ma tête, et pire, cette danse frénétique s’était même intensifiée depuis son retour de l’hôpital et également… depuis cette drôle d’escapade dans la forêt.

Cette promenade en forêt, alors qu’on avait retrouvé un cadavre mort quelques jours avant dans le même lieu. Terrifiant et glaude. Que s’était-il passé dans ma tête pour avoir eu une telle envie ? C’était assez étrange venant de ma part. Mais peut être était-ce l’envie de me mettre en danger, afin de le montrer à Spencer ? Peut être était-ce cette même envie, mais pour voir à quel point Spencer pouvait tenir à moi si j’avais eu un souci ? Un coup d’adrénaline ? Une envie suicidaire ? Néanmoins, cette escapade n’avait pas ressemblé à une simple balade qu’on faisait quotidiennement et notamment, elle n’avait pas ressemblé non plus à celles de mes joggings matinaux – que j’avais d’ailleurs arrêtés suite à tous ces évènements. Elle avait été trop différente des autres. Je n’arrivais toujours pas en parler. Les mots restaient encore collés dans ma gorge, la brûlant intensivement ce qui sous entendait que j’en étais sortie avec l’esprit… perturbé.

Mais, à présent, je devais faire abstraction de ce qui s’était passé dans la forêt car j’allais enfin revoir Spencer, et surtout… j’allais passer enfin ce week end en amoureux, tellement attendu pour ma part. Je refusais ainsi de lui faire part de mes soucis durant ces quelques jours, pendant lesquels, nous seuls allaient compter. Ce week end était prévu pour nous retrouver, et non pour être un rendez vous chez un psychologue. Je voulais garder ça pour moi. Pour le bien de Spencer… Et le mien d’ailleurs.

Je fixais ma valise, pensive. Je venais de me rendre compte que j’avais un problème : mes vêtements. Qu’allais-je prendre ? D’autant plus que je ne voulais pas trop m’encombrer… Et surtout pas me prendre la tête avec ce genre de choses. Autrement dit, je détestais faire une quelconque valise. Finalement, le temps me rattrapa, et je fus contrainte à expirer et mettre des vêtements à la va-vite pour ne pas être en retard. Ca ne se faisait pas. Surtout que j’allais certainement traverser des bois en me rendant au chalet familial… Et ce genre de lieux me traumatisait terriblement. Valise enfin prête, je descendis les escaliers, mis ses chaussures et quittai la maison me dirigeant vers ma petite voiture rouge.

(…)

J’étais à l’heure, voire même légèrement en avance. Je savais que Spencer était déjà à l’intérieur de la petite maison en bois – il avait préféré y aller le premier pour ranger le chalet ainsi que le nettoyer. Il avait même refusé mon aide… Coupant le contact du moteur, j’attendis quelques secondes avant de sortir pour contempler l’extérieur qui entourait le chalet, ainsi que les murs de ce dernier. Je fus littéralement sous le charme. C’était le cadre idéal pour se retrouver en tête à tête… Et rattraper le temps perdu. A cette pensée, je sentis que mon cœur s’emballa, ce qui me fit rire doucement.

Finalement, j’ouvris la porte pour enfin sortir puis je pris la direction de la porte d’entrée pour toquer, dans le but d’avertir mon cher petit ami que j’étais enfin arrivée… « Euh, tu permets je reviens dans 5 mins. » me dit-il, en ouvrant à peine la porte. Sa phrase me confirma que j’étais plus en avance qu’en retard, à ma plus grande joie. Heureusement en faite ! Je secouai la tête, agréablement amusée par le comportement de Spencer. Stressait-il ? Certes, je ressentais moi aussi une certaine appréhension. C’était bien mon premier week end en… amoureux. Finalement, la porte se referma en face de moi et j’attendis dehors, pendant un bref instant. Il réapparut enfin, affichant un beau sourire, trahissant ainsi sa joie de me retrouver enfin. « Avant tout, je veux te dire que je ne suis pas douée pour le romantisme et que je suis probablement en train de tout caser, mais j'espère qu'on appréciera ce petit week-end toi et moi et oui, le premier plat et une pizza, mais que veux-tu... Pizza Bière, c'est dans mon sang. » dit-il, tout en ouvrant la porte entièrement, cette fois ci. Je lui fis alors un grand sourire, charmée par tant d’attention et d’angoisse de sa part. En guise de réponse, je m’élançai vers lui et ses bras, pour lui donner une tendre et douce étreinte. Puis, près de son oreille droite, je me mis à lui murmurer ma réponse. « T’es trop chou mon amour ! Mais no stress… Je suis déjà sous le charme ! ». Je fis suivre mes paroles par un petit bisou sur la joue, et je partis de ses bras.

Taquine, je rajoutai, avec un sourire espiègle. « Tu mérites que ce petit bisou, car je n’aime pas la pizza et la bière… ». Je le narquai, je le savais bien. Mais normalement, il devrait lui aussi le savoir ou du moins le voir tout simplement. J’étais loin d’être méchante, et comme je venais de le lui dire : j’étais déjà sous le charme. En plus, j’aimais bien les pizzas et la bière. Tout en attendant sa réaction, je décidai de pénétrer dans le salon… Je n’allais pas rester indéfiniment sous le porche. En m’avançant, je relevai la tête… J’adorais contempler le décor et j’étais aussi très curieuse. Donc, j’aimais bien observer tout ce qui pouvait m’entourer, surtout les détails. J’étais incroyablement séduite…

_______________________________


    L'AMOUR EST LE PLUS PUISSANT DES POUVOIRS.On dit que rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout nos efforts pour l’ignorer (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: “ – I'll walk on the sky to give you some rain. ”    Jeu 23 Aoû - 15:01


Je suis amoureux, c'est une évidence et ça me prend par les tripes. Je te jure, maintenant, j'ai envie de marcher dans le ciel, jouer avec les nuages et te ramener de la pluie pour empêcher le soleil de te brûler.



Elle était en avance et oui, Spencer paniqua. Un petit peu. C'était plus fort que lui, son côté maladroit et très sensible ressortait face à la jeune femme. Il voulait surtout lui faire oublier l'épisode de l'hôpital, la catastrophe de l'accident de Katherine, ses blessures. Il voulait que les choses soient parfaites, c'est tout. Il avait tendance à prendre les choses très à coeur quand il voulait que les choses soient parfaites. Il voulait que les choses soient bien. Son côté perfectionniste sans doute avait un impact plus important sur la soirée que le reste.

Laissant la jeune femme devant la porte un moment, Spencer refit son come-back espérant que tout aller se passer pour le mieux. C'était tout de même la première fois que Spencer faisait quelque chose de semblable, avec quelqu'un pour qui il avait des sentiments. Alors qu'il lui avoua que les choses risquaient d'être sans doute pas aussi romantiques que ce que la jeune femme aurait souhaité, celle-ci lui envoya un sourire qui le rassura totalement. Elle s'était même élancée dans ses bras pour lui dire, dans un léger murmure qu'elle était déjà sous le charme, ce qui lui arracha un sourire. Elle déposa un baiser sur sa joue avant de quitter ses bras et d'avancer. Il resta un moment sans bouger, fixant Jude qui s'avançait dans la maison. C'était vraiment la première fois qu'il venait ici, pour autre chose qu'eux. Autre chose que pour jouer le fils ainé parfait, l'adolescent un peu perturbé, mais néanmoins grand-frère idéale. C'était la première fois tout simplement qu'une fille qui n'était pas une Weber s'était aventurée ici.

