Partagez | 
 

 ☞ Protestons mes amis ! Protestons ! | Topo commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ | SOMEWHERE


→ INSCRIT DEPUIS : 06/12/2012
→ MESSAGES : 11


MessageSujet: ☞ Protestons mes amis ! Protestons ! | Topo commun   Lun 27 Mai - 15:16


“ – Protestons mes amis ! Protestons !.
sujet commun


Il faisait étrangement beau. Ce n’était pas encore l’été pourtant le soleil était là, le ciel était bleu et plus loin les oiseaux chantaient. En cette belle journée le grand jour était arrivé. Devant le palais de justice de la ville certains avaient commencé à distribuer des panneaux. D’autres avaient posé à terre de quoi faire un atelier pour en créer de nouveaux. C’était étrange, mais un petit groupe s’était formé près à manifester « Wyatt est innocent. »

Car oui, ils étaient tous là pour ça. Ils avaient lu le sms envoyé par le loup et s’étaient mis à douter. Et si Wyatt était bel et bien innocent ? C’était la panique totale dans la plupart des foyers. Certains rebelles étaient convaincus de l’innocence de ce pauvre type. D’autres étaient à ce point motivé qu’il traitaient la justice de la ville et le maire d’homophobes. Les choses pouvaient aller très loin, c’était là la plus grande réussite du pouvoir d’un sms. Des policiers gardaient l’entrée pour éviter aux manifestants de faire quoi que ce soit. La séance allait bientôt commencer.

Wyatt était détenu par la police depuis la découverte de son ADN, depuis il avait pris gout à la prison locale le temps du procès. Son avocat semblait convaincu de son innocence. À l’info, on avait pu l’entendre clamer que Wyatt n’y était pour rien et qu’il était d’accord avec le loup. Une manifestation pouvoir jouer en sa faveur et aiderait à sauver un innocent.

Mais d’autres personnes s’étaient fondues dans la masse parce que le loup devait apparaitre aujourd’hui. Cette fameuse personne qui sait tout sur tout. Des lycéennes s’étaient posées sur un banc se disant que le loup devait être un homme très séduisant. A l’inverse, d’autres personnes pensaient à un vieux pervers psychopathe. Peu importe. Visiblement il fallait commencer à protester et attrapant un haut-parleur un habitant s’était déclaré meneur et criait à tue tête :

« - WYATT INNOCENT ! ON LE SAIT A 100 % ! LIBEREZ NOTRE AMI ! CE N’EST PAS UN ENNEMI ! »


hors-jeu : Pour éviter de s'embrouiller voici quelques petites consignes. Vous êtes libres de poster autant que vous le souhaitez, nous vous conseillons des posts cours pour accélérer l'avancée du topic et vous faciliter les choses. Vous pouvez poster dès maintenant. Vous pouvez aussi créer des sujets privés relatifs à l’évènement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oh baby dynamite
L’HÉRITIÈRE DES ENFERS


→ INSCRIT DEPUIS : 08/06/2012
→ MESSAGES : 669
→ LOGEMENT : appartement dans le quartier chic en colocation avec sa soeur
→ JOB(S) : journaliste au daily tale
→ HUMEUR : meurtrière



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: ☞ Protestons mes amis ! Protestons ! | Topo commun   Mer 29 Mai - 0:08

Depuis plusieurs mois, Rosie n’avait pas le temps de s’ennuyer à Taleville. Non seulement on la reconnaissait parfois dans la rue, mais en plus, elle était chargée des plus gros scoops depuis cet article élogieux à son sujet dans le journal local. Fini pour elle les informations inutiles et moroses du genre « Mais qui a empoisonné la chèvre de Mr. Ingalls ? » ou encore « Invasion de scarabées chez Granny’s, l’indigestion du concierge ! » La journaliste pouvait enfin démarrer les choses sérieuses. Cela avait commencé par ce vol orchestré chez Madame la maire, puis le procès et la fuite de Chandler. Aujourd’hui, on en était au jugement du dit-coupable pour, non pas un vol, non pas une urination en public ou un excès de vitesse, mais bien pour un meurtre. Un cadavre retrouvé dans les bois des semaines de cela. Si l’information était propice au scandale et au deuil, elle ne faisait pas cet effet à tout le monde. Non, pas à Rosie Bennett. À peine remise du décès de son amie Katherine, la tornade rousse était revenue à la charge.

