Partagez | 
 

 (m) RICHARD MADDEN ▽ don't touch the cat without a glove

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Modo | OH YEAH
toothless. i could've sworn you had teeth.


→ INSCRIT DEPUIS : 07/01/2013
→ MESSAGES : 248
→ LOGEMENT : dans une vieille grotte - non j'déconne, plus sérieusement, dans un appartement, dernier étage.
→ JOB(S) : fut un temps j'étais étudiant en histoire nordique, maintenant, simple assisant à la bibliothèque - de quoi payer le loyer.
→ HUMEUR : explosivement curieuse.



MessageSujet: (m) RICHARD MADDEN ▽ don't touch the cat without a glove   Ven 11 Jan - 23:31

Silas Wharol
CRÉDIT - TUMBLR/FANPOP

« Il était botté jusqu'à la ceinture. »
"This is something that everyone knows :"

NOM & PRÉNOM(S) : Silas Wharol ♦ DATE DE NAISSANCE ET AGE : date au choix, âgé de 26 ans. ♦ ORIGINE(S) : au choix pareillement. ♦ EMPLOI ET/OU ETUDE(S) : je le voyais bien bosser à la clinique vétérinaire, mais après c'est comme bon vous semble. ♦ STATUT : ah, célibataire !

CHAPTER ONE ♦ "Le passé."



LE CONTE ♦ le maître chat ou le chat botté
PERSONNAGE ♦ le dit chat botté
EN PLUS ♦ alors alors, concernant cette partie, vous voyez chat botté du coup vous vous imaginez l'adaptation à la shrek. Malheureusement, je vous prierais s'il vous plaît de prendre le vrai conte du chat botté. Du coup vous devrez vous renseigner sur son cas, après le personnage n'est pas bien différent, il reste une bestiole rusée et tricheuse pour arriver à ses fins. Après vous pouvez pourquoi pas, essayer de faire un mélange des deux personnages si par exemple, vous voulez garder ce sens du rythme ou que sais-je !

CHAPTER TWO ♦ "Le présent."


Concernant son passé, je n'ai pas réellement de choses à vous dire. Je vous laisse gérer, s'il a bien vécu ou mal vécu, s'il était pauvre ou riche selon l'adaptation que vous voulez faire. En bref, c'est carte blanche. Il faut juste savoir deux-trois choses à son propos. Malgré qu'à ces jours il ai un métier stable, il n'en est pas moins kleptomane compulsif et chez lui il a toute une collection de portes-feuilles qu'il a volé. Bien évidemment, ce n'est pas un mauvais bougre et il n'ira jamais jusqu'à utiliser la violence. Il ne le fait pas réellement exprès, c'est ainsi voilà tout. Il doit piquer ce Silas.

Une dernière chose à savoir, il a emménagé dans le même immeuble que Ruben il y a de cela trois ans. Or ils ont commencés à communiquer il y a de cela à peu près un an. Silas voulant lui piquer quelque chose il s'est lamentablement loupé pour la première fois de sa vie. Ce qui bien évidemment a mis Ruben hors de lui. Un début assez difficile certes, malgré tout, petit à petit, ils ont commencés à se chercher, Ruben voyant même ses vols comme un jeu. L'un cherche l'autre sans ménagement, rien n'est parfait et pourtant ils le vivent au mieux. Certes ils ne se connaissent pas comme leurs poches, et il y a bien des zones d'ombres que Silas ne connait pas à propos de Ruben. Malgré tout, quelque chose de plus profond s'y cache. Le jeune bougon s'étant peut-être plus attaché que prévu au pick-pocket - ce qui lui fait un peu plus peur qu'autre chose et bien des fois il s'emporte sans que Silas ne comprenne pourquoi. :huhu:

Caractériellement Silas est : borné, charismatique, souriant, rusé, arrogant, perfectionniste, curieux, râleur, revanchard, expressif, optimiste, inconscient, joueur, volontaire, intuitif.

Donc voilà grosso modo ce que je pensais du personnage de Silas. I love you


"You and me & no one else."

