Partagez | 
 

 Dis, tu peux m'apprendre ? [Austin/Andy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andrea ♡ don’t leave me here alone


→ INSCRIT DEPUIS : 11/05/2012
→ MESSAGES : 296
→ JOB(S) : travaille au TALEVILLE PUBLIC LIBRARY
→ HUMEUR : Joyeuse



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Dis, tu peux m'apprendre ? [Austin/Andy]   Lun 11 Juin - 10:27

Austin & Andrea


Aujourd’hui nous étions un samedi et j’avais profité de mon début de week end pour dormir quelques heures de plus. Malheureusement, mes voisins et le soleil, qui essayait de se faire un chemin jusqu’à mes yeux, en avait décidé autrement.
Je me levai, déjà énervée, et me dirigeai vers ce que l’on pouvait appeler une cuisine pour me préparer un bon petit déjeuner digne d’un samedi matin. Un jus d’orange, deux bonnes tartines beurre/confiture, un pain au chocolat et un café après je partis dans la salle de bain me prendre une douche, froide malheureusement, et me maquillai avant d’attraper mon sac et de sortir de ce petit appartement. J’avais presque honte le matin de sortir de cet immeuble, alors que tout le monde savait pertinemment qu’il était loué par des personnes sans moyen et qui avaient à peine l’argent de pouvoir se loger ici. Mais que voulez-vous, lorsqu’on est orpheline et qu’on essaye de survivre par ses propres moyens, ce n’est pas le grand luxe.

Je fus donc heureuse de mettre de la distance entre cet endroit et moi, et me dirigeai vers la sortie de Taleville, voulant visiter d’autres parcelles que le centre-ville. Lorsque je me retrouvai nez à nez avec la forêt, je sentis comme un malaise s’emparer de moi. Pourtant, il faut dire que si j’étais venue ici, c’est justement pour la fouiller de long en large et retrouver mes origines. Mais rien à faire, à chaque fois, j’étais comme paralysée, prête à prendre la fuite aussi vite.
Pendant quelques minutes, je tentais de me calmer et de faire ralentir les battements de mon cœur, puis décidée de la contourner. Il fallait que je m’y prenne étape par étape si je ne voulais pas faire une crise cardiaque à mon âge.

Après quelques minutes de marche, pendant lesquelles je mettais amusée à ramasser des fleurs sauvages sur le chemin, je tombais sur une écurie, jusqu’à présent inconnue. Avais-je le droit d’être sur ces terres ?
Je m’avançai à petit pas, de peur qu’on m’accueille un fusil à la main, et m’approchai vers l’une des box où un cheval me regardait, comme s’il avait senti ma présence.


Bonjour toi. Chuchotai-je, en le caressant.

Il me renifla, avant de baisser son museau vers mes trouvailles et d’en avaler quelques-unes. Il releva ensuite la tête, plantant mes yeux dans les siens, comme s’il me demandait l’autorisation de manger les autres.

Fais-toi plaisir mon beau. Dis-je en tendant les mains.

_______________________________




Dernière édition par Andrea T. Anderson le Mar 12 Juin - 18:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marineaude.tumblr.com
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Dis, tu peux m'apprendre ? [Austin/Andy]   Mar 12 Juin - 8:41

La journée était belle, ensoleillée et douce, agréable. Malgré une matinée plutôt fraîche, Austin avait fini par retirer son sweat-shirt pour accomplir les tâches qu'il s'était fixées. Retaper une partie de la toiture, s'occuper de changer la paille dans les box de l'aile droite, réparer les portes-selles de la sellerie et nourrir les chevaux dont le régime particulier exigeait qu'ils ne soient pas placé dans les paddocks avec les autres.
Debout depuis 5h du matin, Austin enchaînait sans se plaindre, en sifflotant, en saluant les cavaliers venus profiter de cette belle journée pour monter un peu et en aidant les plus jeunes à seller leurs montures lorsque l'occasion se présentait. Le club équestre de Taleville était réputé pour son emplacement pittoresque et ses qualités éducatives.
En pratiquant l'équitation, c'est tout un savoir-vivre que les gens apprenaient. Comment se comporter en société, l'entre-aide, le respect des animaux et des autres, la confiance en soi et le côté bosseur, déterminé. On ne montait pas à cheval en posant le derrière sur une selle. Il fallait apprendre à s'occuper de son cheval, le soigner, le seller, gagner sa confiance, progresser avec, s'en occuper ensuite à la fin du cour, ne pas oublier de prendre soin de son environnement direct, les box et les paddocks, la sellerie ...
Le centre avait une très bonne réputation, à Taleville. Austin en était très fier.

