Partagez | 
 

 # NUMÉRO 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: # NUMÉRO 1   Mar 19 Juin - 12:35


DAILY TALE
« - behind every lie is a truth»

INTRODUCTION
Alors que Taleville devait être élue ville la plus calme et innocente du monde, une petite révolution se met en marche. L’office du tourisme de notre petite ville du Connecticut doit déjà être en train d’ouvrir toutes les bouteilles de champagne qu’ils gardent. Attirés sans doute par la beauté de nos paysages et par le calme de nos contrés, de nouveaux habitant s’installent dans notre ville. Si les étrangers croient pouvoir marcher à nos côtés sans qu’on ne les remarque, c’est mal connaitre Taleville et ses habitants. Mais passons, ce n’est pas une mauvaise nouvelle de voir de nouveaux visages, bien au contraire. C’est même fantastique, à tel point qu’on ne laisse pas de côté l’évènement qui s’est produit il y a peu et la venue de ces personnes.

Et le titre du journal sonne comme l’évènement du siècle. Madame le Maire s’est fait voler, alors que je suis celui qui a cassé le poignet de la porte de son appartement. Je dois m’estimer chanceux, il y a quelqu’un dans la ville d’assez stupide pour croire qu’il serait aisé de voler dans l’une des plus grandes demeures de la ville. Quelqu’un qui se trouve encore parmi nous, se plaisant à contempler son nouveau trésor dans son coin. Mais qui est-ce ? Pourquoi ? Et surtout comment allons-nous répondre à ses questions ? Alors que certains lancent déjà des hypothèses sournoises et douteuses, le journal mène l’enquête.

Et le pire là-dedans, reste la chronique la plus appréciée et détestée de la ville. Cette annexe du journal gérée par on-ne-sait-qui et que je ne peux malheureusement pas éviter. Aussi dangereux qu’un pistolet entre vos deux yeux, la parole du loup croit encore une fois avoir découvert les petits secrets de chacun. Et si, en réalité ? La personne derrière tout ça se plait à inventer n’importe quoi pour rajouter un peu d’humour et de rigolade dans notre train-train quotidien ? Je vous laisse déguster cette nouvelle parution avec votre café, n’abusez pas des mots au risque de vous étouffer. ♦

SPENCER WEBER - rédacteur en chef
PARUTION N°754 ;

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: # NUMÉRO 1   Mar 19 Juin - 12:38

A LA UNE
Cambriolage dans la maison du maire.

Un cambriolage réussi.
Alors que le mois dernier, on affirmait que Taleville était la ville la plus calme et un lieu sûr, voilà que l’ironie frappe à notre porte avec un cambriolage qui a eu lieu la nuit dernière. Pendant que les habitants de la ville commencent à rentrer chez eux, un individu s’est introduit dans la maison de Regina Mills, le maire de la ville, dans les alentours de 23h15. Heure à laquelle Regina aurait dû être dans son bureau.

« - J’avais besoin d’un dossier sur les systèmes des égouts de la ville, nous devons prochainement songer à remettre à neuf certaines parties, mais j’avais oublié le dossier à la Maison. Je pensais faire un aller-retour et tout finir pour le conseil de vendredi. »
Grande demeure non-loin du centre de la ville, les objets volés se comptent sur les doigts d’une main. A croire que le voleur savait ce qu’il avait à voler et qu’une raison particulière se cache derrière tout ça. Il ou elle travaille peut-être pour quelqu’un, mais aller savoir ? Peut-être que si le maire n’était pas rentrée, le voleur aurait pu prendre d’avantage qu’une boite à bijoux. Pour l’instant, la police recherche des suspects parmi des connaissances du maire. Ce qui est inutile, tous les habitants de la ville sont soupçonnés. On sait tous que le maire est une vraie bosseuse, cherchant à faire de son mieux pour la ville et qu’elle rentre toujours très tard chez elle.
« - Il n’y a pas beaucoup d’objet de valeur. C’est plus des héritages de la famille, de vieux bijoux qui ont beaucoup d’importance à mes yeux. »
En arrivant chez elle, le maire appelle immédiatement le shérif. Sur les lieux, on tente de trouver des indices et on en trouve un.

Le voleur se serait éclipsé par derrière, en passant par la cuisine et abandonnant sans le savoir une mèche de cheveux. Vous êtes brun et vous vous sentez mieux ? Le shérif mène l’enquête, mais en attendant le résultat du laboratoire, nous devrons subir l’impatience du maire. En ce vendredi, le conseil de ville semble être prêt à parler d’autre chose que du système d’égout.

