Partagez | 
 

 Rosie Bennett « And if you want trouble, bitch i want the same thing »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
oh baby dynamite
L’HÉRITIÈRE DES ENFERS


→ INSCRIT DEPUIS : 08/06/2012
→ MESSAGES : 669
→ LOGEMENT : appartement dans le quartier chic en colocation avec sa soeur
→ JOB(S) : journaliste au daily tale
→ HUMEUR : meurtrière



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Rosie Bennett « And if you want trouble, bitch i want the same thing »   Ven 8 Juin - 1:59

ROSIE AMALIA BENNETT
CRÉDIT - TUMBLR

« Link it to the world, link it to yourself. Stretch it like a birth squeeze. The love for what you hide, for bitterness inside, is growing like the new born. When you've seen, seen too much. Too young, young. Soulless is everywhere »

"This is something that everyone knows :"


NOM & PRÉNOM(S) : Elle, c’est Rosie Amalia Bennett. Une rose anglaise. Une poupée de porcelaine aux cheveux flamboyants et aux lèvres roses bonbons. DATE DE NAISSANCE ET AGE : Dans le monde réel elle est née le vingt-cinq mai en mille neuf cent quatre-vingt-dix et a maintenant vingt-deux ans. ORIGINE(S) : Elle réside dans le Connecticut aux Etats-Unis mais est originaire d’Angleterre, où ses parents vivent toujours. EMPLOI ET/OU ETUDE(S) : Rosie est journaliste pour le Daily Tale de la petite commune de Taleville. STATUT : Son coeur est à prendre.

QUELQUES INFORMATIONS ESSENTIELLES SUR ELLERosie ne termine jamais son petit déjeuner sans un thé et une cigarette. Elle en a besoin comme elle a besoin de lire des magazines quand elle est aux toilettes, pour être au courant de tout, et suivre les nouvelles tendances. Elle porte parfois des lunettes quand elle lit ou quand elle travaille. Elle adore bosser chez elle ou dans les salons de thé. Dans son sac à main, vous trouverez toujours un kit, non pas de pharmacie, mais de maquillage et cosmétique. Elle ne sort pas sans son gloss ou sa crème de jour. Elle est aussi très attachée à son BB, qui ne la quitte jamais. Et ses ongles sont presque tout le temps vernis, assortis à ses bijoux. Rosie conduit une new beetle décapotable pour être vue. Le sucre est son plus grand péché mignon, elle résiste difficilement aux macarons et aux donuts. Elle ne se couche d’ailleurs jamais avant d’avoir bu son chocolat chaud avec des marshmallows. Mais pour garder la ligne et être désirable, elle court régulièrement. La plupart de ses vêtements sont de marques, comme ses chaussures. Elle sait peindre et joue quelques instruments de musique, notamment la flûte. Elle adore le cinéma et le théâtre, et s’en inspire beaucoup dans la vie quotidienne pour tromper ses interlocuteurs. Elle a tendance à espionner ses voisins masculins de l’immeuble d’en face, quand le derrière dudit lui plait. Elle aime embêter les enfants, ne les appréciant guère, et cherche souvent à leur faire vivre un enfer. Rosie a la sale manie de faire une moue avec sa bouche quand elle réfléchit, que ce soit quand elle travaille sur un article du journal ou quand elle prépare un mauvais coup.
TRAITS DE CARACTÈRELa personnalité de Rosie est explosive. Véritable bâton de dynamite, elle peut vous carboniser et vous laisser vous consumer lentement, en vous regardant souffrir et ce sans aucune pitié. Elle est acerbe, méchante, ambitieuse, et si vous lui faites obstacle, sa rancune et son orgueil vous le feront payer. Elle déteste perdre et avoir tort. Son assurance et sa fierté font d’elle une personne très arrogante, et un poil vulgaire. Elle est directe et narquoise, impulsive et bagarreuse. C’est une véritable tête-brûlée qui fonce courageusement et suit son instinct un peu naïvement. Mais elle sait se montrer maligne et calculatrice quand cela l’arrange. Elle devient alors absolument charmante, polie et souriante. Elle joue de ses atouts pour manipuler quiconque à sa guise et s’en servir comme bon lui semble. Elle veut avant tout se faire aimer et ne supporte pas être ignorée. Elle charme, séduit maladroitement, et cherche à tout contrôler. Légèrement égocentrique et un brin superficielle, elle a un goût très prononcé pour le luxe. Elle est prétentieuse mais demeure une éternelle insatisfaite, qui désire toujours plus et surtout ce que les autres possèdent. Elle est avare avec ses biens et possessive avec les gens. Ce dont elle s’empare est sien et ce à jamais. Quand elle aime, elle est loyale. Paresseuse, elle a besoin d’être assistée pour les tâches ménagères quotidiennes et ne cuisine jamais seule. En général elle se fait livrer ses repas et peut se montrer très gourmande quand elle a besoin de consolation. C’est une véritable peste, exigeante envers elle-même et envers les autres. Mais elle est bien plus sensible qu’elle ne le fait croire, craignant l’abandon plus que tout. Si vous la froissez, elle devient une tornade déchaînée, une véritable tigresse. Prenez garde si vous croisez son chemin.


