Partagez | 
 

 Kat •• We're all mad here.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Kat •• We're all mad here.   Sam 19 Mai - 17:14

Katherine Delilah Richter
Tumblr

« Then it really doesn't matter which way you go. »
"This is something that everyone knows :"

NOM & PRÉNOM(S) : Katherine «Kat» Delilah Richter ♦ DATE DE NAISSANCE ET AGE : 13 Novembre, 23 ans ♦ ORIGINE(S) : Anglaises ♦ EMPLOI ET/OU ETUDE(S) : Détective Privé ♦ STATUT : Célibataire

QUELQUES INFORMATIONS ESSENTIELLES SUR TOI

«Kat», tout le monde l’appelle Kat. Que ce soit une vague connaissance ou de le plus proche de ses amis, personne ne s’ose à appeler la demoiselle par son prénom entier, depuis qu’elle est petite, elle a bien fait comprendre à tout Taleville que le premier qui s’y risquerait finirait en pâtée pour chien… ou pour chat.
Sourire, le sourire de Kat est unique et elle ne s’en défait presque jamais, en toutes occasions les bords de ses lèvres restent légèrement haussés ce qui lui donne une moue moqueuse qui a le don d’agacer les plus sérieux.
Cat ou Kat ? A Taleville, depuis qu’elle est enfant, il est de notoriété publique que la jeune Richter a une relation toute particulière avec la race féline. Les plus jeunes penseraient même qu’elle arrive à leur parler, ce qui est bien sûr totalement faux. Cependant, il est certain que Kat arrive à les comprendre et à se faire comprendre.
→ Kat est végétarienne. Elle ne mange aucune viande, mais tolère le poisson, la truite aux amandes est d’ailleurs son péché mignon.
→ En bonne anglaise elle ne loupe sous aucun prétexte l’heure du thé.
→ Il lui est déjà arrivé de dormir plus de dix-huit heures d’affilées, de se réveiller pour ne pas louper sa série favorite et de se recoucher juste après.
→ Elle porte constamment sur elle une montre à gousset, vieille antiquité familiale qui a cessé de faire « tic-tac » depuis plusieurs décennies.
→ Elle est d’une rapidité et d’une agilité sans pareil, elle peut facilement grimper à un arbre en quelques secondes et se terrer dans des endroits très étroits si besoin est. Son instinct de survie est sans égal, néanmoins, elle est très peu endurante et se fatigue vite.
→ Elle joue très bien du violon et du piano, mais a une large préférence pour le premier instrument.

TRAITS DE CARACTÈRE

D’une curiosité maladive – Indépendante – Sarcastique – Mystérieuse – Paradoxale – Aussi bien discrète comme la nuit qu’exubérante tel une reine – Perspicace – Rusée – Intelligente – Condescendante – Manipulatrice – Cynique – Arrogante – Sociable – Paresseuse – Lunatique – Drôle – Lâche – Ironique – Egoïste – Vénale – Décomplexée – Furtive – Secrète – Vive – Paranoïaque – Fière – Rieuse.

♣ Les relations qu’entretient Kat avec les autres habitants sont assez complexes. En effet, par déformation professionnelle, la jeune femme a tendance à se méfier de tout et de tout le monde (elle regarde d’ailleurs souvent par-dessus son épaule pour vérifier qu’on ne la suit pas). Pourtant, lorsqu’elle décide d’en faire l’effort, elle se révèle très agréable et sympathique. Son principal défaut et de se forger son opinion sur une personne dès le premier regard, en général celui-ci ne la trompe jamais, mais rien ni personne n’est infaillible …

♥ Kat n’est jamais tombée amoureuse. Foncièrement indépendante, elle prend vite peur lorsqu’elle comprend qu’elle commence à s’attacher et coupe court à la potentielle relation. Elle est méfiante, et sa plus grande crainte est de devenir esclave de ses sentiments, et d’être dépendante d’une personne autre qu’elle-même.

