Partagez | 
 

 Cobain ► où est ma banane ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


→ INSCRIT DEPUIS : 19/12/2012
→ MESSAGES : 80
→ LOGEMENT : Dans un appart' en colocation avec Morning
→ JOB(S) : Educateur à l'orphelinat
→ HUMEUR : Bonne



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Cobain ► où est ma banane ?   Mar 9 Avr - 11:30

COBAIN FRINGE
TUMBLR

« La famille n'est pas nécessairement celle du sang, mais celle du coeur. »
"This is something that everyone knows :"

NOM & PRÉNOM(S) : Cobain, un prénom assez banal je peux vous l'admettre mais c'est celui que je porte depuis que je suis né. Je ne sais pas qui l'a choisi. Fringe, mon nom de famille, celui de ma famille adoptive, tout aussi banal que mon prénom. Je n'ai pas de second prénom, c'est mieux ainsi. Un seule me suffit après tout. ♦ DATE DE NAISSANCE ET AGE : sur les papiers de l'état civil, il y a marqué que je suis né un cinq mai. Il y a de cela 25 ans, maintenant. ♦ ORIGINE(S) : américaines, peut être. ♦ EMPLOI ET/OU ETUDE(S) : éducateur à l'orphelinat ♦ STATUT : célibataire.

QUELQUES INFORMATIONS ESSENTIELLES SUR TOIje rêve d'aller dans la jungle ► d'ailleurs, j'ai même commencé à un peu économiser, même si c'est déjà perdu d'avance ► je fais mon jogging tous les matins, sinon je ne peux pas commencer ma journée correctement ►je marche pieds nus chez moi, et je me trémousse torse nu au point que des fois, j'oublies de mettre une paire de chaussures quand je décide de sortir en ville ► j'adore les bananes, j'en mange au moins trois par jour ► je fais cinq repas dans la journée : le petit déjeuner, le goûter du matin, le déjeuner, le goûter de l'aprème et le diner ► je déteste le café ►j'écoute souvent la musique ► j'ai toujours eu comme peluche, une petite geunon ►j'ai été adopté, et j'ai eu trois familles d'accueil en tout ► je ne crois pas aux martiens ► j'aime les étoiles et les nuages ► j'aime la pluie ►j'aime beaucoup les fruits (en dehors des bananes) ► des fois j'en fait même mes repas ► je ne suis pas doué à la cuisine ► je marche pas tellement droit ► mon dos n'est pas droit non plus ► je me tiens légèrement courbé ► je ne suis pas jamais en retard ► Morning c'est ma soeur, et non ma petite copine ► les gens pensent de moi que je suis asociale mais ils se trompent ► je n'ai jamais voulu chercher mes origines car je m'en tape ►je viens aux mains que très rarement ► j'aime aider les gens, et je ferais tout pour ► je suis quelqu'un qui ferait n'importe quoi pour ses proches allant presque dans l'extrême ►je ne réfléchis pas toujours ►je n'ai jamais été doué dans les études, je me fis souvent à mon instinct ►j'ai un sens de l'orientation très développé ►je n'aime pas faire souffrir les gens ► je ne sais pas grand chose sur moi, mise à part que je m'appelle Cobain ► à la limite je m'en fiche, car ma vie a réellement commencé quand j'ai rencontré Morning ► je ne fume pas ►d'ailleurs, je n'aime pas quand Morning fume ►j'aime quand ça sent bon ► je sais jongler avec tout et n'importe quoi ► je profite de la vie comme elle vient, tant pis si elle brise de temps en temps ma routine (sauf pour mon jogging) ► j'achète des fruits frais pour ensuite les presser et me faire un jus ► je n'aime pas les boites en conserve ►je ne mange pas souvent de la viande ►heureusement qu'il y a Morning pour m'habiller, car sinon, je ne sais pas quel aurait été mon look ►je suis toujours convié aux dîners de familles chez les Scorn ► j'ai deux familles : les Fringe et les Scorn.
TRAITS DE CARACTÈREDébrouillard et solidairej'ai toujours su me débrouiller tout seul. A vrai dire, je n'avais pas tellement le choix, étant donné que je suis devenu orphelin dès ma naissance et vu que j'ai eu du mal à aimer mes nombreuses familles d'accueil et à me faire aimer d'elles. D'ailleurs, c'est à cause de tous ces transferts que je suis assez solidaire. J'ai du mal à aller vers les autres, et j'aime bien être seul. Têtu et bornéquand j'ai une idée derrière la tête, je ne suis pas du genre à l'oublier. Je suis très tenace donc méfiez vous. Rares sont les personnes qui peuvent me raisonner. En faite, il n'y en a qu'une. C'est bien entendu Morning, mais demandez lui... Ce n'est pas très facile non plus pour elle. Attentif & prêt à toutmême si j'ai du mal à m'attacher aux personnes, je possède quand même un coeur. La preuve, même si je mets du temps, une fois attaché à une personne, je ne démords pas. Je m'attache énormément et pas qu'un peu. Je suis prêt à tout pour elle. Je ferais tout pour qu'elle ne souffre pas, tout pour son bonheur. A cause de ça, j'ai tendance à me mêler de ce qui me regarde pas forcément, mais quand j'aime les gens, c'est plus fort que moi. D'ailleurs, je suis en train de magouiller un truc entre Morning et le père de celle-ci. Naif & rêveurje suis loin d'être un idiot, mais j'ai cette touche de naïveté qui fait que je peux croire à certaines de vos paroles. Sinon, je rêve un jour d'aller dans la jungle pour l'explorer. Inutile de vous dire que c'est impossible, mais malgré tout, je ne démords pas et je continue de rêver et d'y croire. Naturel & sans prise de têteje suis loin d'être le mec qui se prend la tête tous les quart d'heures. Je ne réfléchis pas toujours mais je pars du principe que la vie est bien trop courte pour se faire chier. Alors, je préfère nettement rester dans le naturel, et me laisser guider par mes envies..Sportifcourir. J'ai besoin de courir au moins une fois par jour, et généralement, c'est le matin. Je ne peux pas continuer une journée sans aller faire un jogging. C'est vital en faite. J'ai besoin de sentir l'air dans mes poumons et de voir la nature... C'est plus fort que moi. Atypiqueje suis loin d'être le mec qu'on pourrait placer dans la catégorie normale. Non, je suis désolé de vous décevoir. Déjà, j'ai fait huit familles d'accueil lors de mon enfance, et les Fringe ont été donc la huitième. J'étais un sale gosse, quelqu'un de turbulent et d'incorrigible. Sinon, j'adore regarder les nuages et m'imaginer ce qu'ils représentent. Inventer une forme, un animal par exemple... Enfin, je me trimballe très souvent torse nu chez moi et parfois, j'oublie de mettre des chaussures lorsque je décide de sortir. Romantique & sincèreje suis d'une sincérité sans borne et exemplaire. Quand je dis quelque chose, c'est que je le pense. Enfin, même si ça ne se voit pas tellement, je cache un certain romantisme... Maintenant, avis aux demoiselles !