« - Quoi ? » il était à ce point stressé qu'il ne remarqua pas tout de suite qu'elle le taquinait. En plus, il n'y avait pas vraiment de bières mais plutôt de l'alcool fort et du vin... Mais il ne put s'empêcher de se sourire. « - Faut pas me faire ce genre de petite blague, j'pourrais me mettre à pleurer comme une fille. »

Il laissa échapper un léger petit rire, suivant Jude qui pénétra dans le salon. Visiblement bien curieuse de l'endroit. Il la pris dans ses bras, alors qu'elle lui tournait le dos. Il aimait ben l'avoir près de lui. Comme ça, juste comme ça. G

« - J'ai grandi ici. On passait la plupart de nos vacances ici, parce que m'on père ne pouvait pas se permettre de laisser la centrale électrique dans les mains d'un autre. En hiver, le lac est gelé. J'adorais faire du patin dessus. »

Oui, il était tout de même légèrement nostalgique à quelques souvenirs. Il déposa des baisers dans les coups de Jude avant de lui prendre la main et de la diriger vers la grande table ou leur pizza attendait sagement. Il y avait là de quoi faire plaisir à Jude. Cuisinait.

« - On avait dit qu'on ferait tout ensemble, alors créons notre Pizza. » dit-il alors qu'il lâcha la main de Jude pour attraper des morceaux de jambons, parce qu'il adorait ça, qu'il plaça un peu partout dans le côté droit de la Pizza. Ouais, pour éviter qui aime quoi, la pizza est coupée en deux. Un côté pour lui et un côté pour elle. Pas de prise de tête comme ça. Il ne savait pas non plus les gouts de Jude sur le bout des doigts, alors, c'était aussi un bon moyen de savoir ce qu'elle aimait et ce qu'elle n'aimait pas.

La soirée ne faisait que commencer.

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JUDE-MEI Ϟ to believe in an another world


→ INSCRIT DEPUIS : 11/05/2012
→ MESSAGES : 1418
→ LOGEMENT : elle habite à présent dans une petite maison de quartier
→ JOB(S) : photographe professionnel travaillant pour le Daily Tale
→ HUMEUR : Très mauvaise, au plus bas.



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: “ – I'll walk on the sky to give you some rain. ”    Dim 26 Aoû - 13:03


Être amoureuse, c'est vouloir décrocher la lune et les étoiles pour lui. C'est aussi vouloir savoir voler dans les nuages, pour lui donner après, quelques gouttes de pluie. Être amoureuse, c'est tout simplement, vouloir son bonheur et pouvoir contempler dans ses prunelles, les étoiles que tu auras su décrocher dans le ciel, en ayant escaladé les montagnes et les collines.


On disait que les choses les plus simples étaient les plus belles, autrement dit, il ne fallait pas faire des choses très compliquées pour toucher la beauté et être comblé de bonheur. J’étais d’accord avec cette idée : je n’avais pas besoin d’aller ailleurs, comme par exemple, dans un endroit couteux et luxueux pour être sous le charme de l’endroit et de Spencer et notamment pour être heureuse. Ce petit chalet m’allait très bien, le lac était un endroit parfait et Spencer, l’homme exceptionnel. J’étais déjà heureuse, alors je ne voyais pas l’utilité de demander encore plus. Je savais que ce petit week end allait être rapide mais, un des plus beaux week ends dans un endroit rempli de simplicité. Les yeux pétillant de bonheur, je ressentais une petite angoisse : et si ça se passait mal ? Et si l’épisode de Kath n’avait pas totalement disparu de nos deux esprits ? Cependant, j’essayais de ne rien montrer. Ce n’était pas le bon moment. Et après tout, ça restait des hypothèses.

« Quoi ? » me répondit-il face à mes petites taquineries. Je me mis alors à sourire légèrement, observant qu’il était bien trop stressé par ce week end en ma compagnie qu’il n’avait pas remarqué que je le taquinais. Finalement, quelques secondes après, je pus voir enfin un sourire sur son visage, et il reprit la parole. « Faut pas me faire ce genre de petite blague, j'pourrais me mettre à pleurer comme une fille. ». Puis, il se mit à rire me laissant entrer dans le chalet. Mon rire s’entremêla au sien, ne pouvant m’empêcher de trouver cette situation amusante. « Ne t’inquiètes pas, je ne t’en ferais plus dans ce cas là » fis-je, en lui faisant un petit clin d’œil, ne lâchant pas mon sourire taquin dans le coin de mes lèvres. Puis, je relevai la tête afin de découvrir l’environnement, curieuse. Ce fut à ce moment là que Spencer me prit dans ses bras par derrière, m’embrassant le coup tout en me racontant son enfance. « J'ai grandi ici. On passait la plupart de nos vacances ici, parce que m'on père ne pouvait pas se permettre de laisser la centrale électrique dans les mains d'un autre. En hiver, le lac est gelé. J'adorais faire du patin dessus. ». Pendant qu’il me parlait, mes yeux ne cessaient de bouger dans tous les sens, à la recherche des tous petits détails. Je voulais tout regarder, pour ne rien rater. A la fin de son petit récit nostalgique, je fis un sourire doux, charmée et pensive. « Tu en as de la chance car j’adore déjà cet endroit. Moi, on n’allait nulle part pendant les vacances. On restait à Boston… » répondis-je, avec une pointe de regrets et de tristesse. Puis, je me mis à soupirer profondément, baissant les yeux vers le sol, tombant dans un tourbillon de souvenirs. Je ne vis même pas que Spencer avait bougé, pour me prendre la main et m’emmener dans la cuisine.

Ce fut sa voix qui brisa ce moment de déprime. « On avait dit qu'on ferait tout ensemble, alors créons notre Pizza. ». Je sursautai, remarquant que je n'étais plus dans le salon. Je posai alors mon regard sur la pate à Pizza déjà préparée. Elle était même coupée en deux, afin qu’on puisse choisir nos ingrédients selon nos propres gouts. D’ailleurs, des petits bols étaient disposés autour de la pate, dans lesquels reposaient du jambon, des olives, du fromage en autre. Spencer avait tout prévu et avait même anticipé mes gouts. Il était génial ! Je me mis à sourire, à nouveau, trouvant l’idée très originale et amusante. « Waow ! » dis-je, en l’observant manger du jambon. « C’est top ! » renchéris-je en venant à côté de Spencer, prenant une olive noire pour la manger. « Et ben c’est parti mon amour ! » rajoutai-je, en m’approchant de lui afin de déposer sur ses lèvres un baiser rempli d’amour. La soirée allait être prometteuse, c’était certain !

Je finis par m’éloigner de la bouche de Spencer et posai mon regard sur la table. Je pris finalement, après quelques minutes de réflexion de la sauce tomate pour la répartir sur toute la moitié de la pizza qui m’était réservée. « Le dernier qui n'a pas fini sa pizza aura perdu ! » criai-je, un sourire taquin sur mes lèvres. J’étais aux anges…

_______________________________


    L'AMOUR EST LE PLUS PUISSANT DES POUVOIRS.On dit que rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout nos efforts pour l’ignorer (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: “ – I'll walk on the sky to give you some rain. ”    Lun 27 Aoû - 18:11


Je suis amoureux, c'est une évidence et ça me prend par les tripes. Je te jure, maintenant, j'ai envie de marcher dans le ciel, jouer avec les nuages et te ramener de la pluie pour empêcher le soleil de te brûler.


L'ambiance de la soirée était incroyable. Il y avait quelques choses, un truc qui changeait. Peut-être était-ce le bonheur, la joie ? Etre heureux. Le tout était mélangé et conduisait Spencer à avoir l'impression de flotter, d'être libre. Ce n'était pas du tout quelque chose qui lui arrivait souvent, ce qu'il faisait là n'était pas qu'une première fois avec Jude, ce n'était pas la première pour eux, c'était aussi la première fois pour lui. Il n'avait jamais eu de relation sérieuse avec Jude avant, c'était le début de sensations nouvelles. Et au fond, il n'y avait rien de mieux que la sensation de se sentir normaux. D'avoir l'impression qu'on est comme les autres, qu'on n'est pas différent. C'était tout ce dont Spencer avait besoin. Au final, le fait d'être là dans son chalet en bois était peut-être la meilleure destination du monde. Parce que Jude était là.

