Partagez | 
 

 Touch me now •• Rosie & Timeo & Charlotte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Touch me now •• Rosie & Timeo & Charlotte   Sam 6 Avr - 21:20


‘Cause you’re hot then you’re col, you’re yes then you’re no ! De ma magnifique voix -entendez de ma voix dont je suis la seule à apprécier le timbre- j’essayais de couvrir le son rapidement énervant de l’eau qui coulait en dehors de la pomme de douche. Je sais bien que ma voix n’est pas vraiment un meilleur son, mais au moins je m’amusais. Et si je pouvais embêter ma sœur par la même occasion… Avec un peu de chance, c’était l’heure de sa série préféré, et moi, je la ruinais. Ma journée commençait incroyablement bien, en fin de compte.

You don’t really wanna stay no ! But you don’t really wanna go no ! Je n’allais pas rester éternellement sous la douche, surtout que je détestais ressortir de la salle de bain avec la peau toute fripée comme les grands-mères… Beurk. Rien que la vision m’écœurait. Une serviette autour de la taille, et une autre dans mes cheveux, je pris la direction de ma chambre, histoire d’y trouver un jean propre, ainsi qu’un haut. Je fis quelques pas de danse, faisant tomber ma serviette en un déhanché, avant d’attraper mes sous-vêtements. Mon jean enfilé, mon décolleté parfaitement placé, et me voilà prête !

J’avais envie de bouger, d’aller embêter un peu le monde. A commencer par ma sœur. Mais avant de sortir, j’ai pas mal de tâches à faire, genre… Une tournée de linge, et de lave-vaisselle. Déjà que je me prends souvent la tête avec elle, si en plus je ne fais pas ce que je lui ai promis… Bon, il est vrai que ça me ferait plaisir, vu qu’elle pourrait s’énerver, mais je préfère la remettre à sa place lorsque j’ai raison. Alors je retourne dans le salon, la saluant quand même car oui, j’étais une femme polie ! Et puis ce n’était pas comme si je lui faisais la gueule.

Je tache donc de faire une tournée, en privilégiant bien sûr mes vêtements, tant qu’à faire. Je glisse quand même deux t-shirt à elle, qu’elle ne soupçonne pas mon favoritisme, bien que je choisisse les plus moches, voulant toujours la surpasser dans tous les domaines. Je continue ma petite crise de « je suis la sœur parfaite » avec le lave-vaisselle. Je déteste ce truc, mais bon, je n’ai pas la souillon sous la main, et on ne peut vraiment pas rester sans assiette, ni couverts…

Alors, comme une parfaite femme au foyer -ahah, nan mais franchement, je me fais honte parfois…- je mets en route la grande machine, espérant que le fait d’avoir appuyé sur tous les boutons réussisse à faire marcher cette chose. J’eus à peine le temps de prendre un paquet de gâteau dans le placard que le sol fut couvert l’eau. Roh putain… C’est quoi ce délire, encore ? Je prends le premier torchon m’arrivant à la main, et je le lance au sol, comme si ça allait m’aider. Mais d’un coup, je vois la porte du lave-vaisselle casser sous la pression.

ROSIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIE ! Je sais déjà que mon pantalon est mort au niveau des jambes, mais tant pis, je pourrais me changer. Je cours dans le salon, essayant de stopper l’eau en fermant la porte, mais sans succès. Rosie, le lave-vaisselle est cassé je crois… Qu’est-ce que tu as foutu avec encore !? Je suis sure que c’est de ta faute ! Bon, il n’y avait pas de raison, mais je partais d’un principe simple : c’était toujours sa faute ! Je pris une serviette dans la salle de bain, et je fis en sorte de bloquer l’eau, histoire qu’elle ne sorte pas de la cuisine. Faire le tampon, en fait. MAIS FAIS QUELQUE CHOSE TOI !
Revenir en haut Aller en bas
oh baby dynamite
L’HÉRITIÈRE DES ENFERS


→ INSCRIT DEPUIS : 08/06/2012
→ MESSAGES : 669
→ LOGEMENT : appartement dans le quartier chic en colocation avec sa soeur
→ JOB(S) : journaliste au daily tale
→ HUMEUR : meurtrière



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Touch me now •• Rosie & Timeo & Charlotte   Dim 7 Avr - 15:35

