Partagez | 
 

 Come to the dark side... We've got cookies!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


→ INSCRIT DEPUIS : 21/04/2013
→ MESSAGES : 175
→ LOGEMENT : Avec sa mère dans une petite maison
→ JOB(S) : Etudiante & Serveuse
→ HUMEUR : Perdue



MessageSujet: Come to the dark side... We've got cookies!    Dim 28 Avr - 11:22



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Une amitié fondée sur des cookies est la meilleure des amitiés ! »

J'aimais le soleil: il rendait mes cheveux plus rouges, la fourrure des animaux plus brillante, l'herbe plus luisante et la lumière que la fin d'après midi offrait à mes yeux n'avait pas son pareil. L'heure idéale pour dessiner mais le choix de mon modèle posait toujours problème... Les félins étaient en général mes cibles de prédilection, ils l'étaient depuis ma plus tendre enfance. Seulement je n'étais pas vraiment d'humeur pour les gros chats aujourd'hui et je laissais donc mon corps vagabonder d'un enclos à l'autre. Les oiseaux? Eux aussi étaient souvent dans mes dessins, les hirondelles surtout, que j'associais souvent à Jack d'ailleurs... Elles étaient fines, majestueuses, et surtout, elles annonçaient le printemps, la joie, la bonne humeur, comme lui. Un sourire s'installa sur mes lèvres alors que je le voyais entrain de me reprocher cette association farfelue: "C'est un oiseau de fille!" disait-il à chaque fois. Oui, un oiseau de fille, mais je n'y étais pour rien, c'était plus fort que moi.

Un peu comme l'idée de voir James avec des ailles de fées... James. Je secouais la tête pour me sortir son image de l'esprit. Il était tellement moins douloureux de penser à Jack! Sans m'en rendre compte, j'accélérais le pas, dépassant la volière et le vivarium d'une traite. Mon cœur aussi avait changé de rythme, comme à chaque fois. Bien, pas d'oiseaux non plus visiblement! Mon carnet de dessin sous le bras, les mains dans les poches, je fonçais tête baissée sans but précis. Puis soudain, un éclair de génie! Les primates bien sûr! Nos plus proches cousins. Ils n'étaient pas vraiment dans mon top ten au départ mais j'avais appris à les connaitre en même temps que j'avais appris à connaître Morning. Une fille étonnante, un mélange entre le grand frère idéal et la super copine et c'est pour ça que je l'appréciais autant. A la fois drôle et étrangement protectrice. Sans compter que nous avons un goût commun (et sans borne) pour les cookies qui sont d'ailleurs la raison de notre rencontre.

C'était il y a quelques temps déjà, avant l'arrivée de James. Je faisais mon pèlerinage dans la réserve, allant d'un animal à l'autre, dessinant chacun d'eux avec patience. Installée sur un banc, un paquet de cookies sur les genoux et mon carnet en main, je n'avais pas vu le temps passé et si Morning n'avait pas été là j'aurais sûrement passé la nuit là dedans... Non pas que cela me dérange outre mesure: je me suis toujours sentie chez moi dans la nature et le cri des animaux était presque rassurant... Sauf le croassement des grenouilles bien sûr, une longue histoire que je suis toujours parfaitement incapable de raconter... Quoi qu'il en soit, la jeune femme était arrivée juste à temps pour me tirer d'affaire avant le vilain monsieur de la sécurité. Nous avions quitté les lieux ensembles en grignotant et surtout, en rigolant. Notre amitié s'est faite presque instinctivement même si nous ne sommes pas assez proches pour se raconter nos vies privées dans le détail.