Il espérait juste pourvoir garder ce sentiment et cette sensation jusqu'à la fin de week-end. Quand on se retrouve à deux dans ce genre d'endroit, on a le temps. Le temps pour tout, comme pour rien. On a le temps de s'amuser, de profiter et de parler. Et quand on parle, on peut aller loin. Le but de ce week-end était aussi de rassurer Jude. Il fallait la rassurer sur Spencer, sur ce qu'il était. L'accident de Katherine remontait certes à un moment maintenant, mais ça n'effaçait rien. Ça n'effaçait pas cette façon qu'il était l'espace d'une seconde et cette peur dans les yeux de Jude. Encore aujourd'hui, Spencer à peur de revoir Jude le regardait de cette manière. Certes, il était loin d'être honnête avec elle, d'être vraiment lui, mais ce mensonge lui permettait d'être l'être dont Jude a besoin et d'avoir auprès lui la fille dont il a besoin. Après tout, combien de chance avec Spencer de tomber sur une personne aussi belle, intelligente et douce que Jude ? 0. Il n'en avait pas vu avec Jude et n'en retrouverais surement après. Bien entendu, pour Spencer le après était inexistant.

Le plus étonnant avec Jude c'était ça. Spencer avait beau se mentir à lui-même, se cacher derrière une apparence à l'allure parfaite, avec Jude parfois c'était totalement naturel. Il fessait, disait les choses d'une manière tellement spontanée. C'était parfois tellement incroyable. C'était presque magique. Il espérait vraiment que rien de gâche ce moment. Se dirigeant de nouveau face à la table ou leurs pizzas attendaient d'être garni, il espérait que cela irait. Spencer était loin d'être le mec le plus romantique du monde, c'était même incroyablement impossible. Il n'avait pas la moindre idée à quel moment sortir les bougies, baisser la lumière ou ce genre de choses idiots. Alors il se contenta d'être lui-même. De faire quelques choses qui lui plaisent à lui aussi. Histoire d'être sûr de bien s'amuser et de bien profiter de tout ça. Légèrement égoïste, mais visiblement Jude adorait. C'est son coeur qui pouvait arrêter de battre à 100 à l'heure.

« - Vraiment ? » Oui, Spencer voulait être certain qu'elle ne dise pas ça pour lui faire plaisir, mais il savait Jude très honnête. Oui, il avait trouvé une bonne idée et Jude était sous le charme. Il attrapa ses lèvres par les siennes, dans un doux baiser. C'est bon, son coeur s'était calmé. La soirée pouvait commencer et ils allaient sans doute prendre plus de plaisir qu'ils ne le pensent. Qui sait ? Peut-être que l'idée de se retrouver seul avec Jude lui avait fait un peu peur, mais ça ne change pas vraiment des nuits dans son appartement au fond.

« - Oh la vilaine ! » dit-il alors que Jude s'engager déjà dans sa pizza. Il attrapa le bol d'olive verte, en plaça quelques unes, puis des champignons et ensuite des tranches de pommes de terre. « - Tu sais, moi je vais finir très très vite, parce que pendant que j'ai découpé tout ça, j'peux te dire que je me suis faite une idée exacte de ce que je voulais. »

Il lui arracha un sourire avant de rajouter, tout en prenant du fromage râpé : « - Et plus vite j'aurais fini plus vite je pourrais... » Il rajouta encore un peu de fromage avant de se mordre la lèvre de fixer Jude : « - Je crois que le mot exacte c'est "t'embêter" »

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JUDE-MEI Ϟ to believe in an another world


→ INSCRIT DEPUIS : 11/05/2012
→ MESSAGES : 1418
→ LOGEMENT : elle habite à présent dans une petite maison de quartier
→ JOB(S) : photographe professionnel travaillant pour le Daily Tale
→ HUMEUR : Très mauvaise, au plus bas.



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: “ – I'll walk on the sky to give you some rain. ”    Sam 15 Sep - 16:48


Être amoureuse, c'est vouloir décrocher la lune et les étoiles pour lui. C'est aussi vouloir savoir voler dans les nuages, pour lui donner après, quelques gouttes de pluie. Être amoureuse, c'est tout simplement, vouloir son bonheur et pouvoir contempler dans ses prunelles, les étoiles que tu auras su décrocher dans le ciel, en ayant escaladé les montagnes et les collines.


« Oh la vilaine ! » dit-il, alors que je commencais à m’occuper de la moitié de la pizza qui m’était destiné. Il n’avait pas tord de me traiter ainsi. Surtout après mes dernières paroles. Je venais de lancer un défi à Spencer. Et de surcroit, un défi que j’allais certainement perdre me connaissant. Spencer allait encore une fois gagner, malgré mes efforts et ma bonne humeur. J’étais folle et dingue. Surtout aventureuse et joueuse à certains moments. Comme tout de suite, en lançant ce défi déjà vain pour ma part. Mais je me mis à rire doucement. A moi-même. Comme si je me rendais compte de ma bêtise. Je posai ensuite mes yeux sur les mains de mon amoureux qui s’agitaient dans tous les sens. Il était certain que j’avais déjà perdu… « Tu sais, moi je vais finir très très vite, parce que pendant que j'ai découpé tout ça, j'peux te dire que je me suis faite une idée exacte de ce que je voulais. ». Je lui adressai un sourire en coin, tout en me concentrant au maximum sur la composition de ma part de pizza. J’étais en train de rajouter quelques morceaux de jambon tout en me persuadant qu’il avait tord et non qu’il avait raison – encore une fois quand il s’agissait de se lancer ce genre de défis. Puis, je vis du coin de l’œil qu’il me souriait tout en continuant sa préparation. « Et plus vite j'aurais fini plus vite je pourrais... » rajouta-t-il quelques secondes plus, en saupoudrant sa pizza de gruyère râpé. « Je crois que le mot exacte c'est "t'embêter" » finit-il avec un sourire malin collé sur ses lèvres.

Réalisant depuis le début ue j’avais trop de retard pour gagner ce maudait défi, je pris une décision : changer la donne pour une fois en utilisant un nouveau moyen. Je fis donc volte-face pour regarder Spencer. D’un geste rapide de la main, j’éloignai les quelques récipients qui contenaient les ingrédients pour la confection de la pizza afin de les mettre hors de porté de mon petit ami. Je me mis à rire, en faisant une petite boue comme si j’étais désolée par le geste. A présent, les petits saladiers se retrouvaient plus près de moi. Juste une stratégie pour gagner. « Je ne pense pas que tu pourras m’embêter ce soir » dis-je doucement, en lui adressant un sourire rempli de sous-entendus. Puis, je déposai mes lèvres contre les siennes tout en le faisant reculer du comptoir, laissant seule notre pizza – qui attendra sagement. Spencer ne pouvait rien faire, sauf marcher à reculons. Je continuai encore à l’embrasser, ne cassant pas ce magnifique contact qui nous unissait. « Car c’est moi qui va finir ma pizza en première ! » rajoutai-je entre deux baisers sur ses lèvres et quatre sur ses deux joues. Mon regard, quant à lui, était toujours plongé dans les prunelles sombres de mon petit ami.

