Partagez | 
 

 → Pioche ton RP | AMAROK & CONNOR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ | I'M THE QUEEN


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 566
→ LOGEMENT : PARTOUT ET NULLE PART ;
→ JOB(S) : MAIRE DE TALEVILLE
→ HUMEUR : EVILIQUEMENT VOTRE



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: → Pioche ton RP | AMAROK & CONNOR   Ven 8 Mar - 13:53


“ – Ne jamais mettre un pied là où on ne doit pas.
AMAROK & CONNOR


Une randonnée, c’est ce que tu préfères faire quand tu as un peu de temps libre. Dans l’idée de proposer une nouvelle piste par la forêt, tu décides de partir à l’aventure dans l’immense forêt qui entoure la petite ville. Tu as l’autorisation de la mairie pour marquer un chemin et pour trouver le parfait itinéraire. Mais alors que tu marches, Amarok, voilà que tu as l’impression d’être au mauvais endroit. Une grande bâtisse se tient devant toi, grande, imposante, c’est chez Connor Stoker. Tu n’es que de passage, mais Connor n’a pas l’air de bonne humeur en voyant la petite bouille traverser sa propriété. En effet Connor, tu aimes bien que ton espace privé reste privé et en voyant cet homme-là, tu te poses des questions. Que fait-il là ? Pourquoi ? Est-ce que le maire est derrière tout ça ? Serait-ce une bonne occasion pour toi de t’ouvrir un peu plus ?

_______________________________


Let's be cruel to those who ask for it.
let's be cruel to those who deserve it.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


→ INSCRIT DEPUIS : 08/11/2012
→ MESSAGES : 449
→ LOGEMENT : Une petite bicoque près de la forêt
→ JOB(S) : Membre du Conseil de Taleville
→ HUMEUR : SANG(sationnel)



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: → Pioche ton RP | AMAROK & CONNOR   Ven 8 Mar - 18:08


Ne jamais mettre un pied là où on ne doit pas
AMAROK & CONNOR.




Depuis peu de temps, mes cauchemars se sont espacés et les voilà ainsi devenu rares. Je ne peux nier le fait que je continue d'en faire et qu'il en sera ainsi tant que je n'aurai pas compris la signification de mes rêves. Mais c'est déjà une première bataille de gagner.
Les sorties en ville plus nombreuses m'aident, les médicaments aussi. Il m'arrive de faire des détours en plein jour et ce même lorsque le soleil est à son zénith. C'est un peu comme si je reprenais peu à peu gout à la vie, bien que paradoxalement jamais encore je ne me sois senti aussi… mort.

J'ai l'impression d'être quelqu'un d'autre, de ne pas exister pour ce que je suis, d'ailleurs plus le temps passe et plus je me demande qui je suis ? Je vis seul, dans cette grande bâtisse, j'ai bien quelques souvenirs, mais tout est flou et lorsque je tente de remonter le film de ma vie, je m'aperçois tout simplement que j'en suis incapable. Il y a bien quelques images qui viennent à moi, mais tout me semble si...étrange, si statique. Comme si ces souvenirs venaient d'un autre temps. Puis il y a je pense des souvenirs plus récent, des espèces de flashback qui me ramène toujours au même endroit, au même moment. Je revis alors cet accident de voiture, datant d’il y a plusieurs années. Cet accident a coûté la vie de deux personnes, probablement à cause de moi d’ailleurs. J'entends encore le bruit des pneus crissant sur le bitume humide, les cris, puis les pleurs d'une petite fille aux yeux bleus, seule survivante de la catastrophe. Puis je me suis souviens, d'être resté avec elle, pauvre petite âme perdue que je devais consoler. Il me semble que c'est à la suite de cet accident que ma jambe s'est endolorie.
Etrangement je n'en ai aucune certitude, c'est tellement étrange, la vie est si peu de choses quand on y pense. Elle est aussi insaisissable et surtout pleine de surprise. La dernière en date, mon nom sur le testament de Ronnie Bannister. J'ignorai tout de cet homme quand je l'ai rencontré. Il m'a semblé sympathique, nous avons brièvement discuté, puis nous nous sommes revenu quelques fois à l'orée du bois. Je me suis légèrement pris d'affection pour ce vieil homme, peut-être voyais-je en lui la figure paternelle qui ne m'avait que trop manqué dans ma vie.
Tout ça pour en arriver-là ! Moi, assis chez un notaire, observant les lieux, inquiet de ce qui aller m'arrivait. Rien de bien grave au final, sauf une place au conseil municipal et la charge d'organiser entre autre « le grand marché de fin d'hiver »
Que d'émotion !
Aujourd'hui je dois faire un effort ! Je dois montrer aux mauvaises langues mon implication réelle au sein de la ville, je dois me montrer digne de l'héritage de Monsieur Bannister. Je sais qu'il me faudra garder la tête haute, que je serai pointé du doigt par certain, d'ailleurs ce cher Spencer Weber ne m'a pas épargné dans son journal. Je ne me suis pas fait que des amis avec ce poste ! Aller, il faut que je prenne sur moi, que je ne laisse rien paraitre, je dois être irréprochable. Et ma première action en tant que membre du conseil de la ville c'est de me montrer en ville. Je suis donc paré, mais au loin quelque chose attire mon attention A l’aide de ma fidèle canne, je m'approche de la fenêtre, je soulève lentement le rideau de soi et je vois alors avancer dans MA propriété un jeune homme que je n'avais encore jamais croisé. Que dois-je donc faire ? Je ne réfléchis pas, je sors.

« Hey vous ! C'est une propriété privée ici ! »


@destiny.

_______________________________


Ne te laisse pas vaincre par le mal,
mais triomphe du mal par le bien...foutaise

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amarok ♡ look through my eyes


→ INSCRIT DEPUIS : 11/01/2013
→ MESSAGES : 220
→ LOGEMENT : Une maison au centre ville
→ JOB(S) : Patron d'un magasin de randonnée
→ HUMEUR : Bonne



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: → Pioche ton RP | AMAROK & CONNOR   Sam 9 Mar - 12:14

De temps en temps durant son temps libre, Amarok aimait bien faire de la randonnée, obéissant a ce côté aventureux qu'il possède, poussé par sa soif d'aventure. C'est ainsi qu'armé du nécessaire, il prit la direction de l'immense forêt entourant la ville, elle était tellement gigantesque qu'il n'avait pas encore tout visité, il avait donc marqué un chemin qui le menait dans un endroit inconnu de la forêt. Il savait comme la plupart des Taleviliens qu'il y avait des loups, mais le jeune homme n'en avait pas encore rencontré et il ne craignait pas ces animaux malgré ce que l'on pouvait racontait sur eux, et puis ne portait-il pas avec une certaine fierté le prénom d'un loup de la mythologie Inuite ?