Marchant fièrement sur les pavés de la place, perchée sur ses hauts talons, la journaliste faisait cette moue avec les lèvres, qui ne réussissait qu’aux célébrités et stars du showbizness. Mais à ses yeux, elle était tout comme, voire plus. Elle avait la classe, elle pensait, elle assurait. Lunettes de soleil sur le nez, elle se repassa un coup de gloss sur ses lèvres -comme si la couche dégoulinante déjà présente n’était pas suffisante- et passa une main dans sa chevelure de feu. Un courant d’air chaud survola la ville entière et la robe en mousseline de la jeune femme flotta dans les airs, comme pressée de s’échapper. Rosie bascula en arrière, perdant l’équilibre sur ses dix centimètres de trop. Elle tenta tant bien que mal de retrouver un semblant de stabilité tout en se battant avec le vent pour baisser un pan de sa robe, afin de cacher aux yeux de tous les manifestants sur la place sa petite culotte en dentelle. Echec cuisant. À quelques mètres de là, une mioche la pointa du doigt et hurla haut et fort à sa mère qu’elle voulait la même licorne imprimée sur ses sous-vêtements. Rosie grimaça et s’éloigna pour s’approcher un peu plus du palais de justice. La guerre avait commencée. Les gens se bousculaient et criaient pour entendre justice. Mais est-ce qu’un seul d’entre eux détenait réellement la vérité ? La rousse attrapa le microphone planqué dans son sac et fit un tour sur elle-même, cherchant une potentielle victime. Finalement, elle choisit au hasard et tapota l’épaule de cette silhouette dos à elle qui ne tenait aucune pancarte, ni ne disait mot. Alors, coupable ou non coupable ? Le peuple allait parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


→ INSCRIT DEPUIS : 08/11/2012
→ MESSAGES : 449
→ LOGEMENT : Une petite bicoque près de la forêt
→ JOB(S) : Membre du Conseil de Taleville
→ HUMEUR : SANG(sationnel)



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: ☞ Protestons mes amis ! Protestons ! | Topo commun   Ven 7 Juin - 21:45

Qui l'aurait cru ? Taleville, théâtre de malversation, de complot, mais plus encore Taleville théâtre d'un crime. Les habitants n'avaient jamais connu de tels bouleversements. Comme quoi le mal est partout et plus encore dans les lieux où on ne l'attend pas.
Ça commence avec des délits mineurs, puis voilà qu'un type se met à voler madame le maire en personne. Puis ça s'accélère le coupable jugé prend la fuite et crée le trouble au sein de la communauté toute entière. La suspicion rythme alors nos vies et les secrets deviennent monnaie courante. A Taleville, il y a vraisemblablement de la suspicion dans l'air. Les regards sont lourds, les murmures quotidiens, pas un mot plus haut que l'autre. Malgré toutes les tentatives du Maire pour que la vie reprenne son cours, rien n'y fait, il y a toujours un scandale qui sort, comme par magie, du placard.
« Wyatt est innocent » Cette affirmation était à force devenue un slogan qui prenait vie sur des bouts de feuilles, des pancartes, des cartons, des affiches et divers autres supports « d'expression ».
Aujourd'hui n'était résolument pas un jour comme les autres. Le soleil, longtemps absent était enfin de retour apportant avec lui de biens douces températures. Le printemps avait ainsi décidé de poser ses valises contrastant avec l'ambiance « grisâtre » qui régnait sur la ville depuis quelques jours déjà.

