Partagez | 
 

 ils font tout pour m'empoisonner, pas vrai ? △ coralyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: ils font tout pour m'empoisonner, pas vrai ? △ coralyn   Dim 15 Juil - 9:26

JONESY DIANNA CORALYN
CRÉDIT - WE HEART IT

« elle a dit qu'elle nous aimait, mais elle nous a enfermé ici, et a dévoré nos vies. »
"This is something that everyone knows :"

NOM & PRÉNOM(S) : Dianna Coralyn Jonesy, pour elle c'est normal, elle y est habituée, mais les gens ont tendance à trouver ça étrange "Jonesy", pourquoi pas tout simplement Jones ? Et puis "Coralyn", alors qu'on avait Carolyn, voir même Caroline, qui sont quand même beaucoup plus simple. ♦ DATE DE NAISSANCE ET AGE : née le vingt-deux juin, elle est âgée de vingt-trois ans. ♦ ORIGINE(S) : américaine, elle a toujours vécu à Taleville, c'est pas comme si ça la dérangeait. ♦ EMPLOI ET/OU ETUDE(S) : vendeuse de poupées dans une ancienne et petite boutique, elle ne sait pas comment elle est tombée là, mais le hasard fait bien les choses puisqu'elle adore ce métier, assise au milieu de tout ces yeux rivés sur elle à longueur de journée, ça semble l'amuser. ♦ STATUT : célibataire pour son bien, et surtout le bien de tous, elle fait un peu flipper quand même.

QUELQUES INFORMATIONS ESSENTIELLES SUR TOIcheveux bleu, rose ou mauve, elle a tendance à changer de couleur bien trop souvent, mais il n'empêche qu'elle les trouve super cool en bleu.
elle aime les chats, beaucoup trop peut-être, et en a trois ou quatre dans son appartement, dès fois elle nourrit même un qui erre toujours dans le coin.
observatrice, elle a un petit carnet où elle marque le nombre de portes et de fenêtres qu'il y a dans chaque endroit qu'elle visite, toc qui lui a été attribué depuis toute petite par son père qui l'envoyait souvent faire ça.
elle ne peut pas quitter une pièce sans s'assurer d'avoir bien vérouiller la porte, que ce soit de la salle de bain, du salon ou de la porte d'entrée.
sa couleur préférée est le jaune, elle a beaucoup d'habits de cette couleur, notamment un imperméable qu'elle adore plus que tout et dont elle a du mal à se séparer en été.
elle a tendance à prendre des petites pillules qui font planer, et elle rêve souvent d'une petite porte et d'un étrange couloir à traverser.
TRAITS DE CARACTÈREelle a souvent besoin d'être rassurée pour un oui ou un non, souvent pour rien - elle est têtue et ne réfléchit pas avant d'agir, elle a tendance a se retrouver face à des risques inutiles - contradictoire, elle est très proche de sa famille, beaucoup trop, mais c'est elle qui a décidé de vivre seule - elle aime qu'on ai besoin d'elle même si c'est pour ouvrir une bouteille d'eau - rancunière, impossible de la faire changer d'avis lorsqu'elle a quelqu'un dans le collimateur - attirée par les animaux et l'extérieur, il est rare de la voir à l'intérieur, surtout lorsqu'il pleut - attachante mais sauvage, on ne sait pas vraiment comment s'y prendre avec elle - tout ses tics la rendent un peu flippante, on a du mal à l'approcher.


Dernière édition par D. Coralyn Jonesy le Dim 15 Juil - 11:43, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: ils font tout pour m'empoisonner, pas vrai ? △ coralyn   Dim 15 Juil - 9:26



CHAPTER ONE ♦ "Because we all lived in a fairytale."


