Partagez | 
 

 → HISTOIRE INFINIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
AuteurMessage


→ INSCRIT DEPUIS : 18/08/2012
→ MESSAGES : 160
→ LOGEMENT : Un petit appart' moderne, au dernier étage, à proximité de celui de Spencer Weber.
→ JOB(S) : Infirmière dans la psychiatrie
→ HUMEUR : Diabolique



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: → HISTOIRE INFINIE   Mer 9 Jan - 18:48

Chandler le canard mangeait de l'herbe en trémoussant son bec bleu à rayures roses, tandis que Spencer sculptait le postérieur de Castiel. Ce dernier n'avait jamais vu un lapin rose aussi sexy et viril mais pourtant il devait manger des papillons avariés avec de vagues tâches sur leurs ailes immenses. Pendant qu'il se lavait les aisselles vigoureusement, il tentait vainement de manger ces drôles de pépites en terre. Ces énergumènes n'avaient pas de grandes chances de trouver une cerise pailletée ici, mais il ne voulait pas effrayer la reine des cacahuètes qui aimait par dessus tout avoir des castors avec des longues ailes en papier poilu et des chapeaux multicolores. Mais Jude-Mei désirait énormément se taper le très charmant jeune William l'orque en robe verte fluo. Cependant, Will était très fatigué car Kat lui demandait quelque verre de champomy goût moisi comme le postérieur de Kat qui se dandinait mal-à-l'aise car le Castor voulait le prendre pour une partie de scrabble sur un vieil air qui ressemblait à du blues très animé. Ensuite, ils iraient chez l'ophtalmo pour OBTENIR des ordonnances pour leurs fesses qui chantaient sous la table des rois déchus. Pourtant, Andréa jouait avec quelques pets odorants mais Castor commençait à sentir quelque démangeaisons sur son gros tricycle peroxydé qui concassait des Power Rangers. Le rose sur sa moustache fournie acquérait le suspense du gros humérus taillé en pedobear dansant la salsa comme la mère Michelle qui s'empiffrait. Le souffle cruel hurlait dans le froid glacial de Westeros. Néanmoins une bestiole salement dégueulasse et sentant le patchouli venait de danser devant le gouffre matelassé qui doucement se remplissait de vin bon marché et de pain moisi. Néanmoins

_______________________________


    VICTOR HUGO A DIT : « LA HAINE, C'EST L'HIVER DU COEUR. ». On peut aimer l'amour sans aimer personne; on peut aimer un être sans aimer l'amour. L'amour, parfois, est exigeant et tyrannique, conseiller de vengeance, d'injustice et de colère; d'autres savent aimer sans jalousie et sans haine. (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: → HISTOIRE INFINIE   Jeu 10 Jan - 17:55


    Chandler le canard mangeait de l'herbe en trémoussant son bec bleu à rayures roses, tandis que Spencer sculptait le postérieur de Castiel. Ce dernier n'avait jamais vu un lapin rose aussi sexy et viril mais pourtant il devait manger des papillons avariés avec de vagues tâches sur leurs ailes immenses. Pendant qu'il se lavait les aisselles vigoureusement, il tentait vainement de manger ces drôles de pépites en terre. Ces énergumènes n'avaient pas de grandes chances de trouver une cerise pailletée ici, mais il ne voulait pas effrayer la reine des cacahuètes qui aimait par dessus tout avoir des castors avec des longues ailes en papier poilu et des chapeaux multicolores. Mais Jude-Mei désirait énormément se taper le très charmant jeune William l'orque en robe verte fluo. Cependant, Will était très fatigué car Kat lui demandait quelque verre de champomy goût moisi comme le postérieur de Kat qui se dandinait mal-à-l'aise car le Castor voulait le prendre pour une partie de scrabble sur un vieil air qui ressemblait à du blues très animé. Ensuite, ils iraient chez l'ophtalmo pour OBTENIR des ordonnances pour leurs fesses qui chantaient sous la table des rois déchus. Pourtant, Andréa jouait avec quelques pets odorants mais Castor commençait à sentir quelque démangeaisons sur son gros tricycle peroxydé qui concassait des Power Rangers. Le rose sur sa moustache fournie acquérait le suspense du gros humérus taillé en pedobear dansant la salsa comme la mère Michelle qui s'empiffrait. Le souffle cruel hurlait dans le froid glacial de Westeros. Néanmoins une bestiole salement dégueulasse et sentant le patchouli venait de danser devant le gouffre matelassé qui doucement se remplissait de vin bon marché et de pain moisi. Néanmoins un petit
Revenir en haut Aller en bas


→ INSCRIT DEPUIS : 20/10/2012
→ MESSAGES : 753
→ LOGEMENT : Un petit appartement en centre-ville.
→ JOB(S) : Est actuellement libraire à ses heures perdues et étudiante en photographie.
→ HUMEUR : Observatrice - Il se passe des trucs louches à Taleville, méfions-nous du loup qui dort ...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: → HISTOIRE INFINIE   Jeu 10 Jan - 19:00

Chandler le canard mangeait de l'herbe en trémoussant son bec bleu à rayures roses, tandis que Spencer sculptait le postérieur de Castiel. Ce dernier n'avait jamais vu un lapin rose aussi sexy et viril mais pourtant il devait manger des papillons avariés avec de vagues tâches sur leurs ailes immenses. Pendant qu'il se lavait les aisselles vigoureusement, il tentait vainement de manger ces drôles de pépites en terre. Ces énergumènes n'avaient pas de grandes chances de trouver une cerise pailletée ici, mais il ne voulait pas effrayer la reine des cacahuètes qui aimait par dessus tout avoir des castors avec des longues ailes en papier poilu et des chapeaux multicolores. Mais Jude-Mei désirait énormément se taper le très charmant jeune William l'orque en robe verte fluo. Cependant, Will était très fatigué car Kat lui demandait quelque verre de champomy goût moisi comme le postérieur de Kat qui se dandinait mal-à-l'aise car le Castor voulait le prendre pour une partie de scrabble sur un vieil air qui ressemblait à du blues très animé. Ensuite, ils iraient chez l'ophtalmo pour OBTENIR des ordonnances pour leurs fesses qui chantaient sous la table des rois déchus. Pourtant, Andréa jouait avec quelques pets odorants mais Castor commençait à sentir quelque démangeaisons sur son gros tricycle peroxydé qui concassait des Power Rangers. Le rose sur sa moustache fournie acquérait le suspense du gros humérus taillé en pedobear dansant la salsa comme la mère Michelle qui s'empiffrait. Le souffle cruel hurlait dans le froid glacial de Westeros. Néanmoins une bestiole salement dégueulasse et sentant le patchouli venait de danser devant le gouffre matelassé qui doucement se remplissait de vin bon marché et de pain moisi. Néanmoins un petit bermuda

_______________________________

NEVER HAD MUCH FAITH IN LOVE OR MIRACLES
Never wanna put my heart on deny But swimming in your world is something spiritual I'm gonna get every time you spank the night
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JUDE-MEI Ϟ to believe in an another world


→ INSCRIT DEPUIS : 11/05/2012
→ MESSAGES : 1418
→ LOGEMENT : elle habite à présent dans une petite maison de quartier
→ JOB(S) : photographe professionnel travaillant pour le Daily Tale
→ HUMEUR : Très mauvaise, au plus bas.