Après quelques minutes, on arriva enfin à la table entourée des chaises. Je fis donc en sorte de faire asseoir Spencer sur l’une d’elles, puis je me mis sur ses genoux, continuant ainsi mes baisers langoureux et tendres. Je ne faisais que m’amuser… Car je voulais pour une fois gagner à mon petit jeu. Tout en occupant ses lèvres et ses pensées, je fis en sorte d’atteindre à l’aide d’un de mes bras mon écharpe laissée sur la table. Puis, toujours très discrète je pris les mains de Spencer pour les mettre derrière le dossier de la chaise, afin de les attacher avec habilité et rapidité, à l'aide de mon écharpe. Ma stratégie finie, je rompis le contact entre nos lèvres et je bondis sur mes pieds à nouveau, en éclatant de rire. « Voilà mon chéri ! Comme ça je fais pouvoir terminer tranquillement ma pizza et gagner pour une fois ce petit défi ! » dis-je, fièrement, avec un sourire taquin. Je me courbai pour lui donner un dernier baiser sur ses lèvres, avant de rejoindre ma pizza et mes petits saladiers sous le regard surpris – mais charmé – de Spencer… J’avais gagné pour une fois ! Mais encore une fois, tout le monde savait que j’étais loin d’être méchante avec les autres et surtout autant manipulatrice et charmeuse pour en arriver à mes fins…

_______________________________


    L'AMOUR EST LE PLUS PUISSANT DES POUVOIRS.On dit que rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout nos efforts pour l’ignorer (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: “ – I'll walk on the sky to give you some rain. ”    Lun 17 Sep - 13:12


Je suis amoureux, c'est une évidence et ça me prend par les tripes. Je te jure, maintenant, j'ai envie de marcher dans le ciel, jouer avec les nuages et te ramener de la pluie pour empêcher le soleil de te brûler.



C’était idiot et il adorait ça. Jouer, rire, plaisanter. C’était ce qu’il y avait de mieux dans le monde pour oublier ce qui au fond nous torture. Ainsi ils étaient tous deux en course pour savoir qui allait finir de préparer sa pizza en premier. Ce qu’il y avait de drôle c’était la force avec laquelle tous deux se prennent aux jeux. Presque un peu trop sans doute. Spencer savait déjà ce qu’il voulait, il avait presque fini d’ailleurs il ne manqua pas d’affichait un sourire malicieux tout en disant à Jude qu’il allait pouvoir l’embêter dès qu’il en aurait fini avec cette moitié. Il n’était pas du genre à vouloir gagner à tout prix, mais étrangement il aimait bien savoir qu’il avait de l’avance et que gagner serait un jeu d’enfant. Enfin c’était ce qu’il pensa, jusqu’à ce que Jude lui fasse face.

« - Hey ! » sans retirer le sourire idiot qu'il avait sur le visage, il regarda Jude écarter les récipients de Spencer. Belle technique tout ça. Un bon stratagème pour le retarder lui qui voulait rajouter d'autres morceaux de fromages. Et le pire, c'est qu'il lui aurait pardonné ce geste. Il aurait pu lui décrocher la lune si elle le demandait. Elle l'embrassa alors empêchant Spencer de répondre à sa réponse - et monsieur savoura naturellement ce baiser avec plaisir. Il marchait à reculons, puis Jude avançait et il se plut à posait ses mains autour de la taillesde celle-ci. Ça aussi, c'était un super stratagème pour l'empêcher de gagner. Oh quel était doué. Tout en restant près de lui, elle ajouta entre deux baisers qu'elle aurait finis sa pizza la première. Spencer ne put s'empêcher de continuer à sourire et à répondre aux baisers de Jude avec fougues. Et il se laissa faire, il se laissa guider. Au fond de lui, il aurait aimé abandonner carrément les pizzas juste pour rester là, ses lèvres collées à celle de Jude. Il senti alors le bord d'une chaise et s'y déposa alors que Jude prenait place sur ses genoux, leurs baisers continuant à pleuvoir.

Et alors que ses pensées le guider vers une solution qui aurait pu les combler tous deux, il senti que Jude l'attachait. Et ce fut le retour à la réalité. Les lèvres de Jude s'éloignèrent alors de lui et elle se remit sur ses pieds, son rire caressant les oreilles de Spencer.

« - Oh la tricheuse ! » Un dernier baiser sur les lèvres et elle alla rejoindre sa pâte à pizza. Il disait ça avec le sourire, espérant que Jude reviendrais pour le détachait. « - Miss Roseberry, si vous pouviez me détacher... » Mais elle avait appris à faire des noeuds de ouf chez les scout ou ? En tout cas, il était sous le charme c'était certain. Il n'y avait personne comme Jude, personne avec sa douceur et sa folie, personne avec son amour et son sourire. Personne. Et il remerciait chaque jour l'ancien photographe journal pour avoir abandonné le boulot et aussi la voiture de Jude pour avoir péter un plomb.

« - Mon coeur, Si tu pouvais juste rajouter du fromage sur le côté et met le tout au four quand tu as fini. » Il lui fit un sourire charmeur avant de reprendre, toujours attacher à la chaise alors que sa Jude continuait à remplir sa pizza. « - Et après, si tu pouvais revenir sur mes genoux qu'on reprenne ce qu'on faisait, ça serait génial. » Oh oui, qu'elle revienne sur ses genoux et qu'elle repose ses lèvres contre les siennes. Elle n'avait pas la moindre idée à quel point cette simple sensation lui faisait du bien. Il espérait qu'elle allé l'écouter d'ailleurs, à moins qu'elle préfère fouiner la maison et lui poser 36 questions comme dans les films de policier. Spencer était attaché après tout, il ne pouvait pas fuir, il était à sa merci et il devrait répondre à toutes ses questions, sans aucune exception.

Bon, soyons honnêtes, il espérait que cette deuxième n'arrive pas et préférer largement continuer à passer du bons temps avec Jude. Quoi que si les questions de Jude étaient amusantes. Il entendit le bruit de la porte du four qui se ferme. Ce qui le sortie de ses pensées. Et comme un idiot il avoua :

« - Félicitations, tu as gagné. Et en cadeau tu as gagné... » Il regarda autour de lui, cherchant quelques choses, un truc idiot à donner avant de sourire encore plus bêtement et de dire « - Un droit total sur tout mon corps. »

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JUDE-MEI Ϟ to believe in an another world


→ INSCRIT DEPUIS : 11/05/2012
→ MESSAGES : 1418
→ LOGEMENT : elle habite à présent dans une petite maison de quartier
→ JOB(S) : photographe professionnel travaillant pour le Daily Tale
→ HUMEUR : Très mauvaise, au plus bas.



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: “ – I'll walk on the sky to give you some rain. ”    Sam 22 Sep - 17:50


Être amoureuse, c'est vouloir décrocher la lune et les étoiles pour lui. C'est aussi vouloir savoir voler dans les nuages, pour lui donner après, quelques gouttes de pluie. Être amoureuse, c'est tout simplement, vouloir son bonheur et pouvoir contempler dans ses prunelles, les étoiles que tu auras su décrocher dans le ciel, en ayant escaladé les montagnes et les collines.


J’étais fière de moi. Pour une fois, je venais de gagner contre Spencer car à présent, ce dernier se retrouvait attacher à une chaise. Mon petit jeu avait très bien fonctionné. Des baisers langoureux, un sourire charmeur et un regard malicieux pour faire tomber Spencer dans mon piège. Jusqu’ici je n’avais jamais usé de mes charmes… Ainsi, le résultat était plus que satisfaisant, voire très jouissif pour moi. Néanmoins, ça ne me ressemblait pas. Autant vous dire de suite que je faisais ce petit jeu pour s’amuser et non pour arriver à mes fins. Et puis, après tout, ce petit jeu avait été très sympa à jouer. Par conséquent, je ne pus m’empêcher de rire en rejoignant le plan de travail sur lequel se trouvait encore notre pizza et sa garniture. Je savais très bien que Spencer ne m’en voudrait pas. Il devait être juste frustré, surpris et charmé. « Miss Roseberry, si vous pouviez me détacher... » dit-il, me prouvant ainsi mes dernières pensées. Je décidai de l’ignorer, affichant en coin un sourire bien malicieux à son attention. Mimant la fille sourde, je pris quelques ingrédients pour les déposer sur la partie de la pizza qui m’était réservée. Me voyant faire et face à mon silence, Spencer reprit la parole.

