Partagez | 
 

 # NUMERO 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: # NUMERO 2   Dim 22 Juil - 15:45


DAILY TALE
« - behind every lie is a truth»

INTRODUCTION
Quel choc ! Quelle surprise ! Jamais Taleville n’aurait soupçonné le réceptionniste du seul hôtel de la ville ! Jamais on aurait posé nos yeux sur l’un des rares habitants qui en ce moment peine comme un dingue à payer les factures. Oui, tout ceci était une belle ironie. Chandler Banister était donc celui qui avait osé mettre les pieds chez madame le maire et désormais, il était loin. Très loin, parce que oui ! Il aurait quitté la ville. Nous étions tous là quand la police tenta de l’attraper et que cela mit fin au conseil de ville le plus mouvementé de la ville. La police aurait tenté de le suivre en voiture, mais le jeune homme se serait envolé. Une fouille chez lui a été faite pour retrouver les objets, espérons que madame le maire est contente de retrouver ses bijoux !

En attendant, voilà une affaire close puisqu’on sait ce qui attend Chandler si jamais il remet les pieds ici. Une question se pose alors : Que va devenir l’hôtel de la ville ! Monument historique de la ville, ceci va sans doute être le prochain sujet du prochain conseil de ville, en attendant c’est la mairie qui en prend les charges puisqu’il y a – et oui ! – des chambres occupées. Et qu’il y a quand même quelques habitants qui y vivent. Mais j’imagine que tout ça, ce n’est que du blabla inutile à vos yeux puisque le titre de cette édition vous a intrigué, perturbé et vous a retourné l’estomac.

Non « Un mort retrouvé dans les bois » n’est pas une blague foireuse pour dire qu’halloween est dans quelques mois. La police de la ville qui était à la recherche de ce bon vieux Chandler est en effet tombé sur un corps aux alentours de l’usine de bouteilles. Un corps qui à première vue daterait du siècle dernier mais qui en réalité n’a que quelques semaines. Je n’ai qu’une chose à dire : Qui est le crétin qui s’est déguisé en Jack Sparrow pour se promener tard la nuit ? Parce que ce crétin s’est fait bouffer par un loup, oui oui ! Vous savez ou aller pour lire plus d’informations et non, je ne m’excuse pas cet humour noir ! Je dois avouer que les paroles du loup m’irritent toujours autant et je n’hésite pas à dire que c’est pour ça que je suis de très mauvais poil. ♦

SPENCER WEBER - rédacteur en chef
PARUTION N°758 ;

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: # NUMERO 2   Dim 22 Juil - 15:45

A LA UNE
Un mort dans les bois.

On croyait tous que Taleville était une ville tranquille, mais nos belles illusions s’étaient vite envolées quand la ville a découvert qu’un voleur était parmi eux. Chandler Banister, anciennement concierge de l’hôtel de ville était devenu la star locale s’étant enfui le jour du conseil de ville alors que les habitants venaient de découvrir son identité ! Alors que les recherches étaient lancées, c’est avec étonnement quand dans la nuit chaude de ce mois de juillet, la police découvrit un corps enterré près de la vielle usine qui traine dans la forêt entourant la ville.

Aucun papier sur lui, très peu d’affaires personnelles, l’inconnu de Taleville comme le nomment les autorités semble être mort depuis quelques temps déjà. Des siècles si on en juge les vêtements, mais des semaines d’après la police scientifique ! Un état de conversation qui fait peur et malgré la décomposition du corps, il est encore possible de l’identifier. L’équipe de la ville est d’ailleurs déjà en train de procéder à l’identification du corps qui pour le moment reste toujours un mystère. Une autopsie sera également prévue dès la fin de la journée. En ce qui concerne la cause du décès il semblerait que l’acte criminel serait à exclure des hypothèses.
En effet, des morsures et l’un des membres arraché montreraient clairement que la personne s’est faite attaquer par une bête. Des poils de loup ont également était retrouvés sur ses vêtements. Chose étonnante sachant qu'il n'y pas eu de loup dans la ville depuis des décennies. La forêt de Taleville ayant été plus réputée pour abriter des ours bruns.

