Partagez | 
 

 Are you insane? [Jude & Harysta]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin | I'M THE BOSS
« For a moment, just a moment, lucky me »


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 1045
→ LOGEMENT : Petite maison en bordure de la ville, plus près du lac que du centre-ville.
→ JOB(S) : Gérante d'un bar à cocktails sur la plage du lac bordant Taleville.
→ HUMEUR : Envie de faire trempette...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Are you insane? [Jude & Harysta]   Jeu 10 Jan - 21:40



Are you insane? feat L. Jude-Mei Roseberry

C’est fatiguée que j’arrivai au bar ce matin-là. Je dormais mal depuis quelques nuits, et j’avais du mal à récupérer. La raison n’était autre que le bal, bien évidemment, et tout ce qui s’en était suivit. Ce Chandler que je ne connaissais pas mais qui avait l’air de bien mettre son bordel, me laissait perplexe. Lors de l’événement, si j’avais reçu mon invitation et m’y étais redue, j’avais été très hésitante et étais restée en retrait, ne connaissant pas grand monde. Bon, j’avais les têtes habituées du bar que j’avais poliment saluées, mais je ne m’y étais pas réellement sentie à ma place. Alors quand ça avait commencé à tourner au cauchemar, je n’avais pas fait long feu. Lorsqu’on est à l’arrière, sans personne à vos côtés, il n’est pas difficile de s’en aller sans se faire remarquer. J’étais rentrée chez moi en précipitation, un peu maniaque sur les bords. Depuis, je vérifiais constamment que tout était correctement fermé au moins deux fois. Si Chandler avait pu se glisser ainsi dans la foule, qui sait où il pouvait se fourrer ?

Je ne pensais pas en m’installant à Taleville que j’allais assister à autant de choses. De fait, je n’y étais absolument pas habituée et c’est pourquoi je dormais mal, depuis. Je ressassais, et même si ça n’était pas bon, je n’y pouvais rien. Ça finirait bien par se tasser. On ne voyait pas un mort tous les jours, pas vrai ? Ou une morte, en l’occurrence… Voilà pourquoi j’étais donc lessivée en arrivant au travail. Fort heureusement, il n’y avait jamais grande activité le matin. Mais je devais m’occuper d’ouvrir, et installer la salle pour l’accueil des clients. Servir des cafés le matin était plus calme que s’occuper des cocktails et autres boissons en soirées. C’est donc avec une grande inspiration que je commençai ma journée. Et je n’étais finalement pas mieux lotie ici que chez moi. En milieu de matinée, les clients étaient déjà assez nombreux. Et qui disait petite ville disait têtes familières, et disait échange de potins. Le dernier ? La tentative de suicide de Jude, présentement à l’hôpital.

Je faillis lâcher une tasse en l’entendant sortir de la bouche d’un homme assis au comptoir, discutant avec d’autres habitants. Les informations ne traînaient pas à Taleville, j’avais rapidement pu le constater. Une tentative de suicide ? Qu’est-ce qui avait bien pu se passer ? Dans sa tête, surtout. Je restai figée quelques longues secondes avant de prendre la décision de me rendre à l’hôpital. J’allai voir un des serveurs. « Tu peux t’occuper du bar un moment ? J’ai une course à faire. » Il était adorable et ne rechigna pas. Je pouvais bien m’absenter de toute façon, je restais la patronne. Je repris la voiture en direction de l’hôpital, où je me garai sans attendre. En entrant, je demandai la chambre de Jude et me rendis à son étage. Je ne cherchai pas bien longtemps et frappai à peine avant d’entrer. Elle était seule, dans son lit. Je déposai mon sac à ses pieds sans ménagement et plantai mes mains sur mes hanches. « Mais qu’est-ce qui s’est passé ? » Je ne savais pas comment me comporter. Etais-je outrée ? Triste ? Surprise ? Les trois à la fois je crois. En tous cas, cette nouvelle m’avait fait une sacrée peur…
code par (c) eylika. gif de tumblr


_______________________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
❝I'M TRITON AND ATHENA'S GRAND DAUGHTER, DEAL WITH IT❞
« For a moment all of me is alive and at home in the sea, i'm swirling and twirling so graceful and grand not stubbing my toes, getting stuck in the sand, for a moment life is cool, i'm splashing the worlds biggest pool, this is more than my thoughts ever thought it could be, for a moment, just a moment, lucky me. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JUDE-MEI Ϟ to believe in an another world


→ INSCRIT DEPUIS : 11/05/2012
→ MESSAGES : 1418
→ LOGEMENT : elle habite à présent dans une petite maison de quartier
→ JOB(S) : photographe professionnel travaillant pour le Daily Tale
→ HUMEUR : Très mauvaise, au plus bas.