Encore une journée comme une autre pour la Bennett aux cheveux roux. Une journée passée à glandouiller dans le canapé, en grosse flemmarde qu’elle était. Bon, ce n’était pas comme si elle avait chômé ces dernières semaines. En plus, elle avait été interviewée par son chef en personne, et aussi son fantasme, le grand Spencer Weber, pour avoir une page entière sur elle dans le Daily Tale. Son talent avait finalement été reconnu, c’était plutôt flatteur, bien qu’elle n’en ait jamais douté. Ce n’était qu’une question de temps, voyons. Rosie, toujours en robe de chambre à froufrous, était affalée de tout son long dans le sofa et fixait l’écran de télévision en grignotant des gâteaux. Des cochonneries qui s’effritaient sur son pyjama et finiraient directement dans ses hanches. Mais qu’importe, elle irait faire un jogging dans la soirée, ou demain, ou peut-être après-demain. Enfin, dans la semaine, certainement.

« ‘Cause you’re hot then you’re col… Non Brendon, non tu ne peux pas, tu n’as pas le droit ! You’re yes then you’re no ! You don’t really wanna stay no ! Laisse-moi passer Cindy. Tu rends les choses encore plus diffic… But you don’t really wanna go no ! » Cette saleté de soeur était en train de gâcher l’épisode d’Amour Gloire et Beauté de Rosie. C’était intolérable. Pas déjà, pas si tôt. Elle ne pouvait pas déjà la faire chier. « FERME-LA BORDEL CHARLOTTE ! » cria la rousse, poitrine et joues gonflées, comme une mégère, assez haut et fort pour que sa crétine de soeur l’entende. Non mais allô quoi. Surtout que c’était le moment où Brendon rompait avec Cindy et lui brisait le cœur. C’est pas tous les jours qu’on assiste à un scénario comme ça.

Rosie ignora littéralement sa sœur qui la saluait mais lui lança néanmoins un regard perçant par-dessus le dossier du canapé. Un peu comme le regard que Lucifer lançait à Rosie parce qu’elle ne l’avait toujours pas nourri. « Casse-toi. » cracha-t-elle à l’animal en le repoussant d’un coup de pied. Tous des emmerdeurs dans cet appartement. En plus Charlotte faisait du bruit en mettant les machines en route. Ça aurait pu attendre le jour de boulot de la souillon, autrement dit Nina, franchement. Tout ce cinéma c’est juste pour faire son intéressante. Charlotte avait toujours adoré se mettre en avant. Comme si elle était meilleure à marier que Rosie. Non mais, n’importe quoi. « Roh putain… C’est quoi ce délire, encore ? » Rosie continua d’ignorer sa sœur, jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus faire semblant, en entendant le bruyant craquement, et sa sœur qui se mit à hurler son nom. Rosie se jeta hors du canapé et la contourna pour se ruer derrière le bar. Merde.

« PUT… » Ses yeux grands ouverts de stupeur finirent par remonter vers le visage de Charlotte pour l’incendier du regard. Et en plus, elle se permettait de hurler que c’était forcément de la faute de Rosie. Quelque chose ne tournait vraiment pas rond chez celle-là. Sûrement son sang. « Non mais tu te fous de moi Cha ?! C’est forcément toi qui as fait une connerie ! T’es la reine des conneries ! » La rousse observa sa sœur courir de la salle de bain à la cuisine pour jeter un torchon sur les dégâts. Comme si cela pouvait servir à quelque chose ! Le carrelage était déjà inondé de mousse. « Ça ne sert à rien idiote ! » hurla la rousse en gesticulant ses bras vers le carnage. « MAIS FAIS QUELQUE CHOSE TOI ! » Ah oui, bien parlé tiens. Rosie obéit donc et se jeta sur sa sœur pour la plaquer au sol et tirer ses cheveux en mordant son épaule. « Il faut appeler les pompiers ! Ah non, les plombiers ! » Quand soudain, un bruit strident, et le noir complet. Plus d’électricité. Merveilleux. « … J’appelle un électricien. » Rosie se leva, difficilement, et traversa la cuisine non sans glisser au préalable et tomber de temps en temps. Elle ouvrit en grand les volets et alla chercher son téléphone portable pour composer le numéro des services adaptés. Juste après être tombés sur le shérif, elle réussit finalement à avoir quelqu’un au bout du fil qui l’a prévint qu’il envoyait un de ses hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Touch me now •• Rosie & Timeo & Charlotte   Jeu 18 Avr - 18:28

