Partagez | 
 

 → Pioche ton RP | Noelie & Celeste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ | I'M THE QUEEN


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 566
→ LOGEMENT : PARTOUT ET NULLE PART ;
→ JOB(S) : MAIRE DE TALEVILLE
→ HUMEUR : EVILIQUEMENT VOTRE



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: → Pioche ton RP | Noelie & Celeste   Ven 8 Mar - 13:46


“ – Parce que parfois, ça arrive.
CELESTE & NOELIE


Noelie, Noelie. La musique, l’alcool et les mecs. Voilà ta soirée. Ce soir tu vas faire la fête, tu vas rire, jouer et t’éclater au maximum et ça commence bien. Tu as jeté ton dévolu sur un mec pas mal et alors que tu l’as presque à ta botte, voilà qu’une brune rentre dans le bar. Cette jolie brune qui sourit et qui prend un verre avec des amis, c’est toi Céleste. Tu étais de mauvais humeur aujourd’hui et comme si cette mauvaise journée se poursuit voilà que cette brune te fixe avec un regard froid de loin. Tu ne comptes pas aller la voir, tu ne la connais pas. Mais Noelie, toi, tu n’en as rien à foutre. Tu passes à côté d’elle, tout en faisant tomber ton verre sur sa jolie robe. Ton « oups » sonne faux, mais tu t’en fiches.

_______________________________


Let's be cruel to those who ask for it.
let's be cruel to those who deserve it.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


→ INSCRIT DEPUIS : 18/08/2012
→ MESSAGES : 160
→ LOGEMENT : Un petit appart' moderne, au dernier étage, à proximité de celui de Spencer Weber.
→ JOB(S) : Infirmière dans la psychiatrie
→ HUMEUR : Diabolique



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: → Pioche ton RP | Noelie & Celeste   Dim 17 Mar - 17:02


Spencer me hantait depuis ce fameux instant qu’on avait partagé. Finalement, il avait réussi à me troubler, mais ce n’était pas un trouble habituel. C’était beaucoup plus étrange… Terriblement étrange. Ce trouble semblait irréel, surnaturel. Je ne comprenais pas pourquoi je ressentais un tel trouble à son égard. Je le haïssais autant que je pouvais l’aimer, dans l’hypothèse bien évidement que ce n’était pas de l’amour. C’était davantage bizarre et fusionnel. Un lien nous unissait, Spencer et moi, il fallait bien l’avouer. Et depuis cet instant, ce lien s’était renforcé. Je me sentais notamment insatisfaisante. J’en demandais plus… Et ce que je demandais était bien évidemment la rupture définitive de Spencer avec Jude. J’étais possessive, et Spencer m’appartenait. Le vrai Spencer m’appartenait…

Mais j’en avais marre ; marre de ressentir ce trouble à longueur de journées en feignant d’aller bien, en feignant d’avoir repris une vie quotidienne normale. Car ceci n’était pas le cas malheureusement. Alors, pour mettre mes « soucis » de côté, j’avais un remède : se rendre dans un bar, boire à n’en avoir plus soif et se faire un mec. Tel était mon plan pour ma soirée d’aujourd’hui. J’avais besoin d’oublier Spencer, pendant un instant.

Vêtue d’une robe bustier noire, et avec des talons à aiguilles noirs, j’étais assise au comptoir du bar, avec à la main un énième verre. Malheureusement, Spencer flânait encore dans mon esprit, ce qui m’énervait de plus en plus. Cependant, mes pensées furent bouleversées par un regard. Un regard masculin assez ténébreux. Spencer s’envola, et je pus enfin m’amuser. Un mec avait mordu à l’hameçon et j’en étais – presque – ravie. Il m’offrit même un verre. Hélas, la porte du bar s’ouvrit, déclenchant un petit bruit désagréable. Une grande brune et d’autres personnes – certainement des amis à elle - prirent place à une table dans le bar près de « mon » mec de la soirée. Brusquement, mon regard changea et devint plus noir. Je me sentis étrange. Je ne supportais pas cette brune, sans connaitre réellement la raison. Je me mis à l'observer, essayant d’en savoir un peu plus, mais en vain.

La grande brune se leva, et se dirigea vers le comptoir. A ce moment là, je quittai mon siège, et avec maladresse – ou pas – je bousculai cette « inconnue ». Rapidement, et d’un air faussement sincère, je pris la parole. « Désolée. » dis-je, en observant les dégâts. La robe de mon interlocutrice était tâchée… Elle l’avait bien cherchée !