A L'EPOQUE TU ÉTAIS : lisez bien sur mes lèvres CO-RA-LI-NE Jones ! Pas de Caroline ou je ne sais quoi, écoutez un peu les gerbilles voltigeuses, elles savent elles. ♦ LE CONTE : Coraline ♦ TON RÔLE DANS L'HISTOIRE : c'est moi qui ai trouvé la porte, c'est mon visage qu'a la poupée, c'est moi qui rêve d'une famille attentionnée, c'est moi qu'on attire de l'autre côté, c'est moi qu'on essaye de dévorer. ♦ DE QUEL COTE ES-TU ? : du bon côté de la porte, mais est-ce que je deviens mauvaise lorsque je suis de l'autre côté ? je ne sais pas. ♦ TON DERNIER SOUVENIR : la petite porte, un long couloir, une maman, et puis deux, des boutons à la place des yeux, une poupée qu'on appelle mini-moi, un chat qui ronronne, et des boutons pour plus que je ne vois.

when i turn out the light, fantasy and reality fight.
La maison est rose, on l'appelle le Palace Rose. La maison est divisée en trois, et pourtant tout va par deux ici. Monsieur Bobinsky l'ivrogne du dernier étage et ses gerbilles voltigeuses, Miriam Forcible et April Spink les actrices, Wybie le déconnecté et son chat le flippé, la grand-mère Lovat et sa jeune sœur jumelle disparue. Et puis il y a moi, et moi je vais avec mini-moi, la poupée qui a mon visage.
Dans la maison rose, personne ne connaît mon prénom, on l'écorche et on le transforme, mais je tiens bon. Les gerbilles le connaissent, Monsieur Bobinsky l'a dit, il s'est trahit. Ils font tous semblants, je suis sûre, juste pour que je le répète encore et encore. Coraline, Coraline, Coraline, Coraline, Coraline. Et la poupée chiffon me regarde avec ses grands yeux en boutons. Coraline, Coraline, Coraline, Coraline. J'ai des cheveux bleus et un imperméable jaune, je saute à pied joint dans les flaques d'eau et je cherche le puits sans fond. Coraline, Coraline, Coraline. Je me moque de Wybie et de son chat qui a peur de se mouiller les pattes, et ici le temps est trop long. Coraline, Coraline. Maman et Papa sont occupés à écrire sur la terre, mais ils n'aiment pas la terre, ici personne ne fait attention. Coraline.
Et moi j'ai vu la petite porte qui mène de l'autre côté.

there's no gravity girl in my mind, not tonight.
J'ai suivis les souris, le mur de briques a sauté, le couloir est devenu bleu, puis rose, puis mauve, puis tout en même temps.
De l'autre côté, l'autre Maman fais la cuisine et l'autre Papa joue du piano, il écrit des chansons, le poulet sent bon, et leurs yeux sont des boutons. Le jardin brille, magnifique, et dans le ciel il fait ma tête, ici les gerbilles savent écrire mon prénom avec leurs corps, la barbe à papa explose dans les canons, Miriam et April sont jeunes et belles, la Sirène et Vénus. Les chiens empaillés sont vivants et aboie tous ensemble, Wybie n'a plus de langue pour me casser les oreilles, les jouets dans ma chambre me parlent et me souhaitent bonne nuit, l'autre Maman et l'autre Papa m'achètent tout ce que je veux.
Mais pour rester et pour m'aimer il semble bon que, sur mes yeux, je dois à mon tour coudre les boutons. Alors il est temps de prendre la fuite, mais l'autre Maman se transforme, et veut me dévorer, elle veut prendre ma vie. Elle pense me faire peur en m'emprisonnant derrière le miroir, mais les trois fantômes des enfants me parlent, me mettent en garde, alors je comprends toute l'histoire, et quand Wybie me sauve moi, moi je retourne dans le monde, le vrai, pour qu'on m'aime à nouveau, même si c'est après la terre et les livres. L'Autre Maman s'est transformé, elle a tissé sa toile, c'est une araignée, et elle veut me dévorer. Dans l'autre côté, le chat parle, le chat m'en veut de l'avoir traité de poule mouillé, mais Chaminou est le meilleur allié qui puisse exister. Et sur les yeux des petits fantômes il y a les boutons, alors il faut retrouver les vrais yeux et libérer tout le monde. L'Autre Papa s'est transformé et sa bouche fait trois pieds de longs, mais il n'est pas vraiment méchant, il cherche à m'aider à ne pas avoir de boutons.
Et tout les soirs la poupée me regarde, assise à côté de mon lit.


