Partagez | 
 

 Sometimes, I just want to run away [Harysta]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Sometimes, I just want to run away [Harysta]   Mer 30 Mai - 18:05

Harysta Ҩ Viola
« Buvons pour oublier... »


C'était une de ces journées. Une de ces journées longues et pénibles, où rien ne semblait aller tel que ça devrait. En temps normal, Viola les passait et les oubliées dès qu'elles étaient terminées. Et puis, son côté optimiste et rêveur lui permettait de s'évader dans ses histoires, et tout aller beaucoup mieux. Mais ce soir, ça n'avait pas été possible. Parce qu'en rentrant à la maison, elle avait trouvé son cher mari de très mauvaise humeur lui aussi. Et ça, ce n'était jamais bon pour elle. Pas qu'il soit violent, non non, il savait que si un jour il la frappait, elle partirait. Mais c'était des moqueries, des mots qui la blessait. Elle était conteuse, elle croyait fermement au pouvoir des mots. Et ce soir-là, elle n'avait juste pas eu le courage de les encaisser. Pour être honnête, ses derniers temps, elle supportait de moins en moins son mariage. Déjà qu'elle détestait la maison, qui était tout sauf son style. Trop grande, trop froide, trop impersonnelle. Totalement à l'image de son mari, si on y réfléchissait. Elle avait donc enfilé son manteau et était repartie en claquant la porte.

Viola avait marché et sans qu'elle s'en rende compte, ses pas l'avaient porté au bord du lac. Elle ne s'y rendait pas souvent, elle ne s'était jamais sentie attirée par l'eau. Non, elle avait toujours voulu voler. Elle enviait les oiseaux qui pouvaient s'envoler où ils voulaient, libre. Elle, elle avait depuis longtemps perdue sa liberté. Elle regarda autour d'elle et remarqua le bar à cocktail. Pourquoi pas après tout? Elle s'y rendit et prit place au bar, où la patronne se trouvait.

"Un shoot de vodka, s'il vous plait..."

On disait souvent que l'alcool n'était pas la solution, mais ce soir, Viola en avait marre de lutter. Elle ne voyait pas comment faire évoluer sa vie, et c'était bien là le problème. Son seul réconfort, c'était que son mari ne voulait pas d'enfant. Pas qu'elle même n'en veuille pas, mais elle ne pouvait pas imaginer élever un enfant avec un père pareil. Non, si un jour elle avait un enfant, ça serait avec quelqu'un qui le chérirait plus que tout, comme elle-même le ferait. Elle était donc loin d'être mère un jour.
fiche par century sex.



Dernière édition par Viola H. Darling le Lun 4 Juin - 13:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin | I'M THE BOSS
« For a moment, just a moment, lucky me »


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 1045
→ LOGEMENT : Petite maison en bordure de la ville, plus près du lac que du centre-ville.
→ JOB(S) : Gérante d'un bar à cocktails sur la plage du lac bordant Taleville.
→ HUMEUR : Envie de faire trempette...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Sometimes, I just want to run away [Harysta]   Jeu 31 Mai - 13:45




Viola & Harysta

« What a night »


J’aimais ces soirées au bar, à m’occuper des clients que je commençais maintenant à connaître. J’avais beau n’être arrivée que depuis deux mois, le bar accueillait surtout des habitués, qui appréciaient l’endroit ou avaient besoin de se désaltérer après une balade au bord du lac. J’avais passé l’après-midi à aider les serveurs à nettoyer le bar, puis je m’étais accordé une pause sur le sable, carnet et crayon à la main, et j’avais dessiné. D’abord pas grand-chose, puis ça s’est transformé en paysage ; pour finir, j’avais tout simplement représenté le lac, bordé de somptueux arbres, tous plus grands et colorés les uns que les autres. Satisfaite de moi, j’étais alors rentrée chez moi pour me débarbouiller et me changer avant de prendre le service du soir. Le bar n’était pas énormément fréquenté ce jour-là, et je devais dire que c’était agréable de temps en temps de ne pas avoir un brouhaha permanent qui vous agresse les oreilles.

