Partagez | 
 

 Des nuages dans le coeur [Harmony & Iseult]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin | I'M THE BOSS
« For a moment, just a moment, lucky me »


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 1045
→ LOGEMENT : Petite maison en bordure de la ville, plus près du lac que du centre-ville.
→ JOB(S) : Gérante d'un bar à cocktails sur la plage du lac bordant Taleville.
→ HUMEUR : Envie de faire trempette...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Des nuages dans le coeur [Harmony & Iseult]   Mar 19 Juin - 13:34


Des nuages dans le coeur

Elle erre. Elle ne sait pas pourquoi mais elle n'est pas bien. Elle marche le long des arbres de l'allée centrale de Taleville sans savoir où elle atterrira, où ses pas la guideront. Les larmes aux yeux, elle s'avance dans l'herbe et s'y allonge, contemplant les nuages et tentant de leur donner des formes. Et il y a cette jeune femme qui l'observe de loin, hésitant à aller à sa rencontre pour s'assurer que tout va bien.




Iseult n'a pas le moral et à décidé d'errer sans but par une après-midi trop chaude. C'est Harmony qui la voit et qui se demande ce qui lui arrive. Va-t-elle oser se présenter ?

_______________________________


❝I'M TRITON AND ATHENA'S GRAND DAUGHTER, DEAL WITH IT❞
« For a moment all of me is alive and at home in the sea, i'm swirling and twirling so graceful and grand not stubbing my toes, getting stuck in the sand, for a moment life is cool, i'm splashing the worlds biggest pool, this is more than my thoughts ever thought it could be, for a moment, just a moment, lucky me. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Des nuages dans le coeur [Harmony & Iseult]   Mar 19 Juin - 19:27

« Gabriel? » d'une voix douce, elle appela son petit ami, qui était assis sur le canapé du salon, son ordinateur portable sur les genoux, tapant certainement quelque chose pour son travail. Il répondit par un grognement, visiblement très peu disposé à discuter. Il était occupé... c'était bien vrai, mais ces derniers temps, il l'était un peu trop au goût de la jeune femme. Elle s'approcha alors de lui, d'un pas léger, et l'encerclant de ses bras, sensuellement, elle déposa un baiser dans son cou. « Un petit tour dans le parc, ça te tente? » proposa t-elle, désireuse de passer du temps avec lui, d'essayer de se persuader que cette relation n'était pas vouée à l'échec. Il continua de pianoter sur son ordinateur, comme si de rien était. « Non, pas trop. » souffla t-il, visiblement très pris par son travail. Iseult brisa son étreinte, et s'éloigna de lui, rejoignant la cuisine. On dirait qu'il semblait vouloir lui faire payer une faute qu'elle n'avait pas commise. Qu'avait-elle donc pu bien faire de mal, pour s'attirer ainsi les foudres de son petit-ami? en y réfléchissant bien, il ne lui avait jamais montré un très grand intérêt. Étrangement, leur relation semblait stagner, comme s'ils étaient damnés à revivre les mêmes instants de vide, de silence, de tristesse. Elle ne ressentait envers lui aucune passion, presque aucun amour. Et pourtant, quelque chose l'empêchait de le quitter, de claquer la porte et de ne plus jamais revenir.

De quoi s'agissait-il? Elle n'en avait pas la moindre idée. C'était comme... une malédiction. Comme si son corps tout entier, de marche avec son cerveau, l'empêchait de même ne penser une seule seconde à l'éventualité d'une séparation. Comme si elle était damnée à rester à ses côtés pour toujours, simple potiche dans une relation qui semblait n'avoir ni queue, ni tête. Quittant la cuisine, encore secouée par ce refus, qui commençait à devenir une habitude, elle s'empara de ses clés, et ne prit même pas le soin de dire au revoir à Gabriel, avant de sortir dans les rues de Taleville.

Dans cette maison, elle étouffait. Et puis merde alors! Pour qui est-ce qu'il se prend? J'ai bien le droit de vouloir qu'on passe du temps tous les deux, non? On est un couple! Un couple, bon sang! Et j'ai l'impression de n'être rien pour lui, de ne pas exister. Mais au fond, est-ce qu'il existe pour moi? J'aimerai l'aimer autant que je prétend l'aimer, mais plus le temps passe, plus ces idées amoureuses s'effritent. Comme si... je me libérais petit à petit de son emprise. Comme si nous n'étions pas censés être ensemble. Voilà à peu près à quoi se résumaient ses pensées. Errant dans les rues de Taleville, les yeux embués de larmes, elle ne savait pas où aller. Je deviens folle! pensa t-elle, se rendant compte qu'elle remettait en cause sa relation avec Gabriel. Pourquoi donc s'en prendre à leur histoire. Ils étaient, Iseult & Gabriel, Gabriel & Iseult. Le couple parfait. L'osmose complète.