Malgré le sms qu'il avait reçu, Connor était bien décidé à apporter tout son soutien à son amie. Il savait que Regina en avait besoin en cette période trouble. Celui que se faisait appeler le « Loup » était résolument décidé à faire de la vie de Madame le Maire un enfer perpétuel et ses menaces étaient bien réelles. Anonyme, cet être semblait agitait dans l'ombre son machiavélique jeu de carte, faisant tomber bien des têtes et jouant avec les pauvres habitants de Taleville.
Connor était bien décidé à provoquer cet être se fichant de ce qui pouvait lui arriver. Cela commençait par la manifestation. La culpabilité de Wyatt était bien évidemment une grosse plaisanterie et il ne fallait pas être « le loup » pour le savoir. Le jeune homme n'avait pas les épaules assez larges pour porter le poids d'un meurtre, c'était une évidence.
Néanmoins, Connor n'avait que faire de l'innocence de Wyatt, il voulait se rendre à la manifestation dans le but de croiser un éventuel véritable suspect, voir même avec de la chance le dit « Loup ».
Il enfila son plus sombre costume, ajusta le noeud de sa cravate, prit sa canne en main et rejoignit le lieu où devait se tenir la grande manifestation.
Un groupe avait déjà pris place devant le tribunal, les membres s'activaient en préparant leurs armes, panneaux et slogans en tout genre. Connor passa à côté ne manquant pas de leur lancer un regard lourd de méprit. Il se plaça devant le tribunal observant chacune des personnes présentes.
L'un des agitateurs s'autoproclama porte parole en brandissant son slogan à l'aide du mégaphone

« WYATT INNOCENT ! ON LE SAIT A 100 % ! LIBEREZ NOTRE AMI ! CE N'EST PAS UN ENNEMI ! »

Les regards convergèrent vers « le révolté » Connor l'observa avec attention.
« Trop exubérant »
Il continua d'observer les environs, lunettes de soleil sur le bout du nez. Les gens commençaient à se masser activement devant le palais de justice en vociférant leur slogan jusqu'à s'époumoner. Connor commençait à se sentir mal à l'aise, entouré par autant de personne. Il sentait son agressivité grandir. Son regard balaya l'ensemble des émeutiers. Rien ne lui sautait aux yeux, du-moins pour l'instant
.

_______________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ne te laisse pas vaincre par le mal,
mais triomphe du mal par le bien...foutaise

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oh baby dynamite
L’HÉRITIÈRE DES ENFERS


→ INSCRIT DEPUIS : 08/06/2012
→ MESSAGES : 669
→ LOGEMENT : appartement dans le quartier chic en colocation avec sa soeur
→ JOB(S) : journaliste au daily tale
→ HUMEUR : meurtrière



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: ☞ Protestons mes amis ! Protestons ! | Topo commun   Lun 10 Juin - 19:06

Rosie croisa le regard d’un jeune homme insistant. Sans la quitter des yeux, il marcha droit devant elle. « Excusez-moi ! » Oh mon dieu. Un mec absolument canon venait de la reconnaître. Le cœur claquant par tant de flatterie dissimulée, la rousse afficha son plus beau sourire et sortit un stylo de son sac à main. « Oui, oui c’est bien moi… » lança-t-elle avec nonchalance, comme une célébrité désabusée. « Je signe où ? » demanda-t-elle tout naturellement, s’attendant à ce qu’il lui demande un autographe. « ... en fait je voulais savoir si vous aviez une cigarette. » Son visage blanc comme un linge changea d’expression. Elle se sentit soudainement très, très con. « Ah, oui bien sûr. » dit-elle, ricanant nerveusement, avant de lui tendre une cigarette. La journaliste fit trembler ses lèvres tellement fort de découragement qu’elle en envoya des postillons sur son microphone. Attrapant un pan de sa robe, elle se mit à frotter l’appareil pour le nettoyer. Blasée, elle fit un petit tour sur elle-même, manquant de se faire bousculer par la foule.