« Mon coeur, Si tu pouvais juste rajouter du fromage sur le côté et met le tout au four quand tu as fini. ». Une fois de plus, je l’ignorais m’occupant de ma pizza. « Et après, si tu pouvais revenir sur mes genoux qu'on reprenne ce qu'on faisait, ça serait génial. » rajouta-t-il, quelques secondes plus tard, trahissant sa frustration. Génial ? C'était certain. Mais pas pour tout de suite. Etant d’une humeur très taquine, je décidai d’en faire un peu plus à l’égard de mon petit ami, histoire de l’embêter encore un peu. Rien de mal n’est ce pas ? Ainsi, je pris quelques olives, puis des tranches de saucisson et des croutons pour les déposer sur la moitié de pizza réservé à Spencer. Puis, je relevai enfin la tête posant ensuite mes yeux sur le visage de l’homme qui avait su conquérir mon cœur. Affichant un grand sourire, je pris la parole. « Voilà mon amour ! Je me suis permise de rectifier un peu ta pizza… Je la trouvais trop… légère à mon goût. ». Tout en parlant, je mis légèrement du gruyère sur ma moitié de pizza. Je pris soin de ralentir mes derniers gestes afin que Spencer puisse bien voir comment je préparais la pizza. Enfin, je pris le plat et l’enfournai au four. « C’est parti ! Dans quarante cinq minutes, elle sera cuite et on pourra manger… Enfin… Je pourrais manger car toi, je ne sais pas encore. » dis-je, en me lavant les mains à l’évier. « Surtout que je viens de penser que j’ai zappé de mettre du gruyère comme tu me l’as demandé. » rajoutai-je, d’un air faussement désolé, tout en m’essuyant les mains avec un torchon que je reposai à coté de l’évier après avoir fini. J’adressais un large sourire à Spencer, carrément heureuse de pouvoir l’embêter autant !

« Félicitations, tu as gagné. Et en cadeau tu as gagné... » me répondit-il, souriant bêtement. Etait-il encore sous mon charme ? Autant ? Je me ris à rire, amusée et impatiente de connaitre la suite. Pendant ce temps, je fis quelques pas en sa direction… Mais je les stoppai lorsqu’il reprit la parole. « Un droit total sur tout mon corps. ». Intéressant, mais trop facile. Alors, je fis demi-tour tout en secouant la tête négativement. « Je refuse. Trop facile mon amour. ». J’entendis Spencer soupirer, mais je sentais qu’il souriait encore. Il ne m’en voulait pas. « D’ailleurs, vu que tu es mon prisonnier, je vais en profiter pour aller visiter ce petit nid d’amour… » rajoutai-je, avec une voix taquine, tout en me dirigeant vers les chambres. J’étais loin d’exécuter mes paroles car ça ne me ressemblait pas. Cependant, je voulais juste… embêter Spencer. Encore une fois.

_______________________________


    L'AMOUR EST LE PLUS PUISSANT DES POUVOIRS.On dit que rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout nos efforts pour l’ignorer (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: “ – I'll walk on the sky to give you some rain. ”    Ven 28 Sep - 17:57


Je suis amoureux, c'est une évidence et ça me prend par les tripes. Je te jure, maintenant, j'ai envie de marcher dans le ciel, jouer avec les nuages et te ramener de la pluie pour empêcher le soleil de te brûler.


Elle était amusante et complétement folle. Sa présence changer radicalement ce que Spencer ressentait. Chaque jour, il avait l'impression d'en apprendre un peu plus sur elle, d'en savourer un peu plus. C'était étrange, mais il adorait ce sentiment. Il l'accueillait les bras ouverts, quitte à se retrouver les bras attachés à une chaise. Tout ça n'était qu'un jeu, ni plus ni moins. Il était loin d'être frustré de ne pas pouvoir gagner, il avait appris en grandissant que ce n'était pas d'une importance vitale. Que laisser gagner faisait parfois plus de prestige et d'hurler victoire face à son adversaire. Mais il appréciait le fait que Jude aime ce petit jeu, cette petite idée. Il était loin d'être le plus romantique du monde, il avait donc eu peur qu'elle prenne les jambes à son coup face à une pizza et du vin (voir de la bière qui refroidit dans le frigo). Mais non. Jude était là, elle faisait sa pizza et jouer aux sourdes. Il en faudrait bien plus encore pour s'énerver, il savait qu'elle ne faisait pas ça pour voir Spencer rougir de colère. Dans la vie, il y avait toujours une petite exception. Un je-ne-sais-quoi qui change vos habitudes et vous permet d'avancer dans la vie. Si Rosie avait fait ça, il se serait mis très colère. Mais pas avec Jude, il savait qu'elle était d'une nature douce et extrême compréhensif. Il y a forcément des moments où on s'égare un peu, où on change un peu et Spencer était persuadé qu'il assistait à ce genre de petits moments rare. Voilà ce qui expliquait son sourire. Toujours là.

Frustré quand même un peu. Lui aussi il voulait l'embêter, la taquinais et rire face à sa bêtise. Ses yeux se posèrent sur la jeune femme qui déposa de nouveau ingrédient sur... la moitié du jeune homme. Intriguer il la regardait faire. Bon, ça allait. Rien qu'il ne détesterait manger du moins. Jude ne put s'empêcher de le tenir au courant de son magnifique geste.

« - Tu ne sais pas encore ? » Le pire serait qu'elle déguste devant lui. Ouh. Y'a des limites. Il avouait que là, il s'inquiétait légèrement. Un côté paranoïaque en lui qui faisait sonner l'alarme d'un potentiel risque. Jude avait peut-être découvert tout un tas de choses sur lui et allait peut-être le tuer superbement délicatement juste histoire de voir sa douleur grandir à chaque seconde ? Avait-elle un côté sadique ? Non... Lui par contre, il avait une énorme imagination. Elle se lava alors les mains tout en disant qu'elle n'avait pas fait ce qu'il avait demandé. « - Ce n'est pas grave. » lâchât-il doucement. C'est qu'une pizza après tout. Et un énorme noeud avec une écharpe qui le bloquait. Il tenta de trouver un moyen pour que Jude le libère, mais raté. Elle fit demi-tour alors qu'elle avait commencé à avancer vers lui.

« - Trop facile ? » Non, c'était trop drôle surtout. Un contrôle total sur son corps où le moyen le plus con du monde pour dire qu'il avait envie d'elle. Idiot, il leva les yeux aux ciels. Cherchant autres choses, un autre moyen d'attirer Jude pour pouvoir retrouver le contrôle total sur ses mouvements. « - Prisonnier ? » Son sourire était toujours là malgré tout, c'était encore plus stupide qu'avant. Il regarda Jude un peu les chambres. Il avait pris le soin de tout « cacher » avant. Son enfance, sa famille. Il n'en avait jamais vraiment parlé avec Jude et il ne voulait pas que ça tombe dans la conversation de ce week-end d'amoureux. Il avait tout fait pour que l'endroit soit quelque chose de chaleureux et de simples. Il restait cependant deux ou trois détails. De grandes photos sur les murs. Il y en a une de sa mère et de son père, une autre de toute la famille avant la naissance du petit dernier. Des photos des enfants, plus jeunes. Une grosse de Scott que Spencer aurait voulu balancer, mais les traces dans le mur aurait fait tâche.