CHAPTER ONE ♦ "Because we all lived in a fairytale."


A L'EPOQUE TU ÉTAIS : Tarzan le mec qui se trémousse à demi à poil et qui danse le tango dans les bois Arrow ♦ LE CONTE : La Légende de Tarzan ♦ TON RÔLE DANS L'HISTOIRE : l'héros, Tarzan même (la classe hein Arrow) ♦ DE QUEL COTE ES-TU ? : de celui de la lumière (et celui qui me propose des bananes aussi!)♦ TON DERNIER SOUVENIR : de la boue, des barreaux, des larmes, une chevelure dorée... Une main qui vient vers moi et que j'arrive à prendre, juste avant d'être englouti par un nuage noir.

Toute histoire commence par un début, un [i]« il était une fois ». La mienne ne passe pas à travers cette coutume. Elle commence bien par ce « il était une fois ». Donc, il était une fois, un couple – plus tard mes parents – qui était deux personnes ordinaires vivant paisiblement dans le monde des humains, sur les terres du Royaume de la Reine. Ils étaient heureux, croquant la vie à pleine dent, même si l’argent n’était pas abondant dans leur vie. Pour eux, l’argent ne faisait pas le bonheur car ils avaient tout pour être heureux… sauf un enfant. Hélas, ma mère désirait terriblement un enfant mais en vain. Donc, inutile de vous raconter le jour où ma mère a appris qu’elle était enfin enceinte… Mais, malheureusement, certains évènements ne peuvent se prévoir, et face à une situation aussi bien soudaine que dangereuse, ce couple amoureux décida de s’enfuir du Royaume, trouvant ainsi refuge dans la jungle. Je fis mon entrée dans l’histoire à partir de là. Car ma mère accoucha quelques semaines après leur fuite. Hélas, je n’étais encore qu’un bambin lorsque je perdis mes géniteurs (que je ne connaitrais jamais). Je devins donc orphelin très jeune. Ainsi, c’est là le véritable commencement de mon histoire. La mienne à part entière. Après la fuite de mes parents, après leur mort, après cette étrange adoption… d'un petit homme, tel que moi, par une énorme geunon. On m'appela Tarzan.