CHAPTER ONE ♦ "Because we all lived in a fairy >tale."


A L'EPOQUE ELLE ÉTAIT : Anastasie de Tremaine. LE CONTE : Cendrillon et la pantoufle de verre. SON RÔLE DANS L'HISTOIRE : Anastasie avait pour vocation de se faire aimer du Prince mais surtout de faire vivre un enfer à sa demi-soeur Cendrillon. DE QUEL COTE EST-ELLE ? : Délibérément du côté du mal, dans le clan de la Méchante Reine et des scélérats qui se rebellent contre les fins heureuses. SON DERNIER SOUVENIR : Celui d’être assise à une table, autour de laquelle la Reine avait réuni ses disciples pour lancer la malédiction sur les personnages de conte.



Il était une fois dans un pays lointain, un royaume paisible et prospère qui baignait dans le romantisme et les traditions. Vivaient là dans un grand manoir, un couple de bourgeois et leurs deux jeunes filles, Anastasie et sa sœur Javotte, qui entretenaient entre elles des rivalités sans répit. Le père de ces dernières quitta le foyer familial alors qu’Anastasie n’avait que cinq ans. De son père elle ne garda que de vagues souvenirs, sauf un, très précis, gravé dans sa mémoire. Celui de son départ. Elle jouait aux poupées dans le salon avec Javotte et elle venait tout juste de couper les cheveux de la poupée favorite de sa sœur quand elle entendit des hurlements. Ses parents se disputaient, comme souvent. Elle n’y prêta donc pas attention jusqu’à ce que son père déboule dans la pièce où les petites s’amusaient. Elle le vit jeter nerveusement des affaires dans une valise. Il prit beaucoup de choses qui lui appartenaient, dont quelques livres, mais il laissa, et ce sans même hésiter, la photo encadrée de ses filles sur le bureau. Anastasie baladait son regard entre sa mère qui restait froide et impassible et son père qui semblait accablé. Sur le perron il n’eut même pas le courage d’embrasser ses filles. Ce fut à peine si Anastasie croisa son regard. Ses yeux baignant de larmes n’avaient pas assez touché son père puisqu’il partit sans se retourner. Elle se le rappelait de dos, marchant sur le sentier en direction du portail. Ce moment lui sembla durer une éternité, et sa souffrance n’en fut que plus terrible. Le cœur déchiré, elle vit alors son père pour la dernière fois ce soir-là. Il leur laissa la demeure, mais elles perdirent leur fortune. Quelques années plus tard, la mère d’Anastasie se remaria par intérêt avec un veuf de la haute société. Un homme de sa condition pour remplir les coffres et retrouver son statut social. Elles emménagèrent au château et Anastasie voyait là l’opportunité de combler ce manque qui la dévorait un peu plus chaque jour. Elle avait besoin d’un père, elle avait besoin d’amour. L’affection manquait à sa vie, sa propre mère ne lui en donnant pas. Elle se suffisait à inculquer à ses filles les mœurs et bonnes manières, et ne leur transmit que sa méchanceté et son goût démesuré pour le luxe. Malheureusement, l’aristocrate avait une fille nommée Cendrillon. Une enfant de l’âge d’Anastasie et Javotte, mais dotée d’une grande beauté que ses demi-sœurs jalousait. Anastasie avait beau chercher par tous moyens à plaire à ce nouveau père, il n’avait d’yeux que pour sa fille avec qui il était attentionné, et tendre. Cendrillon avait tout. Mais Anastasie lui prendrait tout. Ce n'est qu'au décès prématuré