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: → HISTOIRE INFINIE   Ven 11 Jan - 9:49

Chandler le canard mangeait de l'herbe en trémoussant son bec bleu à rayures roses, tandis que Spencer sculptait le postérieur de Castiel. Ce dernier n'avait jamais vu un lapin rose aussi sexy et viril mais pourtant il devait manger des papillons avariés avec de vagues tâches sur leurs ailes immenses. Pendant qu'il se lavait les aisselles vigoureusement, il tentait vainement de manger ces drôles de pépites en terre. Ces énergumènes n'avaient pas de grandes chances de trouver une cerise pailletée ici, mais il ne voulait pas effrayer la reine des cacahuètes qui aimait par dessus tout avoir des castors avec des longues ailes en papier poilu et des chapeaux multicolores. Mais Jude-Mei désirait énormément se taper le très charmant jeune William l'orque en robe verte fluo. Cependant, Will était très fatigué car Kat lui demandait quelque verre de champomy goût moisi comme le postérieur de Kat qui se dandinait mal-à-l'aise car le Castor voulait le prendre pour une partie de scrabble sur un vieil air qui ressemblait à du blues très animé. Ensuite, ils iraient chez l'ophtalmo pour OBTENIR des ordonnances pour leurs fesses qui chantaient sous la table des rois déchus. Pourtant, Andréa jouait avec quelques pets odorants mais Castor commençait à sentir quelque démangeaisons sur son gros tricycle peroxydé qui concassait des Power Rangers. Le rose sur sa moustache fournie acquérait le suspense du gros humérus taillé en pedobear dansant la salsa comme la mère Michelle qui s'empiffrait. Le souffle cruel hurlait dans le froid glacial de Westeros. Néanmoins une bestiole salement dégueulasse et sentant le patchouli venait de danser devant le gouffre matelassé qui doucement se remplissait de vin bon marché et de pain moisi. Néanmoins un petit bermuda jaune

_______________________________


    L'AMOUR EST LE PLUS PUISSANT DES POUVOIRS.On dit que rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout nos efforts pour l’ignorer (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: → HISTOIRE INFINIE   Ven 11 Jan - 14:56

    Chandler le canard mangeait de l'herbe en trémoussant son bec bleu à rayures roses, tandis que Spencer sculptait le postérieur de Castiel. Ce dernier n'avait jamais vu un lapin rose aussi sexy et viril mais pourtant il devait manger des papillons avariés avec de vagues tâches sur leurs ailes immenses. Pendant qu'il se lavait les aisselles vigoureusement, il tentait vainement de manger ces drôles de pépites en terre. Ces énergumènes n'avaient pas de grandes chances de trouver une cerise pailletée ici, mais il ne voulait pas effrayer la reine des cacahuètes qui aimait par dessus tout avoir des castors avec des longues ailes en papier poilu et des chapeaux multicolores. Mais Jude-Mei désirait énormément se taper le très charmant jeune William l'orque en robe verte fluo. Cependant, Will était très fatigué car Kat lui demandait quelque verre de champomy goût moisi comme le postérieur de Kat qui se dandinait mal-à-l'aise car le Castor voulait le prendre pour une partie de scrabble sur un vieil air qui ressemblait à du blues très animé. Ensuite, ils iraient chez l'ophtalmo pour OBTENIR des ordonnances pour leurs fesses qui chantaient sous la table des rois déchus. Pourtant, Andréa jouait avec quelques pets odorants mais Castor commençait à sentir quelque démangeaisons sur son gros tricycle peroxydé qui concassait des Power Rangers. Le rose sur sa moustache fournie acquérait le suspense du gros humérus taillé en pedobear dansant la salsa comme la mère Michelle qui s'empiffrait. Le souffle cruel hurlait dans le froid glacial de Westeros. Néanmoins une bestiole salement dégueulasse et sentant le patchouli venait de danser devant le gouffre matelassé qui doucement se remplissait de vin bon marché et de pain moisi. Néanmoins un petit bermuda jaune portait
Revenir en haut Aller en bas
JUDE-MEI Ϟ to believe in an another world


→ INSCRIT DEPUIS : 11/05/2012
→ MESSAGES : 1418
→ LOGEMENT : elle habite à présent dans une petite maison de quartier
→ JOB(S) : photographe professionnel travaillant pour le Daily Tale
→ HUMEUR : Très mauvaise, au plus bas.



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: → HISTOIRE INFINIE   Dim 13 Jan - 10:33

Chandler le canard mangeait de l'herbe en trémoussant son bec bleu à rayures roses, tandis que Spencer sculptait le postérieur de Castiel. Ce dernier n'avait jamais vu un lapin rose aussi sexy et viril mais pourtant il devait manger des papillons avariés avec de vagues tâches sur leurs ailes immenses. Pendant qu'il se lavait les aisselles vigoureusement, il tentait vainement de manger ces drôles de pépites en terre. Ces énergumènes n'avaient pas de grandes chances de trouver une cerise pailletée ici, mais il ne voulait pas effrayer la reine des cacahuètes qui aimait par dessus tout avoir des castors avec des longues ailes en papier poilu et des chapeaux multicolores. Mais Jude-Mei désirait énormément se taper le très charmant jeune William l'orque en robe verte fluo. Cependant, Will était très fatigué car Kat lui demandait quelque verre de champomy goût moisi comme le postérieur de Kat qui se dandinait mal-à-l'aise car le Castor voulait le prendre pour une partie de scrabble sur un vieil air qui ressemblait à du blues très animé. Ensuite, ils iraient chez l'ophtalmo pour OBTENIR des ordonnances pour leurs fesses qui chantaient sous la table des rois déchus. Pourtant, Andréa jouait avec quelques pets odorants mais Castor commençait à sentir quelque démangeaisons sur son gros tricycle peroxydé qui concassait des Power Rangers. Le rose sur sa moustache fournie acquérait le suspense du gros humérus taillé en pedobear dansant la salsa comme la mère Michelle qui s'empiffrait. Le souffle cruel hurlait dans le froid glacial de Westeros. Néanmoins une bestiole salement dégueulasse et sentant le patchouli venait de danser devant le gouffre matelassé qui doucement se remplissait de vin bon marché et de pain moisi. Néanmoins un petit bermuda jaune portait un