Vers dix heures, il reçu un coup de fil de son père lui demandant d'aller vérifier le fond des paddocks nord du centre. Leurs barrières, en bois ancien, n'étaient plus très solides et il fallait sans cesse garder un oeil dessus afin que les chevaux ne s'échappent pas. Même si un double fil électrique était censé les repousser, le courant était rarement allumé, faute de moyen. Donc mieux valait rester prudent. Rapidement, il alla seller Jumanji, un hongre pimpant et énergique qui lui servait de monture la plupart du temps. Il avait un cheval attitré, bien sur, mais Storm se trouvait actuellement au fin fond du paddock sud, hors d'atteinte. Donc il prenait Jumanji à la place. Au petit trot, il s'éloigna avec un sac à dos contenant les outils essentiels à toute réparation.
Au bout d'une petite dizaine de minutes, il arriva à l'angle du paddock nord. Il fit en sorte que sa monture repasse au pas, peu pressé, voulant profiter de cette matinée. Le paddock nord avait la particularité de s'enfoncer un peu dans les bois, sur un demi-kilomètre. Tranquillement, il tourna à l'angle pour vérifier la barrière du haut de son cheval. Il fut surpris de voir, quelques mètres plus loin, la jeune femme qu'il voyait souvent à la librairie. Andréa, si sa mémoire était bonne. Elle semblait parler au cheval qui se tenait près d'elle, la tête passée par dessus la barrière. Amusé, il descendit de sa monture et la prit par la bride avant de s'approcher d'elle en souriant.
    - Je vois que vous avez fait connaissance avec Brutus ... Est-il aimable, au moins ?

Il ne savait pas encore s'il devait la vouvoyer ou la tutoyer. Il la voyait souvent, quand il allait chercher de nouveaux livres, mais il n'avait pas encore osé passer au tutoiement. Mais il lui souriait, amusé et détendu.
Revenir en haut Aller en bas
Andrea ♡ don’t leave me here alone


→ INSCRIT DEPUIS : 11/05/2012
→ MESSAGES : 296
→ JOB(S) : travaille au TALEVILLE PUBLIC LIBRARY
→ HUMEUR : Joyeuse



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Dis, tu peux m'apprendre ? [Austin/Andy]   Mar 12 Juin - 18:43

Je n'étais pas une grande fan des chevaux, je n'en avais pas vu beaucoup vu que j'ai vécu dans une grande ville et que je n'avais pas vraiment moyens de me payer des cours d’équitation. Mais les seules fois j'ai pu monter, je ne devais pas avoir plus de 10 ans. C'était magique ! Je m'était bien débrouillée, à la surprise de tout le monde, même la mienne. J'avais adoré ça, vraiment et je m'étais sentis libre, bien, comme si mes gênes me disaient que j'étais faite pour ça. Bon après, je n'étais pas non plus la grande cavalière jamais connue, mais pour une première fois, ce n'était pas si mal que ça.
Et puis on avait beau dire que les chiens étaient les meilleurs amis de l’homme, je pensais le contraire. Ce n’était pas les chiens qui étaient partis à la guerre et avait été tué pour des batailles qui n’avaient aucun intérêt. Il faut dire ce qui est, s’ils avaient eu le don de la parole, ils se seraient surement rebeller.

Alors que le cheval finissait de manger toutes les fleurs que j'avais ceuillis et que je lui tendais, mon attention fut attirée par un jeune homme qui arrivait avec sa monture. Je l'avais déjà vu quelques fois à la bibliothèque lorsqu’il venait prendre des livres et me demander conseil.

Brutus ? Il porte mal son prénom, il est tellement chou.

Je lui caressai à nouveau la crinière avant de me tourner vers Austin, si ma mémoire ne me faisait pas défaut. Je ne savais pas qu’il travaillait ici, j'aurais dû sans douter avec les quelques livres qu’il m'avait pris sur le sujet.

Je m’excuse, je n’ai pas pu m’empêcher de venir le voir. J’espère que je ne vous dérange pas.

Il est vrai que j'aurais dû demander la permission avant de faire comme chez moi. C’était peut-être une réserve privée et il était interdit à la visite. Mais déjà, un bon point, il ne m’accueillait pas avec un fusil à la main, c’était un bon début.

_______________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marineaude.tumblr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dis, tu peux m'apprendre ? [Austin/Andy]   Aujourd'hui à 23:50

Revenir en haut Aller en bas
 

Dis, tu peux m'apprendre ? [Austin/Andy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La PSP, je peux m'en passer?
» cpmment apprendre le jeu
» Apprendre à utiliser le VOR
» Un site qui peut nous apprendre beaucoup de choses!
» Apprendre les tables de multiplication

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe In Magic :: ♦ Les sujets rps.-