J’ai eu deux femmes dans ma vie, du moins une vraie et une gorille. Jane pour l’une, et Tok pour la seconde. Déjà, je vais vous parler de la deuxième, car avec celle-ci, ce fut exceptionnel et explosif. Elle est apparue dès le début. Ce fut avec elle que j’ai fait mes premiers pas, mes premiers mots, mes premiers pleurs, et mes plus beaux sourires. Ce fut avec elle que j’ai appris ce que c’était la vie. Ce fut grâce à elle que je me suis adapté à cette vie nouvelle, à son monde, à la jungle. C’est elle qui m’a appris à connaitre la jungle par cœur, sur le bout de mes doigts. Et surtout, ce fut avec elle (et avec ce célèbre éléphant), que j’ai fait les trois cent coups. Les plus improbables, les plus farfelus, et aussi les plus débiles. J’ai grandi avec elle. Nous avons grandi ensembles. Elle est telle une sœur pour moi, je l’affectionne énormément, d’un amour immense. Je l’aime telle qu’elle est, et pour rien au moment, je ne voudrais lui faire de mal et surtout, qu’on lui fasse du mal. Je ne pouvais me résoudre à la quitter, à l’abandonner. On était soudé. Hélas, les malheurs arrivèrent un jour, et malgré moi et pour son bien et sa survie, j’ai du la laisser. Ce fut tout autant bouleversant pour Tok, que pour moi. « Aller, Tarzan, elle ne t’en voudra pas pour très longtemps. On reviendra très vite, dans ta jungle. » me répéta Jane, sur le chemin. Je venais de laisser Tok, seule, pour aller retrouver le père de Jane. Et j’étais certain qu’à ce moment précis, Tok n’allait plus être la même lorsque je rentrerai… Et, surtout, si je rentrai.

Jane. La douceur, la gentillesse et la bonté en personne. Ces trois qualités étaient réunies en une seule personne, qu’était Jane. Sensible, attachante et amusante, Jane était l’exception humaine, tellement elle pouvait être « parfaite » à mes yeux. Jane, elle n’était pas comme les autres humains qui étaient, eux, malveillants, vicieux et orgueilleux. Jane était l’exception. Tok et elle me procuraient un parfait équilibre. Quand j’ai vu Jane pour la première fois, je ressentis une étrange sensation que je n’avais jamais connue. On l’appelle dans le langage humain : l’amour. Ainsi, de jours en jours, j’étais tombé amoureux de Jane, ce bout de femme brune. On a commencé à s’apprivoiser, puis à nous rapprocher, et enfin, à nous aimer. Ainsi, était notre histoire. « Jane ? » dis-je, en cherchant la jeune femme, balayant la jungle du regard. « Oui Tarzan ?! » me répondit-elle, en apparaissant, telle une fleur. D’où venait-elle ? Je lui adressais un sourire en coin, tendre, avant de lui répondre. « Viens, j’ai quelque chose à te montrer, avant la tombée de la nuit. » lui racontais-je, en lui indiquant par mon regard le chemin qui menait en haut d’une colline. Surprise mais curieuse, elle me retourna mon sourire, puis vint déposer un baiser sur ma joue. Un instant plus tard, on se retrouva en altitude, face à un merveilleux coucher de soleil, avec comme fond sonore, des oiseaux chantonnant. Mon cœur se mit à battre plus rapidement, appréhendant les prochaines secondes. Je devais le faire, sentant depuis déjà quelques jours un mauvais présentement. « Jane, veux-tu m’épouser ? » murmurai-je, à son oreille. Elle se mit alors à sursauter, puis, elle se retourna. Je vis alors ses yeux brillants, pétillants, mouillés. Finalement, Jane se jeta à mon cou, éclatant en sanglots, bredouillant un petit « oui ». Je me mis alors à la serrer, ravi. « Je sais que chez les humains, on offre habituellement une bague quand on fait ce genre de demandes,… Mais… je n’en ai pas. Je trouverais quelque chose dans les prochains jours, ne t’inquiètes pas » m’excusai-je. En guise de réponse, elle m’embrassa. Je compris alors à la fois qu’elle s’en fichait bien de tout ça (ce coté matériel de l'acte) et qu'elle était bien la femme de ma vie (sans oubler Tok bien sûr !).