♠ Même si elle le cache bien, Kat est tel une pie, attirée par les belles choses et par l’argent. Intéressée ? Tout le temps. Si Kat accepte de vous rendre service gratuitement, c’est forcément parce qu’une motivation personnelle l’anime, elle ne fait rien par pure gentillesse, elle n’est pas comme ça…

♦ En règle générale, Kat ne va jamais aux fêtes ou aux manifestations dont les lieux sont bondés. Elle fuit la foule, et lui préfère de très loin les calmes balades en forêt ou juste une après-midi à lézarder au soleil. Il n’est pas rare non plus de la croiser dehors la nuit, elle aime tout particulièrement les étoiles et les marches sous la lumière de l’astre nocturne, sans doute parce que de nuit, les rues sont bien moins fréquentées…



CHAPTER ONE ♦ "Because we all lived in a fairy >tale."


A L'EPOQUE TU ÉTAIS : Le Chat Cheshire ♦ LE CONTE : Alice au pays des merveilles ♦ TON RÔLE DANS L'HISTOIRE : Le « guide » d'Alice ♦ DE QUEL COTE ES-TU ? : Bien ? Mal ? Peu importe, ils sont tous fous. ♦ TON DERNIER SOUVENIR : Une forêt sombre, les bruits du Pays des Merveilles qui s'endort, un bourdonnement sinistre, le vide, la mort, la renaissance.



« Il était une fois », une contrée lointaine, très lointaine, bien plus loin que tu ne pourras jamais l’imaginer. Par-delà les montagnes, par-delà les forêts et même l’horizon, il existe un pays ou raison rime avec folie, où les horreurs côtoient les miracles, le pays des merveilles. Elle, elle était un chat. Oui, oui, un chat, un chat très particulier il faut l’avouer, mais un chat quand même. Un félin affublé d’un sourire déconcertant qui vivait reclus dans le dangereux bois du Wonderland. Comment faisait un petit matou pour survivre dans cette forêt immense, et dense, totalement imprévisible et peuplée d’animaux tout de griffes et de crocs ? – me direz-vous. Ecoutez-moi un peu quand je vous parle ! Je viens de vous dire que ce n’était pas un chat comme les autres, rien n’est comme ailleurs au Pays des Merveilles, pas même une simple feuille, faire attention où l’on met ses pieds est une des première règle de survie que l’on apprend dans cette contrée… mais revenons-en au Chat. Cheshire, ou Chester, tel était son nom, ou tout simplement le Chat. Non seulement il souriait comme un croissant de lune sponsorisé par colgate, mais il parlait aussi. Cependant, il n’avait pas vraiment l’occasion d’étaler sa culture et de partager ses phrases énigmatique, les visiteurs se faisaient rares, et les interlocuteurs tous dépourvus de raison (essayez donc de dialoguer posément avec le chapelier, vous n’aurez plus qu’une envie après ça : lui balancer sa tasse de thé dans son gros nez en chantonnant « Joyeux non-anniversaire »)… alors la nature, pour combler cette frustration lui a accordé un troisième don. Celui de disparaître, de voler, de se modeler à convenance. Le Chat du Cheshire est unique en son genre, cela commence par la queue et le phénomène se propage, jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’une chose : le « visage », il disparait. Plop. Purement et simplement. Pour réapparaitre derrière toi si l’envie lui en dit, sa tête détachée de son corps, probablement. Et pas la peine de tester tes compétences en montage de meubles suédois, le Chat n’est pas en kit, il sait se remonter tout seul. Bref, le Chat vivait une existence paisible, dans la sombre forêt du Pays des Merveilles.