_______________________________


    L'AMOUR EST LE PLUS PUISSANT DES POUVOIRS.On dit que rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout nos efforts pour l’ignorer (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: → HISTOIRE INFINIE   Dim 13 Jan - 13:13

    Chandler le canard mangeait de l'herbe en trémoussant son bec bleu à rayures roses, tandis que Spencer sculptait le postérieur de Castiel. Ce dernier n'avait jamais vu un lapin rose aussi sexy et viril mais pourtant il devait manger des papillons avariés avec de vagues tâches sur leurs ailes immenses. Pendant qu'il se lavait les aisselles vigoureusement, il tentait vainement de manger ces drôles de pépites en terre. Ces énergumènes n'avaient pas de grandes chances de trouver une cerise pailletée ici, mais il ne voulait pas effrayer la reine des cacahuètes qui aimait par dessus tout avoir des castors avec des longues ailes en papier poilu et des chapeaux multicolores. Mais Jude-Mei désirait énormément se taper le très charmant jeune William l'orque en robe verte fluo. Cependant, Will était très fatigué car Kat lui demandait quelque verre de champomy goût moisi comme le postérieur de Kat qui se dandinait mal-à-l'aise car le Castor voulait le prendre pour une partie de scrabble sur un vieil air qui ressemblait à du blues très animé. Ensuite, ils iraient chez l'ophtalmo pour OBTENIR des ordonnances pour leurs fesses qui chantaient sous la table des rois déchus. Pourtant, Andréa jouait avec quelques pets odorants mais Castor commençait à sentir quelque démangeaisons sur son gros tricycle peroxydé qui concassait des Power Rangers. Le rose sur sa moustache fournie acquérait le suspense du gros humérus taillé en pedobear dansant la salsa comme la mère Michelle qui s'empiffrait. Le souffle cruel hurlait dans le froid glacial de Westeros. Néanmoins une bestiole salement dégueulasse et sentant le patchouli venait de danser devant le gouffre matelassé qui doucement se remplissait de vin bon marché et de pain moisi. Néanmoins un petit bermuda jaune portait un âne qui
Revenir en haut Aller en bas


→ INSCRIT DEPUIS : 18/08/2012
→ MESSAGES : 160
→ LOGEMENT : Un petit appart' moderne, au dernier étage, à proximité de celui de Spencer Weber.
→ JOB(S) : Infirmière dans la psychiatrie
→ HUMEUR : Diabolique



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: → HISTOIRE INFINIE   Dim 13 Jan - 16:53

Chandler le canard mangeait de l'herbe en trémoussant son bec bleu à rayures roses, tandis que Spencer sculptait le postérieur de Castiel. Ce dernier n'avait jamais vu un lapin rose aussi sexy et viril mais pourtant il devait manger des papillons avariés avec de vagues tâches sur leurs ailes immenses. Pendant qu'il se lavait les aisselles vigoureusement, il tentait vainement de manger ces drôles de pépites en terre. Ces énergumènes n'avaient pas de grandes chances de trouver une cerise pailletée ici, mais il ne voulait pas effrayer la reine des cacahuètes qui aimait par dessus tout avoir des castors avec des longues ailes en papier poilu et des chapeaux multicolores. Mais Jude-Mei désirait énormément se taper le très charmant jeune William l'orque en robe verte fluo. Cependant, Will était très fatigué car Kat lui demandait quelque verre de champomy goût moisi comme le postérieur de Kat qui se dandinait mal-à-l'aise car le Castor voulait le prendre pour une partie de scrabble sur un vieil air qui ressemblait à du blues très animé. Ensuite, ils iraient chez l'ophtalmo pour OBTENIR des ordonnances pour leurs fesses qui chantaient sous la table des rois déchus. Pourtant, Andréa jouait avec quelques pets odorants mais Castor commençait à sentir quelque démangeaisons sur son gros tricycle peroxydé qui concassait des Power Rangers. Le rose sur sa moustache fournie acquérait le suspense du gros humérus taillé en pedobear dansant la salsa comme la mère Michelle qui s'empiffrait. Le souffle cruel hurlait dans le froid glacial de Westeros. Néanmoins une bestiole salement dégueulasse et sentant le patchouli venait de danser devant le gouffre matelassé qui doucement se remplissait de vin bon marché et de pain moisi. Néanmoins un petit bermuda jaune portait un âne qui roucoulait

_______________________________


    VICTOR HUGO A DIT : « LA HAINE, C'EST L'HIVER DU COEUR. ». On peut aimer l'amour sans aimer personne; on peut aimer un être sans aimer l'amour. L'amour, parfois, est exigeant et tyrannique, conseiller de vengeance, d'injustice et de colère; d'autres savent aimer sans jalousie et sans haine. (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: → HISTOIRE INFINIE   Dim 13 Jan - 19:05

    Chandler le canard mangeait de l'herbe en trémoussant son bec bleu à rayures roses, tandis que Spencer sculptait le postérieur de Castiel. Ce dernier n'avait jamais vu un lapin rose aussi sexy et viril mais pourtant il devait manger des papillons avariés avec de vagues tâches sur leurs ailes immenses. Pendant qu'il se lavait les aisselles vigoureusement, il tentait vainement de manger ces drôles de pépites en terre. Ces énergumènes n'avaient pas de grandes chances de trouver une cerise pailletée ici, mais il ne voulait pas effrayer la reine des cacahuètes qui aimait par dessus tout avoir des castors avec des longues ailes en papier poilu et des chapeaux multicolores. Mais Jude-Mei désirait énormément se taper le très charmant jeune William l'orque en robe verte fluo. Cependant, Will était très fatigué car Kat lui demandait quelque verre de champomy goût moisi comme le postérieur de Kat qui se dandinait mal-à-l'aise car le Castor voulait le prendre pour une partie de scrabble sur un vieil air qui ressemblait à du blues très animé. Ensuite, ils iraient chez l'ophtalmo pour OBTENIR des ordonnances pour leurs fesses qui chantaient sous la table des rois déchus. Pourtant, Andréa jouait avec quelques pets odorants mais Castor commençait à sentir quelque démangeaisons sur son gros tricycle peroxydé qui concassait des Power Rangers. Le rose sur sa moustache fournie acquérait le suspense du gros humérus taillé en pedobear dansant la salsa comme la mère Michelle qui s'empiffrait. Le souffle cruel hurlait dans le froid glacial de Westeros. Néanmoins une bestiole salement dégueulasse et sentant le patchouli venait de danser devant le gouffre matelassé qui doucement se remplissait de vin bon marché et de pain moisi. Néanmoins un petit bermuda jaune portait un âne qui roucoulait comme
Revenir en haut Aller en bas