« - Je suis persuadé que celui qui est entré chez moi est quelqu’un de la ville. Inutile d’accuser sans preuve, je compte bien démasquer ce voleur ce soir. On ne vole pas sans en payer les conséquences et dans cette ville, je ne permettrais pas qu’un petit voleur – visiblement novice – s’en tire à si bon compte. . »

Déterminée, le maire ne lâche pas l’affaire et la sanction risque d’être lourde pour le voleur de la ville. En attendant, il est évident que Regina tient à retrouver les objets qu’on lui a volés.
SPENCER W. - PAGE 2
PARUTION N°754 ;

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.


Dernière édition par Spencer L. Weber le Mer 18 Juil - 12:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: # NUMÉRO 1   Mar 19 Juin - 12:39


UN VISAGE PARMI LA FOULE
INTERVIEW DE JUDE-MEI ROSEBERRY.

La ville n’est guère très fan des étrangers et ça, tout le monde le sait. Afin d’éviter de balancer dans un panier étiqueté « ennemis » tous les nouveaux de la ville, le journal décide pour ce mois-ci d’interviewer l’un des nouveaux visages de Taleville. Ainsi pour cette édition, c’est une très jeune photographe professionnelle qui va ainsi se présenter à vous. La jeune June-Mei Roseberry est ainsi apparue dans la ville, avec son frère Edmund. Lumière sur une artiste et une femme à part entière.

- Bonjour Jude, vous pouvez vous présentez en quelques mots pour les habitants de la ville ?
« - Hum... Je pense que je suis une fille simple et normale. Vous savez, j'essaie de ne pas me prendre la tête pour une quelconque histoire. En faite, je suis plus genre la fille qui vit dans son propre monde. Celui de la photographie, en autre. Je suis photographe professionnel depuis quelques années et d'ailleurs ça fait un an que j'ai ouvert ma propre entreprise à Boston, qui est ma ville natale. Après, je rajouterai à propos de moi que j'ai un frère qui est aussi mon jumeau. On se ressemble beaucoup beaucoup et heureusement que je suis une fille et lui un homme, sinon on ne verrez pas la défaut [rires]. Puis, vous voulez savoir quelque chose de très intéressant ? Et bien, je range les m&m's par couleurs avant de les manger... Avouez que c'était un détail très... croustillant, n'est ce pas ? [rires] »

- Oui, je pense que les habitants vont adorez savoir ça sur vous ! Ne soyez pas étonnée si on vous envoie des M&m's après la parution du journal. Comment êtes-vous arrivez à Taleville ? Parce que c'est plutôt loin de Boston... plus de deux heures de route je crois...
« - Oh ? Recevoir des m&m's après cet interview ? J'en suis toute excitée ! [rires] Mais, pour ce qui est du nombre d'heures de route entre Boston et Taleville, je ne saurais pas vous répondre exactement car je me suis endormie en cours de route... [rires] Sinon, si je me suis retrouvée à Taleville, c'est qu'au départ je devais me rendre à l'aéroport de New York avec mon frère pour rejoindre une mannequin et aller tous les trois à Sainte Lucie pour un shooting. Mais, une des roues de notre voiture a crevé lorsqu'on est arrivé à l'entrée de Taleville...
Et, bien évidemment, mon frère n'avait pas remis la roue de secours dans le coffre avant de partir. Ainsi, je dirais que ça relève plus du propre hasard que d'autre chose... [rires] »

- Vous avez tout quitté pour rester à Taleville où il y a t'il autre chose ? J'imagine que de passer d'une grande ville à une petite ville du Connecticut, ça doit être nouveau, non ?
« - Hum... Je n'ai rien quitté à Boston, car je n'avais strictement rien. Ma mère me gonflait avec ses bouquins et la vie urbaine de Boston commençait à m'étouffer... La seule chose que je possédais à Boston était mon frère. Mais comme vous le savez déjà, il est aussi à Taleville. Et mon dieu, comme je suis heureuse qu'il soit encore une fois avec moi. Vous savez, je ne pourrais jamais vivre sans mon frère. C'est comme l'abeille et le miel... [rires] En faite, quand je suis arrivée à Taleville, j'ai ressenti un étrange soulagement. Comme si Taleville allait être une ville pour moi... A y repenser, c'était vraiment bizarre quand je suis arrivée ici, la première fois...»