J’aimais cet endroit. J’avais eu dans mes études d’hôtellerie une formation complète concernant les cocktails, c’était donc avec plaisir que j’avais pris ce job, afin d’améliorer et mettre à profit ce talent, avant que le patron ne me cède les rênes. D’ailleurs, j’adorais inventer mes propres cocktails. Ce soir-là, j’aperçu une jeune femme entrer et prendre place au bar, quasiment face à moi, qui essuyai quelques verres. Je ne me rappelais pas l’avoir déjà vu, mais je ne pouvais pas encore connaître tout Taleville.

« Un shoot de vodka, s’il vous plaît… »

J’acquiesçai et attrapai un minuscule verre que je rempli. Je souris en le posant face à elle.

« Dure journée ? »

Peut-être que ça ne me regardait pas, mais j’aimais faire la discussion avec les clients. J’étais sociale et j’aimais faire la connaissance des habitants de la ville. En ce qui la concernait, elle avait l’air exténuée et éreintée à la fois. Et la demande de vodka était assez révélatrice. Peut-être avait-elle besoin de parler, tout simplement. Auquel cas, j'étais ravie de me donner à l'exercice, si tant est que je n'étais pas face à un gros bonhomme ivre mot qui me racontait sa pitoyable vie en m'offrant des relents d'alcool dont je me serais bien passée. C'était rare, mais ça arrivait.

fiche par century sex.



_______________________________


❝I'M TRITON AND ATHENA'S GRAND DAUGHTER, DEAL WITH IT❞
« For a moment all of me is alive and at home in the sea, i'm swirling and twirling so graceful and grand not stubbing my toes, getting stuck in the sand, for a moment life is cool, i'm splashing the worlds biggest pool, this is more than my thoughts ever thought it could be, for a moment, just a moment, lucky me. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Sometimes, I just want to run away [Harysta]   Lun 4 Juin - 14:00

Harysta Ҩ Viola
« Buvons pour oublier... »


Elle leva les yeux vers la jeune femme qui la servait. Taleville était une petite ville et pour autant que vous y aillez vécu assez longtemps, vous connaissiez tout le monde. Mais là, Viola ne connaissait pas du tout la jeune femme qui avait repris le bar à cocktail, il y a quelques temps de ça. Bien sur, elle avait entendu parler que le bar avait été repris il y a quelques temps de ça. Elle ne vivait pas comme une ermite, loin de là. Mais c'était simplement qu'elle n'avait pas eu le temps ni l'occasion de venir y prendre un verre dernièrement. Enfin, ce n'était pas comme si sa vie était pleine de choses à fêter ses derniers temps. Elle se rendait compte qu'elle était d'une humeur bien morose, elle qui était d'habitude si joyeuse et pleine de vie.

La fille ne face d'elle posa son verre devant elle. Viola était incapable de se rappeler son nom, mais elle était sur de l'avoir déjà entendu. Bah, tant pis...

« Dure journée ? »

Viola leva les yeux vers elle et avala son shoot cul sec. Pour une journée, ça avait été une dure journée. Elle se dit qu'il était pourtant encore possible de l'améliorer, en faisant une rencontre sympathique par exemple. Mais ce n'était pas en broyant du noir et en ruminant sur son fiasco de mariage qu'elle allait y arriver.

"C'était une journée... Compliquée on va dire. Les joies du mariage a ce qu'il parait."

Elle lui adressa un petit sourire. Bah, autant en rire qu'en pleurer, et puis, elle n'allait pas se laisser abattre par son mari. Il n'en serait que trop ravi! Elle voulait garder sa joie, sa bonne humeur, sa spontanéité et surtout son imagination. Elle tendit donc la main à la jeune femme ne face d'elle pour se présenter.

"Je me suis même pas présentée. Viola, Viola Darling... Enfin Hook, mais je n'utilise jamais le nom de mon mari..."