« - Fait donc. » avoua-t-il. Il n’était pas en mesure de lui interdire l’accès à l’endroit, puisqu’il l’avait laissé entrer et qu’il était attaché à une chaise. Mais il devait avouer qu’il était très retissant au vue de devoir lui parler un peu de sa famille et de ce qu’il avait vécu ici. Il y a peut-être de bons souvenirs, il y en a de plus horribles et mauvais. Des choses qu’il n’a pas envie de se souvenirs. Il essaya de tourner la chaise de façon à garder ses yeux sur Jude. De voir où elle mettait les pieds, ce qu’elle regardait. Il devait avouer que là, c’était assez ennuyant de se retrouver assis sur une chaise à ne rien faire. Presque énervant si ça n’avait pas été Jude qui riait. Elle devait apprécier le fait de l’embêter encore un petit plus. Après tout, elle avait le sourire aux lèvres.
« - Mon cœur, si tu pouvais me détacher maintenant. Je me sens très inutile. »


_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JUDE-MEI Ϟ to believe in an another world


→ INSCRIT DEPUIS : 11/05/2012
→ MESSAGES : 1418
→ LOGEMENT : elle habite à présent dans une petite maison de quartier
→ JOB(S) : photographe professionnel travaillant pour le Daily Tale
→ HUMEUR : Très mauvaise, au plus bas.



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: “ – I'll walk on the sky to give you some rain. ”    Lun 1 Oct - 9:18


Être amoureuse, c'est vouloir décrocher la lune et les étoiles pour lui. C'est aussi vouloir savoir voler dans les nuages, pour lui donner après, quelques gouttes de pluie. Être amoureuse, c'est tout simplement, vouloir son bonheur et pouvoir contempler dans ses prunelles, les étoiles que tu auras su décrocher dans le ciel, en ayant escaladé les montagnes et les collines.


Voir Spencer attaché, ne pouvant rien faire. C’était amusant mais il ne fallait pas en abuser. Je savais très bien que les meilleures choses étaient souvent les plus courtes. Ainsi, j’allais devoir stopper ces petites mascarades dans peu de temps. Surtout que je sentais que mon petit copain commençait à être peu à peu frustré… « Fait donc. » m’avoua-t-il avec un léger malaise cependant. Je posai alors mon regard sur son visage. Je lis alors qu’il avait peur. Une étrange peur. Il ne voulait pas que je lui pose des questions sur son passé. Pourquoi ce malaise ?

Pensive, je reposai mes yeux sur les différents tableaux. Il était vrai que je n’en savais pas beaucoup sur le Spencer Weber. Tout était allé très vite entre nous. Deux soirées en tête à tête, un baiser lors du deuxième rencart… Bref, un coup de foudre en somme. Silencieuse, j’observais un par un les tableaux fixés sur les murs. Spencer petit, d’autres garçons à ses côtés… Peut être un de ses frères, son père ? Il y avait aussi une femme. Etait-ce sa mère ? Bref, c’étaient des portraits de famille. Etait-ce une famille unie ? D’après les photos, certainement. Néanmoins, j’étais curieuse d’en savoir un peu plus, impatiente même. Mais je ne voulais pas voir Spencer mal à l’aise. Alors, je soupirai doucement, baissant un instant les yeux. Je devais renoncer à toute question. Je n’étais pas flic et je n’étais pas là pour lui faire passer un interrogatoire. Ainsi, je cédai. « Mon cœur, si tu pouvais me détacher maintenant. Je me sens très inutile. » Mes pensées s’envolèrent, et je remis mes prunelles sur le visage de mon petit ami. Je lui adressai un sourire rempli de douceur, et je m’avançai vers lui dans le but de tout stopper. Mes interrogations, ma curiosité et ma fausse manipulation.

Arrivée en face de lui, je me penchai afin de déposer mes lèvres contre les siennes. Un doux baiser rempli d’amour. « Je suis désolée mon amour » murmurai-je, au creux de son oreille gauche. « Je ne suis qu’une méchante fille en faite… » continuai-je, en m’asseyant à la califourchon sur ses genoux pour détacher – enfin – ses mains. Puis, je laissai tomber mon écharpe par terre et je déposai un dernier baiser dans son cou avant de me desserrer de son étreinte. « Tu pourras me punir si tu veux ! Même si je dois être incorrigible… » sursurrai-je à nouveau, en lui adressant un sourire à la fois charmeur et malicieux. Sans pour autant quitter ses genoux, je l’embrassai encore, tout en passant mes mains sous sa chemise. Mes mains étaient froides, ce qui provoqua évidemment des frissons. « Ooops ! » dis-je, mimant une fausse mine désolée. Puis, j’éclatai de rire tout en me blottissant contre Spencer. « Je t’aime Spencer. De tout mon cœur et de toute mon âme. » murmurai-je, doucement.

Je préférais nettement cette position. Spencer libre et moi sur ses genoux dans ses bras. Le lieu le plus merveilleux du monde. Je fermai alors les yeux pendant un instant, profitant de sa chaleur que j'aimais tellement sentir. J'aimais Spencer. A jamais.

_______________________________


    L'AMOUR EST LE PLUS PUISSANT DES POUVOIRS.On dit que rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout nos efforts pour l’ignorer (c) sunday.


Dernière édition par L. Jude-Mei Roseberry le Jeu 1 Nov - 21:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: “ – I'll walk on the sky to give you some rain. ”    Dim 14 Oct - 18:45


Je suis amoureux, c'est une évidence et ça me prend par les tripes. Je te jure, maintenant, j'ai envie de marcher dans le ciel, jouer avec les nuages et te ramener de la pluie pour empêcher le soleil de te brûler.


Il ne pouvait rien faire et si d'un côté une partie de lui était frustré, une autre se disait qu'au moins, entre les deux, il y en avait qui s'éclater. Voir Jude si taquine, si souriante, si manipulatrice c'était drôle et attachant. C'était loin de cette scène à l'hôpital qui avait retourné Spencer au point où il avait perdu le contrôle. C'est vrai qu'il aurait bien aimé éviter les questions, le fait d'être ici et tout de même dangereux pour lui, mais il avait confiance en Jude et il l'aimait. Au fond, il voulait être le plus honnête du monde avec elle, presque transparent, mais ce n'était pas le cas. Non, c'était tellement faux le plus souvent, mais c'était mieux que Jude le voit tel qu'elle le souhaiterait plutôt que d'être cet être qu'il haïssait au fond de lui.

Les choses étaient allées vite entre Spencer et Jude, si désormais le rédacteur en chef faisait littéralement partie de la vie de la jeune femme, elle en savait toujours assez peu sur lui. A force d'être ensemble ils apprenaient peu à peu à se connaitre. Des histoires du passé comme de petites manies d'aujourd'hui. Spencer l'avait aimé, dès qu'il l'avait vue. Ouais, il était tombé très vite amoureux, mais Spencer n'avais jamais ressentie ça avant. Il n'avait jamais craqué sur des filles et le fait qu'il se soit retrouvé enfermé avant la fin du lycée de lui a pas permis de trouver une vrai histoire. Oh il avait perdu sa virginité très tard avec une inconnue dans la ville, mais comparer à ce qu'il ressentait et vivait avec Jude, c'était équivalent à zéro. Jude était son air, son échappatoire. Elle aurait pu avoir tous les défauts du monde, il l'aurait aimé. Comme un fou, comme un malade au point où il hésitait parfois à tout avouer et à mourir pour ses yeux. C'est dingue ce que ce petit coeur au fond de lui pouvait imaginer et faire pour une personne comme elle. A une époque, il aurait pu la jeter, misérablement. Aujourd'hui, il sait qu'il n'aurait jamais osé lui faire quelque chose comme ça. Jamais.