→ INSCRIT DEPUIS : 18/08/2012
→ MESSAGES : 160
→ LOGEMENT : Un petit appart' moderne, au dernier étage, à proximité de celui de Spencer Weber.
→ JOB(S) : Infirmière dans la psychiatrie
→ HUMEUR : Diabolique



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: → HISTOIRE INFINIE   Dim 13 Jan - 20:26

Chandler le canard mangeait de l'herbe en trémoussant son bec bleu à rayures roses, tandis que Spencer sculptait le postérieur de Castiel. Ce dernier n'avait jamais vu un lapin rose aussi sexy et viril mais pourtant il devait manger des papillons avariés avec de vagues tâches sur leurs ailes immenses. Pendant qu'il se lavait les aisselles vigoureusement, il tentait vainement de manger ces drôles de pépites en terre. Ces énergumènes n'avaient pas de grandes chances de trouver une cerise pailletée ici, mais il ne voulait pas effrayer la reine des cacahuètes qui aimait par dessus tout avoir des castors avec des longues ailes en papier poilu et des chapeaux multicolores. Mais Jude-Mei désirait énormément se taper le très charmant jeune William l'orque en robe verte fluo. Cependant, Will était très fatigué car Kat lui demandait quelque verre de champomy goût moisi comme le postérieur de Kat qui se dandinait mal-à-l'aise car le Castor voulait le prendre pour une partie de scrabble sur un vieil air qui ressemblait à du blues très animé. Ensuite, ils iraient chez l'ophtalmo pour OBTENIR des ordonnances pour leurs fesses qui chantaient sous la table des rois déchus. Pourtant, Andréa jouait avec quelques pets odorants mais Castor commençait à sentir quelque démangeaisons sur son gros tricycle peroxydé qui concassait des Power Rangers. Le rose sur sa moustache fournie acquérait le suspense du gros humérus taillé en pedobear dansant la salsa comme la mère Michelle qui s'empiffrait. Le souffle cruel hurlait dans le froid glacial de Westeros. Néanmoins une bestiole salement dégueulasse et sentant le patchouli venait de danser devant le gouffre matelassé qui doucement se remplissait de vin bon marché et de pain moisi. Néanmoins un petit bermuda jaune portait un âne qui roucoulait comme une

_______________________________


    VICTOR HUGO A DIT : « LA HAINE, C'EST L'HIVER DU COEUR. ». On peut aimer l'amour sans aimer personne; on peut aimer un être sans aimer l'amour. L'amour, parfois, est exigeant et tyrannique, conseiller de vengeance, d'injustice et de colère; d'autres savent aimer sans jalousie et sans haine. (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: → HISTOIRE INFINIE   Lun 14 Jan - 20:25

    Chandler le canard mangeait de l'herbe en trémoussant son bec bleu à rayures roses, tandis que Spencer sculptait le postérieur de Castiel. Ce dernier n'avait jamais vu un lapin rose aussi sexy et viril mais pourtant il devait manger des papillons avariés avec de vagues tâches sur leurs ailes immenses. Pendant qu'il se lavait les aisselles vigoureusement, il tentait vainement de manger ces drôles de pépites en terre. Ces énergumènes n'avaient pas de grandes chances de trouver une cerise pailletée ici, mais il ne voulait pas effrayer la reine des cacahuètes qui aimait par dessus tout avoir des castors avec des longues ailes en papier poilu et des chapeaux multicolores. Mais Jude-Mei désirait énormément se taper le très charmant jeune William l'orque en robe verte fluo. Cependant, Will était très fatigué car Kat lui demandait quelque verre de champomy goût moisi comme le postérieur de Kat qui se dandinait mal-à-l'aise car le Castor voulait le prendre pour une partie de scrabble sur un vieil air qui ressemblait à du blues très animé. Ensuite, ils iraient chez l'ophtalmo pour OBTENIR des ordonnances pour leurs fesses qui chantaient sous la table des rois déchus. Pourtant, Andréa jouait avec quelques pets odorants mais Castor commençait à sentir quelque démangeaisons sur son gros tricycle peroxydé qui concassait des Power Rangers. Le rose sur sa moustache fournie acquérait le suspense du gros humérus taillé en pedobear dansant la salsa comme la mère Michelle qui s'empiffrait. Le souffle cruel hurlait dans le froid glacial de Westeros. Néanmoins une bestiole salement dégueulasse et sentant le patchouli venait de danser devant le gouffre matelassé qui doucement se remplissait de vin bon marché et de pain moisi. Néanmoins un petit bermuda jaune portait un âne qui roucoulait comme une brebis.
Revenir en haut Aller en bas


→ INSCRIT DEPUIS : 04/01/2013
→ MESSAGES : 263
→ LOGEMENT : Dans une maison avec ses parents et son petit frère
→ JOB(S) : Mannequin / Apprentie dresseuse de lions à la réserve du parc de Taleville
→ HUMEUR : Féline



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: → HISTOIRE INFINIE   Lun 14 Jan - 20:35

Chandler le canard mangeait de l'herbe en trémoussant son bec bleu à rayures roses, tandis que Spencer sculptait le postérieur de Castiel. Ce dernier n'avait jamais vu un lapin rose aussi sexy et viril mais pourtant il devait manger des papillons avariés avec de vagues tâches sur leurs ailes immenses. Pendant qu'il se lavait les aisselles vigoureusement, il tentait vainement de manger ces drôles de pépites en terre. Ces énergumènes n'avaient pas de grandes chances de trouver une cerise pailletée ici, mais il ne voulait pas effrayer la reine des cacahuètes qui aimait par dessus tout avoir des castors avec des longues ailes en papier poilu et des chapeaux multicolores. Mais Jude-Mei désirait énormément se taper le très charmant jeune William l'orque en robe verte fluo. Cependant, Will était très fatigué car Kat lui demandait quelque verre de champomy goût moisi comme le postérieur de Kat qui se dandinait mal-à-l'aise car le Castor voulait le prendre pour une partie de scrabble sur un vieil air qui ressemblait à du blues très animé. Ensuite, ils iraient chez l'ophtalmo pour OBTENIR des ordonnances pour leurs fesses qui chantaient sous la table des rois déchus. Pourtant, Andréa jouait avec quelques pets odorants mais Castor commençait à sentir quelque démangeaisons sur son gros tricycle peroxydé qui concassait des Power Rangers. Le rose sur sa moustache fournie acquérait le suspense du gros humérus taillé en pedobear dansant la salsa comme la mère Michelle qui s'empiffrait. Le souffle cruel hurlait dans le froid glacial de Westeros. Néanmoins une bestiole salement dégueulasse et sentant le patchouli venait de danser devant le gouffre matelassé qui doucement se remplissait de vin bon marché et de pain moisi. Néanmoins un petit bermuda jaune portait un âne qui roucoulait comme une brebis. Quand soudain,