Dernière édition par D. Coralyn Jonesy le Dim 15 Juil - 14:22, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: ils font tout pour m'empoisonner, pas vrai ? △ coralyn   Dim 15 Juil - 9:26



CHAPTER TWO ♦ "now, we are trapped in a curse..."


i am the "who" when you call, "who's there?".
« Tu sais ce qu'il y a derrière la porte du placard ? » murmure-t-il en plantant son regard sur la dite porte, ses mains se croisent sur le livre qu'il a posé sur ses genoux, ses lunettes tombent un peu sur son nez, mais ses yeux ne quittent pas la porte. Couverture remontée jusqu'au menton, j'observe la porte, et je sens mon cœur qui bat contre mon cœur, bam, bam, de plus en plus fort. Je crois savoir, oui, mais il y a une petite voix en moi qui me dit qu'il ne vaut mieux pas que je sache, je commence déjà à trembler, et Papa est perdu dans la contemplation de la porte, comme si elle dévorait son esprit. Mes dents commencent à claquer, il fait pas un peu froid ici ? Je remonte plus la couverture sur moi, et finalement il me regarde à nouveau, attendant une réponse. Alors je fais non de la tête et mon cœur s'accélère, la voix crie. Tu es bête, tu es bête Coralyn, tu n'écoutes jamais rien. « Une étrange créature, diabolique, qui fait tout pour être gentille avec toi et finalement, c'est pour mieux te manger. » Gloups. Je déglutit, frissonne de la tête au pied et me blottit contre mon oreiller et le mur, comme pour être rassurée. Mais Papa secoue la tête et rigole, il pose le livre sur la petite table et se penche pour m'embrasser le front. « Mais si tu es heureuse avec nous et que tu dors tout de suite, elle ne te fera rien. » Le monstre aux dents pointues. J'hoche la tête, il éteins la lumière et part, me laisse seule dans le noir. Je n'ai pas bougé, recroquevillée, je n'ose pas, mes yeux se fixent sur la poignée du placard, je jure qu'elle a bougé. J'attrape la poupée à côté de moi, celle qui a le même visage que moi, celle qui me regarde avec des grands yeux en forme de boutons. Des boutons, c'est marrant. Et elle me protège, alors je la garde contre moi et murmure : « T'en fais pas mini-moi, il nous fera rien, on va dormir et... » Mais non, impossible de dormir, impossible de me coucher. Dans un courage démesuré, je me jette hors du lit et court jusqu'à la porte du placard avant de la verrouiller à triple tour. Je regagne aussitôt mon lit, pousse un cri en sentant la couverture frôler ma cheville et me cache en-dessous, mini-moi serré contre mon cœur. Bam, bam, bam. Il n'osera rien faire contre le verrou, hein.

i like the sound of closing doors.
« Allez on y va, Coralyn. » Maman soupire, elle est excédée, mais je ne peux pas m'arrêter maintenant, pas avant que tout soit verrouillé. Alors je saute à pied joint sur la dernière marche des escaliers et joue avec la poignée de la porte de la chambre de mes parents pour voir si elle est bien fermée, oui voilà. « On va être en retard, dépêche-toi. » Je traîne la poupée dans mes bras et je suis Papa à l'extérieur, direction la voiture, direction la maison des amis de Maman, aujourd'hui on est invités pour goûter. Mais ils n'ont pas d'enfants, ils n'ont pas de chiens, ils n'ont rien pour s'amuser. Alors je pousse un léger soupir en mettant ma ceinture, pas vraiment contente. Comme Maman conduit, c'est Papa qui se tourne vers moi pour me rassurer un peu, et il me tend un carnet jaune tout petit qui tient dans une poche, dans celle de mon imperméable de la même couleur. « Si tu t'ennuies, tu peux toujours compter le nombre de fenêtres et de portes qu'ils ont. » Quelle étrange idée, et pourtant dans mon esprit elle est juste : GENIALISSIME. J'ai soudainement un grand sourire alors que Maman secoue un peu la tête de droite à gauche en soupirant, mais tant pis, je comptais quand même m'amuser là-bas. Et quand on arrive, je me dis que Papa a bien fait de me donner ce carnet, ils ont vraiment pas l'air marrant. Oui, oui, bonjour, on serre les mains, on se fait tirer les joues, je grimace, et je m'enfuie dans les étages, mon carnet ouvert dans une main, mon stylo dans l'autre. « Alors mini-moi, il y a combien de fenêtres... une, deux, trois, trois rondes, et une porte... une porte qui grince, oui. » Je m'accroche à la poignée et la fais grincer sur ses gonds en soupirant avant de le noter de ma main gauche, tel une experte. Le début d'une longue aventure, j'attrape la poupée chiffon et descend les escaliers à la volée, la maison se transforme en véritable jeu. Et le carnet devient mon meilleur allié avec mini-moi.