Une fin se doit être heureuse. Malheureusement, ce ne fut pas le cas pour moi, Jane, Tok et le père de Jane. Hélas. La nôtre fut toute autre, et terriblement malheureuse. J’ignore réellement le comment du pourquoi de la chose, mais tout avait semblé être prémédité. Comment la Reine l’avait-elle su ? Comment pouvait-elle tout savoir ? Comment avait-elle pu préméditer le simple fait que j’irais à la recherche du père de Jane ? Comment cela pouvait-il être autant prévisible ? Tant de questions, et si peu de réponses. Ainsi, nos chemins s’étaient rencontrés, le nôtre et celui de la Reine. Et non, par hasard. Ils nous avaient fait une embuscade trois jours après mon départ de la jungle, dans laquelle, j’avais laissé seule Tok, ma meilleure amie. Je m’en voulais toujours autant, et encore plus, lorsque je sentis une lame sous ma gorge. Pour la première fois, j’avais terriblement peur. Peur pour Jane, dont son regard semblait terriblement affolé. Pour Tok, abandonnée à cause de moi. « Le voilà ! » dit une voix froide et mielleuse. C’était elle, la Reine. Je sentis un frisson me parcourir. « Que me voulez-vous ? » demandais-je, tendant à me délivrer. La Reine se mit à rire, avant de me fixer du regard froidement. « Tu le sauras en temps et en heure, Tarzan. Ne sois pas trop patient. Mais saches que quoique tu puisses faire, mes plans marcheront toujours. » me répondit-elle avant d’ordonner à ses hommes de nous emmener dans une calèche. J’étais furieux. Jane était en danger, Tok aussi… A cause de moi. Et on ne savait toujours pas où était le père de Jane. Un long moment après, on arriva au Royaume où on nous emmena, sans délicatesse, au sous sol dans une sorte de cage. Ils nous enfermèrent, en nous laissant seuls dans l’obscurité. « Qui est là ? » dit une voix masculine, surprise d’avoir de la visite. « Qui êtes vous ? » renchéris-je, balayant le noir du regard, prêt à bondir au cas où. « Tarzan ? » demanda la voix inconnue. « Papa ? » s’exclama Jane, en reconnaissant soudainement la voix de son paternel. Quelques secondes après, on aperçut, face à nous et dans une seconde cellule, un visage vieilli par l'âge et des cheveux blancs… Je compris alors que la Reine nous avait devancés. Mais pour quoi faire ? Quel était la finalité de toute cette mascarade ? Je me sentais impuissant et je compris bien trop tard son plan.

CHAPTER TWO ♦ "now, we are trapped in a curse..."


Durant mon enfance, j’ai connu de très nombreuses familles, mais jamais ma « vraie » famille, autrement dit ma famille biologique. Non, je suis loin d’être le petit garçon normal, qui rentre dans les catégories ordinaires. Orphelin depuis ma naissance, j’ai plutôt vagabondé de famille d’accueil, en famille d’accueil en ne me posant jamais véritablement dans l’une d’elle. Non, on me qualifiait surtout de « sale gosse », de « trop turbulent », et pour ce qui était de mon éducation, c'était d'« incorrigible ». Mes nombreux parents n’ont jamais réussi à m’éduquer correctement. Je demeurais à chaque fois un véritable échec. Ne pas mettre les coudes sur la table, ne pas roter lorsqu’on mange, manger la bouchée fermée allant même des fois à provoquer une bagarre à l'école… Je ne faisais jamais de gros et grands efforts concernant mon éducation. Ainsi, mes parents finissaient par baisser les bras, et j’étais à nouveau transféré dans une énième famille d’accueil. Et ainsi de suite… J’étais un rebelle, tout simplement. Mais, ce coté « rebelle » s’estompa presque immédiatement quand les Fringe m'ont accueilli à leur tour. C'était ma troisième famille. Famille à l’allure plutôt normale, avec aucun enfant sauf moi. A l’époque, j’en avais déduit que ma mère d’accueil était stérile. C’était bien la première famille dans laquelle je fus l’unique enfant. Ma turbulence s’estompa notamment, et je devins un tout nouveau mec, comme par magie. Mes deux géniteurs étaient deux personnes totalement différentes des autres, sans trop me l’expliquer exactement. A moins que… Que la seule raison était ma voisine. Cette jeune fille, à peine plus jeune que moi, à la chevelure dorée. « Dis, t’es nouveau dans le quartier ? » m’avait-elle demandé, un matin, alors que je jouais au vélo, lors de notre première rencontre. « Oui, je viens d’arriver chez les Fringe. Tu t’appelles comment ? » avais-je répondu, aimablement. « Morning » m’avait-elle répondu, en retournant mon sourire. « Cobain » avais-je rajouté instantanément, en lui tendant ma main en guise d'un ravi de te rencontrer. On avait à peine une dizaine d’années… Mais depuis cette fameuse matinée, on ne s’est plus jamais quitté. A présent, on vit en colocation (donc inutile de vous préciser qu'on s'entend terriblement bien tous les deux). Les Scorn me considèrent comme un membre de la famille à part entière, et les Fringe ont fini par m’adopter lorsque j’avais douze ans.