de ce brave homme que la mère d’Anastasie montra sa véritable nature à Cendrillon. C'était une femme froide, cruelle, follement jalouse du charme et de la beauté de Cendrillon et surtout bien décidée à faire prévaloir les intérêts de ses deux abominables filles. Au fil des années, le château tomba en ruine et la fortune de la famille fut dilapidée pour satisfaire les caprices d’Anastasie et Javotte. Ces dernières firent de la vie de Cendrillon un véritable enfer. L’orpheline se retrouva reléguée au rôle de servante dans sa propre maison. Anastasie, sa sœur, et sa mère, l’esclavagèrent et lui menèrent la vie dure. Anastasie passa sa vie à harceler et humilier Cendrillon. Détruire l’existence de cette souillon donnait un sens à sa propre vie. Elle lui enviait tant et depuis trop longtemps. Un jour au royaume, on entendit que le Prince se cherchait une épouse. Anastasie, tout comme sa sœur, le convoitait. Ayant une haute estime d’elles-mêmes, les sœurs étaient toutes deux persuadées d’être l’épouse idéale pour le Prince. Mais le soir du bal donné par le Roi, le Prince ne posa pas même un regard sur elles. Ce dernier passa la soirée avec une belle jeune femme que personne ne reconnut. Pourtant, c’était bien Cendrillon. Le lendemain, le Grand-Duc se rendit chez elles. Il leur fit essayer la pantoufle de verre perdue par la mystérieuse inconnue que le Prince voulait épouser. Mais elles ne purent le duper bien longtemps et Cendrillon fut percée à jour. Ils se marièrent et vécurent heureux. Mais Anastasie, qui était tombée d’amour pour le Prince, était folle de jalousie. Son cœur était déchiré pour la seconde fois et personne ne se souciait de son chagrin. Lasse d’être un personnage secondaire, spectateur du bonheur des autres et victime du malheur, Anastasie choisit de répondre à l’appel de la Méchante Reine. Cette dernière projetait de lancer une malédiction sur les personnages de conte et s’entourait de tous les êtres diaboliques qui étaient prêts à la suivre dans cette folie. Anastasie, déterminée à pourrir la vie de Cendrillon jusqu’au bout, et celles de toutes les princesses bienheureuses qui ne méritaient pas leur bonheur, rejoignit la Méchante Reine. Il était injuste que l’histoire soit écrite ainsi, que le destin soit tout tracé. Alors si elle devait tomber, Cendrillon et toutes les autres devaient tomber aussi. Elle prendrait sa revanche, au nom de tout ce qu'elle avait enduré. Elle partageait les idéaux de la Reine et voulait mettre un terme aux belles fins, surtout à celle de Cendrillon, qu'elle méprisait profondément. Néanmoins, elle passa un accord avec la souveraine. Si par malheur Cendrillon récupérait ses souvenirs, alors Anastasie recouvrerait aussi la mémoire. Dans ce cas extrême, elle pourrait ainsi continuer à lui dévorer l’existence et à l’éloigner de son bien-aimé Prince. La Reine accepta le pacte, mais qu’elle ait eu des projets ou non pour Anastasie, celle dernière n’en sut jamais rien. Elle était si malheureuse qu’elle pensait que sa seule sortie était d’oublier sa vie. Elle savait qu’une fois piégée dans le monde réel, elle ne se rappellerait de rien et aurait de tous nouveaux souvenirs, de faux souvenirs. Elle ne serait sûrement plus jamais la même. Mais c’était ce qu’elle voulait. Ce serait une renaissance.



