Partagez | 
 

 # Numéro 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: # Numéro 6   Ven 8 Mar - 10:19


DAILY TALE
« - behind every lie is a truth»

INTRODUCTION
Cet air, joyeux, ensorcelant qui imprime nos sourires sur nos visages, c’est bien le printemps ! Il se rapproche et cela se sent. Les températures augmentent petit à petit, les fleurs se mettent à s’ouvrir et on peut apercevoir le matin, quand le brouillard s’éloigne, un soleil éclairer notre petite ville. La nature n’est-elle pas incroyable, surprenante et la vie n’est pas fascinante ? Sans doute la curiosité vous pousse à vous demander pourquoi tant de poésie ? La réponse est simple, voilà un moment maintenant que Taleville est en paix. Car oui, c’est le mot ! Il était temps pour cette petite ville tranquille du Connecticut de retrouver ce calme qui faisait tout son charme.

Pourtant, on n’oubliera pas ce qui s’est produit durant l’année 2012. Année marquée à jamais et croit-on que 2013 serait mieux ? Absolument pas ! On ne peut pas décider que les choses changent subitement sous prétexte qu’on prend de bonnes résolutions où que c’est la nouvelle année. Nouvelle année, nouveau mois, nouvelle vie ? Mensonge. La vérité c’est que la paix qui est actuellement en ville, vient tout simplement du fait qu’on a commencé à reprendre nos vies quotidiennes. Pas de meurtrier dans les rues, pas de corps qu’on retrouve sur des tables de pique-niques, pas de chasse au trésor ou de bal masqué. Non, rien n’est prévu en ce moment est c’est ça qui est génial ! Nous nous laissons libre avec nous-même. Affronter nos propres problèmes, faire ce dont on a envie, continuer à avancer dans la vie sans de nouvelles inconnues dans l’équation.

Le printemps arrive avec cette mentalité de vouloir vivre, tout simplement. On se laisse aller, on se met à regarder les choses autrement. Taleville est une petite ville, mais ses alentours sont pleins de magie et de surprises ! Quelles sont les nouvelles en ce moment ? Rien de bien inquiétant, de bien traumatisant. Juste la mort d’un des membres du conseil. Ronnie Bannister de vas pas organiser le grand marché de fin hiver, non ! Et aussi surprenant que cela puisse paraître, juste après son fils légitime (aka l’homme qu’on veut tous pendre, mais on préfère laisser la police lui courir après. Je parle bien de Chandler) c’est Connor Stoker (vous aussi, vous pensez à ce type qui se cache dans son château ?) qui reçoit la place dans le conseil ! Et en plus d’un tel honneur, il va devoir s’occuper du marché.

Suis-je le seul à penser que c’est un scandale ? ▲

SPENCER WEBER - rédacteur en chef
PARUTION N°831 ;

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: # Numéro 6   Ven 8 Mar - 10:26


A LA UNE
Le printemps est bientôt là!

Ce n’est sans doute pas l’évènement le plus attendu de la ville, mais cela reste quand même l’un des plus gros. A l’approche de ce que l’on appelle le grand ménage de printemps, la plupart des habitants réservent un stand et un coin du centre-ville pour vendre leurs affaires durant le prochain mois à venir.
Ainsi, tous les mardi matins, les habitants auront la joie de pouvoir mettre le nez dans les affaires des autres. Avec un peu de chance, certains arriveront à vendre ce qui ne leur sert plus à rien depuis des années pour acheter ensuite d’autres trouvailles inutiles. C’est ainsi que ça se passe et on adore ça !

A Taleville, on a un gout prononcé pour mettre à profit notre petite communauté. On aime que les choses soient bien faites. Nous avons un maire sur de hauts talons capable d’affronter le pire comme le meilleur et un membre du conseil, prêt à prendre les bonnes décisions à faire de son mieux pour que la vie à Taleville soit la meilleure !
Nous sommes peut-être à quelques semaines du marché, mais certains se sont-ils demandés qui prendrait la place de Ronnie Bannister, habituellement derrière le grand marché de la ville depuis une bonne dizaine d’années ? Si son fils est loin de faire l’affaire, un inconnu est-il ce qu’il y a de mieux ?
« - C’est la première fois depuis la création du conseil de ville, qu’un membre n’est pas « officiellement » lié à une famille fondatrice. » précise l’un des plus anciens membres du conseil avant de rajouter : « - De toutes les familles, nous étions loin de nous douter que celle des Bannister s’éteindrait si soudainement. »

Qui est Connor Stoker ? D’où vient-il ? As-t-il réellement toujours vécu ici ? Le mystère qui entoure l’homme charismatique qu’est Connor est néanmoins douteuse. Doit-on réellement laisser une personne qui n’a jamais tenté de s’intégrer correctement à la ville avoir une place et un pouvoir au sein du conseil ? Doit-on respecter le souhait de Ronnie Bannister sous prétexte que c’est écrit dans son testament ? Faut-il laisser une chance à cet homme où courir le risque que ce simple changement bouscule les traditions habituelles de la ville ?