RUBEN NOGARD (KROKMOU-DRAGONS) ♦ LA MÉCANIQUE DU COEUR
silas et ruben, 26 et 24 ans - Taleville, quartier résidentiel

Courir, toujours plus vite, toujours plus haut et jusqu'à en perdre haleine. Trop tard, quelle bêtise de se faire avoir d'une telle façon, au bout du compte je suis ce genre de personne à me faire avoir quoi qu'il puisse en coûter. Alors que je vois cette ombre au loin se glisser dans une immense bâtisse - qui cache aussi mon appartement -, je me met à gravir les escaliers deux par deux. Et arrivant face à la porte dorénavant claquée, je tambourine avec une force telle que même dans ces moments-là je n'arrive pas à me reconnaitre. Alors qu'une certaine colère m'envahit, petit à petit, je cerne le côté comique de la chose. Une fois Silas a essayé, il s'est loupé, une deuxième fois à nouveau, et faut-il croire que la troisième est toujours la bonne ? Bien évidemment. Roulant des yeux d'une manière désespérée. « Nom de dieu tu vas ouvrir cette fichue porte ?! » Croisant mes bras sur mon torse, j'attends. Ce voleur de pacotille, ce kleptomane dans toute sa splendeur. Rien ne nous poussait à nous rencontrer, si ce n'est sa tentative de me piquer mon porte-feuilles. Au départ, bien évidemment, ma seule idée était de lui arracher la mâchoire et j'en passe. Pourtant, Silas a su habilement jouer des mots, des phrases et d'un certain charme pour s'en tirer au mieux. Qu'est-ce qui me pousse à continuer à lui parler ? Qui le sait vraiment. Peut-être parce qu'il habite deux étages en dessous du mien, oui, c'est effectivement une chose à ne pas négliger. Attendant presque avec une certaine patience qu'il ouvre la porte, je n'ose faire à nouveau un geste. Même si je ne le connais pas autant que Grim, il n'empêche que c'est un homme bien trop buté et qui sait que mes accès de colère ne sont pas des légendes. Haussant les sourcils, c'est alors qu'un grincement se fait entendre et personne pour m'accueillir derrière. Poussant un peu plus pour me laisser voir ce qui s'y passe, mes yeux s'écarquillent à la vue de l'appartement. La bouche entre-ouverte, la première fois que je pose mon pieds dans l'entre du malfrat pas si mauvais que cela. Des meubles certes, mais pour décorer tout cela, des portes-feuilles de toutes les couleurs, soigneusement rangés dans ce couloir. Secouant alors ma tête pour revenir à mon but principal je jette mes yeux sur toutes les salles, ni dans la cuisine, et un son qui débarque d'une pièce. Le salon. Le voilà dans toute sa splendeur, tenant entre ses mains mes papiers. Je tends la main, lui laissant une chance de me les rendre en toute diplomatie. « Tu crois pas que je vais te les rendre aussi facilement ? » Mes sourcils se baissant pour donner une mine ô combien blasée, nos yeux se croisent et un combat ne peut qu'en ressortir. « T'es sûr ? » Alors que monsieur hoche la tête calmement. Je mime pour complète dernière chance un compte à rebours à partir de dix. Bien vite arrivé à cinq, je le vois reculer avec ce sourire narquois scotché aux lèvres. Arrivé à zéro je me jette à sa poursuite. Ah ! Quel beau jeu que celui du chat et de la souris. Qui va se faire