CHAPTER TWO ♦ "now, we are trapped in a curse..."




Il était une fois dans un monde dénué de magie, une petite ville tranquille et sereine où il faisait bon vivre. Vivait là dans un coquet appartement, une jeune fille à la crinière de feu, aux yeux noisette et aux lèvres roses. Rosie Bennett était allongée de tout son long sur le sol, le visage emmitouflé dans le tapis du salon et les membres écartés, en position étoile. Elle leva brusquement sa tête décoiffée et attendit que ses pupilles s’habituent à la lumière du jour en grimaçant. Quand elle ne vit plus flou, elle se redressa et s’assit en tailleur, baladant son regard autour de la pièce. Elle ne reconnaissait pas les lieux. Comment avait-elle atterri là ? L’endroit était plaisant, spacieux, charmant, à son goût, comme si elle l’avait elle-même décoré. Mais il ne lui appartenait pourtant pas. Inquiète, elle courut comme une folle hors de l’appartement pour vérifier le numéro de celui-ci, et à quel nom il était relié. Devant les boîtes aux lettres elle vit son nom. Rosie Amalia Bennett. Oups. Elle se frappa le front contre les boîtes de métal et clôt doucement ses paupières. Quelle idiote. Bien sûr qu’elle habitait ici. Décidément, sortir dans les bars jusqu’à six heures du matin ne la réussissait pas. Elle se souvenait maintenant qu’elle avait passé la nuit à s’amuser et à boire, beaucoup, même un peu trop. Beaucoup trop en fait. Elle reprenait peu à peu son souffle, et était en train de songer à se coucher plus tôt et à moins boire dorénavant, quand quelqu’un entra dans le hall de l’immeuble. Elle ouvrit alors les yeux et se redressa face au nouvel arrivant. C’était la vieille femme qui habitait en dessous de chez elle. Elle revenait les bras chargés de croquettes pour nourrir ses douze chats, et regardait Rosie de travers, avec une moue surprise et légèrement rebutée. Rosie se toisa elle-même de haut en bas. Elle était en pyjama et portait ses chaussons roses à pompons. Certes, elle n’était vraiment pas à son avantage, et elle devait avoir une mine affreuse. Mais elle lui lança son plus beau regard dédaigneux et lâcha avec hargne « Quoi ? Vous avez jamais vu quelqu’un avec la gueule de bois ? » La bonne femme n’avait en fait jamais rencontré Rosie jusqu’à ce jour et ne souhaitait pas la recroiser. Chamboulée par cette agression soudaine elle quitta les lieux d’un pas précipité et claqua la porte de son appartement. Rosie ne tarda pas à détourner son regard avant que la porte de la vieille femme ne se sente elle aussi agressée, et monta dans son appartement récupérer ses clés. Elle alla ensuite prendre son courrier et le jeta sur la table basse. Elle s’affala nonchalamment sur son canapé et entreprit de balancer les publicités derrière son épaule, laissant s’entasser une montagne de magazines sur le parquet. De toute manière la femme de ménage venait travailler aujourd’hui, il fallait bien qu’elle ait de quoi se rendre utile. Rosie s’arrêta alors sur une carte postale d’Ecosse signée Bennett. Tiens, en plus de son logement, elle avait aussi oublié qu’elle avait des parents. Mais maintenant elle se souvenait qu’ils habitaient toujours à Londres, là où elle était née. Sa soeur Charlotte était restée avec eux, d'ailleurs. C'était bien la seule personne qui ne lui paraissait pas floue. Avec Charlotte, c'était du vrai. Elles se chamaillaient parfois mais à elles deux, elles étaient extrêmement puissantes. Un duo de choc. Charlotte, elle était tout pour Rosie. Les trois Bennett avaient pris quelques jours de congé à Glasgow et en profitaient apparemment bien. Monsieur et Madame Bennett demandaient des nouvelles de leur fille cadette adorée. Ah c’est vrai qu’elle était partie du cocon familial récemment. Rosie avait obtenu son diplôme de journaliste et avait décroché son premier emploi dans le Connecticut, aux Etats-Unis. La distance qui la séparait de sa ville natale ne l’avait pas effrayée, au contraire, elle aimait l’idée de voyager et puis, c’était les risques du métier. Mais la raison pour laquelle son tuteur l’avait conseillée dans cette ville restait un mystère. Pourtant, maintenant qu’elle y était, elle s’y plaisait bien. Il y avait peu d’habitants et parmi ce petit quota elle pouvait donc briller. Londres ne lui manquait pas. Mais elle n'avait aucune envie de quitter Taleville, et elle espérait qu'un jour ou l'autre sa grande soeur la rejoigne. C'était comme si quelque chose, ou quelqu'un, l’assujettissait, et la condamnait à rester. Mais dans un bon sens. Cependant l’absence de ses parents, et surtout de sa soeur, laissait un grand vide. Ce qui l’avait d’ailleurs poussée à adopter un chat, qu’elle avait nommé Lucifer. Une intuition, comme ça. Ce dernier l’a rejoint d’ailleurs bien vite et se logea sur les jambes de sa maîtresse. Tout en caressant son petit diable, Rosie pencha la tête vers le plafond, le regard perdu. Elle avait un mal de crâne terrible et une étrange sensation de vide. Elle avait beau recouvrer la mémoire, tout lui semblait flou. Dans un moment pareil elle aurait aimé que ses parents soient là. Ils l’avaient toujours tellement couverte d’amour, cédant à tous ses caprices sans broncher, la consolant après tous ses chagrins d’amour, la supportant, elle et son arrogance. Oui vraiment, il n’y avait pas meilleurs parents au monde. Mais ils étaient bien loin maintenant. Cependant, Rosie ne le savait pas encore mais Charlotte, sa peste de soeur adorée, ne tarderait pas à pointer le bout de son nez à Taleville. Et quand la tornade rousse et la tornade brune étaient ensemble, personne ne s'en sortait indemne.