Ces pensées défilaient dans sa tête, et elle avait l'impression de ne pas en être l'auteure. Comme si on l'obligeait à penser cela. C'était totalement fou.

Sans trop y penser, à mesure que de grosses larmes coulent sur son visage, elle s'installa sur un petit coin d'herbe, bordant la rue principale de Taleville. S'allongeant paisiblement, elle continuait de pleurer, tout en regardant le ciel, et ses nombreux nuages. La chaleur s'était emparée de la ville, et montait à la tête d'Iseult, qui se révélait bien plus sensible que d'habitude. Un peu dans les vapes, et plutôt bouleversée, elle ne trouva pas d'autre occupation que de trouver certaines formes dans les nuages. Un bateau. Une coccinelle. Un ourson en peluche. Un lion. « Oh, un cochon. » s'exclama t-elle, éclatant d'un rire nerveux, un peu fou, avant de pleurer de plus belle, en proie à un drôle de désespoir. Décidément, cette journée n'avait ni queue, ni tête.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Des nuages dans le coeur [Harmony & Iseult]   Jeu 28 Juin - 15:44

Un Samedi après midi. Assise sur son canapé, une tasse de thé dans la main, Harmony fixait la fenêtre grande ouverte. Le vide... Il faisait chaud. Mais un vent léger venait de temps à autre caresser sa joue. Elle sourit tristement, elle repensait à l'époque où elle était encore avec Eric, où il était assis à côté d'elle et que c'était ses mains qui était posées sur sa joues.
Harmony tournait la cuillère lentement dans sa tasse; elle était seule dans son appartement et n'avait plus personne à appeler. Plus personne à qui elle pouvait faire la cuisine, plus personne avec qui elle pouvait rire. Même si elle avait le coeur lourd à cause de cette situation, pour rien au monde elle n'aurait repris Eric dans sa vie. Elle n'arrivait pas à pardonner ce qu'il avait fait.

Il faisait si beau aujourd'hui... Hors de question qu'elle reste un peu plus longtemps enfermée. D'une nature optimiste, elle devait se sortir ces pensées noires de la tête. Et quoi de mieux qu'un bon bain de soleil pour cela? Déjà vêtue d'une robe légère, elle posa sur sa tête un chapeau de paille et attrapa un sac ne contenant que le strict minimum, dont les clefs de sa demeure. Elle dérivait, sans bien trop savoir où elle allait. Telle une marionnette, elle venait d’atterrir dans la rue principale de Taleville. Elle avait tant de souvenirs ici, et lorsqu'elle y réfléchissait bien, elle avait l'impression qu'ils s'effaçaient peu à peu; comme si en fait, ils n'avaient jamais été les siens. Oh, ce n'était que de folles idées, une chose qu'elle s'amusait à croire pour sortir de son quotidien de plus en plus morose. Au fond de son coeur, elle sentait bien qu'il lui manquait quelque chose. Il y avait un vide, comme si on lui avait enlevé une personne importante; la mort de sa mère, surement.

Mais elle finit par remarquer sur le trottoir d'en face un visage qui ne lui était pas inconnu. Il fallait dire que c'était une petite ville et ayant toujours vécu ici, elle avait vite fait de connaitre le plus gros des habitants. Là, il s'agissait d'Iseult, une jeune femme avec qui elle n'avait eu l'occasion de parler que quelques fois, mais dès qu'elle lui avait adressé la parole, Harmony l'avait trouvé assez sympathique. Visiblement, à en juger le visage d'Iseult, ça n'allait pas si bien qu'on pouvait le penser. Voir quelqu'un de triste, même si ce n'était un proche, Harmony ne l'aimait guère. C'est comme si le sentiment de tristesse de la personne se répercutait sur elle. La blonde avança d'un pas discret et tenta de la suivre. De loin, elle la vit dans un petit coin d'herbe tout près de main street. Il y en avait pas mal... Restant appuyée contre un arbre, elle observa la scène. Elle se sentait un peu comme Puck ou Oberon dans "Songe d'une Nuit d'Eté" de Shakespeare, là, à espionner une personne...

