Partagez | 
 

 L'alcool brille sous les étoiles [Pandore & Chandler]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin | I'M THE BOSS
« For a moment, just a moment, lucky me »


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 1045
→ LOGEMENT : Petite maison en bordure de la ville, plus près du lac que du centre-ville.
→ JOB(S) : Gérante d'un bar à cocktails sur la plage du lac bordant Taleville.
→ HUMEUR : Envie de faire trempette...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: L'alcool brille sous les étoiles [Pandore & Chandler]   Mar 19 Juin - 13:49


L'alcool brille sous les étoiles

Elle avait trop bu, elle en était presque consciente. Ça n'était pas une bonne soirée pour elle. Elle ne savait même plus pourquoi elle avait voulu boire, d'ailleurs, et ça ne lui ressemblait pas forcément. Déboulant dans la rue, elle avait pris le premier venu pour lui conter ses déboires et les problèmes qu'elle s'inventait. Alors que lui, il n'avait rien demandé.




Pandore s'est perdue sous la boisson, ce soir-là. Des problèmes ? Juste envie de passer du bon temps ? Elle ne sait pas. Mais elle a pris le pauvre Chandler sous son bras et sans lui demander s'il était d'accord, elle l'a entraîné à travers les rues pour lui raconter à quel point les étoiles sont méchantes.

_______________________________


❝I'M TRITON AND ATHENA'S GRAND DAUGHTER, DEAL WITH IT❞
« For a moment all of me is alive and at home in the sea, i'm swirling and twirling so graceful and grand not stubbing my toes, getting stuck in the sand, for a moment life is cool, i'm splashing the worlds biggest pool, this is more than my thoughts ever thought it could be, for a moment, just a moment, lucky me. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: L'alcool brille sous les étoiles [Pandore & Chandler]   Mar 19 Juin - 23:06


"Neige, neige, neige, neigeneigeneige d'hiveeeer boule de neige et jour de neige et bonne année bergère !"

Titubante, une bouteille de cognac quasiment vide entre la main qu'elle projette joyeusement vers le ciel étoilé en déclamant une chanson aux paroles sans queue ni tête digne des pires monologues de March Richter bien que ce qu'elle dise ait du sens ... La chanson de base était quand même censée être "vive le vent d'hiver" mais là, elle se transforme plus en "bergère des neiges d'hiver" alors que la bougre rote sans aucune retenue au beau milieu d'une rue. Toutes les rues de Taleville ont eu le droit de voir la jeune femme déambuler sans but, criant après un sapin qui n'était pas assez blanc à son goût, fouillant dans une poubelle à la recherche de son colocataire Jukka en criant à l'intérieur de cette dernière que si il ne sortait pas de suite du sac fermé rempli de déchet, elle allait faire un scandale, pour finalement errer sans but, trainant des pieds et conversant vivement avec la bouteille qui était sa seule amie jusqu'à ce que ...

"T'sais l'Cognac, (hic) la vie c'est le pamplemousse du lendemain ... brbrbr" son doigt passait distraitement sur ses lèvres, provoquant un bruit assez agaçant qu'elle remplaça bien vite par celui des petites claques qu'elle se mettait sur ses joues tendues en ouvrant légèrement les lèvres en "o", provoquant un son comparable à celui qu'émettrait un poisson lorsqu'on l'imitait. "Z'suis un poisson, nager c'est bien mais dormir dans une bouteille c'est mieux qu'un aquarium et que j'aime bien penser que les jours c'est bleu ..."

Une silhouette discrète venait de passer devant ses yeux, à travers le verre de la bouteille, elle en était persuadée même si son taux d'alcoolémie atteignait des records et que sa vision n'était plus très dégagée. Il fallait dire qu'en gardant cette bouteille de la sorte devant ses yeux écarquillés ne l'aidait pas à lever le voile sur l'identité du petit coquin qui jouait avec sa patience. "ÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉH rev ... re ... reviens !" Sans cesse obligée de se frotter les yeux, le mascara qu'elle s'était appliqué avec minutie en début de journée se retrouvait à présent étalé toute la surface de son visage, lui donnant un air de militaire recouvert de boue et de feuille venant de sortir d'une heure intensive d'entrainement. Seule différence : les cheveux en bataille et la tenue vestimentaire. À défaut de porter l'uniforme, la jeune femme était affublée d'un chapeau de paille, de sandales style spartiate, un short encore épargné de toute tâche et un chemisier boutonné de travers dévoilant son nombril. Fort heureusement pour elle, il ne faisait pas froid ce soir là ou alors c'était l'effet de l'alcool sur son organisme qui lui donnait l'impression d'avoir chaud. "Chaud !" Voilà, c'était dit et à peine dit, elle engloutit une nouvelle gorgée dont quelques gouttes s'échappèrent d'entre ses lèvres et glissèrent négligemment le long de son menton. Ce après quoi, elle soupira bruyamment pour finir par balbutier et se mettre à courir sans aucune raison vers une autre ruelle qui lui tendait les bras, le visage vers le ciel, les bras tendus dans son sillage.