La rousse avait réussi à obtenir quelques opinions des citoyens entre deux gueulantes, mais c’était loin d’être suffisant. Plus le temps passait, et moins de choses arrivaient. Elle voulait de l’action, elle voulait du mystère, de la peur, du scandale. Elle voulait interviewer la maire, et surtout, elle voulait voir le loup. Bien sûr, elle aussi avait reçu l’étrange texto de l’homme masqué, et lorsqu’elle l’avait lu, elle en avait trépigné d’excitation. Une sueur froide qui lui avait traversée l’échine tandis qu’elle se mordillait les ongles jusqu’à en bouffer son vernis et que ses cheveux se hérissaient sur son crâne. Le loup accusait publiquement la maire d’être mêlée à une affaire de meurtre, et ainsi d’envoyer volontairement le mauvais gars en prison. C’était sans aucun doute le plus gros scoop de l’année, et ça, Rosie ne le laisserait pas filer. La première page, le gros titre, il était pour elle. Un article de ce genre, de quoi vendre du rêve à son boss, Spencer, et lui remplir les yeux de fières étoiles, de quoi foutre la petite Jude au placard. La rousse se foutait en réalité pas mal du jugement. Que ce Wyatt soit emprisonné ou non ne changerait rien à sa vie. Elle ne brandirait ni pancarte, ni ne montrerait ses seins tel que font les hippies pour se faire entendre. Non, même si ce mec risquait la potence, elle ne bougerait pas le petit doigt. Tout ce qu’elle voulait, la Rosie, c’était par intérêt. Et ce qui l’intéressait dans cette affaire, c’était Regina Mills, et le loup. Qui étaient vraiment ces deux personnalités ? Soudain, elle aperçut à travers la foule un homme plein de prestance, à la carrure imposante. Elle le reconnut aussitôt. C’était un des membres du conseil de la ville. Stoker. Rosie enjamba la place sur ses hauts talons et arriva, essoufflée, face à cet homme. Sans attendre quelques politesses, elle se mit tout de suite au travail, parlant assez fort pour que son microphone tendu enregistre bien tout. « Monsieur Stoker ! Que pensez-vous de ce sms qui a bouleversé la ville ? Pensez-vous que nous verrons le fameux loup masqué aujourd’hui ? Croyez-vous en la culpabilité du maire dans cette affaire ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


→ INSCRIT DEPUIS : 08/11/2012
→ MESSAGES : 449
→ LOGEMENT : Une petite bicoque près de la forêt
→ JOB(S) : Membre du Conseil de Taleville
→ HUMEUR : SANG(sationnel)



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: ☞ Protestons mes amis ! Protestons ! | Topo commun   Mar 11 Juin - 23:09

Parmi la foule il est tellement plus facile de se cacher, devons anonyme, nous ne sommes plus qu'un murmure qui se perd dans l'acclamation générale. En quelques minutes la place s'était remplie, les assaillants agitaient fièrement leurs pancartes et criaient haut et fort leur mécontentement. Connor, toujours au milieu de la foule, lunettes rondes sur le bout du nez, observait avec attention chaque personne présente. Il scrutait leur moindre geste, espérant ainsi démasquer le Loup. Au fond il espérait le voir, le découvrir avant tout le monde, mais il savait que cette personne n'était pas assez idiote pour être démasquée aussi facilement. Il était évident qu'il avait pris les devants, ce qui agaçait ce cher Connor au plus haut point.

-Wyatt innocent, le maire au bûcher. Wyatt innocent, le maire au bûcher !

Le jeune garçon qui avait fièrement scandait ce slogan, attira l'attention de l'homme à la canne qui s'avança vers lui et lui subtilisa son panneau.

-A la place de dire des bêtises tu ferais mieux d'aller à l'école et apprendre à écrire correctement. Il n'y a qu'un « n » à innocent abrutit !

-Vous faites le malin, mais tout le monde sait que vous vous tapez madame le Maire.

Le gamin s'éloigna craignant vraisemblablement la réaction du conseiller municipal. Plusieurs regards s'étaient d'ailleurs posés sur lui. Bon nombre se demandaient bien ce que ce type faisait ici avec ses grands airs. Sa légitimité était pour une majorité d'habitants, non justifiée. Mais Connor Stoker, qui dans l'autre monde était un être craint, n'avait rien perdu de sa prestance et ne se dégonflait guère face à ses détracteurs. Il fusilla du regard ceux qui tentaient de l'intimité puis il avança vers l'entrée du palais « de justice », mais il ne put se résoudre à aller plus loin, car une charmante jeune femme rousse s'adressa à lui, microphone en main.