be in a position to make me feel so damn unpretty.
Il est encore là, derrière sa fenêtre, avec ses grands yeux qui scrutent la mienne, comme si un jour l'un allait se retrouver chez l'autre juste en se fixant comme ça. Mon crayon va et vient sur la feuille, je gribouille plus que je dessine, et je jette des coups d'oeil au fou du cinquième étage de l'immeuble d'en face. Enfin fou, si lui l'est, qu'est ce que je devrais être alors ? C'est étrange de toujours s'asseoir devant cette fenêtre et de regarder l'autre en face, faire pareil, puis baisser d'un coup les stores pour qu'on ne le voit plus. C'est devenu un rituel, c'est ça. Le matin, au levé, s'asseoir devant la fenêtre avec une tasse de thé, regarder la fenêtre, s'observer dans le blanc des yeux pendant un bon moment. Un effleurement contre ma cheville et je baisse le regard quelques secondes, mais pas trop. C'est Matou, le chat. Oui, parce que comprenait bien que je n'aime pas donner des noms aux animaux, alors c'est simple, y a Matou, Minou, Chat, et Chaton. Une boule de poil, quoi, et justement y en a une qui réclame des câlins. « Kkk, kk, monte là. » Il n'attends pas pour sauter sur mes genoux et je reprend mon poste d'observatrice, le voisin est toujours là, et à force de le regarder, mon rêve fait la veille me revient en mémoire. Le long couloir de toute les couleurs, beaucoup trop étroit pour marcher autrement qu'à quatre pattes. La petite porte, la clef, et un grand seau de boutons. Etrange ce rêve. Il arrive tout le temps quand je prends les petites pilules du voisin du troisième, et c'est un rêve qui perturbe, qui... marque. J'arrive jamais à le sortir de ma tête. Et mes yeux tombent sur le voisin, pourquoi il est encore là à me regarder ? On a dépassé le rituel depuis cinq minutes. Je lui tire la langue et fais tomber mes stores d'un coup avant de retrouver à nouveau mon lit. Pas envie d'être aujourd'hui, pas envie de nettoyer, il y a trop de bordel de la veille.


Dernière édition par D. Coralyn Jonesy le Mar 17 Juil - 9:32, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: ils font tout pour m'empoisonner, pas vrai ? △ coralyn   Dim 15 Juil - 9:27

"You and no one else."


QUI ES-TU ? : le croque-mitaine. ♦ CÉLÉBRITÉ SUR L'AVATAR : charlotte free (parce qu'elle a tout compris, tavu.) ♦ AVEZ-VOUS PRIS UN SCÉNARIO ? : nope. ♦ COMMENT TU ES TOMBÉ(E) SUR LE FORUM ? : t'aimerais savoir hein ♦ UN MOT EN PLUS ? : mille.