C'était mal et elle le savait. Elle entendit le rire d'Iseult s'étouffer pour laisser place à des pleurs bien plus distincts que les premiers. Harmony qui était d'une nature à ne pas vouloir se mêler de quoi que se soit (ça mère lui avait bien appris le proverbe suivent: "qui de rien ne se mêle, de rien ne se démêle"), allait sortir de ses habitudes. Parce que voir pleurer une jeune personne aussi jolie qu'Iseult, ce n'était pas bien juste. Si jamais elle pouvait lui remonter le moral, c'était le moment!
Prenant son courage à deux mains, gonflant les joues et relevant les épaules pour se donner du courage, Harmony se persuada que ce qu'elle allait faire était un acte qui devait servir le bien!
Un pas après l'autre, elle se dirigea vers la jeune femme étendue dans l'herbe. D'un air tout à fait normal, elle s'assit à côté et lui adressa un timide sourire:

-Tout va bien?

Question tellement idiote alors qu'elle l'avait entendu pleurer il n'y a même pas une minute... Mais cela, Iseult l'ignorait encore.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Des nuages dans le coeur [Harmony & Iseult]   Jeu 28 Juin - 19:16

C'était cette étrange impression d'étouffer, de se consumer, qui l'avait poussée à sortir au plus vite de cette maison. Bien que l'air fut lourd et infiniment chaud, elle se sentait mille fois mieux hors de cette maison, loin de Gabriel, et de son indifférence particulièrement pesante qui semblait ne jamais se terminer. Elle avait beau être en larmes, et être dans un état si instable qu'elle pouvait passer d'un fou rire à des sanglots d'une seconde à l'autre, elle se sentait presque bien, dans ce coin d'herbe, à se prendre pour une naïve petite fille qui regarderait les nuages. Oh, elle aurait tellement aimé retourner à cette douce période de l'enfance. Parfois, elle se comportait comme telle, comme une gamine. Très souvent, voire trop d'ailleurs. Mais son charme découlait de ça; Iseult et sa capacité candide à rire de tout, à voir le meilleur en chaque personne, à relativiser chaque situation. Il s'agissait presque d'un don pour elle, s'accordait-on à dire. Vraiment? Car elle pouvait aussi se faire embobiner très facilement, avec cette caractéristique.

En tout cas, ce jour-ci, l'optimiste semblait s'être effacée pour laisser la place à une fille en pleurs, en proie à une tristesse parfaitement insoutenable. Pourtant, pour une fois, quelqu'un semblait avoir remarqué son malaise. Une jeune femme s'approcha d'Iseult, toujours allongée, et s'assit à ses côtés. « Tout va bien? » demanda t-elle, avec un léger sourire, quelque peu timide. Déconcertée par cette venue, Iseult s'empressa de se redresser, s'asseyant à son tour. Rapidement elle tenta d'effacer ses larmes d'un revers de main. « Oui, bien sûr! » ne put-elle s'empêcher de répondre, rapidement, décochant son plus beau sourire à cette jeune femme qu'elle connaissait à peine. Plus beau, certes, mais il sonnait tellement faux. C'était comme un automatisme, de dire qu'elle allait bien, lorsqu'on lui posait la question. Pourquoi? Parce que la plupart du temps, c'était la vérité. Mais pas cette fois, ce qui transformait cette affirmation en un mensonge. Secouant la tête de gauche à droite, négativement, elle se dit qu'elle n'avait pas l'intention de cacher son mal-être. « Non... pas vraiment, à vrai dire. » continua t-elle, affirmant finalement ce que la blonde à côté d'elle connaissait déjà. En la regardant de plus près, elle remarqua qu'elle la connaissait de vue, et lui avait certainement parlé plusieurs fois auparavant.

Bien qu'elles ne furent pas les meilleures amies du monde, ou aussi proche qu'elle aurait pu l'être avec d'autre, Iseult pouvait définitivement affirmer qu'elle appréciait cette jeune femme... Harmony, si elle se souvenait bien de son prénom. Se sentant soudainement l'âme à une petite confession, elle continua de parler: « Tu as déjà eu l'impression... que ta vie filait entre tes doigts? Qu'elle t'échappait petit à petit? Tu n'as jamais essayé de trouver un sens à tous les faits établis de ton existence, et de ne pas en trouver, pas même un seul? Tu ne t'es jamais sentie étrangère à ton propre quotidien, prisonnière de ta propre réalité, sans même savoir pourquoi?! Parce que moi si. » Elle avait dit cela, les yeux perdus dans le vide, scrutant sans vraiment les voir deux gamins d'à peine dix ans qui s'amusaient à une centaine de mètre d'elles, sur un trottoir voisin. Songeuse, elle ne sut pas dire pourquoi elle avait dit tout cela à cette jeune femme, pensant certainement qu'elle l'avait importunée, et s'en voulut soudain. « Je suis... désolée. Je ne voulais vraiment pas t'embêter avec ça. » s'empressa t-elle de dire, regardant à nouveau Harmony et lui adressant cette fois un léger sourire sincère.

