Partagez | 
 

 After a bad day...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: After a bad day...   Dim 1 Juil - 14:09

Ray rentra enfin chez lui, mais la journée était loin d'être terminée. Il est debout depuis 6h du matin et est de retour chez lui à 16h15. D'habitude, il prenait un temps le midi pour rentrer chez lui, manger un bout et faire une petite sieste. Sauf qu'aujourd'hui, il avait trouvé des traces de braconnage...encore. Le garde forestier, avait donc relevé sur une carte tous les pièges mit à disposition pour capturer le gibier. Il avait ensuite été au bureau du shérif pour lui faire part de la situation. Il lui avait demandé de venir avec lui cette nuit pour prendre les fauteurs en flagrant délit, mais elle refusa. Apparemment, elle avait d'autres affaires plus urgentes et plus...importantes.
Ray n'était pas du genre difficile dans les relations sociales, mais avec elle, il avait beaucoup de mal ! Les braconniers ne respectaient pas la forêt, ni la loi ! Elle se devait donc d'intervenir. Mais elle se fichait qu'une bande d'irrespectueux tuent des animaux grâce à des pièges tortionnaires, et tout ça pour de la fourrure le plus souvent. Ce trafic existait toujours, et seul, Ray ne pouvait faire grand chose. Il détestait se sentir impuissant.

C'est donc dans un état d'irritation et de frustration qu'il rentra chez lui. Et pour couronner le tout, il était trempé. Il prit donc soin d'ôter ses chaussures de marche avant de rentrer. Amy est plutôt accro à la propreté...Alors il préférait éviter tout incident diplomatique. Calliope, leur chienne Leonberg, vint lui faire la fête. Il lui fit une caresse sur la tête mais pas plus. Il n'était pas vraiment d'humeur. Il posa son manteau de pluie au porte-manteau et alla directement à la salle de bain pour prendre une bonne douche chaude. Il avait besoin de se détendre et de se réchauffer.
L'eau chaude ruisselant le long de son corps réussit à apaiser son esprit. Néanmoins, lorsqu'il en sortit, il était toujours autant déterminé pour arrêter les hors la loi.

Vêtu d'un pantalon et d'un tee-shirt propres, il s'installa à son bureau, Calliope installé sur son tapis. C'était un peu le foutoir, mais Amy ne pouvait rien dire, puisque c'était sa pièce. Il avait bien voulu qu'elle s'occupe de la décoration de certaines pièces (de la plupart en somme) mais il avait gardé son bureau sans qu'elle vienne y mettre son nez. Cette pièce lui appartenait, tout comme son atelier. Ils avaient eu du mal à trouver une maison qui leur correspondait à tous les deux. Ils avaient dû faire des concessions chacun de leur côté pour se sentir bien chez soi.

Ray élabora alors un plan d'action contre les fraudeurs. Il ne voulait pas en rester là. Il agirait sans shérif. Il ne jouerait pas non plus au stupide. Il désirait simplement connaître l'identité des braconniers pour ensuite faire suivre les informations au shérif. Avec les preuves, elle serait obligée de faire quelque chose. Il avait donc contacté plusieurs de ses amis, car il ne pouvait y arriver seul. Le nombre de pièges était trop important et ils étaient trop éloignés les uns des autres. S'il voulait avoir une chance de les avoir, il devait mettre toutes ses chances de son côté.
Les braconniers allaient être piégés à leur tour !
Il dessina alors des dispositifs de piège basique et simple à faire pour les capturer. Demain, il irait les mettre en place avec un ami qui pouvait se libérer.

Il entendit la porte d'entrée, Calliope bondit et se précipita vers l'entrée. Amy était de retour. Cependant, Ray était au téléphone avec son pote pour se donner rendez-vous le lendemain. Il jeta un coup d'oeil à sa montre, il était 20h30. Il n'avait pas vu le temps passé !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: After a bad day...   Dim 1 Juil - 17:08

After a bad day...


