Partagez | 
 

 Toute est une question de confiance!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


→ INSCRIT DEPUIS : 08/11/2012
→ MESSAGES : 449
→ LOGEMENT : Une petite bicoque près de la forêt
→ JOB(S) : Membre du Conseil de Taleville
→ HUMEUR : SANG(sationnel)



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Toute est une question de confiance!   Mar 28 Mai - 17:57


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

qui craint le grand méchant loup?
Depuis peu Connor c'était découvert une nouvelle passion, l'investigation. Tout avait commencé avec la mort de ce cher et regretté Ronnie, qui dans un élan de folie avait désigné Connor comme son successeur au sein du conseil municipal, lieu même où toutes les grandes affaires étaient traitées. Stoker savait qu'en ces lieux il n'avait aucune légitimité, ainsi, il préférait discret. Il donnait brièvement son avis sur certaines questions, écoutait avec attention les différentes prises de paroles. Il observait chacun des membres et prenaient des notes qu'il griffonnait sur un petit carnet.
Ce petit ouvrage à la couverture en soie brodée, portait des armoiries dont Connor était incapable d'expliquer la provenance. Il avait trouvé ce petit carnet aux pages jaunies en fouillant son grenier.
Ce même jour, en trouvant l'ouvrage au fond d'un carton poussiéreux, Connor avait découvert une chevalière arborant les mêmes armoiries. Tel un trophée, il conserva le bijou autour qu'il enfila à son index. Il conserva notamment le petit carnet qu'il déposa dans un petit coffre près de son bureau.
Le petit carnet, a priori vierge, était devenu à la longue, une espèce de journal dans lequel Stoker conciliait quelques écrits initialement sans intérêt, du-moins avant qu'il ne s'intéresse de près à chaque habitant de la ville. Tous avaient le droit à une petite note, à une réflexion, un mot, un adjectif. Connor avait pris soin de réunir toute une liste soigneusement classé.
Après avoir bu le fond de son verre de whisky, Connor prit en main son carnet, il l'observa longuement et se rendit compte qu'il manquait quelques pages. Il se massa les tempes et se resservit. Il prit l'imposant verre en main, fit tournoyait le liquide ambré, son regard se posa alors sur un flacon orange posait près d'une pile de papier. Il ouvrit alors le flacon, avala une gélule qu'il accompagna d'une gorgée de whisky pur malte.

A l'époque dans le Royaume...

Les longues robes et autres parures étaient de sorties, les hommes en costumes soignés s'avançaient avec fierté vers l'entrée du château, aussi sobre qu'à l'ordinaire. L'allée sur laquelle les calèches s'y pressent, est entièrement éclairée par des flambeaux.
Le Conte et son épouse aimaient recevoir et organisaient ainsi de somptueuses soirées au manoir. Soucieux des apparences, ils faisaient tout pour régaler leurs convives. Les repas étaient donc à la hauteur de l'événement, fastes, gargantuesques. La comtesse faisait venir les meilleurs cuisiniers du royaume. Le conte quant à lui, amateur d'art et de spectacle, faisait venir les meilleurs musiciens et maîtres de ballet afin d'offrir aux invités un véritable spectacle.
Connor, était plus jeune à cette belle époque. Il ne se délectait pas de ces grandes et fastueuses soirées, au contraire, le jeune homme s'y ennuyait presque à chaque fois, au grand dam de ses parents.
Connor était ce que l'on pouvait appeler un "bon parti". Intelligent, charmant, il avait, selon sa mère, toutes les qualités d'un homme de cours. Il pouvait ainsi prétendre à une vie emplie de privilèges. Mais plus important encore, il pouvait avoir bon nombre de prétendantes, toutes appartenant de préférence à de riches familles. Certes le royaume était soumis à une certaine rigueur, mais cela n'empêchait pas certaines familles de notable, de continuer de s'enrichir en formant diverses alliances.
Le jeune Stoker ne parvenait à comprendre l'attitude de ses parents. Toujours dans la surenchère, dans ce besoin excessif de « paraître » aux yeux de tous. Ils avaient ce besoin quasi obsessionnel d'exister aux yeux des autres, de susciter l'envie, la convoitise, l'avarice.

Pour échapper à cette morne soirée, Connor s'était calé dans un coup tranquille et écrivait. Il tenait en main un petit carnet et observait les invités. A chaque observation il rédigeait une petite note, un commentaire acerbe, un détail susceptible de retenir l'attention, puis il romançait le tout. Le pauvre petit ouvrage était empli de ratures, son propriétaire étant mécontent au vu de la médiocrité de son travail. Il n'hésitait pas à déchirer les pages trop mauvaises pour figurer dans ce petit carnet et recommencer ainsi à écrire, espérant trouver la bonne formule littéraire.
-C'est mal d'observer ainsi les gens et de déchirer autant de feuilles !