Eh bien, nous n’avons pas notre mot à dire puisque Connor fait bel et ben partie du conseil. Ainsi vont les choses. Et si cela est une première, il nous faut l’accepter. Les Stoker – si jamais un jour il fonde une famille – feront désormais partie des familles du conseil.

MALCOM D. - PAGE 2
PARUTION N°831 ;

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: # Numéro 6   Ven 8 Mar - 10:41



UN VISAGE PARMI LA FOULE
INTERVIEW DERosie Bennett

Pour cette parution, le journal à décidé de mettre à l’avant l’un des membres de notre équipe rédactionnelle. Fidèle à elle-même, Rosie Bennett fait partie de ces jeunes journalistes prometteurs qui ne passent pas inaperçu. Le Daily Tale a donc voulu lever le voile sur le mystère d’un des rédacteurs du journal les plus lus en ville :


- Rosie, si vous deviez vous décrire en tant que femme et journaliste, comment le feriez-vous ?

« - Je dirais tout d'abord que je fais partie de ces femmes que l'on n'oublie pas. Je savais que j'étais destinée à de grandes choses, je veux dire, regardez-moi, ne suis-je pas magnifique ?! J'étais faite pour être journaliste, je l'ai senti dès ma naissance. J'ai un très bon feeling avec ses choses là, c'est inné. Quoiqu'il en soit je peux vous dire que mon nom deviendra célèbre un jour, et vous verrez mon visage placardé dans toutes les capitales ! Je ne serai pas une femme, ou une journaliste. Je serai LA FEMMALISTE.»

- Vous avez pleinement confiance en qui vous êtes et ce que vous êtes. Serait-il possible qu’un jour, vous preniez la place de rédacteur en chef ?

« - Oh grand dieu non ! (rires) Evidemment, j'ai une totale confiance en moi. N'importe qui voudrait être moi. Mais s'il arrivait un jour que l'élève dépasse le maître, j'irai probablement m'installer ailleurs, dans une plus grande ville qui m'offrirait plus de possibilités. Je suis bien à Taleville, j'aime cette ville, mais personne ne gère mieux ce journal que vous, Spenc... hm, monsieur Weber.»

Vous verriez les choses en grand donc ? Avez-vous déjà imaginé ce que serait votre vie dans quelques années ?

« - Je vois toujours les choses en grand, je place la barre haute, c'est pour cela que j'en suis ici aujourd'hui. On a rien sans rien, la bonne étoile n'existe pas les enfants, il faut faire en sorte que les choses arrivent, il faut s'en donner les moyens. (se vernit les ongles) Je ne vous cache pas que j'ai déjà imaginé que ce serait effectivement mon train de vie plus tard. Rédactrice en chef dans une ville immense. Être célèbre, admirée et jalousée. Je veux devenir une légende, rester gravée dans les mémoires ! Et j'y arriverai. »

- Avec votre ambition, il ne serait-pas étonnant que vos rêves se réalisent. Nous sommes en 2013 aujourd’hui, des choses à dire sur ce qui s’est produit en 2012 ?

Ne me dites pas que vous croyez à la poussière de fée vous aussi *rires* Ce ne sont que des sornettes qui nous rendent faibles et feignants. Je préfère appeler cela mes projets plutôt que mes rêves. L'année dernière, j'en avais, mais je les ai mis en suspend. Il y a quelques mois des tragédies, des crimes, des scandales se sont produits à Taleville, et je vais vous dire, avec ça je n'ai jamais été aussi bien payée ! (rires) Néanmoins, j'ai perdu une amie très chère, et je voudrais lui rendre hommage dans cette interview. Elle s’appelait Katherine, n'oubliez jamais son nom.

Justement, vous étiez très proches. Est-ce que vous auriez quelque chose à lui dire ? A elle ou encore parlons de Chandler Bannister. Cela fait peut-être un moment maintenant, croyez-vous qu’il est toujours en ville où qu’il a fuit très loin ?