_______________________________

Moïra K. Dallen ❤ Kiara
« She's not afraid of all the attention, she's not afraid of running wild. How comes she's so afraid of falling in love? She's not afraid of scary movies, she likes the way we kiss in the dark but she's so afraid of falling in love. » © sleeping ∆ monday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: → HISTOIRE INFINIE   Lun 14 Jan - 20:44

    Chandler le canard mangeait de l'herbe en trémoussant son bec bleu à rayures roses, tandis que Spencer sculptait le postérieur de Castiel. Ce dernier n'avait jamais vu un lapin rose aussi sexy et viril mais pourtant il devait manger des papillons avariés avec de vagues tâches sur leurs ailes immenses. Pendant qu'il se lavait les aisselles vigoureusement, il tentait vainement de manger ces drôles de pépites en terre. Ces énergumènes n'avaient pas de grandes chances de trouver une cerise pailletée ici, mais il ne voulait pas effrayer la reine des cacahuètes qui aimait par dessus tout avoir des castors avec des longues ailes en papier poilu et des chapeaux multicolores. Mais Jude-Mei désirait énormément se taper le très charmant jeune William l'orque en robe verte fluo. Cependant, Will était très fatigué car Kat lui demandait quelque verre de champomy goût moisi comme le postérieur de Kat qui se dandinait mal-à-l'aise car le Castor voulait le prendre pour une partie de scrabble sur un vieil air qui ressemblait à du blues très animé. Ensuite, ils iraient chez l'ophtalmo pour OBTENIR des ordonnances pour leurs fesses qui chantaient sous la table des rois déchus. Pourtant, Andréa jouait avec quelques pets odorants mais Castor commençait à sentir quelque démangeaisons sur son gros tricycle peroxydé qui concassait des Power Rangers. Le rose sur sa moustache fournie acquérait le suspense du gros humérus taillé en pedobear dansant la salsa comme la mère Michelle qui s'empiffrait. Le souffle cruel hurlait dans le froid glacial de Westeros. Néanmoins une bestiole salement dégueulasse et sentant le patchouli venait de danser devant le gouffre matelassé qui doucement se remplissait de vin bon marché et de pain moisi. Néanmoins un petit bermuda jaune portait un âne qui roucoulait comme une brebis. Quand soudain, un chevalier en armure rose

Revenir en haut Aller en bas
dead or alive
PUSS IN BOOTS


→ INSCRIT DEPUIS : 19/01/2013
→ MESSAGES : 153
→ LOGEMENT : petit appartement dans immeuble bon marché du centre
→ JOB(S) : assistant à la clinique vétérinaire et bandit pickpocket hors-la-loi à ses heures perdues, donc souvent
→ HUMEUR : joueuse et narquoise



MessageSujet: Re: → HISTOIRE INFINIE   Jeu 31 Jan - 16:47

    Chandler le canard mangeait de l'herbe en trémoussant son bec bleu à rayures roses, tandis que Spencer sculptait le postérieur de Castiel. Ce dernier n'avait jamais vu un lapin rose aussi sexy et viril mais pourtant il devait manger des papillons avariés avec de vagues tâches sur leurs ailes immenses. Pendant qu'il se lavait les aisselles vigoureusement, il tentait vainement de manger ces drôles de pépites en terre. Ces énergumènes n'avaient pas de grandes chances de trouver une cerise pailletée ici, mais il ne voulait pas effrayer la reine des cacahuètes qui aimait par dessus tout avoir des castors avec des longues ailes en papier poilu et des chapeaux multicolores. Mais Jude-Mei désirait énormément se taper le très charmant jeune William l'orque en robe verte fluo. Cependant, Will était très fatigué car Kat lui demandait quelque verre de champomy goût moisi comme le postérieur de Kat qui se dandinait mal-à-l'aise car le Castor voulait le prendre pour une partie de scrabble sur un vieil air qui ressemblait à du blues très animé. Ensuite, ils iraient chez l'ophtalmo pour OBTENIR des ordonnances pour leurs fesses qui chantaient sous la table des rois déchus. Pourtant, Andréa jouait avec quelques pets odorants mais Castor commençait à sentir quelque démangeaisons sur son gros tricycle peroxydé qui concassait des Power Rangers. Le rose sur sa moustache fournie acquérait le suspense du gros humérus taillé en pedobear dansant la salsa comme la mère Michelle qui s'empiffrait. Le souffle cruel hurlait dans le froid glacial de Westeros. Néanmoins une bestiole salement dégueulasse et sentant le patchouli venait de danser devant le gouffre matelassé qui doucement se remplissait de vin bon marché et de pain moisi. Néanmoins un petit bermuda jaune portait un âne qui roucoulait comme une brebis. Quand soudain, un chevalier en armure rose sautilla
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


→ INSCRIT DEPUIS : 08/11/2012
→ MESSAGES : 449
→ LOGEMENT : Une petite bicoque près de la forêt
→ JOB(S) : Membre du Conseil de Taleville
→ HUMEUR : SANG(sationnel)



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: → HISTOIRE INFINIE   Ven 24 Mai - 17:09

Chandler le canard mangeait de l'herbe en trémoussant son bec bleu à rayures roses, tandis que Spencer sculptait le postérieur de Castiel. Ce dernier n'avait jamais vu un lapin rose aussi sexy et viril mais pourtant il devait manger des papillons avariés avec de vagues tâches sur leurs ailes immenses. Pendant qu'il se lavait les aisselles vigoureusement, il tentait vainement de manger ces drôles de pépites en terre. Ces énergumènes n'avaient pas de grandes chances de trouver une cerise pailletée ici, mais il ne voulait pas effrayer la reine des cacahuètes qui aimait par dessus tout avoir des castors avec des longues ailes en papier poilu et des chapeaux multicolores. Mais Jude-Mei désirait énormément se taper le très charmant jeune William l'orque en robe verte fluo. Cependant, Will était très fatigué car Kat lui demandait quelque verre de champomy goût moisi comme le postérieur de Kat qui se dandinait mal-à-l'aise car le Castor voulait le prendre pour une partie de scrabble sur un vieil air qui ressemblait à du blues très animé. Ensuite, ils iraient chez l'ophtalmo pour OBTENIR des ordonnances pour leurs fesses qui chantaient sous la table des rois déchus. Pourtant, Andréa jouait avec quelques pets odorants mais Castor commençait à sentir quelque démangeaisons sur son gros tricycle peroxydé qui concassait des Power Rangers. Le rose sur sa moustache fournie acquérait le suspense du gros humérus taillé en pedobear dansant la salsa comme la mère Michelle qui s'empiffrait. Le souffle cruel hurlait dans le froid glacial de Westeros. Néanmoins une bestiole salement dégueulasse et sentant le patchouli venait de danser devant le gouffre matelassé qui doucement se remplissait de vin bon marché et de pain moisi. Néanmoins un petit bermuda jaune portait un âne qui roucoulait comme une brebis. Quand soudain, un chevalier en armure rose sautilla sur sa truite