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Are you insane? [Jude & Harysta]   Dim 13 Jan - 11:02


“ – I feel lost, sad and abandoned... But, am I insane ?
Harysta Mendler & Jude-Mei Roseberry

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Les choses s’étaient passées trop vite, et j’avais peu réfléchi aux conséquences de mes gestes. Mais après tout, je m’en fichais bien. Conséquences ou pas, au final qu’importe. Tout ce que j’avais voulu était de rechercher un endroit où la douleur s’estomperait voire, disparaîtrait complètement. Car oui, j’avais trop mal. Spencer m’avait complètement blessé au plus profond de moi. Quant à moi, je me dégoûtais. Dégoûter d’avoir rien dit à Spencer à propos de cette grossesse inattendue. Dégoûter d’avoir menti (en quelques sortes il n’avait pas tord) à mon petit ami. J’avais fait une terrible erreur et je m’en étais affreusement voulu… Tout ceci pouvait donc justifier mon geste. Quel geste ? Celui d’être sortie de mon lit, celui de m’être dirigée dans la salle de bain et d’avoir ingurgité plusieurs médicaments à la fois… Pas la peine de vous faire un dessin, je pense que vous avez enfin compris. Ce geste pouvait aussi trouver une énième explication : ce bébé. J’avais voulu le tuer…

Je me réveillai enfin. Je ne savais pas depuis combien de temps je m’étais endormie. Je ne savais plus distinguer ce qui relevait du cauchemar, du rêve ou de la réalité. Où étais-je ? La lumière me brulait les yeux. Alors, je les refermai rapidement. C’était mieux ainsi. Alors une question me vint à l’esprit : que s’était-il passé ? Ce fut là que je revis certaines images : Spencer en colère, celui-ci quittant la chambre de l’hôpital en claquant la porte, la salle de bain, une main tremblante rempli de médicaments… Ma tentative de suicide. J’éclatai alors soudainement en sanglots, étrangement horrifiée par mon acte. J’avais voulu mettre fin à ma vie. Comment avais-je pu penser à ce genre de choses ? Et puis, une seconde question me vint également à l’esprit : le bébé ? Etais-je encore enceinte ? Le bébé était-il encore vivant ? Mes sanglots cessèrent peu à peu face à ce questionnement. Quelque chose me revint alors : j’avais voulu tuer le bébé. Cependant, mes pensées furent dissipées lorsque la porte s’ouvrit. J’ouvris les yeux, essayant de sourire (en vain) à l’infirmière. « Ah ! Vous voici enfin réveillée ! Comment allez-vous ? » me demanda la jeune femme, avec un sourire aimable. « Ca va. J’ai mal à la tête. » répondis-je, réservée. « En tout cas, Mademoiselle Roseberry, vous avez eu de la chance. Si une infirmière n’était pas venue vous voir pour votre visite quotidienne, vous serez certainement morte à l’heure qu’il est… De même pour votre bébé. Votre acte ne l’a pas touché. Remerciez le bon dieu… » dit-elle, toujours avec le même sourire, tout en faisant certaines vérifications médicales concernant mon cas. Je restais silencieuse, quelque peu abasourdie par les révélations faites par la jeune femme. Je me répétais : et merde, t’es une débile… « Je reviens vous voir dans quelques heures pour voir si votre état est stable. Et on ira faire également une échographie. » rajouta-t-elle, en se dirigeant vers la porte pour sortir. A nouveau seule, je posai ma tête sur le matelas, soupirant de désespoir. A coup sûr, la nouvelle allait très vite se répandre… Si ce n’était pas déjà fait. Passant une main sur le front, j’entendis une seconde fois la porte s’ouvrir. Revenait-elle ? Revenait-il ? Mais, je vis une figure féminine : Harysta. Venait-elle pour me faire la leçon ? Probablement.

« Mais qu’est-ce qui s’est passé ? » me demanda-t-elle, en plantant ses mains sur ses hanches. Je me mordis soudainement la lèvre, honteuse. Les gens le savaient déjà. Qu’allaient-ils penser de moi à présent ? Et Spencer ? S’en fichait-il ? Souhaitait-il ma mort ? « Je ne sais pas. » répondis-je, lourdement, baissant les yeux. Je n’osai même pas la regarder. « Mais, une chose est sûre : le bébé est encore dans mon ventre. » rajoutai-je, ne sachant plus quoi penser.