« - Je suis la dernière personne à laquelle elle a parlé quand... quand c'est arrivé. Si elle était là, j'aimerais qu'elle sache qu'elle comptait beaucoup pour moi, et qu'elle me manque. Quant à ce rat de Bannister, Chandler de mes deux, je lui dirais qu'il n'est qu'un lâche ! J'espère pour lui qu'il a fui très loin car si je le croise, je lui arrache la tête avec mes ongles manucurés, la fait bouillir dans du crottin de cheval, la découpe en plusieurs morceaux et la donne à manger aux corbeaux. Hm. (se recoiffe) »

Je crois que beaucoup feraient la même chose que vous (pour ne pas dire moi aussi). Un dernier mot pour les lecteurs du journal qui souhaitent en apprendre plus sur vous ?

«- Oui, absolument ! Vous qui me lisez, sachez que je suis célibataire. Incroyable je sais. Vous devez vous dire, une belle femme telle que moi... et pourtant ! Messieurs je suis ouverte à toute proposition, mais j'ai mes petites conditions ! Pour plus de détails reportez-vous à mes coordonnées qui figurent en bas de page. Je vous attends les étalons. Et pour finir, je voudrais remercier ma famille, surtout ma soeur, et mon unique ami, monsieur Weber, qui fait un travail formidable. Merci à tous, je vous aime. Et comme dirait Marion Cotillard : THANK YOU LIFE, THANK YOU LOVE.»


Spencer W. - PAGE 23
PARUTION N°831 ;

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Do you think i'm impressed ?


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 2866
→ LOGEMENT : DERNIÈRE ÉTAGES DU DAILY TALE DEPARTEMENT.
→ JOB(S) : RÉDACTEUR EN CHEF DU DAILY TALE ;
→ HUMEUR : MAUVAISE - J'AI PERDUE UNE AMIE ET JE VAIS PEUT-ETRE DEVENIR PAPA... PUTAIN...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: # Numéro 6   Ven 8 Mar - 10:43


Les Paroles du Loup

Comme à chaque fois, le loup s’est faufilé dans les rues de la ville, marquant d’une belle croix les choses qui ont marqué son attention. Et comme à chaque fois, la rédaction du journal n’a pas son mot à dire sur ce qui va suivre. Parce qu’on mérite tous de savoir la vérité sur ceux qui vivent à deux pas de chez nous. De savoir ce qui se cache vraiment derrière des sourires faux. Vous êtes prêts à plonger avec dans la vie des autres ?

Connor Stoker, membre du conseil ? RIEN A FOUTRE. Voilà, ceci n’étant pas très journalistique, je l’admets. Mais que voulez-vous, j’ai été très déçu par la plupart d’entre vous alors que je vais faire très cours. Pas mal d’entre vous ne se rendent pas compte des bêtises qu’ils peuvent faire. Vous pensez que je suis qu’un sms qu’on reçoit un matin. Que je ne suis que quelques lignes qui apparaissent dans le journal. Oh, mais vous êtes tellement loin du compte ! Le journal parle de marché, de paix et de tradition ?

Mais est-ce réellement intéressant ? Franchement, qui va prévoir d’aller acheter une nouvelle petite valise ou encore un nouveau jouet périmé pour son gamin lors du marché ? Non, ce qui vous intéressant tous ce sont les muffins et le café le matin. Et surtout, le fric après avoir vendu tout un tas de conneries. Je vais me limiter à quelques lignes superficielles cette fois, parce que pour la première fois, j’ai d’autres chats à fouetter. Mais patientez. Je n’ai peut-être pas le temps de lever le voile sur chacune de vos petites têtes, mais croyez-moi, vous aurez tous à faire à mes sms « insignifiants » très vite. Et à ce moment-là, on verra bien si vous continuez à trouver ça si « inutile » et « sans intérêt. » Croyez-moi, je sais exactement de quoi je parle.

Parce que je vous connais, mieux que vous vous connaissez.


LE LOUP - PAGE 43
PARUTION N°831;

_______________________________




    DEEP INSIDE MY HEART;
    a simple,real, true love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: # Numéro 6   Aujourd'hui à 7:59

Revenir en haut Aller en bas
 

# Numéro 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Numéro SMS
» connexion avec numéricable
» scellé numéro 4
» Le roi Phar , projet numéro 2
» Après Numéricable je passe sur sfr box

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe In Magic :: Daily Tale-