De plus, le soleil était à son zénith, le ciel était bleu, le temps était tiède c'était une journée idéale pour une randonnée. Le jeune homme continuait de marché, le pas sûr, son bâton en main et soudain, sans prévenir un pressentiment commençait à ronger son ventre, étrangement Amarok avait l'impression d'être au mauvais endroit.

Amarok continua néanmoins sa marche et vit au bout d'un moment une immense propriété se tenait devant lui... elle était vraiment magnifique, apparemment c'était la bâtisse de quelqu'un de riche au vu de sa taille.

*Wow, elle est vraiment gigantesque, je me demande à qui elle appartient*

Une pensée qui trouva rapidement réponse car un homme qui devait avoir dans la quarantaine d'année, sorti de sa maison, et fit en criant:

« Hey vous ! C'est une propriété privée ici ! »

En tout cas une chose est sûre, Amarok était beaucoup trop fier pour faire du léche, il répondit donc:

-Bonjour, je ne vous connais pas et j'ignorais donc l'existence de votre maison.

_______________________________


Amarok Kenaï Delaka
«y'a tant à voir, tant à savoir, le temps d'une vie. Là-bas quelque part, t'attend l'espoir, si tu veux bien y croire. Ne te cache, ne pars pas, ça ira pour toi, toujours, crois-moi, je serai là, pour guider tes pas. Il y aura dans ton voyage des jours pleins de nuages, mais quelque part brille l'espoir si tu veux bien y croire.- RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


→ INSCRIT DEPUIS : 08/11/2012
→ MESSAGES : 449
→ LOGEMENT : Une petite bicoque près de la forêt
→ JOB(S) : Membre du Conseil de Taleville
→ HUMEUR : SANG(sationnel)



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: → Pioche ton RP | AMAROK & CONNOR   Sam 9 Mar - 12:48


Ne jamais mettre un pied là où on ne doit pas
AMAROK & CONNOR.



Connor n’était pas vraiment habitué à voir sur ses terres, les habitants de Taileville. De plus aux vues des mauvaises langues qui blablataient à son sujet on pouvait aisément comprendre sa réaction.
Mais désormais l’homme à la canne jouissait de nouvelles responsabilités qui lui incombaient d’être proche des habitants. Il se devait donc de faire bonne figure et d’être aimable, même si ça n’était pas sa nature profonde de jouer les larbins.
Le jeune homme qui lui faisait face, ne manquait quant à lui pas d’assurance, il lança ainsi à Connor

-Bonjour, je ne vous connais pas et je ne suis encore jamais allé dans cette partie de la forêt, j'ignorais donc l'existence de votre maison.

Connor serra la mâchoire, poussa un léger soupire et avança un peu plus vers le jeune garçon. Sa canne en avant battait le sol humide, le pommeau en argent brillait au soleil, son regard assuré se posa sur son « invité » qui se dressait toujours fièrement. Stoker observa alors de la tête aux pieds le jeune homme, comme si en un regard il pouvait définir l’être dans sa globalité

-Vous ne manquez pas d’assurance gamin. Je m’appelle Connor Stoker, propriétaire de cette vieille bicoque et nouveau membre du conseil de la ville.

Arrivé à la hauteur du garçon, Connor lui tendit la main.

-Et vous faites parti de la grande liste de ceux qui n’ont jamais entendu parler de moi. Je suis désolé de vous avoir accosté de cette façon. Je n’ai pas l’habitude de voir des gens dans le coin. Les gens en général ne se promènent pas près du cimetière.

Les amabilités et sourires de façades traduisait un vrai mal-être chez Connor qui n’avait pas l’habitude de se mettre en avant, ou même d’aller parler à de parfait inconnus. Mais il fallait une première fois à tout

-Je crois ne pas avoir saisis votre nom !





@destiny.

_______________________________


Ne te laisse pas vaincre par le mal,
mais triomphe du mal par le bien...foutaise

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amarok ♡ look through my eyes


→ INSCRIT DEPUIS : 11/01/2013
→ MESSAGES : 220
→ LOGEMENT : Une maison au centre ville
→ JOB(S) : Patron d'un magasin de randonnée
→ HUMEUR : Bonne



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: → Pioche ton RP | AMAROK & CONNOR   Dim 10 Mar - 13:38

-Vous ne manquez pas d’assurance gamin. Je m’appelle Connor Stoker, propriétaire de cette vieille bicoque et nouveau membre du conseil de la ville.

Après s'être présenté ainsi, Connor lui tendit la main et l'Amérindien la serra poliment. De l'assurance, Amarok n'en manquait pas il est vrai.

-Et vous faites parti de la grande liste de ceux qui n’ont jamais entendu parler de moi. Je suis désolé de vous avoir accosté de cette façon. Je n’ai pas l’habitude de voir des gens dans le coin. Les gens en général ne se promènent pas près du cimetière.

C'est vrai que le jeune patron ne connaissait pas cet homme qui se disait être membre du conseil de la ville, il devait être certainement proche de la maire. Si vous voulez savoir son avis sur la femme qui gouvernait Taleville, et bien sachez qu'Amarok ne l'appréciait pas vraiment, il y avait un petit quelque chose en elle qui ne lui plaisait pas.

-Je crois ne pas avoir saisis votre nom !

-Je m'appelle Amarok et je suis le patron d'un magasin de randonnée qui a pour nom Rando.

Franchement cette habitation était très grande, une demeure de riche sans éxagération.

-Ils ne vous embêtent pas les loups ?

Comme tout le monde le jeune homme savait qu'il y avait des loups, mais Amarok n'avait pas peur d'eux, malgré les quelques histoires qu'on pouvaient raconté à leur sujet et puis en plus ça fait déjà un bon moment qu'il faisait de la randonnée et il n'en avait encore jamais aperçu ! Et puis quand son père été encore en vie il avait craint que le commerce coule a cause d'eux, mais les gens qui comme lui n'avaient pas peur des loups aimaient bien faire de la randonnée.