Mais la Chenille l’avait annoncée, la première humaine du Pays des Merveilles ! C’était une étrange chose, rose, blonde, très loquace, et beaucoup trop sensée pour être réelle… ou irréelle, tout dépend du point de vue. A peine le bout de sa chaussure cirée posée dans la forêt, le Chat est venu à sa rencontre, et c’est, surpris, qu’elle lui a posé mille et une questions qui n’avaient pas de réponse. Elle parlait d’un lapin blanc, avec une montre, sans aucun doute celui de la Reine, son valet, son larbin, le Chat ne le supportait pas avec sa manie de toujours regarder sa montre et sa ponctualité plus que discutable ! Il n’avait que ce mot à la bouche ! « Je suis en retaaaard ! » et bien ! Le Chat n’avait pas de montre mais arrivait toujours à point nommé ! Pour peu qu’il ait un rendez-vous, jamais pour ainsi dire. Bref, Alice, puisqu’ainsi était son nom cherchait un lapin. Si c’était la seule chose qu’elle avait cherché ! Elle cherchait son chemin, elle cherchait la raison. Le Chat s’est fait un plaisir de l’éclairer sur ce dernier point, d’un ton mielleux et implacable « Ici, tout le monde est fou. Je suis fou. Vous êtes folle. », et cela résumait bien la situation, et les seuls qui s’estimaient doté d’une once de lucidité étaient les plus fous de tous les timbrés ! La Reine de Cœur par exemple, comme son larbin elle n’avait savait dire que quatre mots « Coupez-lui la tête ! », quand je vous disais que la conversation n’était pas chose facile…
L’humaine était toute déboussolée, elle s’asseyait sur un rocher, passant ses mains dans ses poils qui lui avait poussé sur la tête en une seule et longue touffe, c’était très disgracieux. Le Chat pris pitié de cette petite créature toute recroquevillée sur elle-même, il la conduit en sécurité, à l’orée du bois, sur le domaine du Chapelier Fou et du Lièvre de Mars. Néanmoins, il semblerait que cette petite tête de linotte se soit perdue, à en juger par les beuglements de sa Majesté la grosse tête ! Mais s’il n’y avait eu que ça… Alice était-elle liée d’une façon ou d’une autre à la grande Ombre qui s’est répandue sur le royaume par cette belle après-midi ?

Après ça il n’y avait plus que le néant.


CHAPTER TWO ♦ "now, we are trapped in a curse..."



D.O.N.T. Y.O.U. R.E.M.E.M.B.E.R.

« Katherine Richter, il n’y a aucune raison de sourire ! Tu es d’une insolence rare jeune fille ! J’irais faire un rapport à tes… »

« J’ai pas de parents. » répondit placidement Kat sans tenir compte des propos de la vieille femme qui se dressait devant elle. Miss Smith ? Un nom commun, une allure commune de dragon du komodo, enfin, toute à fait normale pour une professeure de maths. Cette vieille pie avait surpris Kat en train de s’échapper. La jeune fille avait été d’une discrétion sans pareil, elle avait anticipé les moindres mouvements de la vieille peau, elle avait rampé sans faire le moindre bruit, même sa voisine de classe n’avait remarqué sa disparition ! Elle était en train de tourner la poignée de la porte quand elle avait joué de malchance et que sa prof l’avait surprise. Bien évidemment, ce n’était pas la première fois pour Kat, et même si ses précédentes fugues s’étaient révélées être de grands succès, et qu’elle avait pu jouir d’une liberté partielle pendant au moins deux heures, cette fois-ci, elle allait passer un sale quart d’heure ! Enfin, c’est ce qu’elle pensait. Elle ne s’attendait pas le moins du monde à voir sa professeure, lasse, tomber comme une masse sur sa chaise, et se masser les tempes d’un air exténué.