C’est dans son milieu naturel, dans son exotisme grandissant qu’il se trouve lorsque le téléphone se met à sonner ; Timeo se trouve sous la douche, chantant à tue-tête une chanson latine quelconque. Il ne peut tout bonnement pas s’empêcher de se dandiner, et heureusement pour lui, la douche se trouve à être assez grande pour contenir tous ses mouvements; dans une autre situation, jamais il n’aurait pu danser avec autant de liberté, ou encore emmener une merveilleuse sirène à lui tenir compagnie. Mais qu’importe. À cet instant, il ne fait que danser sous le jet d’eau, la savonnette – dénuée de tout poil appartenant à Silas, bien évidemment – vagabonde sur son merveilleux corps. C’est environ à cet instant que le téléphone se met à sonner, dans l’appartement. Silas n’est pas là, bien évidemment. C’est donc tout nu comme un verre que le mexicain sort de la douche presque en courant, l’esprit affolé de rater l’appel de l’une de ses conquêtes ; pas qu’elles soient nombreuses, mais plutôt qu’il ne veuille pas rater une occasion de les voir, elles et leur sourire. Alors il court dans l’appartement, la savonnette encore à la main, les pieds glissants sur le sol, et manquant de faire tomber les trophées de son colocataire. Au final, il parvient à temps au téléphone. Un problème d’électricité, dans un appartement. C’est bien triste pour lui, sur le coup. Mais lorsqu’il entend le nom des demoiselles qui quémandent son aide, il ne peut s’empêcher de sourire.

Les sœurs Bennett ; différentes et pourtant semblables, Timeo les observe de loin sans pour autant être voyeur. Il ne les a jamais réellement approché, en fait, mais il ne s’est pas non plus gêné pour se stopper parfois en chemin, et les observer. Car elles sont belles, et tout ce qui est beau vaut la peine que l’on stoppe le pas, une seconde, pour observer. C’est donc en vitesse qu’il finit sa douche, sans pour autant se presser plus qu’il le faut, et qu’il prend ses outils pour se rendre chez les jeunes femmes. Ses cheveux sont encore un peu humides, mais ça n’a pas réellement d’importance. il n’accorde pas un regard aux quelques gouttes qui glissent le long de ses épaules et peinturent légèrement son chandail. C’est un sourire aux lèvres qu’il arrive en bas de l’immeuble, attend un instant, lisse ses vêtements, et puis monte pour aller sonner à la porte. De l’autre côté, il entend quelques bruits, des éclats de voix caractérisant plutôt bien les sœurs, et il en rit. Tout bonnement, il en rit.

Il faut environ cinq minutes avant que la porte ne lui soit ouverte. Le jeune danseur est affaissé contre le cadre de la porte, la tête basse, lorsqu’elle s’ouvre enfin d’un coup sec. Il ouvre dans les yeux, surpris, avant de se redresser un peu, et de sourire à la jeune femme. La douce Charlotte. Enfin, si douce est un nom qui lui colle bien à la beauté. Il n’en reste pas moins qu’elle est belle, lorsqu’elle ne crie pas. « Mademoiselle » ne peut-il s’empêcher de lui dire au travers d’un sourire, tout en inclinant un peu la tête. Quelques secondes passent, là où ses prunelles sont plongées au creux des siennes, et puis il voit Rosie. Il lui sourit à son tour, l’observant un court instant en détails. « Ou Demoiselles, plutôt. Je suis là pour l’électricité. » Puis, il se penche et ramasse sa boite à outils. Sur son bras, ses muscles se tendent, ses veines ressortent un minimum. Le t-shirt lui colle à la peau, car celle-ci est toujours un peu humide. Ses cheveux, encore mouillés, perdent quelques gouttes sur ses épaules. La boite une fois en main, une fois dans l’appartement, il les observe. « Alors, que puis-je faire pour vous, diosas ? » Il leur sourit, un instant, avant d’allumer sa lampe torche. Il fait noir, mine de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Touch me now •• Rosie & Timeo & Charlotte   Aujourd'hui à 6:48

Revenir en haut Aller en bas
 

Touch me now •• Rosie & Timeo & Charlotte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» iTagX iPhone & iPod Touch & Safari
» Briefing de la Mission 00D14 ( Salle de brief du Blue Touch) ( Adj Freeman, Ost, La Firebirds)
» Charly Acciari - Touch My Electro
» The Jacky Touch'
» Appli Nabaztouch sur Iphone/Ipod Touch qu'en pensez vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe In Magic :: ♦ Les sujets rps.-