N'empêche, Amarok avait aussi très envie de faire de la randonnée hors de Taleville, dans une des montagnes du Connecticut par exemple mais il y avait beaucoup de gens qui disaient que les Taleviliens qui s'aventuraient hors de la ville disparaissaient comme par magie et on entendait plus parler d'eux par la suite.





_______________________________


Amarok Kenaï Delaka
«y'a tant à voir, tant à savoir, le temps d'une vie. Là-bas quelque part, t'attend l'espoir, si tu veux bien y croire. Ne te cache, ne pars pas, ça ira pour toi, toujours, crois-moi, je serai là, pour guider tes pas. Il y aura dans ton voyage des jours pleins de nuages, mais quelque part brille l'espoir si tu veux bien y croire.- RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


→ INSCRIT DEPUIS : 08/11/2012
→ MESSAGES : 449
→ LOGEMENT : Une petite bicoque près de la forêt
→ JOB(S) : Membre du Conseil de Taleville
→ HUMEUR : SANG(sationnel)



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: → Pioche ton RP | AMAROK & CONNOR   Dim 10 Mar - 20:57


Ne jamais mettre un pied là où on ne doit pas
AMAROK & CONNOR.





-Je crois ne pas avoir saisis votre nom !

Bien-sûr qu’il ne l’avait pas saisit puisque le jeune homme ne s’était pas encore présenté dans les bonnes règles. Mais s’il y avait bien une chose que Connor avait retenue de sa stricte éducation, c’est qu’il ne fallait jamais accoster un inconnu sans s’être présenté au préalable, encore plus en terre conquise.
Après avoir accepté la poignée de main virile, le jeune homme entreprit à son tour de se présenter face à Connor qui continuait de l’observer comme il savait si bien le faire. L’homme à la canne avait un don, c’était un fin observateur qui en un regard était capable de deviner les intentions d’autrui. Ainsi rien ne lui échappait, enfin ce don n’était pas infaillible surtout lorsqu’il était question d’une certaine personne occupant les fonctions de maire de la ville.

-Je m'appelle Amarok et je suis le patron d'un magasin de randonnée qui a pour nom Rando.

-Rando vous dites ? Il me semble être passé une ou deux fois devant votre magasin. Vous devez avoir du succès au vue des beaux paysages qu’offrent les alentours.

Connor remarqua alors l’intérêt porté par Amarok à son domaine. Il observait les lieux d’un œil curieux. Il devait probablement se poser tout un tas de question. En général c’est ce que font les rares promeneurs qui passent par là. Connor s’apprêtait donc à poser une ou deux question histoire de mieux comprendre l’intérêt du jeune homme pour les lieux, mais Amarok fut plus rapide et dévia spontanément le cours de la conversation.

-Ils ne vous embêtent pas les loups ?

Sur le coup Connor parut surprit par la question, mais une fois l’information assimilée il se reprit et répondit avec le sourire.

-Moins que les hommes. Vous savez je pense que les loups ne sont pas à craindre tant qu’on ne les importune pas. Mais en y repensant c’est vrai que ces derniers temps ils sortent plus souvent que d’habitude. On dirait que plus rien ne semble normal en ville pas vrai ?
@destiny.

_______________________________


Ne te laisse pas vaincre par le mal,
mais triomphe du mal par le bien...foutaise

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amarok ♡ look through my eyes


→ INSCRIT DEPUIS : 11/01/2013
→ MESSAGES : 220
→ LOGEMENT : Une maison au centre ville
→ JOB(S) : Patron d'un magasin de randonnée
→ HUMEUR : Bonne



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: → Pioche ton RP | AMAROK & CONNOR   Mer 13 Mar - 11:51

-Rando vous dites ? Il me semble être passé une ou deux fois devant votre magasin. Vous devez avoir du succès au vue des beaux paysages qu’offrent les alentours.

C'est vrai que le magasin avait toujours bien fonctionné, éclipsant d'un geste de la main les craintes du jeune homme quant à l'avenir du commerce de la boutique, il y avait des gens qui, comme lui, ne craignaient pas les loups.

-Moins que les hommes. Vous savez je pense que les loups ne sont pas à craindre tant qu’on ne les importune pas. Mais en y repensant c’est vrai que ces derniers temps ils sortent plus souvent que d’habitude. On dirait que plus rien ne semble normal en ville pas vrai ?

Amarok hocha la tête, c'est vrai qu'en ce moment, ils sortaient plus souvent que d'habitude, les gens à Taleville s'en plaignaient parfois, mais l'Amérindien n'en avait pas encore vu.

-Pour ma part, je n'en aie pas encore rencontré, mais ils ne m'effraye pas vraiment vous savez !

Connor continuait de l'observer, et Amarok commençait à se sentir un peu mal a l'aise, il avait l'impression que d'un seul regard, cet homme pouvait deviner ce qu'il pensait, mais par fierté, le jeune homme ne baissa pas les yeux.

-En tout cas, moi qui craignais qu'avec les loups, ce commerce ne marcherait pas... je suis fier de constater que, même après la mort de mon père et avec moi a la tête de Rando, ça fonctionne toujours aussi bien.

Cela fonctionnait d'ailleurs si bien que cela lui avait permis de prendre son envol de la maison familiale pour s'acheter et s'installer dans sa propre maison. Bon évidemment, il avait un conseiller pour l'aider, car il était un jeune patron et été immature, en tant que tel il pouvait faire des erreurs et le conseiller était là pour le guider dans la gestion du magasin.

-Vous m'avez dit que vous n'avez pas l'habitude de voir des gens, vous ne vous ennuyez pas tout seul quand vous ne travaillez pas ?

Amarok aussi vivait seul dans sa maison, mais celle-ci se situait au centre de la ville, entourée par des voisins, et quand l'Amérindien ne travaillait pas il allait soit faire de la randonnée comme par exemple aujourd'hui, soit rendre visite à sa mère qui était vétérinaire, soit il recevait ou aller chez des amis, soit il restait chez lui à lire un livre ses activités hors boulot était diverses et variées. Et puis Amarok avait son habitude matinale aussi, il allait tous les matins, même quand il travaillait, se chercher les viennoiseries chez Grandma's Bakery pour son petit déjeuner.