« - Si on regarde de plus près, on voit clairement que certaines parties du corps son mordues, arrachées. Il n’a pas été coupé avec une hache ou un quelconque instrument. Les traces sur les chevilles montrent sans doute que c’était une espèce canine. Et avec les poils de loup, il n'y a pas de doute. »

Pour le moment, il n'y a pas la moindre trace de loup dans les bois mais les autorités interdisent l’accès de la forêt pour un moment, procèdent à des fouilles plus élaborées. D’après le maire, un couvre-feu risque d’être lancé si jamais on retrouve d’autres corps et si on aperçoit la bête. Toute les mesures sont prises pour la sécurité de la ville, mais le plus intrigant n'est pas la bête, mais l'homme. Qui était-il ? De quel époque était-il ? Mystère.
MALCOM D. - PAGE 2
PARUTION N°758 ;

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: # NUMERO 2   Dim 22 Juil - 15:46


UN VISAGE PARMI LA FOULE
INTERVIEW DE MARCH L. RICHTER

Une personne dans la ville que l’on connait et reconnait pour son métier et son talent. Un artiste à part entière qui a su charmer à la fois la ville entière et à la fois la rédaction du journal. Pour cette édition il était évident que notre choix se porte vers ce personnage peu atypique, cet artiste à part entière qui nous rend curieux de toute chose. Un habitant qui vient d’une des familles fondatrices de Taleville et qui méritait ces quelques lignes dans cette édition. March Richter va désormais nous révéler tous ses secrets.

- Parlez-nous un peu de votre Art. Tout le monde dans la ville vous connait comme un artiste à part entière, certains même se plaisent à afficher vos oeuvres dans leur salon. Comment tout ça a commencé ?
« - Comment ça a commencé ? Bah, pour tout dire franchement, c'est venu de fil en aiguille. Je devais m'exprimer d'une manière ou d'une autre, enfin m'exprimer, vous voyez ce que je veux dire - je suppose. Au départ, j'ai tenté de me lancer dans la musique, autant dire que le fiasco était complet. Impossible de jouer d'un instrument, et je vous parle même pas de la voix. Il y a eu d'autres essais, sur d'autres matières. Puis, en fin de compte par une certaine élimination je suis tombé sur la peinture. »

- Comment a réagit votre famille face à ce soudain intérêt pour l'art ? J'imagine que quand on vient d'une telle famille on s'attend à ce que notre fils soit avocat ou médecin, non ?
« - Outch. Bah, au début ça allait. Ils pensaient que ce n'était qu'un simple petit passe-temps, une envie de combler les vides le soir, ou je ne sais quoi d'autres. Mais, quand ils ont remarqué que c'était vraiment ce que je désirais faire dans la vie, et qu'en plus mes tableaux ne plaisaient pas et bien, la réaction a été immédiate on va dire. Foncièrement mauvaise, en somme. Des hurlements par-ci, par-là avec d'autres soucis me concernant avec eux. Enfant, ils voulaient effectivement que j'ai une grande carrière, cardiologue, ou même musicien - dans le classique vous vous en doutez. Vous savez, à partir du moment où vous êtes un enfant de riche, vous pouvez laisser de côté vos rêves et idéaux trop " excentriques " pour eux. Parce que après tout, à peine avez vous pointé le bout de votre nez, qu'ils voient déjà votre vie comme dans un film. Médecin réputé, avec une bicoque sur la plage, une femme, deux enfants et un énorme chien qui gambade. (rire) Je suis loin de la maison face à la mer ! »

- Au moins, vous ne regrettez pas d'avoir fait quelque chose que vous aimez, n'est-ce pas ?
« - Jamais, à quoi bon regretter et se faire du mouron sur le passé ? C'est inutile et ça vous bouffe la vie. Après, c'est une question de manque de
chance, malheureusement on ne peut pas choisir sa famille. Porter le nom de Richter, je considère ça comme une ... plaie. La peinture, à mes yeux, c'est ma manière d'extérioriser, de relâcher tout ce que je peux ressentir. Un moyen de me sentir plus vivant. »