- Monsieur Stoker ! Que pensez-vous de ce sms qui a bouleversé la ville ? Pensez-vous que nous verrons le fameux loup masqué aujourd'hui ? Croyez-vous en la culpabilité du maire dans cette affaire ?

-Je n'ai pas de grande affection pour vous et tous vos confrères. Je me demande d'ailleurs pourquoi on laisse paraître un tel torchon dans cette communauté déjà bien troublée. Mais je vais faire un effort et répondre à vos interrogations mademoiselle Bennett. J'espère que la personne concernée entendra bien chacune de mes paroles. Celui qui se fait appeler « Le loup » est un lâche qui se terre dans son trou et qui n'a rien trouvé de mieux à faire pour s'occuper que d'envoyer de vulgaires messages à nos chers concitoyens. Il est tellement plus facile d'agir ainsi. Voilà pourquoi je pense que ce lâche ne se montrera ni aujourd'hui, ni un autre jour. Pour ce qui est de la culpabilité de madame le maire, la question ne se pose même pas. Comment osez-vous croire à de telles calomnies ? Madame Mills se dévoue corps et âme pour cette ville jusqu'à s'en oublier elle-même. Personne n'est reconnaissant et je trouve ça effarent. Posez-vous les bonnes questions et peut-être qu'ainsi le vrai coupable vous apparaitra. Mais si vous préférez croire les mensonges d'un lâche, c'est votre droit. Pour ma part s'il y a bien une personne en qui j'ai entièrement confiance c'est Madame le Maire. Le vrai coupable est sous nos yeux depuis toujours, il agit impunément, mais tôt au tard il paiera et je serai le premier à le faire payer. Sur ce excusez-moi, mais je n'ai plus rien à vous dire mademoiselle Bennett
.

_______________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ne te laisse pas vaincre par le mal,
mais triomphe du mal par le bien...foutaise

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oh baby dynamite
L’HÉRITIÈRE DES ENFERS


→ INSCRIT DEPUIS : 08/06/2012
→ MESSAGES : 669
→ LOGEMENT : appartement dans le quartier chic en colocation avec sa soeur
→ JOB(S) : journaliste au daily tale
→ HUMEUR : meurtrière



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: ☞ Protestons mes amis ! Protestons ! | Topo commun   Ven 14 Juin - 8:20

Un tel torchon ? Non mais pour qui il se prenait celui-là ! C’est lui le torchon, vieux porc aigri ! Voilà ce que pensait Rosie, tandis que des rides grimaçantes se formaient tout autour de son visage bouffi. Rouge de colère, elle était. Mais elle se tut, se mordit même la langue pour tenter de se montrer la plus impassible, la plus professionnelle possible. La journaliste écouta attentivement les paroles haineuses de Stoker, à l’égard de tout, tous, du loup. Autrement dit, de tout le monde. Sauf du maire. Voilà un homme qui ne perdait pas le nord. Rosie se permit un léger sourire en coin, microphone brandi devant elle, se disant qu’avec une telle provocation qu’elle fera publier par Spencer, le loup ne pouvait que répliquer, voire se montrer. Les choses devenaient intéressantes. Si on traitait ainsi Rosie de lâche et qu’on affirmait avec certitude qu’elle n’oserait se montrer, sans doute serait-ce la première chose qu’elle ferait. Mais on n’avait nullement besoin d’être malin pour comprendre que cette comédie du membre du conseil était un piège tendu au loup. Plus il en rajoutait, plus il le provoquait, plus l’étau se resserrait.
 