_______________________________


Amarok Kenaï Delaka
«y'a tant à voir, tant à savoir, le temps d'une vie. Là-bas quelque part, t'attend l'espoir, si tu veux bien y croire. Ne te cache, ne pars pas, ça ira pour toi, toujours, crois-moi, je serai là, pour guider tes pas. Il y aura dans ton voyage des jours pleins de nuages, mais quelque part brille l'espoir si tu veux bien y croire.- RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


→ INSCRIT DEPUIS : 08/11/2012
→ MESSAGES : 449
→ LOGEMENT : Une petite bicoque près de la forêt
→ JOB(S) : Membre du Conseil de Taleville
→ HUMEUR : SANG(sationnel)



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: → Pioche ton RP | AMAROK & CONNOR   Dim 17 Mar - 14:30


Ne jamais mettre un pied là où on ne doit pas
AMAROK & CONNOR.




-Pour ma part, je n'en aie pas encore rencontré, mais ils ne m'effraye pas vraiment vous savez !

Connor en avait vu quelque un, mais c’était il y a longtemps, du-moins c’est ce qu’il pensait. Sa mémoire lui jouait des tours depuis quelque temps et l’homme avait bien du mal à être certain de la véracité de ses souvenirs. Il se trouva néanmoins rassuré de tomber sur quelqu’un non effrayé par ces braves animaux.

-En tout cas, moi qui craignais qu'avec les loups, ce commerce ne marcherait pas... je suis fier de constater que, même après la mort de mon père et avec moi a la tête de Rando, ça fonctionne toujours aussi bien.

Ces paroles firent écho dans la tête de Connor. Il repensa alors à son propre père, mort depuis longtemps. Il pensa aussi à Ronnie BANNISTER qui lui avait légué son fauteuil. Pour ne pas paraitre distrait il se reprit

-Il ne faut jamais douté de soin même, je pense que c’est la clé de la réussite. Votre père vous a légué quelque chose d’utile. Le mien hormis cette bicoque, ne m’a pas laissé grand-chose et ça n’est pas plus mal

Ils continuèrent à marcher, laissant un léger silence s’instaurer. Connor avait bien observé le jeune homme qu’il trouvait sympathique. Il se surprenait lui-même à être aimable et à l’écoute. Il y avait-il du changement dans l’air ? Très probablement.

-Vous m'avez dit que vous n'avez pas l'habitude de voir des gens, vous ne vous ennuyez pas tout seul quand vous ne travaillez pas ?

Connor reporta son attention sur le jeune et chercha une réponse à lui fournir sans pour autant trop éveiller sa curiosité.

-J’ai plus ou moins toujours vécu dans la solitude. Certain dise de moi que je suis une sorte d’ermite. Je m’en suis accommoder, mais j’avoue que parfois il m’arrive de vraiment m’ennuyer. Alors je fais comme vous, je me balade dans le coin ou alors je m’occupe de mon jardin.

Oui jusqu’à présent Connor l’avouait, sa vie n’était pas vraiment exaltante. Il vivait seul dans cette grande maison, n’intéressait personne, hormis pour être lorsqu’il était au centre de calomnie. Mais à présent il avait un rôle à jouer au sein de la ville. Il devait donc sortir, aller à la rencontre des autres. Oui, il s’ennuyait moins…
@destiny.

_______________________________


Ne te laisse pas vaincre par le mal,
mais triomphe du mal par le bien...foutaise



Dernière édition par Connor Stoker le Dim 24 Mar - 12:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amarok ♡ look through my eyes


→ INSCRIT DEPUIS : 11/01/2013
→ MESSAGES : 220
→ LOGEMENT : Une maison au centre ville
→ JOB(S) : Patron d'un magasin de randonnée
→ HUMEUR : Bonne



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: → Pioche ton RP | AMAROK & CONNOR   Mer 20 Mar - 13:31

-Il ne faut jamais douté de soin même, je pense que c’est la clé de la réussite. Votre père vous a légué quelque chose d’utile. Le mien hormis cette bicoque, ne m’a pas laissé grand-chose et ça n’est pas plus mal.

Le père d'Amarok, Adriel, avait succombé à une crise cardiaque à son boulot, son père qui lui manquait, il allait souvent lui rendre visite au cimetière avec sa mère afin de déposer des fleurs sur le caveau. Le jeune homme se souvenait, il avait poussé la porte du domicile familial, quand il avait trouvé sa mère en larmes qui lui avait alors appris le décès de son père. Amarok avait alors eu l'impression que la foudre été tombée en plein salon, jamais plus il ne reverrait son paternel et qu'allait devenir la boutique Rando sans un patron pour la dirigée. Mais un testament, trouvés deux jours plus tard par sa mère, indiquait qu'Adriel pointait du doigt Amarok comme son successeur, lui léguant ainsi la boutique. Amarok était alors à la fac d'Histoire, et avait dû interrompre ses études pour reprendre le commerce de son père.

-J’ai plus ou moins toujours vécu dans la solitude. Certain dise de moi que je suis une sorte d’ermite. Je m’en suis accommoder, mais j’avoue que parfois il m’arrive de vraiment m’ennuyer. Alors je fais comme vous, je me balade dans le coin ou alors je m’occupe de mon jardin.

-Dans ce cas-là, quand vous vous ennuyez vraiment, essayer d'aller faire un tour en ville, vous savez ce n'est pas les boutiques qui manquent a Taleville.

Ils continuèrent de marché pendant quelque temps, à vrai dire Amarok été excité a l'idée de découvrir où allait l'amener ce nouveau sentier qu'il n'avait encore jamais emprunté durant ses randonnées. Mais le jeune Amérindien était également attiré par l'outre Taleville, sa soif d'aventure resonnait dans son esprit pour l'attirer là-bas, en dépit des bruits qui couraient sur l'étrange disparition de Taleviliens qui était sorti de la ville et n'étaient jamais revenus, comme volatilisés dans la nature.

-J'aimerais bien pouvoir aussi allez faire de la randonnée hors ville de Taleville, les paysages doivent être sublimes dans le Connecticut ou dans d'autres endroits des USA.

Amarok laissa passer un moment de silence puis dit:

-Vous en pensez quoi des gens qui sont sortis de la ville et se sont volatilisé dans la nature ?