Doucement, elle observait les murs. Comme si elle était dans un musée. Alors que Spencer tenta une dernière fois de demander à Jude de le détacher, il fut surpris qu’elle arrête son petit jeu pour revenir vers lui. Près de lui, en face même, elle lui déposa un baiser rempli de douceur et d’amour que Spencer savoura avec bonheur. Un sourire idiot apparu sur son visage quand elle avoua être une méchante fille. « - Mais non… » Ouais, il aurait pu rire tellement il trouvait sa drôle. Elle s’installa sur lui – ô combien il aurait aimé avoir les bras libres. Elle le détacha enfin avant de l’embrassa encore une fois pour ensuite se détacher de lui.

« - Oh vraiment ? » Il arqua un sourcil, amusé par la situation. Il attrapa de nouveau les lèvres de Jude, maintenant que ses mains étaient libres, il attrapa ses hanches pour la ramener contre lui. Il s'arrêta un moment fasse au frisson que lui procurer les mains de Jude. Puis il ria avec Jude. Bon sang, il n'y avait qu'elle qui pouvait le rendre ainsi. Elle se bloti alors contre lui, lui passant ses bras autour d'elle. Un murmure vint alors caressait l'esprit de Spencer dont le sourire grandit. « - Je t'aime aussi, Jude. » Il profita de ce moment une seconde, un instant. Les yeux fermaient, respirant véritablement. Il aimait ce genre de moment. Calme, paisible et sentir le coeur de Jude contre lui c'était savoir que quelqu'un était là pour lui. Que quelqu'un l'aimait. Que quelqu'un l'aimait... Au fond, c'était tout ce qui ne lui avait jamais manqué quelqu'un dont il recevait l'amour et le besoin. Il força Jude a le regarder dans les yeux, oui droit dans les yeux qu'il lise ce sentiment si beaux qu'était l'amour et si dangereux. Il caressa la joue de Jude, la fixant un moment avant de dire, calmement et avec sincérité.

« - Oh oui, je t'aime Jude-mei Roseberry. » Il afficha son plus beau sourire avant de l'embraser avec passion. Il s'arrêta alors, collant son front à celui de la jeune femme, respirant de nouveau calmement. « - Et pour te punir, je crois que j'ai la solution idéale. » Il l'embrassa de nouveau, glissant ses mains de manière à pouvoir soulever Jude entièrement. Il alla alors vers la table où se trouver précédemment les ingrédients. Balança tout d'un revers de la main au sol et laissa tombé les jolies fesses de Jude sur la table avant de se détacher d'elle et de faire quelques pas en arrière. Il attrapa une chaise et s'assit alors en face.

« - Striptease ! » Il ria rien qu'à l'idée de se rendre compte de ce qu'il avait dit.

Lui aussi, il avait un côté fou et surprenant.

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JUDE-MEI Ϟ to believe in an another world


→ INSCRIT DEPUIS : 11/05/2012
→ MESSAGES : 1418
→ LOGEMENT : elle habite à présent dans une petite maison de quartier
→ JOB(S) : photographe professionnel travaillant pour le Daily Tale
→ HUMEUR : Très mauvaise, au plus bas.



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: “ – I'll walk on the sky to give you some rain. ”    Ven 2 Nov - 19:23


être amoureuse, c'est vouloir décrocher la lune et les étoiles pour lui. c'est aussi vouloir savoir voler dans les nuages, pour lui donner après, quelques gouttes de pluie. être amoureuse, c'est tout simplement, vouloir son bonheur et pouvoir contempler dans ses prunelles, les étoiles que tu auras su décrocher dans le ciel, en ayant escaladé les montagnes et les collines.


Tous ces moments devraient être gravés dans le marbre, ils étaient tellement magnifiques, éphémères et merveilleux. Je donnerai n’importe quoi pour les rendre immortels… Pour rendre tout ceci immortel. Ces instants, notre histoire, notre amour. Hélas, j’étais loin d’être idiote et naïve. La magie n’existait pas, l’immortalité non plus. Donc, ces instants éphémères resteront à jamais éphémères. Alors, je devais en profiter. Les vivre au jour le jour. Profiter de chaque instant comme si c’était le dernier. Comme si, Spencer allait d’un coup disparaitre. Bien que je ne souhaitais pas ce dernier détail. Sinon, j’en mourrais. Je tomberai de haut, d’ailleurs de trop haut. Mais passons, ce genre de pensées n’était pas le bienvenu pendant de tels moments.

La tête posée sur son torse, les yeux fermés, j’avais l’impression de m’envoler quelque part. Ailleurs. Dans un endroit féérique, merveilleux, fantastique… Magique ! Sa chaleur me berçait au point de m’endormir. Mais je restais éveillée, écoutant sa voix. Sa voix si douce, si tendre… si parfaite. Spencer était parfait. Il était en train de répondre à mes dernières paroles. Il me disait qu’il m’aimait lui aussi. Je relevai alors la tête, rouvrant mes yeux pétillant de joie et il m’embrassa à son tour, avec passion. Je prolongeai son baiser, radieuse. J’adorais tellement tous ses baisers, tous ses gestes… Je l’adorais dans sa totalité en faite ! Puis, il appuya son front contre le mien, me soufflant dessus. Je me mis alors à rire doucement. Ce sourire tellement rempli de bonheur. Celui qui vous réchauffe le cœur. Celui qui est tellement innocent, naïf, joyeux. « - Et pour te punir, je crois que j'ai la solution idéale. » me dit-il en riant lui aussi. Et soudainement, il me souleva pour se diriger ensuite vers le plan de travail, celui-ci ayant servi à la confection de notre pizza. Il me déposa après avoir balancé les derniers ingrédients et récipients par terre ou un peu plus au fond du plan de travail. Enfin, il finit par prendre une chaise, toujours en riant. Quant à moi, surprise, je ne bougeai pas. Je le regardais faire, les yeux plein de bonheur.

Puis, je me mis à rire en entendant sa dernière phrase. « Striptease ! ». Je secouai la tête, ne pensant pas du tout à ce genre de comportement de la part de mon petit ami. Etait-il fou ? J’applaudis alors, balançant mes pieds dans le vide. « Vraiment ? C’est une connerie ! » répondis-je dans un premier temps. Puis, je me mis à le regarder malicieusement. « T’es même pas cap d’abord ! » rajoutai-je, en me mordant la lèvre, toujours en le fixant. C’était comme si je le défiais du regard mais à une seule différence : je savais très bien qu’il en était capable. Je ne quittai pas pour autant mon sourire. J’étais bien trop heureuse pour le cacher. J’aimais Spencer et tous ces moments que je passais en sa compagnie, à ses côtés. Et pour rien au monde, je voudrais que ça change !

« Bon ! J’attends ! Je dois être punie je te rappelle ! » m’exclamai-je, en penchant ma tête à droite, le contemplant, terriblement amoureuse de cet homme. Celui qui était assis sur cette chaise, en face de moi.

_______________________________


    L'AMOUR EST LE PLUS PUISSANT DES POUVOIRS.On dit que rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout nos efforts pour l’ignorer (c) sunday.


Dernière édition par L. Jude-Mei Roseberry le Dim 30 Déc - 21:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: “ – I'll walk on the sky to give you some rain. ”    Dim 11 Nov - 20:36


Je suis amoureux, c'est une évidence et ça me prend par les tripes. Je te jure, maintenant, j'ai envie de marcher dans le ciel, jouer avec les nuages et te ramener de la pluie pour empêcher le soleil de te brûler.