Connor releva la tête, son regard croisa celui d'une jeune femme qui tenait un plateau en argent sur lequel traînaient quelques verres vides. L'apprenti auteur, gêné d'avoir été surpris en pleine observation, rangea précipitamment son carnet.
-Ne devriez-vous pas assurer le service auprès des invités ?
-Oui, c'est un fait, mais j'estime avoir le droit de m'amuser moi aussi.
Il fronça les sourcils tout en se redressant fièrement face à la jeune servante.
-Vous amusez ?
-Oui, vous savez, rire, danser, se sentir bien. S'amuser quoi !
Connor sourit, cette jeune femme semblait avoir du caractère malgré sa condition. Jamais encore il ne s'était senti aussi à l'aise en compagnie de quelqu'un. Il était plutôt du genre rêveur solitaire et n'aimait pas côtoyer les invités des grands banquets festifs organisés par ses parents.
-Comment vous appelez-vous ?
-J'ai un nom comme vous
-Oui, mais quel-est-il ?
-Le vôtre c'est quoi ?
-Abraham Connor Stoker, mais tout le monde m'appelle Connor.
-C'est pas si mal. Moi c'est Wilhelmina Murray, mais tout le monde m'appelle Mina.
Un flash blanc aveugla Connor, qui dût fermer les yeux l'espace d'un court instant. Lorsqu'il les ouvrit un cri déchirant rauque se fit entendre au loin. Les premières lueurs du jour éclairaient peu à peu la scène. Connor était maintenu par deux gardes. Au loin, gisait dans l'eau le corps sans vie de la jeune femme nommait Mina.
Connor se réveilla en sursaut, il fit tombé son carnet ainsi que les quelques articles de journaux trainant sur le bureau. Son téléphone portable se mit alors à vibrer. Il se redressa, regarda sa montre et se rendit compte qu'il avait somnolé durant au moins une heure. Il prit se pencha sur son bureau et prit en main son mobile afin de lire le message qu'il venait de recevoir.[/size][/font]

Wyatt Hawkins, meurtrier ?
DE: NUMÉRO INCONNU.

Vous m’auriez dit Chandler à la limite, j’aurais pu y croire et vous auriez pu y croire, mais là… C’est une blague. Mes amis, ceci est une grosse blague ! Wyatt n’est pas celui qui a tué ce vieux dans les bois, ce mec aurait peur de son ombre même sans alcool dans le sang ! Non, la vérité chère habitant, c’est qu’une femme sur de hauts talons a décidé que Wyatt devait être coupable. Pourquoi ? Parce qu’elle le protège. Le vrai meurtrier.

Il est temps que les choses redeviennent ce qu’elles étaient et la première étape sera de vous prouver mes propos. Je vous invite tous Mardi prochain devant le tribunal pour manifester. Wyatt est innocent. Oui, je tente de sauver la vie de quelqu’un, est-ce si impossible ? Essayez vous aussi de faire quelque chose de bien mardi et venez ! Il est vraiment temps que je vous montre le véritable visage du maire qui actuellement lit ce message comme vous. (mes salutations, Madame le maire.)

Vous n’avez jamais trouvé que quelque part sous ce brushing parfait, Regina Mills avait un air de méchante reine ?

Affreusement, Le loup.
LE LOUP.


Connor fronça les sourcils, une fois encore le loup sévissait. Il relut attentivement le message et prit en main le journal qui traînait non loin de là. Il sortit ses lunettes et commença à parcourir l'édito. Son attention se porta sur la Une.

« Wyatt HAWKINS coupable »
Après deux lectures cursives, Connor retira ses lunettes qu'il posa sur le bureau, il se massa les tempes et posa le journal. Il était septique quant à la culpabilité du jeune homme et commençait à douter de la personne qu'il semblait apprécié le plus dans cette ville, madame le maire.
Il se leva et se mit face à un tableau entièrement tapissé d'article de journaux, de photos prises à l'insu des habitants. Il y avait des post-it jaunes collés un peu partout, des mots y étaient griffonnés. Il regarda la photo de Wyatt.

-Désolé mon cher Wyatt, mais tu n'as pas le profil d'un dur à cuir.

Connor souffla et préféra s'asseoir quelques secondes. Une fois encore sa jambe était assaillie par la douleur, de plus en plus fréquente ces derniers temps. Un petit remontant serait le bienvenue se disait-il, mais il ne fallait pas abuser de bonnes choses, surtout lorsqu'il s'agit d'un bon vieux whisky pur malte. Après hésitation, Stoker prit sur lui et se releva. Il rangea la bouteille pour ne pas céder à la tentation, en fit de même avec le flacon de médicaments. Une fois le bureau arrangé, il quitta la pièce, prenant soin de bien la verrouiller. Les derniers événements survenus en ville, éveillait chez un bon nombre d'habitants une certaine paranoïa et les sinistres révélations de celui que se faisait appeler « Le loup » n'arrangeait en rien les choses. Connor prit son portable et effaça le message qu'il avait reçu, puis il cliqua sur sa liste de contact, sélectionna le nom d'une certaine personne et rédigea ce message :



RDV à la mairie
DE: CONNOR STOKER

Je crois qu'il faut qu'on parle toi et moi. Au vue des récents événements autant rester discret. Je te retrouve dans une trentaine de minute à ton bureau.
CONOR S

_______________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ne te laisse pas vaincre par le mal,
mais triomphe du mal par le bien...foutaise

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Toute est une question de confiance!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pitite question toute mignonne
» [jeu] Question/reponse Inazuma
» Question sur cities xl 2011
» Question 3DO
» Question sur diverses choses dans wow (Lore)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe In Magic :: C'est elle qui gère-