Car le jeune patron tentait de se convaincre que cette histoire de disparitions était juste un conte inventé de toutes pièces pour effrayer les enfants ou les adolescents afin qu'ils ne fuguent pas. D'ailleurs, il dit tout net sa pensée:

-Moi, je pense que ce n'est qu'un conte pour enfants et adolescents afin de les empêcher de fuguer de chez eux pour partir ailleurs.

_______________________________


Amarok Kenaï Delaka
«y'a tant à voir, tant à savoir, le temps d'une vie. Là-bas quelque part, t'attend l'espoir, si tu veux bien y croire. Ne te cache, ne pars pas, ça ira pour toi, toujours, crois-moi, je serai là, pour guider tes pas. Il y aura dans ton voyage des jours pleins de nuages, mais quelque part brille l'espoir si tu veux bien y croire.- RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


→ INSCRIT DEPUIS : 08/11/2012
→ MESSAGES : 449
→ LOGEMENT : Une petite bicoque près de la forêt
→ JOB(S) : Membre du Conseil de Taleville
→ HUMEUR : SANG(sationnel)



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: → Pioche ton RP | AMAROK & CONNOR   Dim 24 Mar - 12:17


Ne jamais mettre un pied là où on ne doit pas
AMAROK & CONNOR.





Connor se surprit alors à repenser à un homme qu’il ne gardait pourtant pas dans son cœur. « Lui » n’était pas mort précipitamment, malheureusement. Avant, il avait eu le temps de bien profiter de la vie et de rendre celle de ses proches insupportable. Oskar Stoker n’avait pas l’habitude de prendre des pinces avec les autres encore moins avec son propre fils. Connor c’était vu dispensé d’une éducation stricte et austère, dénuée de toute forme de sentimentalisme. Sec et froid, son père, n’avait de cesse d’attendre de lui le meilleur. Les souvenirs du passé n’étaient donc guère reluisants pour ce pauvre Connor. Secrètement il imaginait que tout ça n’eut était qu’un mauvais rêve et qu’il avait eu une vie magnifique et des parents aimant. Mais il n’en était rien et ce que Connor ignorait, bien heureusement, c’est que les rares souvenirs qu’il possédait encore, n’était pas les siens, du-moins pas ceux de Connor Stoker. Oui, les souvenirs que possédait le mystérieux Stoker étaient ceux de Dracula, bien enfuis dans une amnésie profonde. La malédiction, il fallait l’avouer, était d’une puissance considérable et forte heureusement la magie étant inexistante, la vie pouvait continuer de se dérouler le plus normalement possible. Du-moins cela aurait pu en être ainsi si de nouveaux visiteurs n’étaient pas venus troubler la « vie paisible » des habitants de Taleville. Connor n’était pas le premier, ni le dernier à subir directement les répercussions de ce changement. Les cauchemars, les sensations, les souvenirs s’égrenaient telles les pièces d’un puzzle incompréhensible aux yeux de l’homme, qui n’était pas moins désireux de comprendre ce qui lui arrivait et ce qui arrivait aux autres habitants. Puis après cette réflexion l’homme à la canne se reprit et tout en continuant de marcher le long du sentier, écouta le jeune homme à qu’il tenait compagnie.

-Oui, je pense qu’aller faire un petit tour en ville, me permettra de tuer au mieux mon ennui. J’ai vu quelque petites boutiques intéressantes. Et puis je passerai peut-être par la vôtre, qui sait !

Les deux hommes continuèrent leur parcours, bercés par les quelques rayons de soleil qui filtraient à présent les feuilles de ces grands et majestueux arbres habitants la forêt. Connor remarqua la petite absence du jeune qui semblait perdu dans ses pensées. L’homme à la canne tentait d’imaginer ce à quoi pouvait bien penser le jeune Amarok. Rêvait-il d’aventure ? Oui, certainement, sa jeunesse s’y prêtait.

-J'aimerais bien pouvoir aussi allez faire de la randonnée hors ville de Taleville, les paysages doivent être sublimes dans le Connecticut ou dans d'autres endroits des USA

[color=indianred]-Quitter les sentiers battus, aller sur les routes et découvrir de nouvelles couleurs, de nouveaux paysages, de nouvelles saveurs, c’est une bien belle quête.[/quote]

Mais étrangement cette soif d’aventure semblait vaine aux yeux de Connor. C’était comme si cette pensée n’était destinée à n’être qu’une pensée et rien d’autre, comme s’il savait que le rêve d’Amarok était voué à ne resté qu’un rêve.

-Vous en pensez quoi des gens qui sont sortis de la ville et se sont volatilisé dans la nature ?

Connor regarda Amarok surprit, jamais encore il n’avait eu vent de ces histoires, pourtant l’homme à la canne se donnait bien de mal pour se tenir au courant de chaque événement. Amarok ne lui laissa pas le temps de réfléchir et enchaîna

-Moi, je pense que ce n'est qu'un conte pour enfants et adolescents afin de les empêcher de fuguer de chez eux pour partir ailleurs.

-J’ignorai qu’il y avait eu de telles disparitions. Donc d’après ce que j’ai compris, certaines personnes pensent qu’en quittant la ville, irrémédiablement il leur arrive quelque chose de dramatique. Ai-je bien compris ? C’est étrange, pourquoi inventer de telles bêtises. C’est drôle on pourrait presque croire à une malédiction…
@destiny.

_______________________________


Ne te laisse pas vaincre par le mal,
mais triomphe du mal par le bien...foutaise

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amarok ♡ look through my eyes


→ INSCRIT DEPUIS : 11/01/2013
→ MESSAGES : 220
→ LOGEMENT : Une maison au centre ville
→ JOB(S) : Patron d'un magasin de randonnée
→ HUMEUR : Bonne



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: → Pioche ton RP | AMAROK & CONNOR   Dim 24 Mar - 20:45

Non la proposition d'Amarok pour Connor c'est-à-dire d'aller dans les boutiques de temps en temps n'était pas du tout un appel pour se gagner un nouveau client, alors là pas du tout, c'était une proposition innocente et sans arrière-pensée ! Qu'est-ce que vous croyez ? Razz Le jeune homme avait suffisamment de clients comme ça, bien que c'est toujours agréable de conquérir le coeurs d'autres, c'est certain !

-Quitter les sentiers battus, aller sur les routes et découvrir de nouvelles couleurs, de nouveaux paysages, de nouvelles saveurs, c’est une bien belle quête.