"You and no one else."


QUI ES-TU ? : Un petit panda qui ne demande qu’à être adopté *o* CÉLÉBRITÉ SUR L'AVATAR : Karen Gillan. AVEZ-VOUS PRIS UN SCÉNARIO ? : Non. Je voulais adapter ce personnage de conte. COMMENT TU ES TOMBÉ(E) SUR LE FORUM ? : J’ai glissé *SBAFF* Mais avant j’ai fouillé dans les partenariats de forums. UN MOT EN PLUS ? : Oui, superbe forum. Je ne voulais pas m'inscrire sur d'autres car celui où je suis me convient parfaitement mais par curiosité je suis tombée sur le votre et je n'ai pas pu m'empêcher. J’ai totalement accroché avec votre concept et le design est très sympa. J’ai bien envie de venir vivre parmi vous, et puis je viens soutenir les méchants qui sont du côté obscur de la force \o/



Dernière édition par Rosie A. Bennett le Dim 5 Aoû - 14:22, édité 29 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ | SOMEWHERE


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 494
→ LOGEMENT : EN FUITE ;
→ JOB(S) : ANCIEN RECEPTIONNISTE DE L'HOTEL DE VILLE.
→ HUMEUR : MORT.



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Rosie Bennett « And if you want trouble, bitch i want the same thing »   Ven 8 Juin - 6:50

    Me dit pas que tu es Bonnie le panda ? ♥_______♥

_______________________________



    I'M NOT DEAD. YOU ARE
    and those you love too, don't worry.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Rosie Bennett « And if you want trouble, bitch i want the same thing »   Ven 8 Juin - 8:18

Bienvenue!