J’adressai alors un sourire gêné et désolé à la jeune femme, tout en la dévisageant. Je l’avais déjà vu quelque part, mais je ne la connaissais pas…

_______________________________


    VICTOR HUGO A DIT : « LA HAINE, C'EST L'HIVER DU COEUR. ». On peut aimer l'amour sans aimer personne; on peut aimer un être sans aimer l'amour. L'amour, parfois, est exigeant et tyrannique, conseiller de vengeance, d'injustice et de colère; d'autres savent aimer sans jalousie et sans haine. (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


→ INSCRIT DEPUIS : 20/10/2012
→ MESSAGES : 753
→ LOGEMENT : Un petit appartement en centre-ville.
→ JOB(S) : Est actuellement libraire à ses heures perdues et étudiante en photographie.
→ HUMEUR : Observatrice - Il se passe des trucs louches à Taleville, méfions-nous du loup qui dort ...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: → Pioche ton RP | Noelie & Celeste   Sam 23 Mar - 17:03



Come, break me down.
Noéliej était l'exact opposé de Céleste. Le yin, le yang et pourtant, le petit chaperon rouge qu'elle n'était plus ici ne connaissait pas l'incarnation de Mina en ce monde. En tout cas, cousine ou pas, que la haine soit présente ou non en ce monde parallèle, rien n'allait changer l'évolution de la situation en cette soirée destinée à être tranquille. Elles étaient naturellement faites pour s'opposer, se haïr et se pourrir la vie bien que Mina soit bien plus vindicative que sa douce cousine Céleste n'ayant jamais fait de mal à une mouche. En tous les cas, l'affrontement promettait d'être intense d'autant plus que la brune ne prévoyait pas être dérangée et encore moins de sortir de ses gonds.

Confortablement assise dans son fauteuil favori, encore chez elle à cet instant en présence de ses quelques vrais amis, ceux qu'elle connaissait le mieux et avec lesquels elle parvenait à être "normale", Céleste achevait son second verre de vin blanc, les joues légèrement rouges à l'écoute des conversations dévergondées de deux des étudiants qu'elle apprenait à connaître de jour en jour. Leur blagues douteuses et comportements volages contrastaient avec l'attitude renfermée et réservée de Miss Hartford qui, à chaque fois qu'on lui demandait son avis sur un garçon ou des détails de sa première expérience croustillante, elle rougissait, détournait le regard et entrait dans un silence de plomb jusqu'à se dérider dès que l'on se désintéressait d'elle. Attirer l'attention sur elle était la dernière des choses qu'elle souhaitait et jamais aucun évènement dans sa vie ne l'avait poussée à vouloir en faire de trop, se faire remarquer ou jouer sur son apparente beauté. Seulement, les autres profitaient de sa plus grande faiblesse qui n'était autre que son manque de confiance pour jouer en sa défaveur. Ainsi, au lieu de grandir sereine, populaire et sociable, la timidité, résignation et hésitation étaient devenus des membres essentiels de son quotidien avec lesquels elle avait appris à composer et ce même si Scott l'incitait sans arrêt à laisser de côté ses craintes et s'affirmer comme la jeune femme qu'elle était réellement et qui aurait pu déplacer des montagnes.

Se redressant, suivant le mouvement comme un mouton, Céleste soupira et posa son verre sur la table basse de son salon avant de se diriger hors de son appartement en compagnie de ses amis. Fermant la marche, laissant le cliquetis de ses clés la distraire, elle jeta un dernier coup d’œil à la forêt proche avant de lui tourner le dos et apprécier les effluves de vin qui coulaient dans ses veines pour occulter toute peur qui risquerait de gâcher sa soirée. Agrippée par l'épaule, l'un des étudiants qu'elle appréciait tout particulièrement décida de la prendre sous son aile et lui frotta le crâne de son poing, faisant naître sur le visage de la brune une grimace amusée pensant au fin fond de son être qu'elle aimerait tant être aussi libre et expressive que les quatre gaillards illuminant sa soirée.