Une journée de travail habituelle pour Meg' commençait à neuf heures et se terminait vers les dix-neuf heures. Cela faisait qu'en temps normal, elle était chez elle maximum pour vingt heures et encore, elle préférait y être avant ça... Mais il était de ces journées où les choses ne se déroulent pas du tout comme on le souhaiterait. Vous savez, ces journées où vous vous dites "chouette, demain c'est le week-end ! Je vais rentrer tôt chez moi pour être tranquille" sauf que tout va de travers...
Cette journée faisait partie de celles-ci.
Déjà, les choses avaient mal commencées dès le matin ; Amy avait reçu un carton de nouveaux vêtements, une collection vraiment attendue et qu'elle comptait bien mettre en avant pour valoriser sa boutique. Des vêtements vraiment tendance mais qui seraient à coût réduit par rapport aux grandes enseignes, une aubaine pour ses clients. Mais quand elle avait ouvert le colis, elle avait été outrée. Rien ne correspondait à sa commande. Apparemment, ils avaient tout décaler d'une ligne par rapport au catalogue. Du coup, elle se retrouvait avec des modèles qu'elle jugeait affreux et, malheureusement pour lui, elle n'hésita pas à s'en prendre au pauvre livreur innocent qui se tenait encore là. Il attendait simplement qu'elle appose le cachet du magasin sur son document mais hélas pour lui ... elle l'avait fait patienter.

« Non mais c'est inconcevable un tel manque de professionnalisme ! Qu'est-ce que vous voulez que je fasse d'une livraison pareille ? RIEN ne correspond ! Vous m'entendez ? RIEN !! » Elle tourna le dos un instant au livreur, faisant quelques pas pour réfléchir un peu et tenter de se calmer. « J'avais prévu d'afficher cette collection ce week-end ! Ça devait être ma nouvelle collection à mettre en avant pendant la période de soldes... Qu'est ce que je mets en avant maintenant ? Hein ? »

Bien entendu, le livreur ne disait rien, il n'y connaissait rien à tout ça mais cela avait le don d'exaspérer encore plus Megan qui aimait qu'on prenne gare à elle.

« Ne répondez pas bien sûr. »

« C'est que j'suis seulement livreur m'dame ! »

« Ha la belle excuse !! » Pour le coup, elle savait très bien que ce qu'il disait était vrai mais ... vous l'imaginez admettre ses tords ?! Elle ? Même pas en rêve ! Surtout pas face à quelqu'un, aussi inconnu soit-il. « Vous reprenez tout ça. Je ne veux pas de ces horreurs chez moi. »

Bien sûr, le livreur voulu protester mais il avait visiblement compris qu'avec Amethyst, ce n'était pas la peine. Il repartit donc, prenant son colis sous l'bras. Et elle resta là sans sa nouvelle collection ; se demandant comment elle allait faire pour ses soldes. Heureusement, elles ne commençaient que la semaine suivante et ça lui laissait une petite marge pour prévoir quelque chose. Elle préféra donc finalement penser à autre chose et ouvrir sa boutique avec vingt minutes de retard ; il ne fallait pas perdre cette journée pour une commande mal réceptionnée.

Le matin, elle eut quelques clients, relativement agréables, ce qui était appréciable vu le début de la journée. Le midi, elle n'avait pas vraiment le temps de rentrer chez elle pour manger, elle alla donc s'acheter un simple sandwich dans une petite boulangerie toute proche. Elle serait bien restée dehors pour manger mais avec la pluie qui tombait depuis le matin, ce n'était décidément pas possible.
L'après-midi parut d'une longueur insoutenable à notre belle. En effet, elle eut ses premiers clients à quinze heures, ils lui prirent pour trois-cent dollars de vêtement alors elle n'allait pas s'en plaindre mais après eux ... elle n'eut personne - mais VRAIMENT personne - jusqu'à dix-huit heures. Et là, elle eut l'impression qu'un bus s'était garé de l'autre côté de la route, en face de son magasin, ça n'arrêtait pas ; elle eut de nombreux clients qui l'occupèrent jusqu'après l'heure de fermeture. Le dernier d'entre eux partit à dix-neuf heures trente et elle s'empressa de fermer la boutique et de fermer le rideau. C'était quand même un comble de passer près de trois heures à s'ennuyer pour finalement quitter plus tard qu'une journée classique. D'autant que lui restait encore à faire la caisse pour être sûre qu'on ne lui avait rien voler.
Non, cette journée n'était pas la sienne !