C'était le désir d'Amarok, pouvoir voir les montagnes du Connecticut, allez visiter les paysages des autres lieux des USA. Il ne portait pas crédit en cette foutue histoire de disparitions, et attendait le bon jour pour pouvoir partir de Taleville aller se faire ses randonnées dans ces somptueux paysages, découvrir de nouvelles couleurs, de nouvelles saveurs comme le disait si bien son interlocuteur, et des péripéties aussi rocambolesques les unes que les autres l'attendaient là-bas. Oui, l'Amérindien été poussé par la soif d'aventure et d'action. Il fallait bien que jeunesse se passe non ? Si certains garçons de son âge préféraient des aventures sentimentales d'un soir, lui aimait les découvertes et l'aventure.

-Je trouverais bien un jour pour m'organisé une randonnée hors les murs de la ville.

-J’ignorai qu’il y avait eu de telles disparitions. Donc d’après ce que j’ai compris, certaines personnes pensent qu’en quittant la ville, irrémédiablement il leur arrive quelque chose de dramatique. Ai-je bien compris ? C’est étrange, pourquoi inventer de telles bêtises. C’est drôle on pourrait presque croire à une malédiction…

En faites, il s'agissait surtout de gens qui se volatilisaient comme par magie dans la nature, dont on entendait plus parler et dont on n'avait pratiquement plus signe de vie. C'est ce qu'Amarok expliqua à Connor:

-Ce sont des personnes de Taleville qui s'aventure hors de la ville et disparaissent dans la nature, d'un claquement de doigt comme par magie, on ne les revoie plus, et on n'en entend plus parler, ils ne donnent plus le moindre petit signe de vie à la ville.

Mais bon, il n'y croyait pas à ça, autant Amarok croyait à l'existence des loups même s'il n'en avait pas encore rencontré, vu qu'il y avait une forêt, autant cette légende urbaine de disparitions, il en rigolait bien haut et fort.

En résumé pour lui tout ça c'était pour faire peur aux enfants et aux ados, voilà tout ! Du moins, c'est ce qu'il pensait.

_______________________________


Amarok Kenaï Delaka
«y'a tant à voir, tant à savoir, le temps d'une vie. Là-bas quelque part, t'attend l'espoir, si tu veux bien y croire. Ne te cache, ne pars pas, ça ira pour toi, toujours, crois-moi, je serai là, pour guider tes pas. Il y aura dans ton voyage des jours pleins de nuages, mais quelque part brille l'espoir si tu veux bien y croire.- RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ | SOMEWHERE


→ INSCRIT DEPUIS : 06/12/2012
→ MESSAGES : 11


MessageSujet: Re: → Pioche ton RP | AMAROK & CONNOR   Lun 25 Mar - 12:28

Amarok, mon petit ourson.
DE: NUMÉRO INCONNU.

Tu t’inquiètes beaucoup trop pour rien… De loup, de conte pour enfant… aurais-tu envie de quitter ta petite ville chérie mon petit ? Moi si j’étais toi, je ne fuirais ni les loups, ni la ville, mais plutôt Connor.

C'est un conseil.
LE LOUP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


→ INSCRIT DEPUIS : 08/11/2012
→ MESSAGES : 449
→ LOGEMENT : Une petite bicoque près de la forêt
→ JOB(S) : Membre du Conseil de Taleville
→ HUMEUR : SANG(sationnel)



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: → Pioche ton RP | AMAROK & CONNOR   Sam 30 Mar - 19:44


Ne jamais mettre un pied là où on ne doit pas
AMAROK & CONNOR.





-J’ignorai qu’il y avait eu de telles disparitions. Donc d’après ce que j’ai compris, certaines personnes pensent qu’en quittant la ville, irrémédiablement il leur arrive quelque chose de dramatique. Ai-je bien compris ? C’est étrange, pourquoi inventer de telles bêtises. C’est drôle on pourrait presque croire à une malédiction…

-Ce sont des personnes de Taleville qui s'aventure hors de la ville et disparaissent dans la nature, d'un claquement de doigt comme par magie, on ne les revoie plus, et on n'en entend plus parler, ils ne donnent plus le moindre petit signe de vie à la ville.

Le soleil continuait de briller, le ciel quant à lui continuait d’afficher ce bleu azur que l’océan lui-même pouvait envier. Connor et Amarok marchaient depuis plus d’une vingtaine de minutes et leur conversation ne cessait de s’alimenter. L’envie d’évasion du jeune amérindien était au centre de la discussion. Connor, qui n’avait pas eu vent des mystérieuses disparitions, commençait à lui-même s’interroger sur le sujet. Il est vrai qu’ exposer de la sorte l’on pouvait aisément se poser des questions. Non, Connor avait les pieds sur terre et n’était pas prêt à croire à ce genre d’âneries, quoiqu’ au vue de ce qui lui arrivait ces derniers temps, il était peut-être prêt à être moins sceptique. Mais que fallait-il croire alors ? Fallait-il voir en ces disparitions un évènement criminel ou alors était-ce un évènement « surnaturel » ?

« Mais reprend toi Connor, la magie ça n’existe pas. Mais que t’arrive-t-il, tu es en train de perdre les pédales » se dit-il dans sa tête. Il se reprit à nouveau et relança la conversation.

-A vous entendre on n’a presque l’impression que vous suspectez quelqu’un d’être à l’origine de ces « mystérieuses disparitions » Peut-être que toutes ces personnes sont parties et qu’elles ne sont tout simplement jamais revenues. On ne peut jamais savoir à l’avance ce qu’il y a dans la tête des gens. Peut-être que ces personnes éprouvaient la même chose que vous et que par conséquent elles sont partis à l’aventure. Vous voulez que je vous dise, ici à la moindre décision prise, on vous regarde de travers. Si vous n’entrez pas dans le moule on vous montre du doigt comme si vous n’étiez qu’un étranger. Moi je pense que ces personnes ont eu le courage de prendre leur vie en main et ont quittaient la ville pour vivre tout simplement.

Connor s’arrêta un cours instant, il souffla. Sa jambe lui faisait à nouveau mal

-Veuillez m’excuser, de vieilles douleurs. Je n’ai pas l’habitude de me promener autant.

« Connor ! »

Il se retourna brusquement à l’entente de son prénom

-Vous avez entendu ?