« Katherine… pourquoi tu fais ça ? Taleville n’est pas très grande, et tu sais très bien que nous avons tout le confort nécessaire ici. Pourquoi t’obstiner à aggraver ton cas ? Tu es une élève très prometteuse et tu pourrais faire de grandes choses … si tu n’étais pas indisciplinée. Tu sais, je peux comprendre que tu n’as pas eu une enfance facile, mais ce n’est pas une raison pour… »

« Je sais très bien ce que je dois faire ou ne pas faire, miss, la coupa Kat encore une fois. Je sais très bien où j’en suis, je sais très bien ce que j’ai vécu. Je peux aussi vous dire que les corrections du devoir que vous avez donné sont fausses, le résultat du second exercice est deux, et non pas moins deux. Je veux partir. Je ne comprends pas comment les gens peuvent se résoudre à passer toute leur vie ici. Certains mourront ici, ils n’auront connus que ça. Vous pensez que je ne suis qu’une adolescente en pleine crise comme les autres, hein ? Avouez-le ! Peut-être oui. Mais regardez donc ! Le ciel est bleu, il est toujours bleu. Moi j’aime la pluie. Et puis… j’ai treize ans et je suis au lycée, qu’en pensez-vous, il n’y a pas un souci mathématique quelque part ? Bon, c’est pas tout, mais ce soir c’est poisson frit au réfectoire, pour une fois que le truc qu’ils servent n’est pas de la bouillie de viande et de truc non identifié… beurk. Je file miss Smith, merci pour le sermon, je recevrais vos heures de colle dans la semaine ? Hein ? Ouais bon, bonne soirée. »
Sous les yeux exorbités de la fonctionnaire, Kat quitta la salle de classe aussi vite qu’elle devint comme un mirage. Elle ne reçut jamais aucune sanction.


* * *



« Katherine, ta tante et moi sommes très déçus »

La moustache de son oncle semblait friser de colère. Kat était assise dans un des moelleux fauteuils du manoir des Richter, et comme à son habitude, l’ombre d’un sourire planait sur ses lèvres. Cela faisait maintenant près de douze ans qu’elle vivait avec ce couple qui n’avait d’yeux que pour leur fils biologique, un idiot soumis à grandes dents. Il n’était pas brillant, pas comme Kat, il avait juste eu la chance de naître avec un physique plus ou moins avantageux. De trois ans son cadet, dès qu’elle l’avait vu, Kat l’avait immédiatement détesté, à l’époque elle avait six ans, c’était une petite fille charmante, traumatisé par la mort précoce et brutale de ses parents. Elle n’avait presque plus aucun souvenir d’eux, ils étaient partis un soir, ils voulaient aller dans un restaurant digne de ce nom pour fêter leur quinzième anniversaire de mariage, ils sont sorti de Taleville… ils ne sont jamais revenus. Après leur supposée mort, Kat avait été placée chez le frère de sa mère, un homme raté et bourru, sa femme, grosse et laide et leur fils, qui, malgré ses trois petites années, semblait ne pas avoir pris un trait physique de ses géniteurs. Que dieu le garde, mentalement cependant, il n’était qu’un sale gosse pourri jusqu’à la moelle. Son passe-temps préféré ? Balancer ses jouets sur Kat, et l’accuser par la suite de les lui avoir cassés. Si ça ne posait pas de problème à la jeune fille de se montrer insolente avec ses professeurs ou une tierce personne, face à ses tuteurs, en revanche, ce n’était pas la même histoire. Elle se fichait totalement de leur ton condescendant, de leur pitié factice, de leurs airs de faux-cul à chaque fois qu’ils osaient parler de Kat à leurs amis ou voisins. Mais la jolie rousse était intelligente, et elle avait parfaitement conscience que son avenir dépendait d’eux. Elle n’irait jamais à l’université, elle n’en avait pas besoin, elle suivait déjà des cours par correspondance, mais elle pouvait se prendre à rêver d’un destin autre que femme de ménage attitrée de ces cochons de Richter.