_______________________________


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    L'AMOUR EST LE PLUS PUISSANT DES POUVOIRS.On dit que rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout nos efforts pour l’ignorer (c) sunday.


Dernière édition par L. Jude-Mei Roseberry le Jeu 31 Jan - 20:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | I'M THE BOSS
« For a moment, just a moment, lucky me »


→ INSCRIT DEPUIS : 30/04/2012
→ MESSAGES : 1045
→ LOGEMENT : Petite maison en bordure de la ville, plus près du lac que du centre-ville.
→ JOB(S) : Gérante d'un bar à cocktails sur la plage du lac bordant Taleville.
→ HUMEUR : Envie de faire trempette...



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Are you insane? [Jude & Harysta]   Jeu 31 Jan - 20:20



Are you insane? feat L. Jude-Mei Roseberry

Je me rendis compte que je ne devais pas y être allée de main morte. Mais qui aurait été calme dans une situation pareille ? On n’allait pas se foutre d’une telle information, ou venir en disant « et alors ? ». Non, je me sentais un minimum touchée. Et puis, il s’agissait de Jude, et ça m’affectait tout de même plus que s’il avait été question d’une quelconque autre personne de la ville que je ne connaissais pas, ou seulement de vue. Les clients, j’en voyais un certain nombre au bar, et j’étais loin de mettre un nom sur chaque visage. Bien sûr, j’avais mes habitués, mais c’était différent ; et plus facile. Jude se mordit la lèvre et je m’en voulus un peu pour m’être montrée si brusque. Cependant, elle avait voulu mettre fin à ses jours, j’avais mes droits de me sentir concernée et surtout colérique. On ne mettait pas fin à ses jours ainsi. Surtout pas après tous les événements qui s’étaient produits en ville depuis peu. Il fallait saisir les petites choses de la vie qui vous faisaient sourire et s’y raccrocher. « Je ne sais pas. » Je soupirai sans pour autant en faire des tonnes. La ménager, ce n’était peut-être pas si mal, après réflexion. Elle détourna le regard, et j’eus l’impression d’être la grande sœur qui devait s’occuper de la plus petite après le décès de leurs parents. Dans le cas présent, je me sentais d’obligation de lui passer un savon, mais même si l’intention était là, l’envie elle s’en allait.

« Mais, une chose est sûre : le bébé est encore dans mon ventre. » La colère retomba quelque peu. Finalement, je me laissai tomber à côté d’elle sur le lit. Je souris faiblement pour la rassurer, l’obligeant à me regarder. Je n’allais pas la juger, elle devait le savoir. J’avais juste besoin de comprendre, d’où mon comportement. Mais je n’allais certainement pas lui lâcher des atrocités au risque de la voir chuter dans une dépression. Elle n’avait pas besoin de ça. « Bon, c’est déjà une bonne nouvelle, non ? » Elle ne pouvait pas décemment penser à détester un être qui était à peine plus grand qu’une noix. Enfin, je ne savais pas exactement de combien de mois elle était enceinte, mais le petit ne pouvait pas être encore bien grand à en juger l’état de son ventre. Même si Spencer n’en voulait pas, on ne pouvait pas haïr un bébé. Elle n’était pas adolescente, et tout à fait en âge d’avoir un bout de choux en charge. Si ça pouvait être une chose positive pour son esprit, qui pouvait l’apaiser et lui redonner le sourire, pourquoi cracher dessus ?

Je finis par lui prendre la main. Même si je trouvais inconcevable qu’on veuille mettre fin à ses jours, je pouvais éventuellement en comprendre les raisons. La question était : souhaitait-elle recommencer ? Et réussir cette fois ? Je tentai de capter son regard et une fois que ce fut fait, j’affichai un sourire à la fois triste et encourageant. « Allez, ça va aller. » La vie était trop courte pour qu’on n’en voie que les mauvais côtés. Ça pouvait paraître très – trop – philosophique, mais c’était la vérité, non ? « Est-ce tu voudrais rester à la maison pendant un moment ? » C’était le moins que je pouvais faire, lui proposer de la compagnie. L’objectif était de la remettre sur pieds et qu’elle s’en sorte avec cette grossesse, dans le cas où Spencer ne veuille pas d’elle maintenant. Si je pouvais au moins servir à cela, j’en étais évidemment ravie. A quoi servent les amies si ce n’est s’entraider, je vous le demande ?
code par (c) eylika. gif de tumblr


_______________________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
❝I'M TRITON AND ATHENA'S GRAND DAUGHTER, DEAL WITH IT❞
« For a moment all of me is alive and at home in the sea, i'm swirling and twirling so graceful and grand not stubbing my toes, getting stuck in the sand, for a moment life is cool, i'm splashing the worlds biggest pool, this is more than my thoughts ever thought it could be, for a moment, just a moment, lucky me. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JUDE-MEI Ϟ to believe in an another world


→ INSCRIT DEPUIS : 11/05/2012
→ MESSAGES : 1418
→ LOGEMENT : elle habite à présent dans une petite maison de quartier
→ JOB(S) : photographe professionnel travaillant pour le Daily Tale
→ HUMEUR : Très mauvaise, au plus bas.