La dernière chose dont elle avait besoin était bien qu'une si gentille jeune femme la prenne pour une folle dépressive...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Des nuages dans le coeur [Harmony & Iseult]   Mer 4 Juil - 17:59

« Oui, bien sûr! »

Vraiment? Voilà la première chose qui était passé par la tête d'Harmony. Elle ne voulait pas se mêler des affaires des autres, mais là, voir une jolie jeune femme triste, elle n'aimait pas trop cela. La blonde connaissait ce mal-être... Un sentiment de perdition, de ne plus avancer, d'avoir raté quelque chose. Et l'état d'Iseult se confirma lorsque cette dernière ajouta finalement:

« Non... pas vraiment, à vrai dire. »

C'était bien ce qu'elle pensait. Instinctivement, elle posa une main compatissante sur l'épaule de celle qu'elle avait rejoint il y a quelques minutes. Le tout semblait inévitable. Harmony voulait l'aider, c'était dans sa nature; elle avait une fâcheuse tendance à être trop naïve, à ne pas voir le mal. Elle savait qu'Iseult n'était pas une mauvaise personne, cela ne se pouvait pas. C'était bien cette façon de pensé qui lui avait valu d'être aveugle... Aveugle lorsque son Eric était, lui, en train de la tromper. On avait tous une passe à vide, et parfois, on venait à penser que la vie n'avait aucun sens. Mais on se trompait. Car le fait lui même de respirer relevait du miracle. Depuis un certain temps déjà, Harmony avait arrêter de penser que tous les malheurs du monde allaient s'abattre sur ses épaules, tout ça parce qu'elle avait vécu un moment malheureux dans son existence. Tout pouvait changer en un rien de temps, il suffisait juste d'avoir une chose importante: la volonté. La volonté pouvait nous transporter et nous amener où on le voulait. La jeune femme s'accrochait à cette idée comme à une bouée de sauvetage. Et elle laissa Iseult parler, elle aussi avait droit d'avoir une bouée de sauvetage quand elle le voulait:

« Tu as déjà eu l'impression... que ta vie filait entre tes doigts? Qu'elle t'échappait petit à petit? Tu n'as jamais essayé de trouver un sens à tous les faits établis de ton existence, et de ne pas en trouver, pas même un seul? Tu ne t'es jamais sentie étrangère à ton propre quotidien, prisonnière de ta propre réalité, sans même savoir pourquoi?! Parce que moi si. »

Oh que oui! Elle comprenait parfaitement... Si seulement elle savait!

« Je suis... désolée. Je ne voulais vraiment pas t'embêter avec ça. »

Harmony secoua la tête, faisant virevolter ses longs cheveux blonds et lui adressa un grand sourire, cette fois franc et sincère:

-Ne t'inquiète pas voyons! Parfois, cela fait du bien de parler... Et c'est plus facile lorsqu'on ne connait pas si bien la personne... Chose étrange d'ailleurs...

Elle s'arrêta un moment, laissa le silence reprendre place alors qu'elle fixait l'herbe qui était très verte en cette période de l'année. Allait-elle répondre de manière sincère? Elle le devait bien, pour qu'Iseult se sente moins... Moins quoi? Moins seule? Parce que si elle se mettait à lui raconter ses malheurs, cela allait résoudre ceux d'Iseult? Non certainement pas! Et elle avait souvent tendance à dériver vers soi. Pourtant cela partait toujours d'un bon sentiment, elle cherchait à rassurer les gens. Cette fois, ça serait différent...

-Tu sais... Je comprend ce que tu veux dire... Comme si soudainement on se réveillait et qu'on ne comprenait pas pourquoi notre situation actuelle. Comme si on avait manqué un élément; si seulement on avait fait d'autres choix, peut être que tout aurait été autrement. Tu as cette impression d'étouffer, de ne pas savoir ce que tu fais là...