Son regard se perdit dans les alentours, cherchant une réponse à sa question. Il était persuadé de l’avoir entendu cette voix l’appelant au loin. Pire encore, il en était persuadé, c’était la voix de ses cauchemars qui revenait, mais en plein jour. Devenait-il fou ? Pendant qu’il se livrait à la recherche de cette voix perdue, Connor ne remarqua pas l’arrêt d’Amarok, ce dernier tenait son portable en main, il venait vraisemblablement de recevoir un message.

@destiny.

_______________________________


Ne te laisse pas vaincre par le mal,
mais triomphe du mal par le bien...foutaise

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amarok ♡ look through my eyes


→ INSCRIT DEPUIS : 11/01/2013
→ MESSAGES : 220
→ LOGEMENT : Une maison au centre ville
→ JOB(S) : Patron d'un magasin de randonnée
→ HUMEUR : Bonne



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: → Pioche ton RP | AMAROK & CONNOR   Mar 2 Avr - 0:13

-Vous avez entendu ?
-Non je n'ai rien entendu !

Amarok s'était soudainement arrêté car son téléphone portable venait de vibrer dans la poche de son pantalon. Il venait de recevoir un nouveau message, l'enveloppe s'affichait. Un employé de son magasin ? Sa mère ?

Le Loup a écrit:
Amarok, mon petit ourson.
DE: NUMÉRO INCONNU.

Tu t’inquiètes beaucoup trop pour rien… De loup, de conte pour enfant… aurais-tu envie de quitter ta petite ville chérie mon petit ? Moi si j’étais toi, je ne fuirais ni les loups, ni la ville, mais plutôt Connor.

C'est un conseil.
LE LOUP.

En lisant ce texto bizarre, plusieurs hypothèses s'entremêlèrent dans son esprit, soit c'était une blague des plus douteuses, et dans ce cas c'était vraiment pas marrant du tout et ça le faisait pas rigoler une seule seconde, soit la personne savait vraiment quelque chose. Le numéro était marqué comme étant inconnu, il ne pouvais donc pas répondre au SMS, comment cette personne avait-elle pu avoir son 06 ? Étrange...vraiment très étrange ce truc.

Il le montra à Connor.

-Quelqu'un m'a envoyé ça, soit c'est une farce au goût douteux et c'est vraiment pas marrant, soit le garçon ou la fille en sait vraiment sur vous !

Et puis comment cette personne pouvait savoir qu'il était justement en train de parler avec Connor a l'heure qu'il est ? Amarok commençait à ce demandé s'ils n'étaient pas en train de se faire espionner par quelqu'un.

-Je crois qu'on est en train de se faire épier par quelqu'un, sinon comment la personne aurait su que je suis en train de vous parler à cet instant précis ? Il vaut mieux qu'on fouille les environs pour savoir.

C'était selon lui la meilleure des choses à faire, ce n'était vraiment pas agréable de se dire que quelqu'un était en train de boire comme du miel leur discussion. Oui, Amarok avait envie de quitter la ville pour se faire une journée de randonnée dans les paysages et les montagnes des U.S.A, et alors ça lui faisait quoi a ce fameux "Loup " . Qu'il saches, Taleville c'était une ville, pas une prison, et les Taleviliens n'étaient pas des prisonniers !

Évidemment, Amarok était amnésique à cause de la malédiction lançée comme tous les habitants de Taleville, il avait oublié qu'il était un personnage de conte. Quelques bribes lui reviennent en flash-back ou en songes, mais le jeune homme met plus ça sur le compte de la fatigue qu'autre chose et n'y prêtait pas attention, ça le faisait un peu chier parce qu'il y avait des ours et qu'il n'aimait pas ces bestioles, mais a part ça c'est tout !

_______________________________


Amarok Kenaï Delaka
«y'a tant à voir, tant à savoir, le temps d'une vie. Là-bas quelque part, t'attend l'espoir, si tu veux bien y croire. Ne te cache, ne pars pas, ça ira pour toi, toujours, crois-moi, je serai là, pour guider tes pas. Il y aura dans ton voyage des jours pleins de nuages, mais quelque part brille l'espoir si tu veux bien y croire.- RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


→ INSCRIT DEPUIS : 08/11/2012
→ MESSAGES : 449
→ LOGEMENT : Une petite bicoque près de la forêt
→ JOB(S) : Membre du Conseil de Taleville
→ HUMEUR : SANG(sationnel)



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: → Pioche ton RP | AMAROK & CONNOR   Dim 21 Avr - 20:23


Ne jamais mettre un pied là où on ne doit pas
AMAROK & CONNOR.



-Vous avez entendu ?

-Non je n'ai rien entendu !

Amarok semblait surprit, il tenait toujours entre ses mains son mobile. Connor voulait en savoir un peu plus, mais par politesse, il ne posa aucune question. A sa grande surprise, ce fut le jeune homme en personne qui l’informa sur l’objet de toutes ses attentions.

-Quelqu'un m'a envoyé ça, soit c'est une farce au goût douteux et c'est vraiment pas marrant, soit le garçon ou la fille en sait vraiment sur vous !

Le jeune homme tendit son portable pour lui faire lire le sms qu’il venait de recevoir. Connor observa avec attention l’écran et parut tout aussi surprit que son jeune ami. Il lui rendit le portable et scruta les alentours afin de trouver l’identité de la personne responsable de l’envoi du sms douteux. Mais ce geste était vain, car dans le fond, il avait sa petite idée sur la question. Mais soupçonneux et légèrement méfiant, il préféra garder pour lui son hypothèse.

-Je crois qu'on est en train de se faire épier par quelqu'un, sinon comment la personne aurait su que je suis en train de vous parler à cet instant précis ? Il vaut mieux qu'on fouille les environs pour savoir.

-Oui, c’est exactement ce que je pense. Une personne se donne bien du mal j’ai l’impression. Il ne faut pas prêter attention à de pareils calomnies vous savez. Depuis que j’ai récupéré la place de Ronnie BANNISTER, je ne me suis pas fait que des amis, loin de là.

Un rayon de soleil passa au travers de quelques feuilles, la source lumineuse éblouit alors Connor, qui dû fermer les yeux l’espace d’une seconde. Il peinait à les rouvrir à cause du soleil, qui n’était pourtant pas au plus fort de son rayonnement. L’instant était étrange, c’était comme si un seuil de tolérance avait été franchi, comme si le soleil était à présent un obstacle pour Connor. Il était à présent à l’arrêt, sa canne était au sol, Amarok se retourna et observa l’homme étonné par son attitude.