_______________________________


Ne te laisse pas vaincre par le mal,
mais triomphe du mal par le bien...foutaise

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oh baby dynamite
L’HÉRITIÈRE DES ENFERS


→ INSCRIT DEPUIS : 08/06/2012
→ MESSAGES : 669
→ LOGEMENT : appartement dans le quartier chic en colocation avec sa soeur
→ JOB(S) : journaliste au daily tale
→ HUMEUR : meurtrière



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: → HISTOIRE INFINIE   Dim 26 Mai - 20:47

Chandler le canard mangeait de l'herbe en trémoussant son bec bleu à rayures roses, tandis que Spencer sculptait le postérieur de Castiel. Ce dernier n'avait jamais vu un lapin rose aussi sexy et viril mais pourtant il devait manger des papillons avariés avec de vagues tâches sur leurs ailes immenses. Pendant qu'il se lavait les aisselles vigoureusement, il tentait vainement de manger ces drôles de pépites en terre. Ces énergumènes n'avaient pas de grandes chances de trouver une cerise pailletée ici, mais il ne voulait pas effrayer la reine des cacahuètes qui aimait par dessus tout avoir des castors avec des longues ailes en papier poilu et des chapeaux multicolores. Mais Jude-Mei désirait énormément se taper le très charmant jeune William l'orque en robe verte fluo. Cependant, Will était très fatigué car Kat lui demandait quelque verre de champomy goût moisi comme le postérieur de Kat qui se dandinait mal-à-l'aise car le Castor voulait le prendre pour une partie de scrabble sur un vieil air qui ressemblait à du blues très animé. Ensuite, ils iraient chez l'ophtalmo pour OBTENIR des ordonnances pour leurs fesses qui chantaient sous la table des rois déchus. Pourtant, Andréa jouait avec quelques pets odorants mais Castor commençait à sentir quelque démangeaisons sur son gros tricycle peroxydé qui concassait des Power Rangers. Le rose sur sa moustache fournie acquérait le suspense du gros humérus taillé en pedobear dansant la salsa comme la mère Michelle qui s'empiffrait. Le souffle cruel hurlait dans le froid glacial de Westeros. Néanmoins une bestiole salement dégueulasse et sentant le patchouli venait de danser devant le gouffre matelassé qui doucement se remplissait de vin bon marché et de pain moisi. Néanmoins un petit bermuda jaune portait un âne qui roucoulait comme une brebis. Quand soudain, un chevalier en armure rose sautilla sur sa truite enceinte de poussins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


→ INSCRIT DEPUIS : 08/11/2012
→ MESSAGES : 449
→ LOGEMENT : Une petite bicoque près de la forêt
→ JOB(S) : Membre du Conseil de Taleville
→ HUMEUR : SANG(sationnel)



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: → HISTOIRE INFINIE   Lun 27 Mai - 18:04

Chandler le canard mangeait de l'herbe en trémoussant son bec bleu à rayures roses, tandis que Spencer sculptait le postérieur de Castiel. Ce dernier n'avait jamais vu un lapin rose aussi sexy et viril mais pourtant il devait manger des papillons avariés avec de vagues tâches sur leurs ailes immenses. Pendant qu'il se lavait les aisselles vigoureusement, il tentait vainement de manger ces drôles de pépites en terre. Ces énergumènes n'avaient pas de grandes chances de trouver une cerise pailletée ici, mais il ne voulait pas effrayer la reine des cacahuètes qui aimait par dessus tout avoir des castors avec des longues ailes en papier poilu et des chapeaux multicolores. Mais Jude-Mei désirait énormément se taper le très charmant jeune William l'orque en robe verte fluo. Cependant, Will était très fatigué car Kat lui demandait quelque verre de champomy goût moisi comme le postérieur de Kat qui se dandinait mal-à-l'aise car le Castor voulait le prendre pour une partie de scrabble sur un vieil air qui ressemblait à du blues très animé. Ensuite, ils iraient chez l'ophtalmo pour OBTENIR des ordonnances pour leurs fesses qui chantaient sous la table des rois déchus. Pourtant, Andréa jouait avec quelques pets odorants mais Castor commençait à sentir quelque démangeaisons sur son gros tricycle peroxydé qui concassait des Power Rangers. Le rose sur sa moustache fournie acquérait le suspense du gros humérus taillé en pedobear dansant la salsa comme la mère Michelle qui s'empiffrait. Le souffle cruel hurlait dans le froid glacial de Westeros. Néanmoins une bestiole salement dégueulasse et sentant le patchouli venait de danser devant le gouffre matelassé qui doucement se remplissait de vin bon marché et de pain moisi. Néanmoins un petit bermuda jaune portait un âne qui roucoulait comme une brebis. Quand soudain, un chevalier en armure rose sautilla sur sa truite enceinte de poussins radioactifs

_______________________________


Ne te laisse pas vaincre par le mal,
mais triomphe du mal par le bien...foutaise

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oh baby dynamite
L’HÉRITIÈRE DES ENFERS


→ INSCRIT DEPUIS : 08/06/2012
→ MESSAGES : 669
→ LOGEMENT : appartement dans le quartier chic en colocation avec sa soeur
→ JOB(S) : journaliste au daily tale
→ HUMEUR : meurtrière



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: → HISTOIRE INFINIE   Mer 29 Mai - 15:38

Chandler le canard mangeait de l'herbe en trémoussant son bec bleu à rayures roses, tandis que Spencer sculptait le postérieur de Castiel. Ce dernier n'avait jamais vu un lapin rose aussi sexy et viril mais pourtant il devait manger des papillons avariés avec de vagues tâches sur leurs ailes immenses. Pendant qu'il se lavait les aisselles vigoureusement, il tentait vainement de manger ces drôles de pépites en terre. Ces énergumènes n'avaient pas de grandes chances de trouver une cerise pailletée ici, mais il ne voulait pas effrayer la reine des cacahuètes qui aimait par dessus tout avoir des castors avec des longues ailes en papier poilu et des chapeaux multicolores. Mais Jude-Mei désirait énormément se taper le très charmant jeune William l'orque en robe verte fluo. Cependant, Will était très fatigué car Kat lui demandait quelque verre de champomy goût moisi comme le postérieur de Kat qui se dandinait mal-à-l'aise car le Castor voulait le prendre pour une partie de scrabble sur un vieil air qui ressemblait à du blues très animé. Ensuite, ils iraient chez l'ophtalmo pour OBTENIR des ordonnances pour leurs fesses qui chantaient sous la table des rois déchus. Pourtant, Andréa jouait avec quelques pets odorants mais Castor commençait à sentir quelque démangeaisons sur son gros tricycle peroxydé qui concassait des Power Rangers. Le rose sur sa moustache fournie acquérait le suspense du gros humérus taillé en pedobear dansant la salsa comme la mère Michelle qui s'empiffrait. Le souffle cruel hurlait dans le froid glacial de Westeros. Néanmoins une bestiole salement dégueulasse et sentant le patchouli venait de danser devant le gouffre matelassé qui doucement se remplissait de vin bon marché et de pain moisi. Néanmoins un petit bermuda jaune portait un âne qui roucoulait comme une brebis. Quand soudain, un chevalier en armure rose sautilla sur sa truite enceinte de poussins radioactifs et descendit du toboggan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