« Eliott n’a pas eu la totalité des points sur le devoir que tu lui avais fait réviser. » Ce gamin était un imbécile total et c’était de sa faute ? « Je pense que tu devrais mettre ta… vie sociale de côté un moment, tes études aussi, par la même occasion. Je ne veux pas que mon fils gâche ses capacités parce que tu n’es qu’une sale petite égoïste. A partir de maintenant, tu seras à son entière disposition pour tout ce qu’il voudra. »

Lentement, Kat se releva de son siège. Son sourire maintenant franc et massif, comme si elle allait d’une seconde à l’autre explosée de rire. Elle regarda son oncle droit dans les yeux, et, d’une voix claire elle lui dit : « Tu peux toujours aller te faire foutre. »


* * *


Seule dans sa chambre, Kat comptait les billets verts avec un plaisir non feint. Elle avait vingt-trois ans aujourd’hui. Cela faisait cinq ans qu’elle s’était tirée de chez les Richter, cinq ans qu’elle était libre de faire ce qu’elle voulait. Et en cinq petites années, elle n’avait pas chômé ! Après avoir brillamment décroché son diplôme et vécu un temps une période sombre sans un sou et sans un ami. Kat s’était reprise. Elle avait décroché un petit boulot, comme serveuse, et même si elle avait détesté ça, ça lui avait permis de se payer un petit appartement dans un des immeubles de Taleville où elle avait installé son cabinet.

Katherine Richter, détective privé


C’était ça qui était inscrit en lettres dorées sur la porte, et elle en était très très fière. Il ne lui fallut pas plus de quelques mois pour se créer une petite réputation dans la ville, et, même si l’entreprise eut bien du mal à démarrer, une fois son nom fait dans le milieu, l’argent a commencé à couler à flot. Il fallait dire aussi, que les tarifs de Kat étaient loin d’être accessible à tous, néanmoins, en ville, tout le monde savait que c’était elle la meilleure. Elle adorait son métier, elle ne vivait que pour ça. Elle savait tout sur tout le monde, et personne ne savait rien sur elle.

Kat le savait mieux que personne, l’information, c’était le pouvoir.



"You and no one else."


QUI ES-TU ? : Qui suis-je ? On m'appelle par de nombreux noms, Miha sur la toile, ou Céline dans le monde réel ♦ CÉLÉBRITÉ SUR L'AVATAR : Emma Stone ♦ AVEZ-VOUS PRIS UN SCÉNARIO ? : Nop ♦ COMMENT TU ES TOMBÉ(E) SUR LE FORUM ? : Par le terrier du lapin blanc ♦ UN MOT EN PLUS ? : Smile !



Dernière édition par Katherine D. Richter le Dim 20 Mai - 11:51, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Kat •• We're all mad here.   Sam 19 Mai - 17:21

EMMA
Bienvenue à toi ! Smile

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Kat •• We're all mad here.   Sam 19 Mai - 17:23

Ooooh! Emma I love you I love you

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Kat •• We're all mad here.   Sam 19 Mai - 17:27

AAAAAAAAAAAAAAAAAH ! Il nous faut un lien de FOU, obligé !!! On se mpotte ou on se retrouve un peu sur la bobox ? Bienvenue à toi sur le forum, j'adore Emma Stone ! J'espère que tu vas bien t'amuser ici
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Kat •• We're all mad here.   Sam 19 Mai - 17:33

The Cheshire CAAAAAAAAT
OOOOOOOH bienvenue à toi bel enfant et bon courage pour compléter ta fiche !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Kat •• We're all mad here.   Sam 19 Mai - 17:35

La belle Emma I love you

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Kat •• We're all mad here.   Sam 19 Mai - 17:44

Merci tout le monde

Eleanore → Obviously ! Très chère petite Alice
Revenir en haut Aller en bas
JUDE-MEI Ϟ to believe in an another world


→ INSCRIT DEPUIS : 11/05/2012
→ MESSAGES : 1418
→ LOGEMENT : elle habite à présent dans une petite maison de quartier
→ JOB(S) : photographe professionnel travaillant pour le Daily Tale
→ HUMEUR : Très mauvaise, au plus bas.