Il était donc assez tard quand elle quitta son magasin et encore plus quand elle arriva chez elle. Elle se gara dans la petite allée du garage et prit son parapluie pour ne pas en plus se retrouver trempée de la tête aux pieds. Elle regarda l'heure au compteur de sa voiture avant de descendre. 20h30 ; et bien ! Sa soirée était déjà bien entamée... Ce ne serait pas ce dont elle rêvait mais au moins, elle était en week-end.

Quand elle poussa la porte de chez elle, sa chienne Calliope lui sauta presque dessus, visiblement heureuse que sa maitresse rentre. Elle semblait aussi vouloir sortir mais avec le temps qu'il faisait elle serait dans un état pitoyable ensuite... Enfin, mieux valait ça que de la retrouver en train d'uriner quelque part dans la maison. Elle la laissa donc sortir après l'avoir caressé comme il se doit.
Elle déposa toutes ses affaires dans l'entrée, chaussures comprises. Quand elle était fatiguée et dépitée, le rangement lui importait beaucoup moins d'un coup ! Elle alla directement dans sa cuisine et se servit un verre de Muscat très frais. Elle avait bien besoin de ça pour décompresser d'autant que, à ce qu'elle pouvait voir, la journée n'avait pas fini de la surprendre et dans le mauvais sens.
Elle était rentrée tard, elle aurait au moins espéré que Ray fasse à manger ou mette la table... Qu'il fasse quelque chose quoi... Elle allait en plus devoir jouer les femmes de maison ? Même pas en rêve. Elle se doutait bien de l'endroit où il devait être et elle s'y rendit d'un pas décidé.

L'air de rien et avec un air qui pouvait passer pour radieux, elle s'approcha de son homme qui était en grande conversation téléphonique. Elle l'embrassa sur le front et s'éloigna pour se retrouver dans l'embrasure de la porte mais au moment de sortir, elle se retourna et dit simplement mais sur un ton pour le moins clair et sec :

« Au fait .... c'est gentil d'avoir préparé à manger ! »

Elle passa de nouveau par la cuisine où elle prit un paquet de gâteaux apéritifs puis alla se poser sur le canapé du salon devant sa télé, attendant de voir si Ray, tellement obsédé par sa forêt, réagirait ou non à ce qu'elle venait de dire....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: After a bad day...   Sam 14 Juil - 14:37

Amy entra dans son bureau et vint lui déposer un baiser sur le front. Il lui sourit en retour, content de la voir à la maison. Il lui fit signe qu'il arrivait après avoir terminé la conversation téléphonique. Il allait justement se replonger dans ses explications, lorsqu'il remarqua le temps de pause d'Amy à l'embrasure de la porte. Il releva alors la tête dans sa direction, interloqué.
Sbaff !! Il se prit comme une claque dans la figure. Ce n'était pas tant les mots, mais le ton employé qui était cinglant. Il eu un moment d'incompréhension, et son ami au bout du fil se demanda s'il était toujours là. Il termina rapidement la conversation, en précisant qu'il rappellerait le lendemain.

En se dirigeant vers la cuisine, une pointe de colère le submergea. Il détestait quand elle agissait ainsi. Elle avait ce chic agaçant de le considérer comme un moins que rien. Elle était certainement de mauvaise humeur pour réagir ainsi. Sa journée ne s'était-elle pas bien passé ? Peut-être. Mais elle n'était pas seule sur Terre ! Lui aussi avait passé une mauvaise journée, mais non, cela ne pouvait lui effleurer l'esprit.

Personne à la cuisine. Il se dirigea alors vers le salon, d'où provenait le son de la télé. Mademoiselle était confortablement assise, avec son apéritif, comme si de rien n'était. Mais il savait que c'était pour le provoquer. Au bout de quatre ans, il commençait à la connaître !
Il ne désirait pas se disputer, mais il ne pouvait pas non plus la laisser lui parler ainsi !

Il se posta entre elle et la télé, pour qu'elle ne l'ignore pas.

-Merci Amy. J'ai passé une mauvaise journée, mais grâce à toi la soirée reste dans le même ton ! Je n'ai pas eu le temps de préparer le repas. Tu as sûrement passé une dure journée, vu ton humeur massacrante, mais tu n'es pas la seule ! Et puis on n'est pas aux pièces non ? On peut très bien manger un peu plus tard que d'habitude. Surtout que c'est le week-end.