J’ai un rêve. Le plus fou. Et ce n’est pas celui de retrouver mes parents biologiques car eux, je m’en fiche bien puisque j’ai tout ici. Les Fringe que je considère comme mes parents, les Scorn, comme une seconde famille et enfin, Morning comme ma sœur. Je n’ai pas besoin d’aller voir ailleurs, si vous voyez ce que je veux dire. C’est plutôt un autre rêve, totalement différent de tout ça. Un qui est carrément dingue, irréalisable, explosif, fou, abracadabrant... Celui de partir dans la jungle. D’aller l’explorer. « Momo ?! » dis-je, un instant, allongé par terre, dans l’herbe, fixant les rares nuages dans le ciel bleu. Morning, quant à elle, avait sa tête posée sur mon torse, et je paris que ses yeux fixaient les mêmes nuages. « Quoi encore Coco ? » me répondit-elle, avec un petit air amusé. « Un jour, je ferai un voyage. Et j’irai dans la jungle ! » m’exclamai-je, rêveur, avec une pointe de naïveté. C’est là qu’elle se mit à rire. Un rire à la fois chaud et cristallin. Comme j’adorais son rire ! Alors, le mien se mêla au sien. « Ben quoi ? Arrêtes de te moquer de moi ! » rajoutai-je, faussement vexé. Le rire de Morning finit par s’arrêter, et elle me répondit, tout en essayant de contenir son rire. « C'est juste du... GROS délire mon Coco. Mais comment vivre sans rêve hein ? Après tout, ne disons nous pas : "fais de ta vie un rêve, et un rêve une réalité" ? Ce que je peux te conseiller, c'est... de commencer à économiser... Même si d'ici là, on s'ra envahis par les martiens ! » m’expliqua-t-elle, avant que j’éclate à mon tour de rire. « C’est toi qui es grave Momo ! » lui répondis-je, en ébouriffant ses cheveux, avec gentillesse (même si elle n’est jamais coiffée !). Elle râla pendant quelques secondes, mais finalement, nos rires l’emportèrent encore une fois. Un jour, mon rêve deviendra réalisable… J’en suis persuadé. Avec ou sans invasion des martiens.

"You and no one else."


QUI ES-TU ? : Mouhaha ! J'erre sur le forum depuis presque un an maintenant ♦ CÉLÉBRITÉ SUR L'AVATAR : Gaspard Ulliel ♦ AVEZ-VOUS PRIS UN SCÉNARIO ? : Oui :niou: ♦ COMMENT TU ES TOMBÉ(E) SUR LE FORUM ? : J'ai demandé à un singe de m'indiquer le chemin Arrow ♦ UN MOT EN PLUS ? : adieu Christa et b'jour Cobain


_______________________________


    LA FAMILLE N'EST PAS NECESSAIREMENT CELLE DU SANG MAIS CELLE DU COEUR .T'es apparue dans ma vie, telle une fleur, alors que je ne trouvais pas ma place parmi ce monde. Grâce à toi, je suis la personne qui te parle aujourd'hui. Grâce à toi, j'ai une famille et de l'amour. (c) sunday.


Dernière édition par Cobain Fringe le Lun 15 Avr - 19:18, édité 62 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


→ INSCRIT DEPUIS : 28/11/2012
→ MESSAGES : 371


MessageSujet: Re: Cobain ► où est ma banane ?   Mar 9 Avr - 11:36

Haaaaan, mais comme je t'aime toi . Merci encore ma Beauté, t'es juste un amour de le prendre :huhu: . J’espère que tu t'amuseras bien avec lui I love you . Si t'as besoin d'aide ou quoi, n'hésite surtout pas à me harceler Wink .
Re bienvenue, et bon courage pour ta fichette Jolie Jude .

_______________________________


m o r n i n g Ϟ Life is not a spectator sport. Win, lose, or draw, the game is on. So go ahead, argue with the ref, change the rules, cheat a little, take a break and tend to your wounds. But play. Play. Play hard. Play fast. Play loose and free. Play as if there's no tomorrow.
© gzinserfrance.tumblr + janeporters.tumblr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://your-lips-on-my-lips.forumactif.org/


→ INSCRIT DEPUIS : 19/12/2012
→ MESSAGES : 80
→ LOGEMENT : Dans un appart' en colocation avec Morning
→ JOB(S) : Educateur à l'orphelinat
→ HUMEUR : Bonne



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Cobain ► où est ma banane ?   Mar 9 Avr - 18:13

Merci à toi powpey
Ton scénario pète et puis jouer un perso lié avec Gilian Je te kiff grave, et je kiff grave ton perso :niou: Donc c'était obligé ! I love you
T'inquiètes pas, je vais te harceler powpey I love you

_______________________________


    LA FAMILLE N'EST PAS NECESSAIREMENT CELLE DU SANG MAIS CELLE DU COEUR .T'es apparue dans ma vie, telle une fleur, alors que je ne trouvais pas ma place parmi ce monde. Grâce à toi, je suis la personne qui te parle aujourd'hui. Grâce à toi, j'ai une famille et de l'amour. (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


→ INSCRIT DEPUIS : 20/10/2012
→ MESSAGES : 753
→ LOGEMENT : Un petit appartement en centre-ville.
→ JOB(S) : Est actuellement libraire à ses heures perdues et étudiante en photographie.
→ HUMEUR : Observatrice - Il se passe des trucs louches à Taleville, méfions-nous du loup qui dort ...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Cobain ► où est ma banane ?   Mer 10 Avr - 21:29