→ INSCRIT DEPUIS : 08/11/2012
→ MESSAGES : 449
→ LOGEMENT : Une petite bicoque près de la forêt
→ JOB(S) : Membre du Conseil de Taleville
→ HUMEUR : SANG(sationnel)



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: → HISTOIRE INFINIE   Ven 31 Mai - 8:30

Chandler le canard mangeait de l'herbe en trémoussant son bec bleu à rayures roses, tandis que Spencer sculptait le postérieur de Castiel. Ce dernier n'avait jamais vu un lapin rose aussi sexy et viril mais pourtant il devait manger des papillons avariés avec de vagues tâches sur leurs ailes immenses. Pendant qu'il se lavait les aisselles vigoureusement, il tentait vainement de manger ces drôles de pépites en terre. Ces énergumènes n'avaient pas de grandes chances de trouver une cerise pailletée ici, mais il ne voulait pas effrayer la reine des cacahuètes qui aimait par dessus tout avoir des castors avec des longues ailes en papier poilu et des chapeaux multicolores. Mais Jude-Mei désirait énormément se taper le très charmant jeune William l'orque en robe verte fluo. Cependant, Will était très fatigué car Kat lui demandait quelque verre de champomy goût moisi comme le postérieur de Kat qui se dandinait mal-à-l'aise car le Castor voulait le prendre pour une partie de scrabble sur un vieil air qui ressemblait à du blues très animé. Ensuite, ils iraient chez l'ophtalmo pour OBTENIR des ordonnances pour leurs fesses qui chantaient sous la table des rois déchus. Pourtant, Andréa jouait avec quelques pets odorants mais Castor commençait à sentir quelque démangeaisons sur son gros tricycle peroxydé qui concassait des Power Rangers. Le rose sur sa moustache fournie acquérait le suspense du gros humérus taillé en pedobear dansant la salsa comme la mère Michelle qui s'empiffrait. Le souffle cruel hurlait dans le froid glacial de Westeros. Néanmoins une bestiole salement dégueulasse et sentant le patchouli venait de danser devant le gouffre matelassé qui doucement se remplissait de vin bon marché et de pain moisi. Néanmoins un petit bermuda jaune portait un âne qui roucoulait comme une brebis. Quand soudain, un chevalier en armure rose sautilla sur sa truite enceinte de poussins radioactifs et descendit du toboggan dans un grand fracas

_______________________________


Ne te laisse pas vaincre par le mal,
mais triomphe du mal par le bien...foutaise

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oh baby dynamite
L’HÉRITIÈRE DES ENFERS


→ INSCRIT DEPUIS : 08/06/2012
→ MESSAGES : 669
→ LOGEMENT : appartement dans le quartier chic en colocation avec sa soeur
→ JOB(S) : journaliste au daily tale
→ HUMEUR : meurtrière



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: → HISTOIRE INFINIE   Lun 10 Juin - 23:15

Chandler le canard mangeait de l'herbe en trémoussant son bec bleu à rayures roses, tandis que Spencer sculptait le postérieur de Castiel. Ce dernier n'avait jamais vu un lapin rose aussi sexy et viril mais pourtant il devait manger des papillons avariés avec de vagues tâches sur leurs ailes immenses. Pendant qu'il se lavait les aisselles vigoureusement, il tentait vainement de manger ces drôles de pépites en terre. Ces énergumènes n'avaient pas de grandes chances de trouver une cerise pailletée ici, mais il ne voulait pas effrayer la reine des cacahuètes qui aimait par dessus tout avoir des castors avec des longues ailes en papier poilu et des chapeaux multicolores. Mais Jude-Mei désirait énormément se taper le très charmant jeune William l'orque en robe verte fluo. Cependant, Will était très fatigué car Kat lui demandait quelque verre de champomy goût moisi comme le postérieur de Kat qui se dandinait mal-à-l'aise car le Castor voulait le prendre pour une partie de scrabble sur un vieil air qui ressemblait à du blues très animé. Ensuite, ils iraient chez l'ophtalmo pour OBTENIR des ordonnances pour leurs fesses qui chantaient sous la table des rois déchus. Pourtant, Andréa jouait avec quelques pets odorants mais Castor commençait à sentir quelque démangeaisons sur son gros tricycle peroxydé qui concassait des Power Rangers. Le rose sur sa moustache fournie acquérait le suspense du gros humérus taillé en pedobear dansant la salsa comme la mère Michelle qui s'empiffrait. Le souffle cruel hurlait dans le froid glacial de Westeros. Néanmoins une bestiole salement dégueulasse et sentant le patchouli venait de danser devant le gouffre matelassé qui doucement se remplissait de vin bon marché et de pain moisi. Néanmoins un petit bermuda jaune portait un âne qui roucoulait comme une brebis. Quand soudain, un chevalier en armure rose sautilla sur sa truite enceinte de poussins radioactifs et descendit du toboggan dans un grand fracas. Mais alors qu'Harysta
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


→ INSCRIT DEPUIS : 08/11/2012
→ MESSAGES : 449
→ LOGEMENT : Une petite bicoque près de la forêt
→ JOB(S) : Membre du Conseil de Taleville
→ HUMEUR : SANG(sationnel)



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: → HISTOIRE INFINIE   Mar 11 Juin - 19:11