D’ailleurs, je pense que ce n'est pas ce que nous cherchons: les amis c'est fait pour passer du bon temps non? Et c'est ce que nous faisons, je la regarde s'occuper de ses animaux, nous mangeons des cookies et des bêtises. Ensuite, nous allions au cinéma, autre passion commune. Nous aimions toutes les deux nous évader et, même si nous ne croyons pas réellement aux mêmes choses, nous restons persuadée qu'il y a un autre monde ailleurs, peut être un monde meilleur, peut être pas. Quelle importance de toute façon? Nous étions tous plus ou moins bloqués là... Pas vraiment mécontents au fond. Le cœur un peu plus léger, je tournais vers la droite en direction de l'enclos des grands singes. Morning n'était pas encore là, peut être encore en pause déjeuner. Je ne connaissais pas son emploi du temps par cœur (à peine si je connaissais le mien!) mais je savais qu'elle n'allait pas tarder. Je prenais donc place sur l'un des bancs puis commençais à dessiner le grand animal qui se tenait devant moi, juste à quelques petits pas, majestueux et fier.

Spoiler:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_______________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 


Dernière édition par Selena J. Fray le Dim 26 Mai - 11:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


→ INSCRIT DEPUIS : 28/11/2012
→ MESSAGES : 371


MessageSujet: Re: Come to the dark side... We've got cookies!    Dim 26 Mai - 15:02


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] selena et morning



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Au plus loin que je me souvienne, j’ai toujours rêvé de liberté et d’aventure. Je voulais voyager, découvrir et apprendre. Je voulais m’épanouir à l’air libre, loin d’un bureau confiné et étouffant, et j’avais très bien compris que les contraintes, les responsabilités ou encore la hiérarchie n’étaient pas faites pour moi. Alors, quand mes professeurs ou mes proches me demandaient ce que je voulais faire plus tard, ils étaient toujours surpris de mes réponses. Parce que contrairement aux autres petites filles de mon âge, je ne voulais devenir ni vétérinaire, ni infirmière, ni cuisinière. Non. Moi je voulais être astronaute, pompier, clown ou archéologue. Parce qu’à mon sens ces métiers étaient les seuls en mesure de m’apporter ce que je désirais de la vie.
On dit que le bonheur est un rêve d’enfant réalisé à l’âge adulte. Aujourd’hui, je ne suis devenue ni astronaute, ni pompier, ni archéologue. Et, si quelque part je suis un vrai clown, ce n’est pas dans le sens auquel j’y aspirais étant petite. En déduisez-vous que je suis malheureuse ?

J’ai vingt-quatre ans, je suis célibataire, je n’ai pas de diplôme, je travaille dans une réserve animalière plus de quarante heures par semaine pour un salaire ridicule, je vie dans un appart’ minuscule avec mon meilleur ami d’enfance, et je passe tous mes dimanches chez ma mère. Ma vie est loin, mais alors très loin d’être un modèle de réussite, je vous l’accorde. Pourtant je l’aime et je ne la changerais pour rien au monde. Est-ce que ça vous surprend ? Je suis sûre que oui.