D'habitude, Ray ne répondait pas aussi rapidement aux provocations de sa moitié. Mais il était fatigué, alors légèrement à fleur de peau. Sur ce, il la laissa plantée dans son canapé, et retourna à la cuisine. Il avait faim, alors il allait faire à manger. Et puis, cela le calmerait peut-être. Il sortit les légumes et commença à les éplucher. En y repensant, c'est dingue de faire ce genre de remarques blessantes pour un rien. Dire qu'il avait prévu de lui offrir la sculpture en bois qu'il lui avait faite. Et bien, cela attendrait !

Il vit Calliope à la porte fenêtre de la cuisine en train de le regarder d'un air suppliant. La pauvre était trempée ! Il alla alors chercher la serviette prévue pour sécher la chienne et la laissa entrer. Il réussit à nettoyer ses pattes et à la sécher tant bien que mal. La bougre n'arrêtait pas de bouger dans ces moments là, croyant que c'était un jeu. Une fois le séchage terminé, elle s'en alla en direction du salon.
Tant mieux. Cela allait peut-être un peu apaiser Amy ! Quoique...La chienne était trempée alors ce n' était pas vraiment engageant pour la caresser.

Il alluma la radio, histoire d'avoir un fond musical pendant qu'il préparait le repas. Est-ce-qu'elle viendrait l'aider ? Allait-elle vraiment le laisser préparer entièrement le repas tout seul ? De toute façon, peu lui importait. Il s'était replongé dans ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: After a bad day...   Dim 29 Juil - 10:35

Amy avait les yeux rivés sur la télé, semblant réellement passionnée par le programme inintéressant qui passait. En réalité, elle n'écoutait absolument pas ce qui se disait, trop énervée pour s'y intéresser et de toute façon, elle n'aimait pas ce genre d'émission. Mais voilà, la télécommande était sur la table basse et il aurait fallu qu'elle déplie les jambes et se penche en avant pour l'attraper, c'était trop lui demander pour le moment présent. Elle restait donc devant cette émission qu'elle n'écoutait même pas tout en grignotant ses gâteaux au bacon. Une chance qu'elle ne grossissait pas au moindre grignotage !

Quand Ray se positionna entre elle et la télé, elle soupira. Une chose était sûre, elle ne serait pas tranquille et il allait réagir à ses paroles. Elle espérait seulement qu'il n'en ferait pas trop car elle n'était clairement pas d'humeur. Elle releva donc lentement la tête pour poser les yeux sur son visage fermé et l'écouter plus attentivement qu'elle n'écoutait la télé.
Elle commença par répondre le plus simplement du monde, sur un ton qu'elle voulait calme et détaché :

« A quelle heure es-tu rentré ? »

La question était on ne peut plus simple et s'il répondait être rentré à peu près une heure avant elle, ça lui aurait amplement laissé le temps de faire à manger pour le moment où elle rentrerait. Alors son excuse comme quoi il n'avait pas eu le temps était bidon ! Si seulement monsieur comprenait qu'il y avait une vie en dehors de sa forêt et que cette vie-là commençait quand ils étaient tous deux à la maison, il en serait autrement de l'humeur de la belle brune...
Son regard d'un bleu perçant plongé dans celui de son conjoint, Megan attendit un peu avant d'ajouter :

« Manger plus tard que d'habitude quand je n'ai quasiment rien avalé de la journée ne m'enchante pas non. Et désolée de préférer être accueillie par mon homme plutôt que par mon chien quand je rentre chez moi après une journée d'ennui mortel ! »

Sur le coup elle n'ajouta rien. Oui, il avait le droit d'être au téléphone mais elle estimait mériter de l'attention également.
A son grand désarrois, il quitta la pièce sans rien répondre. C'était bien un homme ça de partir sans rien dire, juste pour ne pas avoir à affronter les foudres de leur femme ! Elle resta donc un petit moment dans le fauteuil, à grignoter, se demandant si elle devait le suivre et ainsi se montrer faible ou rester là à se morfondre sur sa journée ratée...
Mais n'aimant pas rester seule trop longtemps - surtout quand ce fut déjà le cas pour la majorité de la journée - elle se leva et se dirigea vers la cuisine mais elle fut interrompue par Calliope qui vint lui tourner autour, réclamant des caresses.