Revenir en haut Aller en bas
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: ils font tout pour m'empoisonner, pas vrai ? △ coralyn   Dim 15 Juil - 19:45

Bienvenue Smile

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oh baby dynamite
L’HÉRITIÈRE DES ENFERS


→ INSCRIT DEPUIS : 08/06/2012
→ MESSAGES : 669
→ LOGEMENT : appartement dans le quartier chic en colocation avec sa soeur
→ JOB(S) : journaliste au daily tale
→ HUMEUR : meurtrière



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: ils font tout pour m'empoisonner, pas vrai ? △ coralyn   Dim 15 Juil - 19:47

Bienvenuuuue
Wybie et maintenant Coraline, c'est original ♥
Que la force soit avec toi pour la fin de ta fichette !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: ils font tout pour m'empoisonner, pas vrai ? △ coralyn   Dim 15 Juil - 19:55

Moi je pencherai plus pour un "rebienvenue" mais au cas ou, je vais dire BIENVENUE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: ils font tout pour m'empoisonner, pas vrai ? △ coralyn   Dim 15 Juil - 22:24

RE COCO je sais qui tu eeeeeees Cool Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: ils font tout pour m'empoisonner, pas vrai ? △ coralyn   Lun 16 Juil - 9:21

Merci à tous
Alors on sait déjà qui je suis, c'est pas drôôôôle, m'enfin merci KittyKat I love you (a) Et comme elle a dit, oui c'est un REBIENVENUUUUUE. A savoir qui maintenant (on souffle paas :p)
Revenir en haut Aller en bas
JUDE-MEI Ϟ to believe in an another world


→ INSCRIT DEPUIS : 11/05/2012
→ MESSAGES : 1418
→ LOGEMENT : elle habite à présent dans une petite maison de quartier
→ JOB(S) : photographe professionnel travaillant pour le Daily Tale
→ HUMEUR : Très mauvaise, au plus bas.



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: ils font tout pour m'empoisonner, pas vrai ? △ coralyn   Lun 16 Juil - 13:03

    Je sais, je sais, je saiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis
    En tout cas, rebienvenue !

_______________________________


    L'AMOUR EST LE PLUS PUISSANT DES POUVOIRS.On dit que rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout nos efforts pour l’ignorer (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: ils font tout pour m'empoisonner, pas vrai ? △ coralyn   Lun 16 Juil - 13:16

Alors puisqu'il faut dire "re" bah alors je te souhaite la re-bienvenue parmi nous ^^ !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: ils font tout pour m'empoisonner, pas vrai ? △ coralyn   Lun 16 Juil - 15:53

    (Re?)Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: ils font tout pour m'empoisonner, pas vrai ? △ coralyn   Mer 18 Juil - 8:50

Merci beaucoup tout le monde I love you
(J'étais persuadée d'avoir répondu ici, j'ai du buguer oô)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: ils font tout pour m'empoisonner, pas vrai ? △ coralyn   Jeu 19 Juil - 15:38

Je trouve ton écriture très pénible à lire. Elle n'est pas du tout fluide, tu ferais mieux de changer de style parce qu'à force tu vas bousiller tous les yeux de tes partenaires. Bref, arrête de faire de la bombe, sale Nino è_é !



TU ES OFFICIELLEMENT ACCEPTE A TALEVILLE ♦ "tu peux passer ton chemin cher ami."


Votre fiche a été validée et nous vous félicitons. Vous pouvez donc commencer le jeu, car les portes de la ville vous sont désormais ouvertes. A partir de maintenant, vous pouvez vous promener où bon vous semble. N'hésitez pas à aller faire un tour dans votre répertoire et ainsi trouver ce dont vous avez besoin pour faire des rencontres surprenantes et vivre à Taleville sans problème.

Si vous avez un problème, madame le maire sera ravie de vous recevoir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: ils font tout pour m'empoisonner, pas vrai ? △ coralyn   Jeu 19 Juil - 19:35

Oh la la désolé, j'essayerais de m'améliorer surtout que le forum CAROLYN va bientôt ouvrir et que j'ai hâte. (j'avoue avoir pompé le nom de mon perso là-dessus.)
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ils font tout pour m'empoisonner, pas vrai ? △ coralyn   Aujourd'hui à 6:47

Revenir en haut Aller en bas
 

ils font tout pour m'empoisonner, pas vrai ? △ coralyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Prêt à tout pour se faire remarquer ?
» [ Leveny ] Iop feu lvl 199, près a tout pour vous rejoindre :D
» [Techniques de résine verte] Tout pour les Nains!
» Emploi, informatique, belgique, CV, location et tout ça
» ✿✿ TOUT POUR LE CHEVEU ✿✿

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe In Magic :: "Casse toi p'tit !"-