- On peut peut-être parler de Destin alors, non ? Comme si Taleville vous était destinée...
« - De destin vous dites ? Mais je ne crois pas au destin [rires] Certes, je cherche mon prince charmant et j'y crois mais ce n'est pas le cas pour le Destin. Mais je vous l'accorde : toute cette histoire est bien étrange. [rires] »

- Pour finir, un dernier mot à ajouter aux lecteurs et lectrices qui vous découvrent ?
« - Envoyez moi tous des m&m's dans ma boite aux lettres ! Non, c'est une blague ! [rires] »

ELLA C. - PAGE 23
PARUTION N°754 ;

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: # NUMÉRO 1   Mar 19 Juin - 12:43


Les Paroles du Loup

Comme à chaque fois, le loup s’est faufilé dans les rues de la ville, marquant d’une belle croix les choses qui ont marqué son attention. Et comme à chaque fois, la rédaction du journal n’a pas son mot à dire sur ce qui va suivre. Parce qu’on mérite tous de savoir la vérité sur ceux qui vivent à deux pas de chez nous. De savoir ce qui se cache vraiment derrière des sourires faux. Vous êtes prêt à plonger avec dans la vie des autres ?

#1 Et la première nouvelle concerne notre rédacteur en chef. Ce cher Spencer qui est sans doute le célibataire le plus convoité de la ville. Malheureusement, nous qui pensions que le voir à chaque soirée en compagnie de Rosie Bennett était un signe, nous nous trompions. Car il y a peu c’est dans les rues de la ville que nous l’avons surpris dans les bras d’une autre. La jeune Jude-Mei. Après, on se demande pourquoi le journal l’a choisi pour l’interview du moment. Nous ne serons pas étonnés si certaines d’entre vous ont déjà des envies de meurtre sur la demoiselle que le rédacteur n’a vu que deux fois ! Oui, deux fois seulement et le voilà sous le charme de la jeune femme. Coup de foudre où juste envie d’enfin gouter à la vie de couple ? Mystère. On est sûr qu'il est encore puceau, notre rédacteur.

LIRE LE TOPO ?

#2 Qu’est-ce qu’il peut lier Katherine Richter, William Denamh et Shakespeare Blackrain ? Rien du tout. Mais peut-être que nous trouvons ça curieux, oui curieux que c’est trois-là se soit retrouvé chez William, le vet. Deux détectives, de l’alcool et un chat faussement blessée. Une excuse pourrie pour taper à la porte de son vétérinaire, non ? Si on était William on se serait méfié. D’une part un étranger qui débarque dans la ville sans aucune véritable raison et de l’autre une détective privée qui a la salle réputation de mettre le nez là où elle ne devrait pas.

LIRE LE TOPO ?
#3 Quelqu’un a réussi à pénétrer dans la demeure de Castiel Lockhart sans partir en courant ou hurlant. Oui, depuis un bout de temps cet homme vit enfermé chez lui et dans l’un de nos précédents numéros, nous vous avions parlé à quel point Castiel était un amour et d’une gentillesse sans pareil. On aurait aperçu Katherine Richter rentrant dans LA ZONE INTERDITE. La fameuse propriété de monsieur Lockhart s’étend sur un bon périmètre dans la forêt. On se demande ce que la jeune femme a pu apprendre ce jour-là. Peut-être elle aussi a remarqué à quel point notre Castiel national ressemblait plus au Grinch qui se cache en haut de sa montagne, qu’à un prince charmant.

LIRE LE TOPO ?

#4 Mais quel est le problème de Rosie Bennett ? La journaliste du Daily Tale semble avait un penchant extrême pour la boisson et les soirées haute en couleur. Si vous avez besoin de conseil en matière de drague, c'est elle qu'il faut voir. (Elle devrait aller voir Spencer et lui apprendre de trois chose d'ailleurs) A peine met-elle un pied quelque part qu’on devrait se cacher pour éviter de s’en prendre plein la poire. Demander à sa secrétaire qui a fait l’énorme erreur d’oublier de mettre du sucre dans son café. Espérons qu’un jour, quelqu’un réussisse à lui faire face. Comme Bethany Hastings, la p’tite vendeuse. On est sûr qu’elle a des répliques d’enfer.

LIRE LE TOPO ?

LE LOUP - PAGE 43
PARUTION N°754 ;

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: # NUMÉRO 1   Aujourd'hui à 2:13

Revenir en haut Aller en bas
 

# NUMÉRO 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Numéro SMS
» connexion avec numéricable
» scellé numéro 4
» Le roi Phar , projet numéro 2
» Après Numéricable je passe sur sfr box

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe In Magic :: Daily Tale-