GASPAAAARD
Bienvenue à toi jeune Tarzan aux joues hamstéreuses ! Je sens que ce personnage va me rendre du rêve

_______________________________

NEVER HAD MUCH FAITH IN LOVE OR MIRACLES
Never wanna put my heart on deny But swimming in your world is something spiritual I'm gonna get every time you spank the night
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Cobain ► où est ma banane ?   Jeu 11 Avr - 16:50

OMG qu'il est beau I love you
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas


→ INSCRIT DEPUIS : 19/12/2012
→ MESSAGES : 80
→ LOGEMENT : Dans un appart' en colocation avec Morning
→ JOB(S) : Educateur à l'orphelinat
→ HUMEUR : Bonne



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Cobain ► où est ma banane ?   Jeu 11 Avr - 17:52

Merci I love you :niou: :v:

_______________________________


    LA FAMILLE N'EST PAS NECESSAIREMENT CELLE DU SANG MAIS CELLE DU COEUR .T'es apparue dans ma vie, telle une fleur, alors que je ne trouvais pas ma place parmi ce monde. Grâce à toi, je suis la personne qui te parle aujourd'hui. Grâce à toi, j'ai une famille et de l'amour. (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


→ INSCRIT DEPUIS : 28/11/2012
→ MESSAGES : 371


MessageSujet: Re: Cobain ► où est ma banane ?   Dim 14 Avr - 20:40

Citation :
Enfin, je me trimballe très souvent torse nu chez moi et parfois, j'oublie de mettre des chaussures lorsque je décide de sortir.
Tu m'as vendu du rêve sur ce coup là .
Bon courage pour la suite I love you . You can do it .

_______________________________


m o r n i n g Ϟ Life is not a spectator sport. Win, lose, or draw, the game is on. So go ahead, argue with the ref, change the rules, cheat a little, take a break and tend to your wounds. But play. Play. Play hard. Play fast. Play loose and free. Play as if there's no tomorrow.
© gzinserfrance.tumblr + janeporters.tumblr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://your-lips-on-my-lips.forumactif.org/


→ INSCRIT DEPUIS : 19/12/2012
→ MESSAGES : 80
→ LOGEMENT : Dans un appart' en colocation avec Morning
→ JOB(S) : Educateur à l'orphelinat
→ HUMEUR : Bonne



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Cobain ► où est ma banane ?   Dim 14 Avr - 20:51

Je savais bien que ça allait te plaire
Bref, il me manque juste le métier... Que je ne trouve pas Sinon, tout est fini :niou:

_______________________________


    LA FAMILLE N'EST PAS NECESSAIREMENT CELLE DU SANG MAIS CELLE DU COEUR .T'es apparue dans ma vie, telle une fleur, alors que je ne trouvais pas ma place parmi ce monde. Grâce à toi, je suis la personne qui te parle aujourd'hui. Grâce à toi, j'ai une famille et de l'amour. (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


→ INSCRIT DEPUIS : 19/12/2012
→ MESSAGES : 80
→ LOGEMENT : Dans un appart' en colocation avec Morning
→ JOB(S) : Educateur à l'orphelinat
→ HUMEUR : Bonne



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Cobain ► où est ma banane ?   Lun 15 Avr - 11:56

Désolée du double post, mais ma fiche est terminée pour de bon :niou:
J'espère que ça t'ira Morning chou :huhu:

_______________________________


    LA FAMILLE N'EST PAS NECESSAIREMENT CELLE DU SANG MAIS CELLE DU COEUR .T'es apparue dans ma vie, telle une fleur, alors que je ne trouvais pas ma place parmi ce monde. Grâce à toi, je suis la personne qui te parle aujourd'hui. Grâce à toi, j'ai une famille et de l'amour. (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | I'M THE BOSS
« So come on and don't lie to me »


→ INSCRIT DEPUIS : 12/10/2012
→ MESSAGES : 434
→ LOGEMENT : Petite maison en centre ville.
→ JOB(S) : Pion au lycée de la ville, éwi.


MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Cobain ► où est ma banane ?   Lun 15 Avr - 15:07

Coucou, c'est moi que je m'en occupe *bien français, oui oui*

Alors j'aurais deux trois choses à voir avec toi (enfin vous xD)

Déjà au niveau du conte, on n'en apprend pas sur les intentions de la Reine donc je suis allée zieuter le scénario, et je me demande encore : pourquoi la Reine avait besoin d'eux pour cet ingrédient ? Quel ingrédient ? il faudrait un peu plus de détails, parce que ça me semble un peu confus, pourquoi la Reine s'embêterait avec eux ?