- Qu'est-ce qui vous inspire le plus, qui vous donne cette pulsion pour créer vos oeuvres ? Vous avez peut-être une muse, non ? (rire)

« - Une muse ? Oh j'en ai des tas. Tout dépendra de l'envie du moment à vrai dire, c'est quelque chose qui ne se contrôle pas vraiment. D'un coup je veux dessiner ceci, ou cela. Mon inspiration peut très bien venir grâce à Pandore ou bien mon colocataire. Même moi je ne peux pas vraiment expliquer, il suffit que la personne dégage quelque chose et tout est bon ! Je pars dans mes idées, mes envies et la salle dans laquelle je peins ne sera plus qu'un tableau géant avec des tâches ici et là. Ne jamais rester dans les parages quand je m'amuse, il en va de la vie de vos vêtements ! (rire) Des visages, des paysages, mais vus à ma manière. »

- Tiens, parlons de votre colocataire. Yaël Creed, c’est ça ? Ça fait un moment que vous vivez ensembles, comment ça se passe?
« - Un moment, deux ans oui. Comment ça se passe ? Très bien, au mieux enfin je crois. Ceci dit, il ne fait qu'accentuer l'état catastrophique de l'appartement. Après les tâches de peinture, voilà les feuilles qui volent partout. Mais bon, au moins l'ennui n'a pas vraiment sa place avec lui, c'est véridique. Je suppose que c'est ça qui a fait que ça tienne aussi bien, la non-morosité. Deux têtes trop pleines qui éclatent en même temps et ça donne, une grande explosion - c'est pas très bien imagé, je vous l'accorde, mais c'est pas définissable. Parfois, c'est comme un retour en enfance, mais en bien pire. (rire) »

- ça fait toujours du bien de retourner en enfance. Un dernier mot à ajouter pour nos lecteurs ? Vos petits secrets par exemples...

« - Un secret n'est plus un secret à partir du moment où il est dit. N'est-ce pas ? De plus, ils ne sont pas très très intéressants. (rire) »

ELLA C. - PAGE 23
PARUTION N°758 ;

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: # NUMERO 2   Dim 22 Juil - 15:47


Les Paroles du Loup

Comme à chaque fois, le loup s’est faufilé dans les rues de la ville, marquant d’une belle croix les choses qui ont marqué son attention. Et comme à chaque fois, la rédaction du journal n’a pas son mot à dire sur ce qui va suivre. Parce qu’on mérite tous de savoir la vérité sur ceux qui vivent à deux pas de chez nous. De savoir ce qui se cache vraiment derrière des sourires faux. Vous êtes prêts à plonger avec dans la vie des autres ?

Dernièrement il s'est passé des choses, surtout avec ce voleur qui se cachait sous les traits d'un triste réceptionniste d'hôtel. Et maintenant un cadavre dans les bois point un doigt vers le ciel. Et pour rajouter, des rencontres inattendues entre certains habitants révèlent ce qui se cache véritablement en eux. spécial concours RP, les topos qui ont commencé à avancer...

#1 BETHANY / CASTIEL ♦ Jouons. Il est grand, il est blond. Il est beau, il est laid qu’en savons-nous vraiment nous ne sommes pas des pré-ados en chaleur devant des hommes à barbes. Il ne sort jamais de son château dans la forêt et quand il lance un regard, on court se cacher sous la couette ! Bingo, nous parlons bien de Castiel Lockhart ! Qui aurait cru qu’un matin, l’air de rien il irait faire son jogging dans le parc de la ville, comme si c’était normal. Qu’il sorte de chez lui, c’est déjà un ENORME exploit ! Et alors qu’il marche d’un pas décidé c’est sur un arbre qu’il se décide de se défouler. Un homme qui semble en colère – constamment - et qui sort de chez lui pour graver « mortem » sur un arbre est… réponse a : tout à fait normal, j’ai fait ça hier avant d’aller me coucher, b : c’pas normal du tout. Il doit avoir une case en moins ou c : Je ne peux me prononcer. La bonne réponse était bien la B ! On se demande ce qu’en a pensé Bethani Hastings qui dormait contre l’arbre, cachée par celui-ci quand notre ami a débarqué pour graver ces mots.