Des éclats de rire annoncèrent leur entrée tonitruante dans le bar. Plusieurs regarde se tournèrent en leur direction ce qui eu pour effet de la faire rougir mais, bien vite rassurée par la présence des siens, elle décida, pour la première fois, de ne pas se soucier du regard des autres et de continuer à rire sans se cacher. Croisant le regard d'un brun plutôt bien bâti, elle maintint l'échange un court instant et finit par s'asseoir, le voyant disparaître derrière la silhouette d'un de ses amis étudiant. Les cartes passèrent de mains en mains et tous eurent vite fait de choisir leur collation. Tous sauf elle. Et tout ça parce que Madame souhaitait avoir plus d'information sur tel ou tel cocktail avant de le commander ce qui avait le don d'amuser une fois de plus ses compères qui la laissèrent tout de même passer. D'une démarche plutôt assurée, le regard fixé sur le comptoir, elle s'approcha et adressa la parole au barman. Presque tous les cocktails furent cités et elle finit par se rabattre sur une Tekila Sunrise qu'elle entreprit de siroter avant de faire marche arrière. Seulement, un obstacle imprévu vint l'interrompre. De plus, la brune dont elle croisa le regard et qui provoqua un froncement de sourcil brisant le masque de sérénité recouvrant son visage contribua en une bousculade volontaire à ce qu'un quart de cocktail se déverse sur sa robe rouge feu qui prit une teinte cerise sous les effets du liquide. « Et merde ... » L'autre fille prit un air faussement gêné et s'excusa à l'à va vite, ne faisant même pas un geste pour essayer de réparer son erreur. Apparemment, elle avait d'autres chats à fouetter maintenant qu'elle avait eut ce qu'elle voulait. De plus, elle se permettait de la dévisager comme cela n'était pas permis. Céleste se contint. Les yeux de cette jeune femme ne lui étaient pas inconnus ... Seulement, elle était incapable de dire où est-ce qu'elle l'avait déjà croisée auparavant excluant les rues de Taleville, cela va de soit. Quelque chose en elle se réveillait, lui intimait que cette fille était mauvaise et ne lui voudrait que du mal, ne cesserait de la provoquer et la ferait certainement sortir de ses gonds si elle continuait à arborer cet air suffisant qui lui allait à merveille.

L'on dit parfois que l'indifférence est la meilleure des choses mais là, une main la poussait dans le dos et l'enjoignait à répliquer d'une tirade cinglante. Cependant, son cerveau avait beau se tourner et se retourner dans tous les sens, rien ne venait et elles restaient là, toutes deux, à s'observer en chien de faïence. Céleste n'était pas dupe ... Cette inconnue était fausse. Il n'y avait rien de bon dans son regard et alors que ses amis l'appelaient, elle les ignora pour se concentrer sur ce qu'elle pensait être une peste. Juger les gens au premier coup d’œil n'était pas dans ses habitudes mais à cet instant précis, son instinct prenait le dessus et n'instaurait aucun doute. « Tu comptes peut-être t'en tirer avec un simple désolé ? » Le ton était froid. Le reste de cocktail encore présent dans son verre n'attendait qu'une chose ... « Malheureusement pour toi, il m'en reste. » Contemplant la surface colorée de sa boisson, elle en avala une gorgée avant de, à son tour, commettre un impair et se laisser contrôler par cette petite voix diabolique qui grognait en elle et l'enjoignait à se venger. Ainsi, « Voilà, nous sommes quittes maintenant ... et contrairement à toi, je ne suis pas désolée. » Céleste était peut-être une petite pointure comparé à Noélie dont elle ne connaissait rien mais dont elle imaginait toute la perfidie, elle ne restait pas moins indifférente à la provocation de cette pimbêche alors que, habituellement, elle se serait tue et serait rentrée chez elle pour se changer. Quelque chose en cette brune au port de tête altier et à l'égo surdimensionné l'incitait à agir tout autrement ...

© charney


_______________________________

NEVER HAD MUCH FAITH IN LOVE OR MIRACLES
Never wanna put my heart on deny But swimming in your world is something spiritual I'm gonna get every time you spank the night
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: → Pioche ton RP | Noelie & Celeste   Aujourd'hui à 10:29

Revenir en haut Aller en bas
 

→ Pioche ton RP | Noelie & Celeste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bonne Pioche présente
» Quelle vitesse de pioche ?
» Limite de pioche
» [résolu]" Lame Pioche " vaut elle les coup ?
» pioche grandissante ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe In Magic :: Couverts ou baguettes ? :: The playground-