Super choix d'avatar, et bon choix de personnage, elles m'ont toujours fais rire ses deux là!

Bonne chance pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
oh baby dynamite
L’HÉRITIÈRE DES ENFERS


→ INSCRIT DEPUIS : 08/06/2012
→ MESSAGES : 669
→ LOGEMENT : appartement dans le quartier chic en colocation avec sa soeur
→ JOB(S) : journaliste au daily tale
→ HUMEUR : meurtrière



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Rosie Bennett « And if you want trouble, bitch i want the same thing »   Ven 8 Juin - 9:51

Merciii Viola ! Chandler, si je ne le suis pas, on m'adopte quand même ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Rosie Bennett « And if you want trouble, bitch i want the same thing »   Ven 8 Juin - 10:15

OMG KAREEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEN ♥♥♥♥

Elle est tellement belle Bienvenue et bonne chance pour ta fichette I love you

*quota de cœurs explosé*

On se fera une ligue des rousses
Revenir en haut Aller en bas
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Rosie Bennett « And if you want trouble, bitch i want the same thing »   Ven 8 Juin - 10:21

OMG KAREN :O Je la kiff trop (et en plus y'a un matt smith pas loin haha !)

Bienvenue à toi ♥
(moi je t'adopte)

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | I'M THE BOSS
« I wanna see what life is, with you »


→ INSCRIT DEPUIS : 01/06/2012
→ MESSAGES : 753
→ LOGEMENT : En colocation dans une maison du centre-ville avec Ayden (Aladdin) et Jorden (Abu)
→ JOB(S) : Dresseuse de tigres de la réserve du parc municipal
→ HUMEUR : CEY PO UN TEMPS A METTRE UN TIGRE DEHORS ! /BOUM



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Rosie Bennett « And if you want trouble, bitch i want the same thing »   Ven 8 Juin - 10:29

Mon dieu, le choix de vava est excellent pour ce perso
Bienvenue parmi nous ! Bon courage pour ta fiche, si tu as le moindre souci n'hésite pas (Harysta here).

_______________________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://search-games.forums-actifs.com/
oh baby dynamite
L’HÉRITIÈRE DES ENFERS


→ INSCRIT DEPUIS : 08/06/2012
→ MESSAGES : 669
→ LOGEMENT : appartement dans le quartier chic en colocation avec sa soeur
→ JOB(S) : journaliste au daily tale
→ HUMEUR : meurtrière



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Rosie Bennett « And if you want trouble, bitch i want the same thing »   Ven 8 Juin - 10:59

Oh, merci vous êtes trop adorables *o*

Ouuui les rousses au pouvoirs Kat
Owiii Spencer *plante sa tente dans la forêt et koalatise le loup*
Daelysia, je prépare justement un petit mp de questions huhu. Merci ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ | SOMEWHERE


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 494
→ LOGEMENT : EN FUITE ;
→ JOB(S) : ANCIEN RECEPTIONNISTE DE L'HOTEL DE VILLE.
→ HUMEUR : MORT.



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Rosie Bennett « And if you want trouble, bitch i want the same thing »   Ven 8 Juin - 11:06

Bien sûr qu'on t'adopte quand même ♥.♥

_______________________________



    I'M NOT DEAD. YOU ARE
    and those you love too, don't worry.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Rosie Bennett « And if you want trouble, bitch i want the same thing »   Ven 8 Juin - 11:25

Bienvenue à toi vilaine sœur marâtre de Cendrillon
Les méchants gouverneront le mooooonde
Revenir en haut Aller en bas
oh baby dynamite
L’HÉRITIÈRE DES ENFERS


→ INSCRIT DEPUIS : 08/06/2012
→ MESSAGES : 669
→ LOGEMENT : appartement dans le quartier chic en colocation avec sa soeur
→ JOB(S) : journaliste au daily tale
→ HUMEUR : meurtrière



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Rosie Bennett « And if you want trouble, bitch i want the same thing »   Ven 8 Juin - 11:33