dévorer ? A tout les coups celui avec la langue trop bien pendue. Une course effrénée dans ce grand salon, un saut et puis un bruit sourd. Boum, crac. Le parquet qui se retrouve témoin de la violence de cet acte. Silas allongé sur le sol, dos surement brisé à l'heure qu'il est, et moi au dessus de lui allongé avec une telle nonchalance que j'en viens à partir dans un monstrueux fou-rire, tout en ne perdant de vue ce que je cherche. Mes mains farfouillent, cherchant les siennes et lui continue de gigoter. Or ce qui peut jouer en ma faveur est bien ma force. Je plaque ses poignets au sol et le fixe, regard cinglant, essayant de calmer ce haussement d'épaules rythmés que me provoque mes rires. « Tu vas me dire où il est, ou je te jure que je te dévisse la tête. » Mimant un air sérieux pour qu'il comprenne ma menace - qui bien évidemment ne prendra pas lieu, il hausse ses sourcils, toujours ce sourire scotché au visage. « Tu sais, ça risque d'être difficile les mains collées au sol. Enfin après c'que je dis ... » Pourtant sa phrase montre une certaine logique. Relâchant la pression que je peux faire, je me laisse rouler sur le côté et me redresse pour finir simplement assis en tailleur. Je vois bien qu'il tente de se remettre de ses émotions et je ne peux qu'en avoir une certaine fierté. Coeur claquant contre mon torse à grande vitesse à cause de cette folle course et de cet amusement presque crétin que je peux avoir et que lui aussi ne cesse de faire ressortir. Passant une main dans sa tignasse bouclée, l'autre se glisse dans sa poche pour en ressortir l'objet de mes désirs. Malheureusement, Silas ne se laisse pas avoir si facilement. Le fourbe préfère me tendre le porte-feuille et quand je désire à l'avoir, il recule. Fronçant mes sourcils, presque agacé, cette fois-ci je m'approche plus que prévu de lui. Son bras se lève en l'air, je fais de même et deux visages bien trop proches à mon goût. Mon sang ne fait qu'un tour, mon estomac se crispe et ses yeux m'arrachent un courant électrique. D'un coup bref et non prévu, je lui arrache de sa main et me recule, me levant aussi par la même occasion. « Wharol gare à toi la prochaine fois que j'te reprends à me piquer quelque chose. » Rire sec m'échappant du coin des lèvres, je ne perçois qu'un mince haussement d'épaules et surtout un pétillement dans ses yeux clairs. Soupirant d'une manière désespérée, je me dirige simplement vers la sortie. C'est un peu ce changement de quotidien, cette dose d'adrénaline dans la journée, la course du type volé. Si la taquinerie est d'office de puis notre rencontre, l'entente parfaite est impossible, tout est bon pour se mettre dans la figure avec un sourire carnassier au visage. Se pousser un peu à bout sans le vouloir, fuis-moi je te suis, suis-moi je te fuis. Crétin, stupide, inutile, un jeu de gamins certainement. Pourtant je me complais à y plonger tête baissée dans cette gueule de loup. Et le pire ? C'est que la sensation n'est que trop agréable quand je me retrouve à ses côtés, malgré son orgueil démesuré et ses phrases trop bien tournées. Et pourtant, petit à petit, Silas me dévore le coeur.