-J’aurai dû penser à prendre une paire de lunette de soleil. Dit-il ironiquement

Il se pencha et attrapa le pommeau en argent de la canne, puis il rattrapa Amarok. Un léger frisson lui parcourut l’échine. Il se savait observé et ne supportait que très mal cette situation. Il avait beau jeter des coups d’œil insistants par ci par là, il ne parvenait à trouver la personne qu’il soupçonnait.

-Je ne comprends pas pourquoi autant de psychose. On dirait que plus personne n’a confiance. Ce type qui se fait appeler le loup contribue à alimenter ce climat d’insécurité. C’est à cause de ce genre de personne que les tensions sont attisées.

Il haussa le ton pour bien se faire entendre du « loup » si toutefois ce dernier était encore aux alentours.

-Seuls les lâches se cachent derrière un pseudo. Il est tellement plus facile d’envoyer des messages anonymes. Ce loup se complaît dans ses certitudes, il aime tenir les ficelles. Si cette personne est encore là, qu’elle sache que je n’ai pas l’intention de me plier à son jeu malsain. Je n’ai rien à cacher

Connor n’avait jamais manqué d’aplomb et se sachant observer, il voulait faire savoir qu’il n’était pas prêt à entrer dans le jeu du Loup. Des choses à cacher, bien sûr que Connor en avaient, nous avons tous des secrets après tout, nous ne sommes pas parfait. Pour dissiper le malaise, Stoker arbora un parfait sourire de circonstance et relança la discussion vers un autre sujet.

-Je pense que vous devriez le faire ce voyage. Vous êtes jeune, partez donc à l’aventure, vivez une vie palpitante. Vous ne devez pas vous souciez de ce que les autres pensent. Chacun est libre en droit et en principe.

Ils quittèrent à présent la forêt et son sentier.

-Je crois que la balade en pleine nature s’achève ici. Ce fut un plaisir de vous rencontrer peut-être que nous aurons l’occasion d’à nouveau nous croiser si l’envie vous en prend.
@destiny.

_______________________________


Ne te laisse pas vaincre par le mal,
mais triomphe du mal par le bien...foutaise

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amarok ♡ look through my eyes


→ INSCRIT DEPUIS : 11/01/2013
→ MESSAGES : 220
→ LOGEMENT : Une maison au centre ville
→ JOB(S) : Patron d'un magasin de randonnée
→ HUMEUR : Bonne



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: → Pioche ton RP | AMAROK & CONNOR   Mar 23 Avr - 15:04

Le jeune homme était à deux mille lieus d'être un paranoïaque, c'était juste bizarre, comment ce fameux loup aurait-il pu savoir à cet instant précis qu'il était en train de discuter avec Connor, comment "le loup" a pu se fournir son numéro de portable pour lui envoyer ce SMS étrange... étrange, vraiment étrange cette histoire ! Mais peut-être que Connor avait raison, peut-être que c'était juste une personne mal intentionnée, c'est sûr que quand on possède le poste de son interlocuteur, on ne se fais pas que des amis. Mais Amarok commençait lui aussi à se sentir observé, ça le rendait assez mal à l'aise en même temps que ça commençait aussi a l'énervé, cette personne n'avait-elle que ça à foutre de sa vie ? Elle devait certainement être dans les alentours, cette personne qui avait envoyé le SMS louche.

-Que voulez-vous, ce loup n'a sans doute que ça a faire de sa vie. Mais je me demande comment il a pu obtenir mon 06 !

-Je pense que vous devriez le faire ce voyage. Vous êtes jeune, partez donc à l’aventure, vivez une vie palpitante. Vous ne devez pas vous souciez de ce que les autres pensent. Chacun est libre en droit et en principe.

Amarok afficha un sourire, rien qu'y penser ça le détendait un peu et lui faisait oublier cette sensation désagréable d'être épier. L'appel de l'aventure, l'envie de voyage, les journées de randonnée dans de nouveaux paysages il en rêvait carrément depuis longtemps. Il avait voulu s'offrir ça pour le jour de ces 21 ans, mais sa mère et ses amis avaient prévu autre chose. Soit ! l'amérindien trouvera un autre jour pour y aller, ce n'est pas bien grave !

-Oh que oui j'aimerais bien, les paysages des États-Unis, les montagnes doivent être splendides ! Et plus grands aussi...

Puis vint le moment ou il était temps pour les deux interlocuteurs de se quitter.

-Je crois que la balade en pleine nature s’achève ici. Ce fut un plaisir de vous rencontrer peut-être que nous aurons l’occasion d’à nouveau nous croiser si l’envie vous en prend.

Amarok lui serra la main, Taleville était petite, ils risquaient probablement de se recroiser à nouveau, que ça soit dans la rue ou a Rando.

-Pour moi aussi ce fut un plaisir, vous savez Taleville est une petite ville, alors nous risquons probablement de nous revoir.

Amarok continua son chemin, l'Amérindien se retourna une dernière fois vers Connor et agita la main pour le saluer puis continua sa route, le coeur léger, se sentant de moins en moins observé au fil de sa marche. Il pensait aux paysages des U.S.A, qu'un jour il pourra aller faire une randonnée là-bas. En attendant, il avait l'impression d'être le seul Talevilien qui avait envie de quitter sa ville pour au moins une journée, les autres étant plutôt du genre casanier et leurs frayeurs augmentées avec ces contes pour enfants de disparitions.

_______________________________


Amarok Kenaï Delaka
«y'a tant à voir, tant à savoir, le temps d'une vie. Là-bas quelque part, t'attend l'espoir, si tu veux bien y croire. Ne te cache, ne pars pas, ça ira pour toi, toujours, crois-moi, je serai là, pour guider tes pas. Il y aura dans ton voyage des jours pleins de nuages, mais quelque part brille l'espoir si tu veux bien y croire.- RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: → Pioche ton RP | AMAROK & CONNOR   Aujourd'hui à 14:36

Revenir en haut Aller en bas
 

→ Pioche ton RP | AMAROK & CONNOR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ici John Connor ...
» Bonne Pioche présente
» Quelle vitesse de pioche ?
» Sarah Connor chronicles
» Limite de pioche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe In Magic :: Blueberry street :: Connor Stoker's manor-