« Pour ce qui est de la culpabilité de madame le maire, la question ne se pose même pas. Comment osez-vous croire à de telles calomnies ? » Hého ! Elle n’avait jamais donné son opinion, ni dit qu’elle y croyait. C’est une journaliste bon dieu, elle ne faisait que son boulot. « Le vrai coupable est sous nos yeux depuis toujours, il agit impunément, mais tôt au tard il paiera et je serai le premier à le faire payer. Sur ce excusez-moi, mais je n'ai plus rien à vous dire mademoiselle Bennett. » Quoi ? Alors que ça devenait enfin intéressant ? Ce salopard à canne ! « Que voulez-vous dire par là ? Quand vous dites le faire payer, à quoi pensez-vous, est-ce des menaces envers le loup ? Monsieur Stoker, monsieur Stoker ! » D’abord il l’insultait elle, ses collègues et son milieu, et après il se permettait de tirer le rideau sans plus d’explications. Rosie paniqua et gesticula dans tous les sens pour se dépêcher de trouver une solution. Le microphone failli lui échapper des mains quand un homme tenant une pancarte la bouscula. Elle jura un bon coup, et finalement, une idée lui vint, ou peut-être un réflexe. Quoi qu’il en fut, elle attrapa le mec par le bras et le poussa de toutes ses forces sur Stoker dont les jambes vacillèrent jusqu’à ce qu’il chute maladroitement, se prenant sa canne dans le cul. La rousse porta immédiatement ses mains à sa bouche entrouverte, pour étouffer ses gloussements. Puis en moins de temps qu’il ne lui en faut pour changer de culotte, elle prit un air très grave et insulta l’homme à la pancarte en prétendant que tout était de sa faute, et qu’il aurait dû faire attention. « Oh mon dieu, rien de cassé ? » dit-elle après s’être jetée sur Stoker pour lui prêter main forte, hypocrite. Une fois remis, elle se redressa sur ses longues jambes blanches et tenta une autre méthode, le charme. Une main ébouriffant sa crinière de feu, l’autre frôlant sa poitrine, une lueur dans les yeux et une moue d’enfant capricieux. « Donc… vous disiez que vous approuviez le maire et ainsi, la condamnation de Wyatt Hawkins. Mais que comptez-vous faire du loup ? Jusqu’où iriez-vous… pour protéger Mlle Mills ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


→ INSCRIT DEPUIS : 08/11/2012
→ MESSAGES : 449
→ LOGEMENT : Une petite bicoque près de la forêt
→ JOB(S) : Membre du Conseil de Taleville
→ HUMEUR : SANG(sationnel)



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: ☞ Protestons mes amis ! Protestons ! | Topo commun   Sam 15 Juin - 23:29


Connor n'était pas idiot, loin de là, mais la jeune femme qui l'avait interrogé n'était pas en reste face à lui. Il n'en avait que faire, Rosie Bennett, journaliste dévouée, n'était à ses yeux qu'une imbécile, qu'une langue de vipère, qui lui faisait perdre un temps précieux. Alors, il n'avait rien trouvé de mieux à faire que de critiquer sans retenue la profession de la jeune femme, écorner le journal de la ville et enfin le meilleur pour la fin, provoquer l'une des personnes les plus craintes de Taleville. Après tout, mise à part son temps, qu'avait-il à perdre ?
Il termina son intervention et avança entre la foule en se servant de sa canne pour éviter les divers obstacles se plaçant sur sa route. Il savait que la charmante jeune demoiselle qui l'avait précédemment assaillit de questions, n'allait pas en rester là et en effet elle ne tarda pas à répliquer au grand désarroi de Connor


« Que voulez-vous dire par là ? Quand vous dites le faire payer, à quoi pensez-vous, est-ce des menaces envers le loup ? Monsieur Stoker, monsieur Stoker ! »