_______________________________

J'avais toujours entendu dire qu'à l'instant de votre mort, votre vie entière se déroule devant vos yeux en une fraction de seconde. Tout d'abord cet instant dure beaucoup plus longtemps qu'une fraction de seconde, il s'étend jusqu'à l'infini comme un océan de temps.


Dernière édition par Ruben Nogard le Sam 12 Jan - 0:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modo | OH YEAH
toothless. i could've sworn you had teeth.


→ INSCRIT DEPUIS : 07/01/2013
→ MESSAGES : 248
→ LOGEMENT : dans une vieille grotte - non j'déconne, plus sérieusement, dans un appartement, dernier étage.
→ JOB(S) : fut un temps j'étais étudiant en histoire nordique, maintenant, simple assisant à la bibliothèque - de quoi payer le loyer.
→ HUMEUR : explosivement curieuse.



MessageSujet: Re: (m) RICHARD MADDEN ▽ don't touch the cat without a glove   Ven 11 Jan - 23:32



"C'que je veux."

TOI. OUI TOI. :huhu:
Bonjour ou bonsoir, et merci de porter attention à ce scénario avec le parfait Madden. J'vais essayer d'être rapide pour pas tirer ça en long, large et travers ! Pour commencer l'avatar est juste pas négociable, ouais je suis désolé mais Madden est magique puis sincèrement, Kit et Richard ça peut faire un ship tout sympathique. :huhu: Pour le pseudo, j'avoue apprécier beaucoup Silas et donc du coup Wharol et vu que j'utilise tout ça dans ma fiche, ce serait chouette de garder quoi. Après si ça pose un réel soucis, on peut voir pour une négociation. Comme tu peux le voir, j'laisse pas mal de libertés sur le personnage, du coup faudra pas hésiter à bien se l'approprier ! Que dire ? Comme tu peux voir, le lien est plus ou moins ambigu, du genre j'te cours après mais pas trop avec un fond malgré tout - du coup faudra développer ça en RP. :fuh: Pour l'activité j'demande pas la lune, une réponse toute les deux semaines ça me va largement, je sais qu'on a tous une vie et tout le bordel.

Donc pour boucler je dirais que si tu as des questions n'hésite pas à MPotter. Et si jamais tu prends Silas, bah écoute : je te fais des bébés, je suis ton esclave jusqu'à la fin de ma vie, et je te vouerais un culte. Voilà. :huhu: :fuh:


_______________________________

J'avais toujours entendu dire qu'à l'instant de votre mort, votre vie entière se déroule devant vos yeux en une fraction de seconde. Tout d'abord cet instant dure beaucoup plus longtemps qu'une fraction de seconde, il s'étend jusqu'à l'infini comme un océan de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dead or alive
PUSS IN BOOTS


→ INSCRIT DEPUIS : 19/01/2013
→ MESSAGES : 153
→ LOGEMENT : petit appartement dans immeuble bon marché du centre
→ JOB(S) : assistant à la clinique vétérinaire et bandit pickpocket hors-la-loi à ses heures perdues, donc souvent
→ HUMEUR : joueuse et narquoise



MessageSujet: Re: (m) RICHARD MADDEN ▽ don't touch the cat without a glove   Sam 19 Jan - 17:24

Miaou J'aimerais bien voir deux trois choses avec toi pour pas faire n'importe quoi de ton pv qui déchire tout Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modo | OH YEAH
toothless. i could've sworn you had teeth.


→ INSCRIT DEPUIS : 07/01/2013
→ MESSAGES : 248
→ LOGEMENT : dans une vieille grotte - non j'déconne, plus sérieusement, dans un appartement, dernier étage.
→ JOB(S) : fut un temps j'étais étudiant en histoire nordique, maintenant, simple assisant à la bibliothèque - de quoi payer le loyer.
→ HUMEUR : explosivement curieuse.



MessageSujet: Re: (m) RICHARD MADDEN ▽ don't touch the cat without a glove   Sam 19 Jan - 17:35

OMG mon kleptomane adoré. :fuh:
Y'a pas de souciiiis, je suis tout ouï. :huhu:

_______________________________

J'avais toujours entendu dire qu'à l'instant de votre mort, votre vie entière se déroule devant vos yeux en une fraction de seconde. Tout d'abord cet instant dure beaucoup plus longtemps qu'une fraction de seconde, il s'étend jusqu'à l'infini comme un océan de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dead or alive
PUSS IN BOOTS


→ INSCRIT DEPUIS : 19/01/2013
→ MESSAGES : 153
→ LOGEMENT : petit appartement dans immeuble bon marché du centre
→ JOB(S) : assistant à la clinique vétérinaire et bandit pickpocket hors-la-loi à ses heures perdues, donc souvent
→ HUMEUR : joueuse et narquoise



MessageSujet: Re: (m) RICHARD MADDEN ▽ don't touch the cat without a glove   Sam 19 Jan - 17:38

Alors je poste ma fiche pas totalement finie et t'envoie bientôt un mp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (m) RICHARD MADDEN ▽ don't touch the cat without a glove   Aujourd'hui à 23:47

Revenir en haut Aller en bas
 

(m) RICHARD MADDEN ▽ don't touch the cat without a glove

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Madden 11
» iTagX iPhone & iPod Touch & Safari
» Briefing de la Mission 00D14 ( Salle de brief du Blue Touch) ( Adj Freeman, Ost, La Firebirds)
» Charly Acciari - Touch My Electro
» The Jacky Touch'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe In Magic :: Ils sont déjà là-