Harmony marqua une nouvelle pause. Elle remit en place une mèche de cheveux qui lui barrait le visage et tourna sa tête vers Iseult, soutenant son regard:

-N'est-ce pas?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Des nuages dans le coeur [Harmony & Iseult]   Jeu 5 Juil - 1:21

Vraiment, Iseult se sentait stupide. Elle qui était d'ordinaire si optimiste, elle se retrouvait à présent à pleurer en face d'une jeune femme presque inconnue. Peut-être avait-elle atteint un certain point, où, à un certain moment, elle devait laisser couler sa peine, pour mieux reprendre du poil de la bête? Oui, il s'agissait certainement d'une passade, l'histoire d'une journée. Quand les problème se faisaient trop gros, on ne pouvait plus sourire et les ignorer. Et bien Iseult avait décidé de ne plus ignorer qu'elle se sentait enchaînée à Gabriel pour une raison qui lui était inconnue, et qu'elle se sentait affreusement coupable et malheureuse à propos de ça. Oui, voilà, elle avait juste besoin de craquer; elle aurait juste aimé que cela ne se produise pas en public, dans un coin d'herbe de Talevillle. Pourtant, elle fut quelque peu rassurée en voyant que, après sa longue tirade de problèmes existentiels, la jeune femme blonde face à elle ne la prenait pas pour une folle furieuse sous l'emprise d'une quelconque drogue. Bien au contraire, elle semblait compatissante, et compréhensive envers son mal-être. « Ne t'inquiète pas voyons! Parfois, cela fait du bien de parler... Et c'est plus facile lorsqu'on ne connait pas si bien la personne... Chose étrange d'ailleurs... » lui répondit-elle, avec une extrême gentillesse, en lui adressant un sourire éclatant et sincère. Décidément, cette fille était une perle, et Iseult s'en voulait de ne pas lui avoir plus amplement adressé la parole auparavant. « Tu sais... Je comprend ce que tu veux dire... Comme si soudainement on se réveillait et qu'on ne comprenait pas notre situation actuelle. Comme si on avait manqué un élément; si seulement on avait fait d'autres choix, peut être que tout aurait été autrement. Tu as cette impression d'étouffer, de ne pas savoir ce que tu fais là... » Harmony marqua une nouvelle pause. Cette fois, elle avait vraiment réussi à effacer certaines craintes d'Iseult, lui faisant voir qu'elle n'était pas la seule à ressentir ces sentiments troublants.

Elle aussi semblait en proie à certaines problèmes bien contraignants, et faisait voir à Iseult qu'elle comprenait absolument son ressenti. « N'est-ce pas? » continua t-elle, après avoir bien replacé une mèche qui la gênait sur son visage. Iseult se mit à sourire, sincèrement elle aussi, ce qui contrastait avec ses yeux encore brillants de larmes. « C'est tout à fait ça. » avoua t-elle sans chichis, montrant à Harmony qu'elle avait bien cerné ce qu'elle ressentait. « Et bien, on trouve du réconfort là où on s'y attend le moins. » annonça timidement Iseult, avec beaucoup de reconnaissance, en riant doucement. Vraiment, même si elle en avait peu dit, Harmony lui avait été d'une grande aide. « Tu ne m'as pas l'air dans ton assiette, toi non plus. Si le fait qu'on ne se connaisse pas tellement puisse t'aider à te confier à moi, et à me laisser t'aider, je suis toute ouïe. » proposa t-elle, essuyant les larmes encore présentes dans ses yeux d'un revers de main.

Et bien, au delà de leur ressemblance physique évidente, les deux jolies blondes aux yeux clairs avaient visiblement des points communs dans plusieurs domaines. Elles semblaient en proie aux mêmes genre de problèmes, mais étaient surtout dotées de ce même caractère doux, et sympathique, qui semblait les rapprocher, en cet instant précis. Et si elles ne se connaissaient pas encore très bien, visiblement, le destin semblait vouloir remédier à cela très vite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des nuages dans le coeur [Harmony & Iseult]   Aujourd'hui à 21:14

Revenir en haut Aller en bas
 

Des nuages dans le coeur [Harmony & Iseult]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ‘‘ Celui qui n'a pas Noël dans le coeur ne… ’’ (hot & END)
» [Tuto] Mettre des nuages et ajouter les reflets dans l'eau
» Adventure World dispo sur Facebook
» Le Feu dans les Yeux, la Foi dans le coeur
» tous dans nos coeur MICHAEL JACKSON

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe In Magic :: ♦ Les sujets rps.-