« Ha mais tu pues ! »

Moui, l'odeur du chien mouillé n'avait jamais rien eu de très agréable. Elle fit tout de même une caresse à l'animal avant de lui demander d'aller au panier. Elle termina donc son parcours jusqu'à la cuisine puis observa Ray un petit moment avant de franchir enfin le pas de la porte.
Elle alla se laver les mains puis prit quelques légumes que Ray n'avait pas encore épluché. Elle ne dit bien sûr pas un mot et commença à l'aider. On verrait s'il aurait quelque chose à lui dire ; elle n'aimait pas qu'ils soient brouillés mais là, c'était plus fort qu'elle, elle aurait voulu qu'il fasse un effort !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: After a bad day...   Mer 15 Aoû - 16:26

Ray était sur les nerfs. Il ne pouvait pas non plus être toujours parfait, être toujours disposé à répondre aux attentes de la belle ! Il lui suffisait de déraper une fois, et elle le reprenait. Il n’avait pas le droit au moindre dérapage. Il avait l’impression que tout se construisait d’après les exigences d’Amy. Pourtant, elle pouvait vraiment être adorable ! Mais elle était aussi très casse bonbons ! Comme s’il avait fait exprès d’être au téléphone au moment où elle était rentrée !
Il prit une autre carotte et commença à l’éplucher. Il avait préféré ne rien répondre, puisque cela n’en valait pas la peine. Ils allaient encore tomber dans une dispute dans laquelle il tomberait bien bas et il n’en avait pas envie. Alors il se taisait. Amy était du genre rentre dedans. Lui, s’il pouvait éviter une dispute, il le faisait.

Il ne fut pas seul longtemps, elle finit par le rejoindre à l’atelier épluchage. Ils ne se disaient pas un mot, se contentant d’éplucher. La tension était palpable. Au bout d’un moment, il n’en pouvait plus de ce silence pesant.

[color=brown]-Ecoute, oui je suis rentré plus tôt que toi, dit-il d’un ton qui se voulait plus calme. Oui, j’aurai pu préparer le repas avant que tu arrives pour que tout soit prêt mais non je ne l’ai pas fait. Point. On ne va quand même pas se disputer pour ça.
[/color

]Sa voix se voulait plus douce, mais ses gestes trahissaient sa nervosité. Il épluchait sa carotte de manière vive et rapide. Tellement rapide, que le couteau ripa sur son doigt, arrachant un petit bout de peau. Il lâcha un juron, tout en balançant le couteau et la carotte sur la table. Le sang se mit à perler, puis à couler le long de sa main, de son bras.
Par réflexe, il alla mettre son doigt sous l’eau du robinet.

-Bordel ! Tu peux aller chercher un pansement s’il te plaît ? Si j’y vais, je vais foutre du sang partout.


En effet, le temps qu’il aille dans la salle de bain, il aurait salit le sol de gouttes de sang. Il préférait éviter un nettoyage…
Le bout de peau tenait encore mais il était préférable de l’enlever. Ray le retira en tirant dessus, puis exerça une pression près de la blessure pour arrêter l’écoulement du sang. La plaie le lançait mais il avait eu pire comme blessure. Son corps avait nombre de cicatrices. La plupart, il ne s’en souvenait pas. Surement des blessures datant de l’enfance. Adolescent, en se bagarrant contre un idiot, il avait atterrit contre une branche fine à l’extrémité pointu. Elle lui avait transpercé l’épaule. Lorsqu’il était avec Amy, au début de leur relation, il s’était démit l’épaule en aidant un agriculteur à sortir son cheval qui était tombé dans une mare vaseuse. Bref, il avait beaucoup plus souffert que cette petite écorchure.

Amy revint avec les pansements.
-Merci.

Il versa du désinfectant sur une compresse et la pressa sur sa plaie, tentant de continuer à exercer la pression pour éviter au sang de trop s’échapper.

-Quelle soirée, soupira-t-il.

Manquait plus qu’une panne de courant, ou un coup de fil imprévu, ou une autre catastrophe pour bien achever cette soirée !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: After a bad day...   Aujourd'hui à 14:36

Revenir en haut Aller en bas
 

After a bad day...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe In Magic :: ♦ Les sujets rps.-