LIRE LE TOPO ?

#2 ANDREA / JUDE-MEI ♦ Quand on vit dans une petite ville, il est normal de croiser et recroiser souvent certaines personnes. Meut vaux que ça soit quelqu’un qu’on aime et apprécie plutôt qu’un ennemi quelconque. Dans le genre rencontre farfelue et prise de chignon il y a la copine du rédacteur en chef, la jeune Jude-mei Roseberry et Andréa Anderson. Elles sont jeunes, blondes et mignonnes. Et le plus c’est qu’elles s’entendent bien ! Probablement des futurs BFF (best friend forever, pour nos vieux qui ne savent toujours pas ce que fuck signifie.) Et elles se retrouvent en ville, par hasard en se versant de la citronnade l’une sur l’autre ! Et leur amitié en est toute bouleversée puisque le tee-shirt tout neuf d’Andréa est complétement aspergé. De quoi mettre en péril leur avenir à toutes les deux. (Ou la news la plus banale et la plus con du journal. Que voulez-vous, j’suis peut-être blond(e) moi aussi !)

LIRE LE TOPO ?
#3 HARMONY/ ISEULT ♦ Le couple Gabriel Ripper et Iseult Leroy va-t-il sombrer ? C’est ce qu’on peut croire en voyant l’état dans lequel la belle libraire se ballade pour finir par disparaitre dans la foret. Rien ne va plus et ça se voit. Le couple est ensemble depuis un moment déjà, peut-être que la fin est proche, qui sait ? En attendant, il semblerait que Monsieur n’est pas super en tant que petit-ami et que son comportement laisse à désirer. Et il n’y a pas mieux que la douce Harmony Thorn pour prêter son épaule à la pauvre femme qui a l’impression que sa vie lui passe devant ! ça c’est une journée pourrie. La gérante du salon de thé de la ville, qui alors est une belle inconnue, devient la confidente improvisée de notre chère Iseult ! Elle est pas belle la vie à Taleville, ni une ni deux tu te fais des potes en chialant comme une gamine de 8 ans dans la forêt… je sens que beaucoup vont arrêter de s’y promener dans la foret quand ils vont lire la une de ce journal ! Iseult a sûrement eu de la chance de tomber sur Harmony, allez savoir sur quoi elle aurait pu tomber… peut-être sur un loup…

LIRE LE TOPO ?

#4 SPENCER / ROSIE ♦ Rosie aime Spencer, le tout gravé sur un arbre ! On vous parie combien que son cœur s’est arrêté de battre quand ce cher rédacteur en chef s’est retrouvé piegé parmi les chèvres en fin de journée et qu’elle passait tout près faisant son jogging ? Il est inutile de nier les sentiments petite rouquine ! On est sur que tu as profité de l’occasion comme jamais pour te rapprocher de celui dont la jeune Jude-Mei s’est entichée. Avant il y avait vous. Les soirées mondaines à deux, les nuits à manger chinoix et à faire les cons. Maintenant y’a la blonde qui traine dans son lit tard le soir et on est sur que tu adorerais lui arracher les cheveux (ou la teindre en brune !) En attendant, Spencer n’a pas l’air dans son assiette… Jude serait-elle un mauvais coup ? Oh ! En tout cas la bonne Rosie n’attend que le feu vert pour satisfaire ses envies. Et Jude, ma chérie tu devrais faire une chose : garder ton mec dans une boite parce qu’on ne sait jamais, mais sous ses apparences de sage journaliste, on sait pas ce qu’il fait vraiment. La preuve durant le conseil où il s’est enfermé avec la belle Katherine Richter…
LIRE LE TOPO ?

LE LOUP - PAGE 43
PARUTION N°758 ;

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: # NUMERO 2   Aujourd'hui à 10:32

Revenir en haut Aller en bas
 

# NUMERO 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» BASE DE DONNEES : NUMERO STICKERS sur PCBS TAITO
» Numero de serie déja utilisé... :-(
» bon numero "6" versaire mac Gohan
» Numero relié de Vae Victis
» Numero de maillot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe In Magic :: Daily Tale-