Les questions, peu pertinentes, ne valaient d'être éluder. Connor continua donc sa progression à travers la foule, laissant sur le carreau Rosie. Stoker n'était pas très à l'aise à l'idée de devenir une des nouvelles cibles du « Loup ». N'allez pas croire qu'il craignait cet être qui lui était abjecte, il refusait juste d'être le porte-drapeau d'un quelconque mouvement.  Autour de lui la foule continuait de gronder avec cette même ardeur, ce qui l'amusa presque. Wyatt était innocent, certes, mais qu'est-ce qu'on n'en avait à faire ? Tout n'est que question d'injustice dans la vie. Une de plus, une de moins, peut-importe.
« Aller écartez-vous de mon chemin ! » disait Connor tout en menaçant ceux et celles qui l'empêchaient d'avancer. Rosie regardait « sa proie » s'éloigner de plus en plus. Pour le stopper, elle ne trouva rien d'autre à faire que de rattraper un type qui l'avait bousculé, pour elle-même le bousculer contre Connor cette fois. Ce dernier ne vit pas l'homme arrivait, sa seule jambe valide ne lui permit pas de garder l'équilibre, il rejoignit alors le sol et se prit sa chère canne dans le derrière ce qui eut le don de faire rire la jolie rousse. 

Connor, loin d'être amusé par la situation, se releva avec difficulté et lança un regard noir à l'homme responsable de sa chute. Les quelques personnes qui avaient observé la scène se sentirent elles-aussi mal à l'aise suite à ce regard
« Imbécile ! Vous ne pouviez pas faire attention ! » Dit-il d'un ton glacial
« Pardon... » L'homme baissa aussitôt la tête, ce qui n'échappa à Rosie qui intriguée, observait la scène, prenant soin de ne rien louper.
« Oh mon dieu, rien de cassé ? » s'exclama Rosie en se jetant sur l'homme à la canne pour « l'aider »
S'appuyant sur sa canne, le fidèle allier de Regina rejeta l'aide de Miss Bennett et se releva seul. Il ne manqua pas de lui lancer ce même regard pour lui faire comprendre qu'il n'avait nullement besoin d'aide. Il se redressa avec difficulté, la jeune et intrépide journaliste préparait quant à elle son traditionnel numéro de séduction.

« Donc... vous disiez que vous approuviez le maire et ainsi, la condamnation de Wyatt Hawkins. Mais que comptez-vous faire du loup ? Jusqu'où iriez-vous... pour protéger Mlle Mills ? »

Connor était passablement agacé par l'attitude de la jeune femme, mais il se contenait pour faire bonne figure, il l'a laissé s'exprimer et attendait poliment son tour qui arriva sans trop se faire attendre. Avant de parler, il se contenta de sourire, le genre de sourire qui n'a rien de rassurant, puis il laissa sortir un léger rire étouffé, ce qui rendait l'atmosphère encore plus intense.

« Que vous êtes naïve miss Bennet, avec toutes vos questions, qui vont à n'en pas douter, remplir les pages de votre torchon. Vous voulez mon avis sur la question ? Je pense que ce type, Wyatt Hawkins est innocent, mais j'en ai royalement rien à faire qu'il soit condamné ou non. Il fallait un nom et c'est le sien qui est sorti du chapeau. Quant au loup, qui n'a d'égal que sa lâcheté, je pense qu'il faudrait très sincèrement se poser des questions sur cet être. Pour acquérir toutes les informations qu'il possède, il a surement dû enfreindre plus d'une loi et peut-être que le meurtre est à ajouter à sa longue liste. Et si c'était lui le vrai coupable ? Tout ceci ne serait donc qu'une plaisanterie!»

Il s'approcha menaçant et coupa l'interphone

« Sachez  ma chère que je serai prêt à beaucoup pour protéger une personne à laquelle je tiens. Et si ce loup veut la guère, je suis prêt à la lui déclarer. L'interview est terminée mademoiselle Bennett »

_______________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ne te laisse pas vaincre par le mal,
mais triomphe du mal par le bien...foutaise

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ☞ Protestons mes amis ! Protestons ! | Topo commun   Aujourd'hui à 10:32

Revenir en haut Aller en bas
 

☞ Protestons mes amis ! Protestons ! | Topo commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Front commun contre le fléau
» Un nouveau projet de jeu commun
» Profil - Rubrique Amis
» [AION]Réactivation des comptes amis
» Un petit coucou a mes amis =)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe In Magic :: La loi est maîtresse-