MY LIVES ARE AWESOME ;
EVERYONE HAS A FRIEND :

MessageSujet: Re: Are you insane? [Jude & Harysta]   Sam 2 Fév - 14:23


“ – I feel lost, sad and abandoned... But, am I insane ?
Harysta Mendler & Jude-Mei Roseberry

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] « Bon, c’est déjà une bonne nouvelle, non ? » me dit-elle en guise de réponse. Je fus surprise par ses mots. N’avait-elle pas prévue de me faire passer un sacré savon ? N’était-elle pas venue pour me crier pendant une dizaine de minutes dessus ? Mon acte avait été odieux, honteux et carrément égoïste. Donc, je pouvais la comprendre. Je devais y passer. Je le méritais bien. Cependant, elle n’avait pas osé la voix. Peut être à cause de mon état… Elle s’était peut être dit que je n’en avais pas besoin actuellement. Je secouai la tête. « Non, ce n’est pas une bonne nouvelle. » répondis-je, lourdement, en fuyant son regard. « Car j’ai perdu Spencer. » rajoutai-je, encore plus faiblement. J’étais dévastée et je me sentais terriblement abandonnée par Spencer. J’étais tombée enceinte de lui, mais malheureusement, j’avais gagné un bébé pour perdre mon petit ami. Drôle d’échange… C’était pour ça que je n’en voulais pas de ce bébé car je voulais Spencer. Et je ne pouvais pas avoir les deux. « Je ne peux pas avoir les deux Harysta. Spencer n’en veut pas. J’ai merdé… » renchéris-je, toujours avec une petite voix.

Finalement, elle me prit la main. Harysta était comme ça. Je savais bien qu’elle était venue pour me gronder, mais c’était comme si elle était revenue sur ses pas. Elle ne concevait certainement pas mon acte, mais après tout, moi non plus. Je m’en voulais terriblement. C’était peut être bien la pire erreur que j’avais pu faire dans ma vie… Et je le regrettais affreusement. « Allez, ça va aller. » me dit-elle, en me regardant dans les yeux. Je lui adressais alors un vague sourire en coin, remarquant qu’elle était à la fois triste et encourageante. « Je ne pense pas. » lui répondis-je, lourdement, fataliste. « Spencer ne veut plus de moi. » rajoutai-je, tristement. S’il ne me voulait plus, à quoi bon rester en vie ? Non, je refusais de retomber dans ce cercle vicieux. Je venais de m’en sortir, ce n’était pas pour y entrer à nouveau. « Est-ce tu voudrais rester à la maison pendant un moment ? » me demanda-t-elle, gentiment. Elle était vraiment top cette fille. Vraiment. J’avais de la chance de l’avoir comme amie proche. Heureusement qu’elle était là. Et c’était pour ça que je devais arrêter mes conneries…

Je lui serrai alors la main, souriant un peu plus. « Je pense que c’est une bonne idée. Comme ça, ça m’évitera de broyer du noir à longueur de temps… A vrai dire, j’ai besoin d’aide. » dis-je, tristement. « Je devrais peut être pouvoir sortir ce soir. Le médecin souhaite encore me surveiller… T’sais, au cas où… » sous-entendais-je, honteuse et triste. « Mais je pense que ce soir, ça sera bon pour rentrer. » rajoutai-je précipitamment, préférant éviter ce sujet sensible. Je n'étais pas du tout fière de moi, donc c'était plus simple de contourner le sujet... Pour l'instant.

_______________________________


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    L'AMOUR EST LE PLUS PUISSANT DES POUVOIRS.On dit que rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout nos efforts pour l’ignorer (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Are you insane? [Jude & Harysta]   Aujourd'hui à 23:49

Revenir en haut Aller en bas
 

Are you insane? [Jude & Harysta]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» M. Jude Winters ♦ I realized... it was only just a dream.
» recruté le perso qui resemble a jude
» inazuma eleven 1 équipe de jude blaze
» Touhoumon Lunatic - Fiche de jeu
» Vous connaissez la blague du chinois qui manges des nems ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe In Magic :: Au service des blessés-