Cela aurait été une très bonne idée. Il fallait juste que Jude se prenne au jeu. C'était la toute la beauté de cette relation, ils n'y avaient qu'eux. Les rires, leurs histoires, leurs moments. On ne pouvait que vouloir que le temps s'allonge, encore un peu plus. Il venait de déposer Jude sur le plan de travail et venait un peu de foutre la merde dans la cuisine, mais ce n'était qu'un détail. Il venait de la déposer, s'installant en face d'elle sur une chaise, confortablement. Il s'adossa confortablement, un sourire étrange ne le quittait pas. Il prit une mine déçu face à la réaction de Jude-mei. C'est vrai que ce côté « joueur » elle ne l'avait jamais vraiment vu et pourtant il était taquin. Il aimait s'amuser, rire, croquer la vie à pleine dent sans se soucier des non-dits. Son idée avait eu l'air amusant, avant d'entendre l'applaudissement de Jude. Elle avait n'avait pas du tout l'air emballer par l'idée d'offrir un strip' à son petit-ami. Quel dommage, il aurait aimé la voir danser sur la table, bouger. Voir un côté encore plus séduisant de sa personne, plus sexy encore. Ça aurait été fun.

Puis elle le défia. Pardon ? Il lâcha un rire, pour argumenté sa pensée qui n'était pas sortie. Il se releva, tournant le dos à Jude, marchant doucement, une main tenant la chaise comme s'il tournait autour du pot. Puis il s'arrêta, jouant avec la chaise, tout en fixant la jeune femme devant lui. Jude-mei Roseberry était entré dans sa vie comme le printemps illuminait la froideur de l'hiver. Il la fixa un moment avant de sortir. « - Oh, voyons tu sais que j'en suis capable et je n'ai pas besoin de monter sur cette chaise pour t'offrir ce plaisir. Avoue que tu n'attends que ça. Que j'enlève cette chemise doucement sans jamais te lâcher du regard. » Il s'arrêta une fraction de seconde avant de rajouter, le tout en riant : « - Mais c'est toi qui est punie, pas moi. » Et oui ! Il fallait se plier aux ordres du grand chef qui plus tôt s'était retrouvé piégé sur une chaise sans pouvoir faire quoi que ce soit. Sans pouvoir bouger et faire ce dont il avait envie de faire. La frustration l'avait titillé, mais la présence de Jude l'avait calmé.

Puis soudain, Jude lui dit qu'elle attendait. Elle attendait d'être punie. Soudain, Spencer pris un air très sérieux et envoya : « - Ne me dit pas que tu préfères la fessé au strip-tease, j'risque de me poser des questions-là. » puis il ria décidant de revenir près de Jude. Posant ses mains sur sa taille, restant près d'elle. Posant ses yeux dans les yeux, souriant comme si aujourd'hui était une journée à ne jamais oublier. Non, en réalité c'était une journée à ne jamais oublier. Du genre qui vous marque parce que tout va extrêmement bien et ça change des journées habituels de travailles et de problèmes et dieu sait que dans la tête de Spencer beaucoup de ses pensées étaient tourmentées par les problèmes. « - Je ne suis pas obligé de te punir tu sais... » Murmura-t-il presque sensuellement. « - En revanche, on peut faire tes tas de choses en attendant que la pizza soit cuite. »

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JUDE-MEI Ϟ to believe in an another world


→ INSCRIT DEPUIS : 11/05/2012
→ MESSAGES : 1418
→ LOGEMENT : elle habite à présent dans une petite maison de quartier
→ JOB(S) : photographe professionnel travaillant pour le Daily Tale
→ HUMEUR : Très mauvaise, au plus bas.



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: “ – I'll walk on the sky to give you some rain. ”    Dim 30 Déc - 21:56


être amoureuse, c'est vouloir décrocher la lune et les étoiles pour lui. c'est aussi vouloir savoir voler dans les nuages, pour lui donner après, quelques gouttes de pluie. être amoureuse, c'est tout simplement, vouloir son bonheur et pouvoir contempler dans ses prunelles, les étoiles que tu auras su décrocher dans le ciel, en ayant escaladé les montagnes et les collines.


Un week end de rêve. Je vivais un rêve, tout simplement. Et je ne voulais pas que ça cesse tout de suite. « Oh, voyons tu sais que j'en suis capable et je n'ai pas besoin de monter sur cette chaise pour t'offrir ce plaisir. Avoue que tu n'attends que ça. Que j'enlève cette chemise doucement sans jamais te lâcher du regard. » me répondit-il, avec un sourire perché sur ses lèvres. « Mais c'est toi qui est punie, pas moi. » rajouta-t-il quelques secondes après. Je me mis alors à rire, amusée. Il n’avait pas tord. C’était moi qui devais être punie… Cependant, je me mis à lui sourire malicieusement, le fixant. « Bah oui ! Je n’attends que ça ! Mais comme tu dis… » dis-je, en feignant de soupirer de désespoir. «… Je suis punie. Donc, j’ai pas le droit à ce genre de petits plaisirs. » rajoutai-je, en jouant bien la comédie. Mais il ne fallait pas le nier : ça ne m’aurait pas dérangé de voir la chemise de Spencer par terre… Si vous voyez ce que je veux dire bien sûr. Mais, j’attendais d’être punie. Telle était l’histoire n'est ce pas ?

« Ne me dit pas que tu préfères la fessé au strip-tease, j'risque de me poser des questions-là. » me répondit-il, face à ma réaction concernant la punition. Il semblait surpris par ma réaction ; j'attendais (avec impatience) ma punition, ce qui voulait signifier que je refusais le streap tease. Je hochai la tête, affirmant ma position : je voulais ma punition. Alors, il se mit à rire, amusé tout en se rapprochant de moi.« Mon amour, je mérite une punition. Et sauf erreur de ma part, une punition ne doit pas me faire plaisir… » lui dis-je, avec douceur, tout en lui souriant tendrement. Il se mit alors à me regarder dans les yeux pendant quelques secondes. Comme s’il voulait que cette journée soit inoubliable… Mais elle était déjà inoubliable, extraordinaire, magnifique et merveilleuse. « Je ne suis pas obligé de te punir tu sais... » me murmurait-il finalement, presque dans un ton sensuel. Je me mis à lui sourire avec tendresse, amusée. Que me préparait-il ? « En revanche, on peut faire tes tas de choses en attendant que la pizza soit cuite. » rajouta-t-il, avec un sourire en coin. Je me mis alors à rire doucement, tout en sautant sur mes pieds quittant le plan de travail. « Spenceerrr ! T’es dingue ! Tu le sais ça ? » lui dis-je, taquine.

Je m’avançai en même temps vers le four, afin de vérifier le temps qu’il nous restait. Il nous restait une vingtaine de minutes. « Il nous reste vingt minutes mon amour… » constatai-je, en adressant un sourire à mon petit ami. « Donc, je pense que c’est pas possible de faire un truc très long… » dis-je, en sous-entendant plusieurs choses. Je le regardai malicieusement, tout en éclatant de rire, une nouvelle fois. « Veux-tu jouer au scrabble mon chéri ? » lui demandai-je, en quittant l’endroit du four. Arrivée près de Spencer, je me mis sur la pointe des pieds dans le but de lui voler un baiser rempli de tendresse et amour. « Car on n’a pas le temps de faire autre chose… De plus long ! » dis-je, en lui déposant cette fois-ci un baiser sur le coin de ses lèvres. Puis, je m’éloignai à nouveau cette fois-ci vers le frigo. Je regardai toujours Spencer, droitement, avec toujours ce sourire en coin taquin. « Veux-tu boire ou manger quelque chose en attendant ces 20 minutes ? » lui proposai-je, doucement.


_______________________________


    L'AMOUR EST LE PLUS PUISSANT DES POUVOIRS.On dit que rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout nos efforts pour l’ignorer (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: “ – I'll walk on the sky to give you some rain. ”    Aujourd'hui à 10:15

Revenir en haut Aller en bas
 

“ – I'll walk on the sky to give you some rain. ”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Halloween / Zombie Walk
» Le c-walk ^^
» Vends Time Walk Unlimited
» Walk Off The Earth
» C-Walk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe In Magic :: ♦ Les sujets rps.-