« Mo’, on a un petit problème. Ashton est malade et il faudrait que quelqu’un le remplace dans l’enclos des girafes. » J’arrête ce que je fais et dévisage mon chef. C’est un mec entre deux âges. Grand et plutôt pas mal, dans le genre artiste torturé. Je l’aime bien, même si on a eu des débuts un peu difficiles lui et moi. Quand j’ai commencé à travailler dans la réserve, il n’a pas arrêté de me donner des tas d’ordres que je refusais de suivre sans même faire semblant d’être désolée. Alors il m’a virée. Parce que je n’avais pas la même manière de travailler que lui et parce qu’il me prenait pour une gamine irresponsable. Mais, croyez-le ou non, les singes dont je m’occupais ont arrêté de s’alimenter suite à mon départ. Alors il est revenu me chercher en rampant. Maintenant il sait : il sait comment je fonctionne, et il sait que ce n’est pas parce que je n’ai pas sa rigueur et son respect pour les consignes que je fais mal mon boulot. « Je m’en occupe, t’inquiète. » Je lui souris avant de ranger mon matériel. « Merci ma grande ! » Il me tape sur l’épaule, affectueusement. Et il s’en va, l’air satisfait. Parce qu'il a obtenu ce qu'il voulait de moi sans avoir à me forcer la main. Parce que depuis le temps il a parfaitement compris que je ne fais jamais ce qu'on cherche à m'imposer de force.
Un job en extérieur, au beau milieu de la nature et des animaux, sans pression ni ordres à suivre à la lettre, et surtout sans aucun tyran surdiplômé et con comme ses pieds qui cherche à m’apprendre à faire mon boulot correctement … Quelque part, je crois que je l’ai réalisé mon rêve de gosse.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]J’aime bien les girafes. Elles sont cools, elles sont grandes, et quand elles marchent on dirait qu’elles dansent. Mais même si elles sont superbes et fascinantes, je préfère les singes. Ma relation avec eux est comme fusionnelle et, bien que je sois incapable d’expliquer pourquoi, on est comme liés eux et moi. Alors, une fois que j’en ai terminé avec les belles dames au long cou, c’est au pas de course que je retourne chez mes petits protégés.
Lorsque j’arrive devant l’enclos des gorilles, une silhouette connue capte mon attention. Je n’ai pas à chercher bien longtemps pour reconnaitre la bouille angélique de Selena. Elle est penchée sur son carnet, l’air concentrée, et je devine qu’elle dessine un de mes amis à poils. Je souris, parce que j’aime bien Selena. C’est une fille douce et rêveuse, pleine de bonnes intentions mais aussi très mystérieuse. C’est une amie, un vrai, même si au final on sait plutôt peu de chose l’une sur l’autre. Je crois que nous sommes dans l’instant, alors nous ne parlons que très peu – voire quasiment jamais – de notre passé. Mais ça ne nous empêche pas de nous apprécier et de partager de bons moments ensemble.
Lentement, je m’approche de Selena et j’arrive en silence derrière son dos. J’attends qu’elle lève son crayon de son croquis pour poser mes mains sur ses épaules et crier « Boouh ! » en éclatant de rire, visiblement contente de ma blague enfantine. « Salut ma Fray’se ! » Je m’assois ses côtés et jette un œil sur son croquis. Bien qu’il ne soit pas encore terminé, je reconnais immédiatement le singe qu’elle a choisi de dessiner : c’est Harry, le patriarche de la famille. Un gros mal, imposant et intimidant qui, sous ses airs grognons, est un véritable amour. « Tu as vraiment un don, toi. Mais tu pourrais surement capter encore plus de détails si tu étais plus proche d’Harry. » Je regarde rapidement autour de moi, cherchant des yeux mon chef pour savoir si la voie est libre ou non. « Ça te dirais d’entrer ? », dis-je en souriant.


HJ : Je suis vraiment désolée pour cet affreux retard pale .


_______________________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
m o r n i n g Ϟ Life is not a spectator sport. Win, lose, or draw, the game is on. So go ahead, argue with the ref, change the rules, cheat a little, take a break and tend to your wounds. But play. Play. Play hard. Play fast. Play loose and free. Play as if there's no tomorrow.
© gzinserfrance.tumblr + janeporters.tumblr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://your-lips-on-my-lips.forumactif.org/


→ INSCRIT DEPUIS : 21/04/2013
→ MESSAGES : 175
→ LOGEMENT : Avec sa mère dans une petite maison
→ JOB(S) : Etudiante & Serveuse
→ HUMEUR : Perdue



MessageSujet: Re: Come to the dark side... We've got cookies!    Lun 27 Mai - 15:43



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Une amitié fondée sur des cookies est la meilleure des amitiés ! »

Under Co

Under Co

Under Co

Under Co

Under Co

Under Co

    « UC »

Under Co

    « UC » Under Co« UC »

Under Co

Under Co

    « UC »

Under Co

    « UC »

Under CO[/font]

Spoiler:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_______________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Come to the dark side... We've got cookies!    Aujourd'hui à 19:47

Revenir en haut Aller en bas
 

Come to the dark side... We've got cookies!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» DIVISION 2 Journée 9 Dark Side Crusaders Vs Babes Panthers
» 12 juin 2010 Catch and Slash vs Darkside Cowboys
» Djaul et ses guildes (forum)
» [CALENDRIER] DIVISION 1 - Saison 9
» [Majeure J9] L.P.Z.D.L.P. (Zongo) 1-1 Les Darkside Magic (Voodoo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe In Magic :: Marchons ensemble :: L'arche de Noé-