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Kat •• We're all mad here.   Sam 19 Mai - 17:55

    Oh excellent choix de personnage En tout cas bienvenue sur BIM I love you
    Bonne continuation pour ta fiche et amuses toi bien avec nous

_______________________________


    L'AMOUR EST LE PLUS PUISSANT DES POUVOIRS.On dit que rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout nos efforts pour l’ignorer (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ | I'M THE QUEEN


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 566
→ LOGEMENT : PARTOUT ET NULLE PART ;
→ JOB(S) : MAIRE DE TALEVILLE
→ HUMEUR : EVILIQUEMENT VOTRE



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Kat •• We're all mad here.   Sam 19 Mai - 18:18

Bienvenue parmi nous Smile

_______________________________


Let's be cruel to those who ask for it.
let's be cruel to those who deserve it.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Kat •• We're all mad here.   Sam 19 Mai - 19:07

Merci à vous deux
Revenir en haut Aller en bas
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Kat •• We're all mad here.   Sam 19 Mai - 19:21

JE T'AIME !
ALL TIME LOW (a) MON GROUPE

*sort*

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Kat •• We're all mad here.   Sam 19 Mai - 19:59

JE T'AIME AUSSI PARCE QUE ANDREW

(Et painting flowers est une de mes chansons préférées et toute la BO de Alice in Wonderland est ♥♥ en passant)
Revenir en haut Aller en bas
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Kat •• We're all mad here.   Sam 19 Mai - 20:01

TON AVATAR *w*
Bon , faut que j'arrête de flooder moi! Quel admin x) haha !

(Tu m'étonnes :O All time low est l'un de mes groupes favoris ces mecs sont géniaux !)

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Kat •• We're all mad here.   Dim 20 Mai - 9:51

    Le Chat du Cheschire.
    Excellent choix, bienvenue sur BIM!
Revenir en haut Aller en bas
Admin | I'M THE BOSS
« For a moment, just a moment, lucky me »


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 1045
→ LOGEMENT : Petite maison en bordure de la ville, plus près du lac que du centre-ville.
→ JOB(S) : Gérante d'un bar à cocktails sur la plage du lac bordant Taleville.
→ HUMEUR : Envie de faire trempette...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Kat •• We're all mad here.   Dim 20 Mai - 9:56

Gosh, Emma Ton vava est superbe !
Bienvenue ici et amuse toi bien parmi nous

_______________________________


❝I'M TRITON AND ATHENA'S GRAND DAUGHTER, DEAL WITH IT❞
« For a moment all of me is alive and at home in the sea, i'm swirling and twirling so graceful and grand not stubbing my toes, getting stuck in the sand, for a moment life is cool, i'm splashing the worlds biggest pool, this is more than my thoughts ever thought it could be, for a moment, just a moment, lucky me. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Kat •• We're all mad here.   Dim 20 Mai - 10:29

Merciiii J'ai fini la première partie de ma fichette, j'espère l'avoir faite entièrement ce soir
Revenir en haut Aller en bas
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Kat •• We're all mad here.   Dim 20 Mai - 12:16

Une détective privée (a) C'est trop la classe ! Very Happy



TU ES OFFICIELLEMENT ACCEPTE A TALEVILLE ♦ "tu peux passer ton chemin cher ami."


Votre fiche a été validée et nous vous félicitons. Vous pouvez donc commencer le jeu, car les portes de la ville vous sont désormais ouvertes. A partir de maintenant, vous pouvez vous promener où bon vous semble. N'hésitez pas à aller faire un tour dans votre répertoire et ainsi trouver ce dont vous avez besoin pour FAIRE DES RENCONTRES surprenantes et vivre à Taleville sans problème.

Si vous avez un problème, madame le maire sera ravie de vous recevoir.

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kat •• We're all mad here.   Aujourd'hui à 7:58

Revenir en haut Aller en bas
 

Kat •• We're all mad here.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe In Magic :: "Casse toi p'tit !"-