Ensuite et surtout, l'histoire des familles d'accueil... Que ce soit un enfant très turbulent et qu'il change de famille d'accueil comme dit dans le scénario, je veux bien, mais qu'il en ait eu huit, simplement à cause de rots, coudes sur la table, en gros une éducation difficilement faisable, c'est pas possible. Déjà huit, c'est beaucoup trop, Taleville n'est pas assez grande pour avoir autant de famille pour un seul enfant, y'a quand même un paquet d'orphelins, et puis se faire virer pour simplement ça, ce n'est pas crédible. La paperasse est conséquente, on vire pas des gosses pour si peu. Faut qu'il ait vraiment plus de soucis que ça pour faire craquer les parents à ce point, qu'il soit invivable, dangereux, inconscient, qu'il provoque des bagarres à l'écoles tout le temps, qu'il foute le feu, qu'en sais-je, mais faut plus crédible et un nombre plus petit de familles Brefouilles, le fait d'être "rebelle" ne suffit pas à faire expulser un gosse.

Enfin voilà, je ne relève que ça (évasion de martiens à la fin, tu voulais pas plutôt dire invasion ? Razz )

Et il me manque aussi l'avis de Mo' I love you

_______________________________

❝ YOUR HEART IS A MUSCLE ❞
You gave my back shirt back, I don't really get the meaning, it's like you're givin' up before it all goes wrong, I've been told, I don't really like the feeling, I've been away, I've been away too long ; I wanna go wherever you are, I wanna be wherever you, I wanna sleep wherever you are. You said lost, I found your thing, made of glass, but I think you're heart is a muscle, you're heart is a muscle, you gotta work it out, make it stronger, try for me, just a little longer, your heart is a muscle, your heart is a muscle...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


→ INSCRIT DEPUIS : 28/11/2012
→ MESSAGES : 371


MessageSujet: Re: Cobain ► où est ma banane ?   Lun 15 Avr - 16:15

Citation :
Déjà au niveau du conte, on n'en apprend pas sur les intentions de la Reine donc je suis allée zieuter le scénario, et je me demande encore : pourquoi la Reine avait besoin d'eux pour cet ingrédient ? Quel ingrédient ? il faudrait un peu plus de détails, parce que ça me semble un peu confus, pourquoi la Reine s'embêterait avec eux ?
En fait, tout est expliqué dans ma fiche, mais comme c’est un peu long et que j’avais un peu la flemme, je me suis pas trop attardée dessus lorsque j’ai fait le scénario et je ne suis pas entrée dans les détails. En gros, il y avait une fleur spéciale dans la forêt, une fleur magique que les fées ont décidé de cacher aux yeux des hommes et de leur soif de pouvoir. Cette fleur, la Reine en avait besoin pour pouvoir lancer sa malédiction. Elle a donc demandé à Rumpelstiltskin de la lui apporter et, comme l’avenir n’a aucun secret pour lui, il savait exactement ce qu’il avait à faire pour amener une créature non humaine à aller chercher la rose pour lui. Il savait que, si le père de Jane disparaissait, Jane irait le chercher et que Tarzan l’accompagnerait. Il savait que Tok ne supporterait pas la séparation et qu’elle ferait n’importe quoi pour le rejoindre, y compris faire appel à la magie. Et il savait que Tok lui apporterait la fleur sans réfléchir si en échange il la rendait humaine. Voilà, c’est mal dit et tout fouillis, mais c’est l’essentiel. Je te rassure, c’est mieux expliqué dans ma fiche Wink .

_______________________________


m o r n i n g Ϟ Life is not a spectator sport. Win, lose, or draw, the game is on. So go ahead, argue with the ref, change the rules, cheat a little, take a break and tend to your wounds. But play. Play. Play hard. Play fast. Play loose and free. Play as if there's no tomorrow.
© gzinserfrance.tumblr + janeporters.tumblr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://your-lips-on-my-lips.forumactif.org/
Admin | I'M THE BOSS
« So come on and don't lie to me »


→ INSCRIT DEPUIS : 12/10/2012
→ MESSAGES : 434
→ LOGEMENT : Petite maison en centre ville.
→ JOB(S) : Pion au lycée de la ville, éwi.


MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Cobain ► où est ma banane ?   Lun 15 Avr - 16:22

Okéééé donc Spencer a été okay avec ça comme elle t'a validée, ça me va Wink

_______________________________

❝ YOUR HEART IS A MUSCLE ❞
You gave my back shirt back, I don't really get the meaning, it's like you're givin' up before it all goes wrong, I've been told, I don't really like the feeling, I've been away, I've been away too long ; I wanna go wherever you are, I wanna be wherever you, I wanna sleep wherever you are. You said lost, I found your thing, made of glass, but I think you're heart is a muscle, you're heart is a muscle, you gotta work it out, make it stronger, try for me, just a little longer, your heart is a muscle, your heart is a muscle...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


→ INSCRIT DEPUIS : 19/12/2012
→ MESSAGES : 80
→ LOGEMENT : Dans un appart' en colocation avec Morning
→ JOB(S) : Educateur à l'orphelinat
→ HUMEUR : Bonne



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Cobain ► où est ma banane ?   Lun 15 Avr - 17:56

Pour ce qui est des familles d'accueil, peut être que oui c'est beaucoup j'avoue (l'inspiration a pris le dessus Arrow) Mais, après, j'ai pas non plus détaillé son comportement vis-à-vis des familles d'accueil mais quand je dis "sale gosse" je sous-entend qu'il n'y avait pas que le coude en trop, les rots etc... Après, je peux rajouter quelques mots si ça va !

