Partagez | 
 

 Confidence pour confidence || PV Isalya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


→ INSCRIT DEPUIS : 21/04/2013
→ MESSAGES : 175
→ LOGEMENT : Avec sa mère dans une petite maison
→ JOB(S) : Etudiante & Serveuse
→ HUMEUR : Perdue



MessageSujet: Confidence pour confidence || PV Isalya   Sam 25 Mai - 19:59




« Trust me just as much as I trust you. »

    « Mademoiselle Fray, quelle excellente surprise! » Chantonna Jack d'un air satisfait. Il aimait jouer à l'illustre inconnu, au mystérieux client qui en savait trop, un original inconditionnel, un peu étrange parfois, même pour moi.

    « Sacrilège! Comment ai-je ou être assez naïve pour vous suivre en pensant ne pas être remarquée!? Quel homme vraiment! » Plaisantais-je en déposant la petite pancarte devant lui. Spécialité du jour, le cupcake au Nutella! Les yeux du jeune homme se mirent à pétiller. Petits, nous en avions manger des tonnes, assez pour que ça devienne une sorte de rituel associé aux soap-opéras idiots que nous regardions parfois.

    « Je ne vois même pas pourquoi tu me poses la question, j'en suis presque déçu! Depuis le temps tu devrais me connaître! »

Et c'était le cas, je le connaissais par coeur, assez pour que sa commande soit déjà en route depuis l'instant où il avait posé un pied dans le salon de thé; Un chocolat chaud et la proposition du jour. Il prenait toujours la même chose quand il venait en début de matinée, comme si son premier petit déjeuner ne suffisait pas! Un vrai goinfre qui parvenait pourtant à garder la ligne... J'en étais verte de jalousie: le simple fait de penser à ce qu'il allait s'avaler me faisait prendre dix kilos! D'ailleurs il ne se privait pas pour jouer de cet avantage le bougre!

    « Je suis juste là pour te faire saliver, ils sont encore au four! Et ton chocolat arrive. C'est ça d'arriver à l'ouverture! »

Toujours. Il aimait venir là avant de partir travailler sous prétexte qu'il n'aimait pas commencer sa journée le ventre à moitié plein... Ça ne me dérangeait pas, Jack était toujours un petit rayon de soleil pour moi.

    « Tu passes à la maison après le travail? »
    « Pas cette fois m'sieur, Isa doit passer aujourd'hui! »
    « Ah cool... Quel est le programme? »
    « Aucune idée! On va improviser comme d'hab! »

Je lui lançais un clin d'œil avant de voler jusqu'au comptoir pour récupérer son petit déjeuner. Il n'avait rien contre Isalya mais elle le privait parfois d'une de nos soirées DVD / cochonneries à grignoter... Rien de dramatique, juste une petite jalousie, une rupture dans nos habitudes... Comment lui en vouloir? Jack était un garçon absolument charmant aussi bien sur le plan physique que mental, le gendre idéal, le petit ami de rêve. Mais pas pour moi, il était comme mon frère, je le connais depuis toujours... Il n'avait d'ailleurs jamais était question de cela entre nous, pas une seule fois malgré tous les ragots. Car oui, tous le monde voulait nous voir en couple, ou pensait que nous l'étions déjà, désespérant!

    « Et voilà, monsieur est servit! »

Après le départ de Jack, la journée fut plutôt tranquille. Je travaillais ici trois jours par semaine et c'était toujours la même routine. Pas désagréable, presque rassurant. Les gens venaient à heure presque fixe, ils prenaient presque toujours la même chose et repartaient rarement les mains vides. Les meilleurs cupcake des États-Unis, c'était notre accroche depuis le lancement du projet... Qu'est ce que j'aimerai pouvoir vous dire que j'en ai moi-même fait l'expérience! Mais je crois que personne dans cette ville n'est jamais sortit d'ici... Tous bloqués, figés, inlassablement ancré dans leur ville natale...

Je lâchais un soupir discret en regardant le dernier client quitter la salle. Étais-je la seule à ne pas me sentir chez moi ici? Cette idée me rappela la dispute matinale avec ma mère, une de plus. Je ne sais même plus à quel sujet nous nous sommes chamaillées... Mes cours sans doute, je travaille trop selon elle, mais je ne peux pas la laisser tout payer! Et je me suis arrangée pour ne rien rater à part quelques cours magistraux inutiles... Je suis grande maintenant, il serait temps qu'elle s'en rende compte et qu'elle arrête de me materner comme ça!

    « Selena, tu peux préparer la prochaine fournée, je dois aller poster de la paperasse. »

Le patron du salon était un ami de ma mère, un homme gentil et bien veillant qui m'avait apprit beaucoup de choses depuis mon arrivée. Je travaillais depuis mes seize ans d'après mes souvenirs, c'est même grâce à lui que j'ai pu acheter le vieux taco garé dans le parking... Un type bien et un bon travail. Je lui lançais un sourire assortit d'un hochement de tête avant qu'il ne disparaisse. Faire des cupcakes, notre nouvelle spécialité, ça marchait bien, les gens étaient contents, et moi avec: Ça avait redonné une nouvelle vie à notre petite échoppe.

Tablier vissé autour du coup, j'enclenchais donc la nouvelle fournée de notre spécialité du jour. À l'aise, rapide et précise, j'en étais au moins à mon centième cupcake voire même plus. C'était un coup a prendre, comme pour tout. Isa n'allait pas tarder à arriver mais elle savait que, si je n'étais pas au comptoir, je serais en cuisine. De plus la petite sonnette de la porte avertira son arrivée, je n'avais pas de soucis à me faire. Farine, sucre, levure, Nutella, l'odeur était enivrante et ce n'est que récemment que j'avais appris à ne pas y céder. J'enfourne la première plaque et la sonnette retentit. Je me lave les mains, attrape un chiffon en vitesse et rejoins le comptoir avec un grand sourire.

C'était elle, Noëline Isalya Callahan, une cliente qui avait rapidement atteint le stade d'amie. Elle aussi avait perdu son père biologique, elle était adoptée et j'avais l'impression de l'être, elle avait une vie sentimentale aussi chaotique que la mienne, nous aimions les enfants et les animaux... Enfin, ça c'est pour le plus gros car nous avions plein d'autres choses en commun en plus des atomes crochus. Oui, parfois ça ne s'explique pas, c'est juste une évidence, un fait, comme si nous nous étions connues dans une autre vie...

    « Hey salut! Désolée j'ai la tête dans les cupcakes! Tu veux que je t'en mette un de côté?» Lançais-je en contournant le comptoir en bois pour la saluer comme il se doit. « Je vais en avoir pour quelques minutes, tu veux que je te serve quelque chose? Sinon tu peux venir me donner un coup de main! »

Le patron ne dit jamais rien, il me fait confiance, presque comme si j'étais sa propre fille. Un amour. Et Isa n'est pas le genre de personne à poser des problèmes, pas plus que Jack d'ailleurs, je choisis toujours bien mes amis, ou du moins ils me choisissent bien!



_______________________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Confidence pour confidence || PV Isalya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Abonnement Xbox Live : 13 mois pour 30 €
» Quelle PSP choisir... pour Monster Hunter bien sûr!!
» Fin de l'association UDE/Ankama pour Wakfu TCG
» CaC pour bi-élément feu/terre
» xp pour panda air

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe In Magic :: Couverts ou baguettes ? :: A tea party-