Chandler le canard mangeait de l'herbe en trémoussant son bec bleu à rayures roses, tandis que Spencer sculptait le postérieur de Castiel. Ce dernier n'avait jamais vu un lapin rose aussi sexy et viril mais pourtant il devait manger des papillons avariés avec de vagues tâches sur leurs ailes immenses. Pendant qu'il se lavait les aisselles vigoureusement, il tentait vainement de manger ces drôles de pépites en terre. Ces énergumènes n'avaient pas de grandes chances de trouver une cerise pailletée ici, mais il ne voulait pas effrayer la reine des cacahuètes qui aimait par dessus tout avoir des castors avec des longues ailes en papier poilu et des chapeaux multicolores. Mais Jude-Mei désirait énormément se taper le très charmant jeune William l'orque en robe verte fluo. Cependant, Will était très fatigué car Kat lui demandait quelque verre de champomy goût moisi comme le postérieur de Kat qui se dandinait mal-à-l'aise car le Castor voulait le prendre pour une partie de scrabble sur un vieil air qui ressemblait à du blues très animé. Ensuite, ils iraient chez l'ophtalmo pour OBTENIR des ordonnances pour leurs fesses qui chantaient sous la table des rois déchus. Pourtant, Andréa jouait avec quelques pets odorants mais Castor commençait à sentir quelque démangeaisons sur son gros tricycle peroxydé qui concassait des Power Rangers. Le rose sur sa moustache fournie acquérait le suspense du gros humérus taillé en pedobear dansant la salsa comme la mère Michelle qui s'empiffrait. Le souffle cruel hurlait dans le froid glacial de Westeros. Néanmoins une bestiole salement dégueulasse et sentant le patchouli venait de danser devant le gouffre matelassé qui doucement se remplissait de vin bon marché et de pain moisi. Néanmoins un petit bermuda jaune portait un âne qui roucoulait comme une brebis. Quand soudain, un chevalier en armure rose sautilla sur sa truite enceinte de poussins radioactifs et descendit du toboggan dans un grand fracas. Mais alors qu'Harysta comptait les cornichons

_______________________________


Ne te laisse pas vaincre par le mal,
mais triomphe du mal par le bien...foutaise

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oh baby dynamite
L’HÉRITIÈRE DES ENFERS


→ INSCRIT DEPUIS : 08/06/2012
→ MESSAGES : 669
→ LOGEMENT : appartement dans le quartier chic en colocation avec sa soeur
→ JOB(S) : journaliste au daily tale
→ HUMEUR : meurtrière



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: → HISTOIRE INFINIE   Mer 12 Juin - 18:59

Chandler le canard mangeait de l'herbe en trémoussant son bec bleu à rayures roses, tandis que Spencer sculptait le postérieur de Castiel. Ce dernier n'avait jamais vu un lapin rose aussi sexy et viril mais pourtant il devait manger des papillons avariés avec de vagues tâches sur leurs ailes immenses. Pendant qu'il se lavait les aisselles vigoureusement, il tentait vainement de manger ces drôles de pépites en terre. Ces énergumènes n'avaient pas de grandes chances de trouver une cerise pailletée ici, mais il ne voulait pas effrayer la reine des cacahuètes qui aimait par dessus tout avoir des castors avec des longues ailes en papier poilu et des chapeaux multicolores. Mais Jude-Mei désirait énormément se taper le très charmant jeune William l'orque en robe verte fluo. Cependant, Will était très fatigué car Kat lui demandait quelque verre de champomy goût moisi comme le postérieur de Kat qui se dandinait mal-à-l'aise car le Castor voulait le prendre pour une partie de scrabble sur un vieil air qui ressemblait à du blues très animé. Ensuite, ils iraient chez l'ophtalmo pour OBTENIR des ordonnances pour leurs fesses qui chantaient sous la table des rois déchus. Pourtant, Andréa jouait avec quelques pets odorants mais Castor commençait à sentir quelque démangeaisons sur son gros tricycle peroxydé qui concassait des Power Rangers. Le rose sur sa moustache fournie acquérait le suspense du gros humérus taillé en pedobear dansant la salsa comme la mère Michelle qui s'empiffrait. Le souffle cruel hurlait dans le froid glacial de Westeros. Néanmoins une bestiole salement dégueulasse et sentant le patchouli venait de danser devant le gouffre matelassé qui doucement se remplissait de vin bon marché et de pain moisi. Néanmoins un petit bermuda jaune portait un âne qui roucoulait comme une brebis. Quand soudain, un chevalier en armure rose sautilla sur sa truite enceinte de poussins radioactifs et descendit du toboggan dans un grand fracas. Mais alors qu'Harysta comptait les cornichons dans sa cabane en bois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


→ INSCRIT DEPUIS : 08/11/2012
→ MESSAGES : 449
→ LOGEMENT : Une petite bicoque près de la forêt
→ JOB(S) : Membre du Conseil de Taleville
→ HUMEUR : SANG(sationnel)



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: → HISTOIRE INFINIE   Sam 15 Juin - 16:45


Chandler le canard mangeait de l'herbe en trémoussant son bec bleu à rayures roses, tandis que Spencer sculptait le postérieur de Castiel. Ce dernier n'avait jamais vu un lapin rose aussi sexy et viril mais pourtant il devait manger des papillons avariés avec de vagues tâches sur leurs ailes immenses. Pendant qu'il se lavait les aisselles vigoureusement, il tentait vainement de manger ces drôles de pépites en terre. Ces énergumènes n'avaient pas de grandes chances de trouver une cerise pailletée ici, mais il ne voulait pas effrayer la reine des cacahuètes qui aimait par dessus tout avoir des castors avec des longues ailes en papier poilu et des chapeaux multicolores. Mais Jude-Mei désirait énormément se taper le très charmant jeune William l'orque en robe verte fluo. Cependant, Will était très fatigué car Kat lui demandait quelque verre de champomy goût moisi comme le postérieur de Kat qui se dandinait mal-à-l'aise car le Castor voulait le prendre pour une partie de scrabble sur un vieil air qui ressemblait à du blues très animé. Ensuite, ils iraient chez l'ophtalmo pour OBTENIR des ordonnances pour leurs fesses qui chantaient sous la table des rois déchus. Pourtant, Andréa jouait avec quelques pets odorants mais Castor commençait à sentir quelque démangeaisons sur son gros tricycle peroxydé qui concassait des Power Rangers. Le rose sur sa moustache fournie acquérait le suspense du gros humérus taillé en pedobear dansant la salsa comme la mère Michelle qui s'empiffrait. Le souffle cruel hurlait dans le froid glacial de Westeros. Néanmoins une bestiole salement dégueulasse et sentant le patchouli venait de danser devant le gouffre matelassé qui doucement se remplissait de vin bon marché et de pain moisi. Néanmoins un petit bermuda jaune portait un âne qui roucoulait comme une brebis. Quand soudain, un chevalier en armure rose sautilla sur sa truite enceinte de poussins radioactifs et descendit du toboggan dans un grand fracas. Mais alors qu'Harysta comptait les cornichons dans sa cabane en bois, bois provenant de Pinocchio

_______________________________


Ne te laisse pas vaincre par le mal,
mais triomphe du mal par le bien...foutaise

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: → HISTOIRE INFINIE   Aujourd'hui à 14:35

Revenir en haut Aller en bas
 

→ HISTOIRE INFINIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

 Sujets similaires

-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» Liqueur panda de brume; histoire, description et questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe In Magic :: Play Zone-