Gniiih merci Chandler
Merci à toi aussi, ô grande reine des glaces .o.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Rosie Bennett « And if you want trouble, bitch i want the same thing »   Ven 8 Juin - 16:49

OMG le personnage + l'avatar
excellent choix

bienvenue et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
oh baby dynamite
L’HÉRITIÈRE DES ENFERS


→ INSCRIT DEPUIS : 08/06/2012
→ MESSAGES : 669
→ LOGEMENT : appartement dans le quartier chic en colocation avec sa soeur
→ JOB(S) : journaliste au daily tale
→ HUMEUR : meurtrière



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Rosie Bennett « And if you want trouble, bitch i want the same thing »   Ven 8 Juin - 22:12

Merci beaucouuup Liz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Rosie Bennett « And if you want trouble, bitch i want the same thing »   Sam 9 Juin - 9:42

Une journaliste sous les ordres du p'tit Spencer haha ! Very Happy J'adore ♥




TU ES OFFICIELLEMENT ACCEPTE A TALEVILLE ♦ "tu peux passer ton chemin cher ami."


Votre fiche a été validée et nous vous félicitons. Vous pouvez donc commencer le jeu, car les portes de la ville vous sont désormais ouvertes. A partir de maintenant, vous pouvez vous promener où bon vous semble. N'hésitez pas à aller faire un tour dans votre répertoire et ainsi trouver ce dont vous avez besoin pour faire des rencontres surprenantes et vivre à Taleville sans problème.

Si vous avez un problème, madame le maire sera ravie de vous recevoir.

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.


Dernière édition par Spencer L. Weber le Sam 9 Juin - 9:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oh baby dynamite
L’HÉRITIÈRE DES ENFERS


→ INSCRIT DEPUIS : 08/06/2012
→ MESSAGES : 669
→ LOGEMENT : appartement dans le quartier chic en colocation avec sa soeur
→ JOB(S) : journaliste au daily tale
→ HUMEUR : meurtrière



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Rosie Bennett « And if you want trouble, bitch i want the same thing »   Sam 9 Juin - 9:56

Merciiii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JUDE-MEI Ϟ to believe in an another world


→ INSCRIT DEPUIS : 11/05/2012
→ MESSAGES : 1418
→ LOGEMENT : elle habite à présent dans une petite maison de quartier
→ JOB(S) : photographe professionnel travaillant pour le Daily Tale
→ HUMEUR : Très mauvaise, au plus bas.



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Rosie Bennett « And if you want trouble, bitch i want the same thing »   Sam 9 Juin - 10:45

    Et oh ! Spencer c'est le mien ! DONC, PAS TOUCHE ! Arrow

    En tout cas, jolie fiche en passant et bienvenue sur BIM ! J'espère que tu t'amuseras bien avec nous !

_______________________________


    L'AMOUR EST LE PLUS PUISSANT DES POUVOIRS.On dit que rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout nos efforts pour l’ignorer (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oh baby dynamite
L’HÉRITIÈRE DES ENFERS


→ INSCRIT DEPUIS : 08/06/2012
→ MESSAGES : 669
→ LOGEMENT : appartement dans le quartier chic en colocation avec sa soeur
→ JOB(S) : journaliste au daily tale
→ HUMEUR : meurtrière



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Rosie Bennett « And if you want trouble, bitch i want the same thing »   Sam 9 Juin - 10:51

Promis Jude
Et merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rosie Bennett « And if you want trouble, bitch i want the same thing »   Aujourd'hui à 2:09

Revenir en haut Aller en bas
 

Rosie Bennett « And if you want trouble, bitch i want the same thing »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Trouble Witches Ep1 Daughters of Amalgam (Type-X)
» Froissart -14.I.1454 - C- Trouble à l'Ordre Public (CA)
» [Résolu] Trouble bipolaire chez FFG
» cherche deep duck trouble starring donald duck sur MS
» Donkey Kong Country 3 : Dixie Kong's Double Trouble !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe In Magic :: "Tu peux passer l'ami !"-