Elle regarda son verre vide et se dit qu'elle voulait au moins rester fidèle à elle-même.

"J'ai entendu qu'ici on faisait des cocktails super bons et originaux. Est-ce que tu aurais quelque chose à me proposer?"
fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
Admin | I'M THE BOSS
« For a moment, just a moment, lucky me »


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 1045
→ LOGEMENT : Petite maison en bordure de la ville, plus près du lac que du centre-ville.
→ JOB(S) : Gérante d'un bar à cocktails sur la plage du lac bordant Taleville.
→ HUMEUR : Envie de faire trempette...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Sometimes, I just want to run away [Harysta]   Ven 29 Juin - 21:45




Viola & Harysta

« What a night »


Je la regardai avaler son shoot d'un coup avec des yeux un tantinet amusés. Après tout, ça ne s'appelait pas "shoot" pour rien. Elle me regarda d'un air sympathique et j'eu la certitude qu'elle ne s'arrêterait pas là, niveau verre. Elle me répondit une chose que j'attendais à moitié ; une journée compliquée, je connaissais. Les joies du mariage par contre m'étaient inconnues, et vu l'ironie avec laquelle elle en parla, je me doutais bien que ça n'était pas tout rose ni de tout repos. Je me demandais quels pouvaient être ses problèmes avant de me rendre compte que ça ne me regardait pas, et que je ne voulais peut-être pas savoir, au fond. L'espèce humaine était déjà assez idiote pour qu'on me conte en plus de ça les exploits de certains spécimens. Elle me tendit ensuite la main pour se présenter, main que je serrais volontiers après un temps d'hésitation, un peu perdue dans mes réflexions.

« Je me suis même pas présentée. Viola, Viola Darling... Enfin Hook, mais je n'utilise jamais le nom de mon mari... »

Ainsi donc ses soucis étaient graves à ce point. Je ne pus m'empêcher d'afficher un sourire navrée à l'annonce de cette information qui, de toute évidence, révélait un réel problème d'ordre privé.

« Très joli prénom, c'est dommage de ne pas le croiser plus souvent ! Quoi que, il ne serait pas si spécial que ça, après. Je m'embrouille, pour ma part c'est Harysta Mendler. Harysta ou Melody à vrai dire. »

Je n'aimais pas me présenter sous Melody, mais c'était le prénom qu'on m'avait attribué même avant l'adoption de mes parents. Donc même si je portais Harysta un peu plus dans mon coeur, Melody était une part de moi que je ne pouvais enlever, et qui revenait sans que je ne le veuille. Libre aux gens de m'appeler comme bon leur semblait, je n'allais certainement pas leur en tenir rigueur. Viola m'arracha à mes pensées.

« J'ai entendu qu'ici on faisait des cocktails super bons et originaux. Est-ce que tu aurais quelque chose à me proposer ? »

Le tutoiement me fit tiquer d'abord, mais je me dis que si je voulais connaître au mieux les habitants de la ville, il était de mon devoir de me comporter en tant que tel, parfaitement intégrée. Je souris et attrapai un shaker.

« Si tu veux de la saveur et de l'alcool, j'en ai un parfait à te proposer, que j'ai composé moi-même. Curaçao bleu, kirsch, jus d'ananas et une pointe d'Orangina ; est-ce que ça te parle ? »

fiche par century sex.




Spoiler:
 

_______________________________


❝I'M TRITON AND ATHENA'S GRAND DAUGHTER, DEAL WITH IT❞
« For a moment all of me is alive and at home in the sea, i'm swirling and twirling so graceful and grand not stubbing my toes, getting stuck in the sand, for a moment life is cool, i'm splashing the worlds biggest pool, this is more than my thoughts ever thought it could be, for a moment, just a moment, lucky me. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sometimes, I just want to run away [Harysta]   Aujourd'hui à 19:48

Revenir en haut Aller en bas
 

Sometimes, I just want to run away [Harysta]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe In Magic :: ♦ Les sujets rps.-