"YOUHOU CHANDELEUUUUUUUUUUUUUUUUUR"
La discrétion n'était décidément pas son fort en cette soirée de débauche injustifiée mais elle venait d'identifier le ninja vu quelques minutes auparavant qui s'était empressé de quitter son champs de vision le plus vite possible. Et il avait eu raison car il ne savait pas encore ce qui l'attendait ... Agitant ses bras en l'air alors qu'elle se trouvait à quelques centimètres du jeune homme vers lequel elle avançait encore, elle finit par se retrouver nez à nez avec son dos. "Hééé qui m'a foutu ça là ..." tâtonnant le dos du jeune homme croyant qu'il s'agissait d'une mauvaise blague ou d'un mur érigé devant elle au moment où elle se ruait vers sa cible, elle grogna un instant et finit par prendre conscience que c'était bien Chandler en chair et en os contre lequel elle s'acharnait. "Attend tourne-toi je te vois pas ... t'en veux ?" Tournant plusieurs fois autour de lui jusqu'à ce qu'elle soit bien en face, elle lui tendit sa bouteille seulement quelques secondes mais sembla oublier sa proposition alors que les étoiles attiraient son attention et qu'elle levait le goulot à ses lèvres pour boire de nouveau. "Les blétoile blé pas coule" parvint-elle à artibuler difficilement, les lèvres collées au goulot alors que ses yeux clairs se perdaient dans le ciel parsemé d'étoile qui dansait devant elle. Lorsqu'elle baissa la tête, elle retomba nez à nez avec Chandler et, comme si elle ne l'avait encore jamais croisé de la soirée, elle le salua de nouveau. "Hé Chandeleur ! Ça fait ... euh ... plaisir de te voir ! " L'agrippant par le bras, elle l'entraina avec elle dans sa marche nocturne. "Puisque ce l'bonhomme de neige t'as mis là, viens, ça te fera du bien de marcheeeeeeeeeer !" Un trop plein d'enthousiasme contrastant avec son calme et son effacement naturel. Qui aurait bien pu croire que la conseillère du maire avait la capacité d'autant péter les plombs en à peine quelques heures ? Elle ne réfléchissait déjà plus à son début de soirée ni à tout ce qu'elle avait ingurgité ni dans quelles conditions mais voyait déjà des tas de problèmes ou d'histoires fantasques envahir son esprit comme si elle les avait vécus et dont elle pourrait faire part à son confident du soir qui ne semblait émettre aucune résistance et la suivait docilement à moins qu'elle ne soit dotée d'une force considérable, galvanisée par l'alcool qui coulait dans ses veines et ses muscles.

Manquant de s'étaler à terre en s'emmêlant les pieds, elle se rattrapa à son sauveur du soir, Chandler mais mit un sacré bout de temps à réussir à se relever. Bien entendu, ceci la fit énormément rire et même une fois debout, elle eut du mal à s'en remettre alors qu'elle secouait sa bouteille dans les airs. Haletante, les joues rosies par l'effort et l'hilarité, Pandore vivait son aventure à fond, entrainant avec elle ce pauvre bougre qui n'avait rien demandé et qui était certainement trop gentil pour l'envoyer paitre. Ou alors aimait-il les perles qu'elle balançait et qui n'avaient aucun sens. "T'sais, les étoiles c'est le mal. Encore hier y en a une qu'est venue frapper à ma porte pour me vendre des graviers ... TANCARVILLE !" Certes il n'y avait aucun sens dans ce qu'elle disait mais elle semblait s'amuser. N'était-ce pas ce qui importait au final ?
Revenir en haut Aller en bas
 

L'alcool brille sous les étoiles [Pandore & Chandler]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [RP] La vie est dure, quand on est maire et qu'on aime l'alcool ...
» Un ciel remplis d'étoiles.
» [Tuto] Sous forme de WIP...Peinture, Synto, Résine, ect...
» [Spoilers] Discussion “Professeur Layton et la Boite de Pandore"
» Maitresse-pandore, panda 166

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe In Magic :: ♦ Les sujets rps.-