_______________________________


    LA FAMILLE N'EST PAS NECESSAIREMENT CELLE DU SANG MAIS CELLE DU COEUR .T'es apparue dans ma vie, telle une fleur, alors que je ne trouvais pas ma place parmi ce monde. Grâce à toi, je suis la personne qui te parle aujourd'hui. Grâce à toi, j'ai une famille et de l'amour. (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | I'M THE BOSS
« So come on and don't lie to me »


→ INSCRIT DEPUIS : 12/10/2012
→ MESSAGES : 434
→ LOGEMENT : Petite maison en centre ville.
→ JOB(S) : Pion au lycée de la ville, éwi.


MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Cobain ► où est ma banane ?   Lun 15 Avr - 18:42

Pour une si petite ville, huit familles oui, je trouve que c'est un peu excessif pour un seul enfant qui, en plus, ne fait rien de très grave à part être insupportable et ne voulant pas d'éducation réelle. Comme dit, c'est beaucoup de paperasse, on vire pas les gosses comme ça, donc soit il a vraiment fait des choses qui dépassent de loin le "rebelle" qu'il est, soit tu réduits le nombre de familles I love you Au moins de moitié je pense

_______________________________

❝ YOUR HEART IS A MUSCLE ❞
You gave my back shirt back, I don't really get the meaning, it's like you're givin' up before it all goes wrong, I've been told, I don't really like the feeling, I've been away, I've been away too long ; I wanna go wherever you are, I wanna be wherever you, I wanna sleep wherever you are. You said lost, I found your thing, made of glass, but I think you're heart is a muscle, you're heart is a muscle, you gotta work it out, make it stronger, try for me, just a little longer, your heart is a muscle, your heart is a muscle...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


→ INSCRIT DEPUIS : 19/12/2012
→ MESSAGES : 80
→ LOGEMENT : Dans un appart' en colocation avec Morning
→ JOB(S) : Educateur à l'orphelinat
→ HUMEUR : Bonne



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Cobain ► où est ma banane ?   Lun 15 Avr - 19:25

J'ai fait les modifications I love you

_______________________________


    LA FAMILLE N'EST PAS NECESSAIREMENT CELLE DU SANG MAIS CELLE DU COEUR .T'es apparue dans ma vie, telle une fleur, alors que je ne trouvais pas ma place parmi ce monde. Grâce à toi, je suis la personne qui te parle aujourd'hui. Grâce à toi, j'ai une famille et de l'amour. (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | I'M THE BOSS
« So come on and don't lie to me »


→ INSCRIT DEPUIS : 12/10/2012
→ MESSAGES : 434
→ LOGEMENT : Petite maison en centre ville.
→ JOB(S) : Pion au lycée de la ville, éwi.


MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Cobain ► où est ma banane ?   Lun 15 Avr - 19:45



TU ES OFFICIELLEMENT ACCEPTE A TALEVILLE ♦ "tu peux passer ton chemin cher ami."


Votre fiche a été validée et nous vous félicitons. Vous pouvez donc commencer le jeu, car les portes de la ville vous sont désormais ouvertes. A partir de maintenant, vous pouvez vous promener où bon vous semble. N'hésitez pas à aller faire un tour dans votre répertoire et ainsi trouver ce dont vous avez besoin pour faire des rencontres surprenantes et vivre à Taleville sans problème.

Si vous avez un problème, madame le maire sera ravie de vous recevoir.

_______________________________

❝ YOUR HEART IS A MUSCLE ❞
You gave my back shirt back, I don't really get the meaning, it's like you're givin' up before it all goes wrong, I've been told, I don't really like the feeling, I've been away, I've been away too long ; I wanna go wherever you are, I wanna be wherever you, I wanna sleep wherever you are. You said lost, I found your thing, made of glass, but I think you're heart is a muscle, you're heart is a muscle, you gotta work it out, make it stronger, try for me, just a little longer, your heart is a muscle, your heart is a muscle...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cobain ► où est ma banane ?   Aujourd'hui à 10:15

Revenir en haut Aller en bas
 

Cobain ► où est ma banane ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les petits cours de français du professeur Banane
» Sondage sur la Banane !
» La Stèle du Temple de la Banane
» [Oldies] La Banane volante qui n'a pas la banane.
» Grosse banane en vue !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe In Magic :: "Tu peux passer l'ami !"-